SKODA 1000 MB ….







Un des plus gros industriels tchécoslovaque « Skodovy Zavody » construit des véhicules depuis 1925 sous la marque L & K qui va devenir à partir de 1927 après rachat et fusion une marque à part entière « Škoda » . Cette nouvelle production industrielle avec à sa tête le Directeur Emil Škoda va occuper avec succès le créneau de la voiture populaire au point de représenter avec son concurrent Tatra le symbole de l’industrie automobile tchèque . Škoda Auto est donc un constructeur automobile tchèque, créé en 1919, et appartenant depuis 1991 à l’allemand Volkswagen . Si le groupe industriel "Škoda" existe depuis 1869, la division automobile n’apparaît que 50 ans plus tard, et il faudra attendre 1927 pour voir le nom de la marque sur une voiture de série . La division automobile voit le jour en 1919 et pendant sept ans, elle survit grâce à la production de camions . Mais à la fin de l’année 1924, l’entreprise rachète au constructeur français Hispano-Suiza la licence de son torpédo H6B, sorti en 191 ….



Dès années trente à nos jours, « Škoda » n’a cessé de construire des voitures populaires particulièrement économiques et fiables avec une robustesse légendaire qui liée à la nervosité des moteurs en on fait des véhicules vraiment recherchés sortant des usines de Pilsen en République Tchèque . Après la Seconde Guerre mondiale en 1946, le gouvernement de l’époque nationalise l'entreprise qui malgré tout va commencer à lentement diversifier sa gamme . La Škoda 1000 MB (pour 1 000 cm³ et Mlada Boleslav) sort en septembre 1964, et se distingue par sa technique de fabrication en utilisant des matériaux modernes, elle pèse 200 kg de moins que ces devancières . Entièrement nouvelle, cette voiture marque un tournant dans l’histoire de Škoda car c’est également la première Škoda à bénéficier de la nouvelle usine, qui a nécessité l’intervention de 134 fournisseurs étrangers originaires de plus de 15 pays dont Renault, qui a fourni les machines-outils . La principale innovation de la 1000 MB tenait à l'emplacement du moteur à l'arrière, alors que toutes les Škoda antérieures avaient le moteur placé à l'avant, avec un mode de propulsion arrière . Si cette technique paraît totalement obsolète de nos jours, elle faisait encore dans les années 60 les beaux jours de Renault, Simca, Volkswagen, NSU, Hillman ou Fiat . Avec le recul du temps, on s'aperçoit que ce choix technique sur l’étonnante Škoda 1000 MB fut déterminant, car il allait engager la firme tchécoslovaque pour un quart de siècle ….



La gamme Škoda 1000 MB comptera dans ses rangs la MBX un petit coupé, la MBG une berline familiale, et la MBT qui se veut un modèle de base plus abordable . En 1969, le visiteur du Salon de Belgrade découvrira même une version Rallye plus sportive . Si le dessin général de la voiture change légèrement u fil des années, la base technique n’évolue presque pas, le moteur restant toujours à l’arrière sur toutes les versions . D’ailleurs, l’usine fête la sortie de la 500.000e Škoda équipée d’un moteur arrière le 11 février 1970 . En septembre de la même année, Škoda présente la 110 R, un coupé dérivé de la 110, qui sera bientôt un succès en Europe de l’Ouest . Surnommé parfois « la Porsche de l’Est », ce joli coupé 2+2 se contentait pourtant d’un modeste quatre cylindres . La première modification cosmétique intervenait en mars 1966 au salon de Genève . L'imposante prise d'air latérale arrière était remplacée par une grille plus sobre, et mieux adaptée à ce type de véhicule . Parallèlement, la puissance du moteur était en augmentation . Au même salon de Genève 1966, Škoda présentait une nouvelle version deux portes, baptisée 1000 MBX dont la puissance bondissait violemment de 4 chevaux sur cette nouvelle version . A partir d'une Škoda 1000 MB, les stylistes de l’usine avait redessiné le pavillon avec une nouvelle lunette arrière, puis ils avaient enlevé le montant latéral central ....



La marque très active en cette fin de décennie modifiait de manière significative l'apparence de ses modèles 1969 de l’insolite Škoda 1000 MB . Une large moulure argentée barrait la largeur de la calandre, le toit perdait sa crête centrale, et les montants de custode s'épaississaient, supprimant du coup la présence de la lunette arrière panoramique . D'un point de vue technique, la fiabilité du moteur était améliorée, ainsi que l'insonorisation de l'habitacle et la protection contre la corrosion . En avril 1969, au salon de Belgrade, le constructeur tchécoslovaque, à l'âme sportive, présentait la 1000 MB Rallye, d'une puissance de 65 chevaux . Quatre projecteurs supplémentaires et une décoration latérale à base de bandes noires et d'inscriptions " Rallye " achevaient de convaincre l'acquéreur hésitant . Encore une fois, plusieurs évolutions esthétiques accompagnaient ces nouveaux modèles, capot avant plat, clignotants dans les pare-chocs, disparition totale des ailerons, feux arrière verticaux remplacés par des feux horizontaux, grille sur tout la largeur arrière sous ces feux, etc ... Dans l'habitacle de la surprenante nouvelle version de la Škoda 1000 MB, on notait une nouvelle planche de bord, tandis que la suppression des passages de roues libérait plus de place pour les passagers ....



A la fin de 1969, avec toutes ces modifications de la gamme, on se serait cru en Amérique . La Škoda 1000 MB devenait S 100 avec le moteur 988 cm3, tandis que la 1100 MB se faisait appeler S 110 avec le 1107 cm3 . L'offre était simplifiée avec la seule présence d'une berline quatre portes, en configuration S 100, S 110 L ou SL . Cette dernière était équipée du moteur du nouveau coupé S 110 R . Le " S " disparaissait peu de temps après de la dénomination, pour ne conserver que le nom de Škoda " 100 " et " 110 ". Pour ce qui est de la mécanique, ce joli coupé 2+2 se contentait pourtant d’un modeste quatre cylindres de 62 chevaux, lui permettant d’atteindre les 100 km/h en 8,5 secondes, et de pousser jusqu’à 145 km/h . La carrière de la 110 prendra fin en 1976, et celle de la 100 en avril 1977. Le coupé 110 R, qui n’a pas encore de successeur dans la nouvelle gamme, ne s’éteindra qu’en 1980, après avoir été produit à 56.902 exemplaires . Aujourd’hui la Škoda 1000 MB est un modèle très Vintage Classic pas très couteux qui justifie cependant sa place en collection ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 988 cm3
  • Puissance : 62 chevaux
  • Vitesse : 145 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 8’’5






La « Škoda 1000 MB », c'est ça ...



La « Škoda 1000 MB », c'est ça ...



La « Škoda 1000 MB », c'est ça ...





JPBlogAuto