SEARS ALLSTATE ….







Sears, Roebuck and Company est un groupe de distribution américain fondé par Richard Warren Sears et Alvah Roebuck vers la fin du XIXe siècle . L'entreprise distribue ses produits au Canada sous le nom Sears Canada et au Mexique sous le nom Sears Mexico . Depuis ses débuts, l'entreprise a grandi et est devenue le plus gros commerce de détail aux États-Unis vers le milieu du XXe siècle . La compétition et les changements démographiques de ses clients ont constitué un défi de taille pour l'entreprise après la Seconde Guerre mondiale si bien qu’en 1949 le vice-président de la chaine de magasins eu l'idée de commercialiser une voiture sous la marque « Sears Allstate » dans ses boutiques . Mais acheter une voiture en grand magasin ne rentrait pas dans les mœurs du public et la démarche été vraiment novatrice et très osée ….



La chaîne de magasins Sears avait déjà essayé de vendre des voitures sous le nom de "Sears Motor Buggy" entre 1908 et 1912 avec un certain succès . Ces voitures sans chevaux avec de grandes roues étaient un type de véhicule de tourisme assez populaire dans les zones rurales au début du XXe siècle, comme la garde au sol était élevée, elles étaient bien adapté à boue, aux routes de campagne et aux ornières . De plus à l’époque les gens des régions rurales étaient habitués à passer commande dans le catalogue Sears et Sears Motor pour être livré par la poste . Comme pratiquement toutes les marchandises Sears, ces voitures étaient fabriquées par d'autres sociétés et revendue par Sears . Mais de la à commercialiser en 1952 la Sear Allstate, une version à peine personnalisée par Alex Tremulis de la Henry J pour la vente dans les magasins "Sears, Roebruck & Company" implantés principalement dans le sud et sud-ouest des Etats Unis, il y avait un énorme pari en jeu . Pourtant, le PDG de l’époque pensait qu’il pourrait profiter du large réseau de distribution que pouvait offrir la chaine de magasins Sears et son immense catalogue qui touchait les fin-fond de l’Amérique ….



Theodore V.Houser, PDG des magasins Sears siégeait aussi au conseil d'administration du jeune groupe automobile Kaiser-Frazer et donc il va confier à Kaiser la conception de sa nouvelle voiture l’étonnante Sears Allstate qui était une des marques déposées par Sears . Un accord fut donc rapidement conclu entre Houser et Henry J.Kaiser, président du groupe automobile . La première idée fut d'apposer des écussons Allstate sur les gros modèles Kaiser de 1949, mais le président de Sears n'y crut pas vraiment, et préféra attendre le modèle compact qui était en préparation chez Kaiser, la future Henry J . Celle-ci fut lancée en 1951, et correspondait exactement à ce que recherchait Houser, une voiture simple, économique, bon marché et facile à entretenir . Tant bien que mal, Kaiser réussit à convaincre ses concessionnaires d'accepter la concurrence d'une chaine de magasins . Finalement, La Sears Allstate sera construite par Kaiser-Frazer (Kaiser-Willys), dans le Michigan, et elle été basée sur le style compact de la Kaiser Henry J, une berline bicorps à deux portes en deux modèles, la série 4 et la série 6 ....



L’insolite Sears Allstate différait de la Henry J non seulement par des détails de carrosserie (tels que la calandre) mais surtout par un intérieur nettement amélioré, tranchant sur le côté spartiate du modèle d'origine . Quelques détails visuels différenciaient aussi les voitures des deux marques comme par exemple la modification du niveau d’assiette . Évidement, puisque la voiture est propre à Sears on lui donne le « traitement Sears », grille avant et enjoliveurs y sont changé . Mais le détaillant va un peu plus loin, il y installe des composants déjà offerts par le catalogue Sears, tels que pneus et batterie Allstate, ainsi qu’une foule d’option que la Henry J n’offre pas d’origine, tels que des serrures de meilleur qualités, des « seat cover », accoudoir, pare-soleil etc… et au grand dam des concessionnaire de Kaiser-Frazer, Sears est capable de vendre son Allstate bien équipée au même prix qu’une Henry J de base . En 1952, deux modèles sont disponibles, la Allstate A 230 proposée en 3 finitions Basic, Standard et DeLuxe et, la Allstate A 240 proposée en deux finitions Basic et DeLuxe . En 1953, la A 230 n'est plus proposée qu'en finitions Standard et DeLuxe et la A 240 uniquement en DeLuxe . Puis c'est la fin de collaboration avec Kaiser et la disparition de la marque Allstate ....



Pour ce qui est de la mécanique, l’insolite Sears Allstate sera équipée suivant la version du moteur 4 cylindres Hurricane Four d’une cylindrée de 134 ci de la Jeep qui délivre une puissance de 68 chevaux, ou du 6 cylindres de 161 ci de cylindrée qui développe 80 chevaux . Pour plusieurs raisons, la forte compétition que se livraient Nash et ses petites Rambler avec Metropolitan qui proposaient des modèles nettement plus « high-tech » et de qualité supérieure vont limiter les ventes de la Allstate . Un autre facteur va jouer à son désavantage, les options dont elle ne disposait pas comme par exemple un système de chauffage que proposait la concurrence pour seulement quelques dollars de plus comme Ford, Plymouth ou Chevrolet en modèle économique . Malheureusement, les résultats commerciaux furent très décevants, et pas seulement parce que l'Allstate était plus chère mais aussi parce que les américains n’avaient pas vraiment envie de procéder a un achat aussi important qu’une automobile entre une rangé de brassières pour bébé et de la nourriture pour animaux . Les ventes ne dépassèrent pas 2 000 unités en 1952, et moins de 1000 en 1953 et donc Theodore V.Houser jeta l'éponge à la fin de l'année 1953 . Aujourd’hui, une Henry J est assez rare, mais un modèle Vintage Classic comme la Allstate est devenu très, très rare et donc très cher en bon état ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 6 cylindre
  • Cylindrée : 161 cubic inch
  • Puissance : 80 chevaux
  • Couple : 450 Nm à 5500 t/mn
  • Vitesse : 125 km/h






La Sears Allstate », c'est ça ...





JPBlogAuto