touring00.jpg



touring01.jpg


Carlo Felice Bianchi Anderloni dit "Cici" est né le 7 Avril 1916 et décédé le 7 Août 2003. C'était un designer automobile italien, très connu pour plusieurs modèles qu'il a conçu pour le fameux et réputé carrossier italien Touring. Affable et largement respecté, Carlo a grandi avec la conception automobile dans le sang, une vraie passion, et il a donc fait des études supérieures dans cette voie à l'université de Milan pour décrocher avec brio un diplôme en génie mécanique et carrosserie ....


touring11.jpg touring06.jpg


La carrosserie Touring a été fondée à Milan par le père de Carlo, Feliche Bianchi Anderloni en 1926. Durant les années 1930, Touring était incontestablement le premier carrossier en Italie. Après avoir servi durant la Seconde Guerre mondiale, Carlo est allé tout naturellement travailler chez Touring pour faire son apprentissage de l'entreprise à côté de son père. Il a donc en toute logique repris la direction de l'entreprise familiale quand son père Felice est décédé subitement en 1948 ....


touring03.jpg touring05.jpg


Au début des années 50 la Carrozzeria Touring compte désormais parmi ses clients des marques réputées comme Ferrari, BMW, Isotta Fraschini, Alfa Romeo ou Lancia. Mais Carlo en précurseur visionnaire se distingue en s'intéressant à l'aérodynamisme et aux constructions légères. Chez Touring il améliore et perfectionne le concept « Superleggera », où une carrosserie en aluminium vient habiller un châssis tubulaire en acier, pour un gain de poids maximal. Carlo sera aussi à l'origine de nombreuses innovations apportées dans le domaine de la fabrication de voiture, y compris avec l'utilisation des alliages légers comme le duralumin ou le magnésium, grâce à la collaboration avec les services Aéronautiques Militaires Italiens ....


touring02.jpg


Ce système de "superleggera" très innovant à l'époque était constitué d'une structure de tubes de petit diamètre pour former le corps de la carrosserie, le tout recouvert avec des panneaux en alliage minces reliés entre eux afin de recouvrir et renforcer la structure finale. Mis à part le poids léger, cette technique Superleggera donnait une grande flexibilité, ce qui permettait de construire rapidement des formes de carrosseries innovantes et totalement différentes de ce que l'on pouvait voir à l'époque en provenance de carrossiers beaucoup plus classiques ....


touring09.jpg touring08.jpg


Le succès de ce système sera rapide pour Touring particulièrement vers la fin des années 1950. Ainsi Carlo dessinera et mettra en production des séries brillantes avec des modèles comme les Pegaso Z-102 , Alfa Romeo 1900 Super Sprint et 2600 , Aston Martin DB4 , Ferrari 195 Coupé, Lamborghini 350 et 400 GT, Maserati 3500 GT, Bristol 401, Lancia Flaminia GT, Sunbeam Venezia ou Ferrari 212 Coupé. Les dessins de Carlo ont résisté à l'épreuve du temps parce qu'ils combinaient le bon goût avec une excellente finition pour produire certaines des automobiles les plus passionnantes jamais réalisées et considérées aujourd'hui comme les voitures de collection les plus convoités du monde par les passionnés de belles mécaniques ....


touring07.jpg


Mais le procédé Superleggera est long à mettre en œuvre et assez coûteux. Les constructeurs font dorénavant appel à la construction monocoque, rendant le Superleggera obsolète. Chez Touring, Carlo pour répondre à une importante commande du groupe britannique Rootes, investit dans une nouvelle usine. Hélas Rootes fait faillite et Touring ne peut plus assumer ses dettes. Alors que Pininfarina et ItalDesign prennent de l'ampleur en travaillant avec de grands constructeurs, Touring persiste à vouloir rester un carrossier classique, mais malheureusement la firme fait faillite à son tour et mettra la clé sous la porte à la toute fin de 1966 ....


touring10.jpg touring04.jpg


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Touring - © Carcatalog




Quelques modèles de la Carrosserie Touring ...



Quelques modèles de la Carrosserie Touring ...







JPBlogAuto