HYUNDAI VELOSTER ….







le groupe automobile « Hyundai » est devenu récemment le 4e constructeur automobile mondial, le résultat d'une croissance effrénée, obtenue grâce à des produits de plus en plus convaincants . En effet, dans un monde automobile touché par la sinistrose, le groupe Hyundai-Kia fait office d'exception à la règle car en 12 ans, le coréen est passé de la 12ème à la 4ème place mondiale, derrière Toyota, GM et Volkswagen, mais devant Ford . Une émergence programmée en trois temps . Tout d'abord, la production de modèles discount moyennement qualitatifs, afin de se faire connaître . Puis l'avènement en tant que constructeur généraliste classique à part entière . Et enfin aujourd'hui la volonté d'asseoir définitivement sa réputation via l'émergence d'une vraie originalité, stylistique et architecturale . Cette originalité qui manquait jusque-là aux constructeurs coréens souvent taxés de "suiveurs" s’est transformée avec la nouvelle Hyundai Veloster qui se veut être le premier témoignage de cette mutation ….



Comment séduire les automobilistes nés dans les années 1980 qui ne s'intéressent pas plus que ça à l'automobile ? Telle est l’épineuse question que se posent bien des bureaux de marketing à travers le monde . Les constructeurs japonais et coréens apparaissent paradoxalement comme les premiers à proposer de nouvelles alternatives susceptibles de séduire cette "génération perdue" . Après Nissan et son Cube, Hyundai tente désormais de séduire cette clientèle avec la Hyundai Veloster . D’un point de vue esthétique, le Veloster fait mouche . Audacieux, il ne fait référence à aucune sportive classique . Tout au plus pourrait-on assimiler les fausses sorties d’air du capot à celle d’une Lotus Elise ou la sortie d’échappement centrale à celle de la dernière Megane R.S. La face arrière ramassée et la posture accroupie apparaissent quant à elles inédites . Dans le détail, les inserts de couleur dans les jantes, les ailes marquées et les feux arrière enchâssés dans un galbe concave rapprochent plus la Hyundai Veloster du robot que de l’automobile . Finalement très séduisante avec un esprit calé entre Alfa Romeo, Citroën DS, Honda ou Mazda, l'étrange voiture de Hyundai réclamera un client anticonformiste pour l'assumer au quotidien . Mais quel bonheur qu'un constructeur aussi sage se jette dans le grand bain des voitures originales ….



La principale singularité de la Hyundai Veloster reste toutefois son asymétrie avec une porte côté conducteur et deux côté passager et avec des flancs inversés selon qu’il s’agit d’une conduite à gauche ou d’une conduite à droite . Une architecture inédite qui n'a rien d'un délire de designer, puisque cette troisième porte ouvre au Veloster une clientèle de jeunes familles qui fuyait jusqu'alors les coupés . Dans le genre, on connaissait déjà les coupés 4 portes, les 2 portes 2 places, les "2+2" ou bien encore les vraies berlines aux allures de coupé . Le Veloster quant à lui a opté pour un "2+1", berline ou coupé selon que vous regardiez son profil droit doté d'une portière arrière, ou celui de gauche qui en est dépourvu . Si elle paraitra certainement incongrue aux yeux des cartésiens de l'automobile, cette asymétrie architecturale inédite pour un modèle de série devrait séduire une clientèle décalée, souhaitant rouler différent tout en conservant un vrai côté pratique . La responsabilité en revient à son designer, Thomas Burkle, venu de chez BMW . La face avant rappelle un peu les Citroën DS tandis que le grand hayon vitré à l'arrière se donne des allures de coupé break avec une ligne brisée autour d'une grosse traverse invisible de l'extérieur . En trompe-l'œil, le vaste toit vitré de la superbe Hyundai Veloster s’ouvre en partie pour atténuer le sentiment de confinement à l'arrière . Pour finir, la nouvelle calandre hexagonale maison possède un look pour le moins expressif comme les longues optiques fardées de LED, ou encore à les prises d'air latérales ....



Coupé côté route, berline côté trottoir, la Hyundai Veloster asymétrique est beaucoup plus pertinente qu'on ne l'imagine car au-delà de la géométrie de caisse, elle flatte l'ego du conducteur qui voit un coupé de son côté, mais sans scène de ménage en perspective car de l'autre côté, les deux portes livrent un accès normal à l'intérieur et même sécurisé pour les enfants qui ne pourront monter ou descendre que du bon côté du trottoir . L'habitabilité pour quatre personnes est plus grande que prévu et la séduction augmente à l'examen des détails de style . La présentation intérieure est flatteuse, tandis que l'équipement de série n'omet rien d'essentiel avec une console centrale bien dessinée et complète, des compteurs de bon goût à la sportivité beaucoup plus nuancée que le physique du Veloster pourrait laisser croire, des sièges chauffants sport en cuir badgés garantissant un maintien très correct et à réglages électriques, le GPS, le toit ouvrant, 6 airbags, l'ESP, des jantes de 17'' et un écran multimédia tactile, la caméra de recul, la climatisation auto, un port USB-iPod et même le démarrage sans clé . En fait rien ne manque, et si Hyundai privilégie les plastiques durs, le résultat final s'avère pleinement convaincant et n'a rien à envier à certaines rivales . Et puis l’insolite Hyundai Veloster a d'autres arguments à faire valoir comme son châssis qui affiche une réjouissante agilité et une direction aussi précise qu'incisive ....



Pour ce qui est de la motorisation, l’étonnante Hyundai Veloster est équipée d’un bloc moteur moderne à 4 cylindres de 1600 cc à injection directe d'essence qui développe 140 chevaux et un couple de 167 Nm à 4.850 tr/min . La transmission est confiée à une boîte manuelle à 6 rapports à double embrayage DCT-6 . Cette motorisation procure des valeurs d’émissions de CO2 compétitives avec 142 g/km et seulement 6,2 l/100 de consommation d’essence, des chiffres qui descendent à 5,6 litres aux 100 km et 132 g/km lorsque le Hyundai Veloster est équipé du système Start & Stop ISG . Sur le plan des performances, le Veloster atteint le 0 à 100 km/h en 9,8 s pour une vitesse de pointe de 201 km/h . Avec une entrée de gamme à 22.390 €, la Hyundai Veloster s'aligne sur les modèles généralistes les plus en vogue du segment, ce tarif étant en plus assortie d'une garantie (doublée d'une assistance) de cinq ans, kilométrage illimité ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1600 cc
  • Puissance : 140 chevaux 4.850 tr/min
  • Couple : 167 Nm
  • Vitesse : 201 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 9’’8







La « Hyundai Veloster », c'est ça ...



La « Hyundai Veloster », c'est ça ...





JPBlogAuto