ALPINE A 310 V6 ….







« Alpine » est une marque française de voitures de sport et de compétition fondée en 1955 à Dieppe . Plus tard, la société collabore avec Gordini et Renault et devient spécialiste des carrosseries en polyester stratifié . Dans l'histoire de l'automobile française, la marque « Alpine » a cristallisé à elle seule quasiment toute la sportivité made in France . Les innombrables victoire de la marque en course ont même forgé la légende . Chez ce constructeur mythique, un modèle a fait une très grosse partie de la renommée de la firme à lui tout seul c’est la fameuse « Berlinette », l'aboutissement d'un rêve entamé en 1955 avec les premiers coaches sur base de 4 CV . En 1973, Renault devient majoritaire dans la société Alpine dont Jean Rédélé reste cependant le PDG . La marque gagne encore de nombreux rallyes et lance le successeur de la Berlinette, son nouveau modèle un superbe coupé GT sportif 2+2 baptisé A 310 ….



L'étonnante Alpine A 310 est la dernière Alpine décidée par Jean Rédélé . Celle-ci a pour tâche de seconder l'ancienne A110 dans la gamme . Sa mission est de conquérir une nouvelle clientèle qui trouve la berlinette trop spartiate et qui ont maintenant une famille . En effet l'A310 dispose d'un confort nettement supérieur, ainsi que deux petites places arrière qui lui permettent de prendre le qualificatif de 2+2 . Depuis l'arrêt en 1967 des A110 il n'existait plus dans la gamme de coupé à quatre places . En reprenant l'empattement exact de ses devancières, soit 2,27 m, elle se retrouve en confrontation directe avec la Porsche 911 . L'Alpine A310 est née en quatre cylindres, pour faire son entrée dans l'arène des GT avec un moteur quatre cylindres 1,6 litres de la Renault 16 TS . Mais à l’époque, ce n’est en réalité qu’une GT aux performances flatteuses obtenues dans un niveau de confort inédit pour une production Dieppoise . En 1977, Renault commercialise enfin celle qui aurait du être née dès 1971, l’insolite Alpine A310 V6 . Plus performante, un moteur V6 et une ligne retouchée, qui de nos jours est devenue un Classic Vintage très recherché ….



C'est à la fin des années 60 que remontent les premières esquisses de la belle et surprenante Alpine A310 . Ce sont notamment les dessins de Marcel Béligond qui furent retenus . A l'opposé des lignes rondes et typées des sixties de la berlinette A110, l'Alpine A310 se distingue par une ligne très aérodynamique et un arrière ramassé . Une des originalités de ce dessin est la batterie de 6 phares qui sont cachés derrière une vitre en plexiglas qui s'étale sur toute la face avant . Les feux arrière sont repris de ceux de la Renault 8 Gordini . Avec l’arrivée de la version V6, des retouches de style vont apparaitre comme les feux avant, toujours sous plexiglas mais dont la surface a été réduite et qui sont ramenés à 4 feux carrés . Les très belles jantes Alpine à trois goujons et trois fentes sont d'un dessin inédit . L'arrière hérite d'un becquet aérodynamique pour parer à l'augmentation des performances et donc des contraintes aérodynamiques . L'habitacle est également revu et gagne en équipements et présentation avec lève-vitres électriques, pare-brise feuilleté, sièges " pétale ", autoradio de nouveau sur la planche de bord . Globalement, tous les petits changements subtils et mineurs opérés sur le superbe nouveau coupé Alpine A310 V6 comparés à la version 4 cylindres donnent une pureté à la ligne encore améliorée ....


Reprenant la structure de l'ancienne A310 4 cylindres, et la tradition maison, c'est au châssis à poutre centrale que les ingénieurs vont renouveler leur confiance pour le coupé Alpine A310 V6 . Toutefois, par rapport à celui de la version 4 cylindres, il est renforcé pour pouvoir accueillir et supporter le V6 plus lourd et plus gros . Sur ce châssis à poutre centrale sont fixées les suspensions indépendantes composées de combinés ressorts hélicoïdaux/amortisseurs télescopiques réglables . Des barres antiroulis sont montées à l'avant (23 mm) et à l'arrière (26 mm contre 24 mm sur la 4 cylindres) . Toujours quatre disques montés de série pour ralentir notre GT nationale, mais désormais les disques avant sont plus gros et ventilés . La direction à crémaillère dirige les roues avant en alliage léger de 13 pouces chaussées en 185/70 VR 13, tandis que l'essieu arrière repose sur des jantes chaussées en 205/70 VR 13 . A partir de 1980, la voiture hérite des trains roulants de la Renault 5 Turbo, ce qui va améliorer le comportement routier très nettement . Avec l'arrivée de ce moteur V6, tout va changer, nouvelle coque, nouvel intérieur, nouvelles suspensions et à partir de 1979 une boîte de vitesses à 5 rapports, c’est la GT française de l’époque, la géniale Alpine A310 V6 ....



Sous le capot arrière, de l’étonnante Alpine A310 V6 on trouve l'objet de toutes les polémiques, le V6 PRV de 2,7 litres de cylindrée . Ce moteur, type 112/730 a été repris de la Renault 30 TS, mais par rapport à la placide berline de Billancourt, le V6 dont l'angle d'ouverture est de 90° est largement modifié, nouveaux pistons bombés, échappement spécifique, arbres à cames et soupapes inédites, nouveau système d'alimentation, cache-culbuteurs et carter d'huile spécifiques . La puissance délivrée fait donc un bond par rapport au 4 cylindres et passe à 150 chevaux à 6000 t/mn alors que le couple grimpe à 20,7 Mkg à 3500 t/mn . Les performances sont donc elles aussi en hausse avec une vitesse de pointe de 226 km/h, le 400 mètre départ arrêté abattu en environ 15 secondes et le kilomètre parcouru en environ 28 secondes, de belles prestations pour l’époque . En 1982 le catalogue s'enrichit d'une option pack GT avec ailes élargies, spoiler et becquet arrière plus grands, jantes de 15 pouces avec pneus avant en 225 et arrière en 285 . A la demande, Alpine commercialisait aussi une Alpine « A310 V6 Boulogne » avec une préparation spéciale réalisée par le Centre Alpine de Boulogne avec V6 de 2 849 cm3, arbres à cames modifiés, deux carburateurs triple corps, et 193 chevaux . En 1985 c'est la dernière année de commercialisation des Alpine A310 qui sont remplacées par les controversées et pourtant séduisantes GTA V6 GT et V6 Turbo . Au final, 9276 exemplaires de la géniale Alpine A310 V6 ont été fabriqués de 1976 à 1985 ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V6
  • Cylindrée : 2.7 Litres
  • Puissance : 150 chevaux à 6000 t/mn
  • Couple : 20,7 Mkg à 3500 t/mn
  • Vitesse : 226 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 14’’8
  • Performance : Le 1000 m D.A en 27’’7






Le coupé « Alpine A310 V6 », c'est ça ...



Le coupé « Alpine A310 V6 », c'est ça ...





JPBlogAuto