La Volvo P1800 est une automobile du constructeur suédois Volvo, dont deux modèles porteront le nom. C'est peut-être le modèle Volvo de tous les temps le plus célèbre au monde et celui qui a suscité le plus d’émotion. En 2011 ce modèle emblématique préféré du public a célébré ses cinquante ans. C’est en 1961 qu’elle a démarré en production et rejoint les showrooms, à l’issue de quatre années de préparation et développement attentifs, avant de poursuivre sa carrière douze années durant. Sans doute n’a-t-elle, d’un point de vue commercial, joué qu’un rôle mineur pour l’entreprise mais il n’en reste pas moins qu’au niveau de l’image, elle a compté bien davantage que toute autre Volvo ….


volvo-p1800-01.jpg


La Volvo P1800 a en fait un historique vraiment spécial. En fait ce projet a été planifiée in Suède, dessinée en Italie, révélée au Salon de Bruxelles, construite en Grande-Bretagne et finalement vouée à un immense succès aux Etats-Unis. Pour finir la P1800 est peut-être le modèle Volvo le plus célèbre au monde et en tout cas celui qui a suscité le plus d’émotion.
Ce joli coup de crayon qui la caractérise a été immortalisé par l'inoubliable bolide de Simon Templar dit « Le Saint » conduite par l'acteur Roger Moore dans la série télévisée britannique adaptée du roman de Leslie Charteris. Ses lignes sublimes sont l’œuvre du suédois Pelle Petterson. Le designer sous le crayon duquel est née cette icône avait notamment travaillé chez le célèbre carrossier transalpin Frua, ce qui explique en partie le charme latin qui se dégage de cette P1800, en rupture avec les productions Volvo de l'époque ….


volvo-p1800-02.jpg


Lors de l'initiation du projet Volvo P1800, un appel d’offre avait été lancé auprès des carrossiers italiens, où Helmer Petterson, consultant de Volvo – alors fortement impliqué dans le planning du nouvel modèle – avait réussi à faire rentrer chez Pietro Frua son fils Pelle, fraîchement émoulu du Pratt Institute de New York avec en poche une licence en design industriel. Quand fut venu le moment, en 1957, de dévoiler au Conseil d’administration de Volvo les quatre projets en lice, Helmer glissa furtivement dans la pile une cinquième esquisse, celle de son fils Pelle, et finalement c’est celle-là qui fut unanimement retenue. La direction, en particulier, la trouvait à son goût, se refusant catégoriquement à l’idée d’une voiture dessinée par un Italien. La suite allait précisément lui donner raison. La voiture avait été dessinée par un garçon de 25 ans, natif de Göteborg ....


volvo-p1800-03.jpg


Ne trouvant de carrossier en Italie, Allemagne et France, Volvo signa avec un carrossier Anglais 'Pressed Steel Co' tandis que Jensen s'occupa de l'assemblage et de la peinture. La nouvelle sportive, car c’est ainsi que Volvo présentait ce modèle, possédait un toit en verre fixe, une carrosserie en tôle d’acier, beaucoup de pièces mécaniques directement empruntées au modèle précédent Amazon ainsi qu’un tout nouveau moteur B18 quand elle finit par rejoindre les halls d’exposition.
Au printemps 1963, après 6000 voitures construites par Jensen, la production de la 1800 démarra à l’usine Volvo de Lundby. Mais il fallut attendre 1969 pour voir le pressage des caisses transféré de Press Steel en Ecosse à l’atelier de pressage Volvo d’Olofström. Le retour en Suède fut aussi l’occasion, pour la P1800, d’un changement de dénomination. Elle fut d’abord badgée P1800 S, devint plus tard en 1963 tout simplement 1800 S, le « S » en clin d’oeil à la Suède ....


volvo-p1800-04.jpg


Au cours de sa longue existence, les lignes extérieures très réussies ne connurent aucun grand bouleversement. Les millésimes successifs ne se distinguèrent que par de menus détails, grille de calandre, baguettes décoratives, jantes ou teintes de carrosserie. Au plan technique, la Volvo P1800 éclipsait le développement des autres modèles de la marque en bénéficiant sans cesse d’améliorations, 4 freins à disque, des moteurs plus puissants et l’injection électronique, constituèrent les évolutions les plus marquantes. En 1971, cependant, une nouvelle version de carrosserie fut présentée, la 1800 ES. Une sportive trois-portes avec une ligne de pavillon étirée et une poupe de break au hayon pourvu d’une surface vitrée importante, un savant mélange de GT et de break. Conçue à Göteborg, l’ES suscita un intérêt considérable ....


volvo-p1800-05.jpg


Les Volvo 1800 sont très recherchées des inconditionnels et il existe d’ailleurs plusieurs clubs consacrés à ce modèle. Elles furent longtemps relativement abordables, même si ces dernières années, leur cote a sensiblement grimpé sur le marché de la voiture classique. Les propriétaires qui ont pris soin de leur voiture peuvent compter parcourir des milliers de kilomètres au volant de ce véhicule d’exception, tant il est agréable, agile et solide. Le new-yorkais Irv Gordon peut lui aussi témoigner de l’excellence de la voiture. Avec sa 1800 S acquise en 1966, il a effectué plus de 4 500 000 kilomètres, ce qui en fait le détenteur d’un record sans doute imbattable au Livre Guiness des Records. Irv Gordon a déjà passé au total près de 12 ans au volant de sa voiture et il vise désormais les 3 millions de miles, soit l’équivalent de 4,8 millions de kilomètres avec le même moteur ! ....


volvo-p1800-06.jpg


Le temps n’a pas de prise sur cette quinquagénaire et pourtant la Volvo P1800 n’a jamais eu vocation à devenir un modèle de grande série. C’était, à jamais, un produit de niche et, en même temps, un fleuron de gamme suffisamment viable pour rester à la portée de gens ordinaires à la recherche d’un véhicule aux faux-airs de Ferrari, pour le prix et les prestations d’une Volvo qui se voulait plaisante, fiable et économique. La voiture interpellait le public avant même de franchir le seuil des showrooms en 1961, et au final son design s’est avéré résister à l’épreuve du temps. Chapeau bas à la firme suédoise qui a maintenu avec conviction et persévérance ce modèle au catalogue pendant douze ans en dépit des aléas ....


volvo-p1800-07.jpg


La mécanique de la Volvo P1800 sera disponible en six motorisations différentes au cours des années de production. Ce seront tous des 4 cylindres à essence allant du 1800 au deux litres de cylindrée. Les puissances augmenteront en conséquence allant de 90 à 120 chevaux à 6000 tours minutes pour un couple de 176 Nm à 3500 t/min. La transmission était confiée à une boite manuelle à cinq rapports synchronisés et elle disposait de quatre freins à disques. C'était une propulsion qui offrait des performances très appréciables à l'époque d'autant plus qu'avec son dessin elle bénéficiait d'un très bon coefficient aérodynamique ....


Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres à essence
  • Emplacement : avant
  • Cylindrée : 2000 cm3
  • Puissance maximale : 120 ch à 6000 tr/mn
  • Boite de vitesses manuelle à 5 rapports
  • Type de transmission : propulsion
  • Vitesse maximale : 180 km/h environ





La Volvo P1800 ...



La Volvo P1800 ...







JPBlogAuto