illus00.jpg


L’Illustration est un magazine français publié de 1843 à 1955 qui connut 5.293 numéros comprenant 180.000 pages environ. Selon son titre original, ce "Journal Universel" a été fondé d'après une idée du rédacteur en chef Édouard Charton, associé au journaliste Alexandre Paulin, et à l'éditeur Suisse Jacques-Julien Dubochet, lesquels apportent un financement, sans oublier le géographe Adolphe Joanne. Ouvert à tous les aspects du monde contemporain, ce magazine se donne pour mission de diffuser la connaissance et le savoir sans exclure aucun domaine. L'idée est de créer un véritable magazine avec des textes travaillés sur la science, les arts, l'actualité, largement ouvert à l'image. L'international devient la marque de fabrique du journal toujours le premier à relater l'actualité des cinq continents ....


illus30.jpg


Depuis ses débuts et jusqu'aux années 1900, le tirage du magazine s'accroit jusqu'à atteindre quasiment 50.000 exemplaires par numéro. Mais avec l'arrivée de la photographie, mais surtout de René Baschet à sa tête, le tirage s'envole, faisant de L’Illustration le premier magazine français mais aussi du monde et il atteint les 650.000 exemplaires par numéro en 1929. Le journal s'est attaché la collaboration des plus grands noms de l'époque pour le texte comme pour l'image avec par exemple Alphonse Daudet, Camille Flammarion, Georges Courteline, Anatole France, Edmond et Maurice Rostand, Tristan Bernard, Pierre Loti, Georges Clemenceau, Sacha Guitry. De nouveaux dessinateurs et photographes, parmi les plus connus de l'époque, rejoignent l'équipe et René Baschet invente la presse moderne spécialisée en se lançant dans une politique alors ambitieuse de numéros hors-série, sur la mode, le jardin, le tourisme, l'aviation, le chemin de fer, et L'Illustration, l'Automobile et le Tourisme qui va nous intéresser dans ce billet ....


illus01.jpg


Premier magazine illustré de son époque, L’Illustration a été le témoin privilégié de l’apparition puis du développement irrésistible de l’automobile, ainsi que de la véritable révolution qu’elle a engendrée dans les modes de vie. Tout d’abord considérée comme une bizarrerie pour riches oisifs, puis comme un sport, l’auto devient après la Grande Guerre un phénomène populaire, qui modifie le pays en profondeur. Les villes et les routes s’adaptent bientôt à ce nouveau moyen de locomotion qui permet aux Français de partir en week-end, en vacances, et de découvrir le tourisme. La signalisation routière, les feux rouges, le code de la route apparaissent. Le design, la publicité, la mode se développent autour de la voiture. Généralement et de manière régulière, de 1921 à 1938, puis ensuite de 1946 à 1955, un numéro spécial inédit consacré à l'automobile et au tourisme est proposé aux lecteurs en Octobre le mois du Salon de l'automobile. Toutefois, la guerre va bien sur empêcher la sortie de l'édition de 1939, mais l'année suivante en 1940, un numéro "ordinaire", le 5093 du 19 Octobre, sera de nouveau consacré à l'automobile, la bicyclette, le tourisme et toutes les autres actualités mondiales plus générales ....


illus02.jpg illus03.jpg illus04.jpg illus05.jpg illus06.jpg illus07.jpg


Au début des années 1930, le journal, en pleine prospérité, est à l’étroit dans ses locaux et donc il acquiert en 1931, 30 hectares de terrains à Bobigny. Un bâtiment de briques rouges et de béton, de 141 mètres de long et 90 mètres de large, surmonté d’une tour de 64 mètres de hauteur, y est construit afin d’accueillir l’une des plus grandes et des plus modernes imprimeries d’Europe. Les travaux s’achèvent le 15 décembre 1932 et l’inauguration a lieu le 30 juin 1933. La fabrication du journal utilise à cette époque deux techniques d’impression très luxueuses, l’héliogravure et l’offset. Cette dernière fait de L’Illustration un périodique original dans la presse écrite puisque ce procédé ne se généralise qu’après la Seconde Guerre mondiale ....


illus27.jpg illus28.jpg


En 1933, L’Illustration possède à Bobigny sept machines offset Roland dont trois modèles en deux couleurs et ainsi de nombreux tirages en couleurs agrémentent les articles de chaque numéros. Techniquement le journal est très en avance sur ses concurrents si bien que l’historien Jean-Noël Marchandiau signale notamment le témoignage d’un célèbre éditeur américain avouant l’incapacité de ses imprimeurs à égaler les prouesses de l’équipe des imprimeurs de Bobigny. Déjà en 1930, un numéro de 35 pages, entièrement en couleurs avait même était publié prouvant ainsi la grande maitrise technique du journal alors qu'il était moins bien équipé ....


illus08.jpg illus09.jpg illus10.jpg illus11.jpg illus12.jpg illus13.jpg


Généralement, les numéros de L'Illustration, l'Automobile et le Tourisme sont une publication de grand format de 30 cm x 40 cm jusqu'en 1929. Puis à partir de 1930 jusqu'à 1951, le format va légèrement diminuer en 28,5 x 38. Finalement de 1952 à 1955, le format définitif sera de 27 x 35. L'automobile y tient une place majeure avec des constructeurs comme Panhard et Levassor, Citroën, Renault, Rochet Schneider, Hotchkiss, Georges Irat, Voisin, Peugeot, Ballot, Chenard et Walcker, Farman, Cottin et Desgouttes ou Vermorel, mais les "accessoiristes" ne sont pas oubliés comme Mobiloil, Ducasble, Solex, Goodrich, Spidoléine, ou Zenitch ....


illus26.jpg illus29.jpg


De nouveaux artistes dessinateurs et peintres, parmi les plus connus de l'époque, rejoignent l'équipe de collaborateurs permanents car la qualité d'impression et de contenu du journal L'Illustration est une obsession. Déjà de grands noms de la presse illustrée sont présents comme par exemple Alex Kow, Pierre Delarue Nouvellière, W Janko, Gustav-Adolf Mossa, Joé Bridge, Robert Falcucci, Paul Audineau, Willy Van Den Plas, Manessius, André Édouard Marty, René Vincent, Carlos Saenz De Tejada, Roger Soubie, Luc Barbier, Roger Pérot, Géo Ham, Georges Leroux, Louis Sabattier, William Ablett, Guy Sabran, Pierre Brissaud, Georges Lepape, Paul Ordner, Marcel Jacques Hemjic, René Ravault, Henri Farge, Matthias Seutter, Henri Montassier, Albert Brenet, René Gruau, Pierre Laurent Brenot, ou même le très célèbre Jean Cocteau, autant dire la crème de la crème des plus célèbres et reconnus artistes illustrateurs de l'époque, le Graal ....


illus14.jpg illus15.jpg illus16.jpg illus17.jpg illus18.jpg illus19.jpg


Après-guerre en 1945, une nouvelle équipe relance le journal L'Illustration sous la direction de Georges Oudard et de Vincent Delpuech. Mais malheureusement face à la concurrence d'un nouveau magazine baptisé Paris Match, ce titre disparaît en 1955. Si au fil des années et des numéros successifs la maquette paraît de plus en plus moderne, plus aérée, plus lisible, plus gaie qu'au début, force est de constater que les compositions graphiques cèdent peu à peu leur place à des photos certes de qualité, imprimées avec les techniques les plus modernes, mais beaucoup moins charmantes et attractives que les superbes illustrations vintage faites par des artistes. Aujourd'hui, le fonds et la marque "L'Illustration" sont toujours la propriété de la famille Baschet. L'intégralité des documents ayant servi à faire le magazine, dessins, plaques de verre, bois gravé, négatifs, ont été conservés, cas rarissime pour un magazine de cette époque. La famille Baschet, ayant droit de L'Illustration, gère ce fonds par le biais de la société L'Illustration et a rendu accessible, en 2013, l'intégralité du magazine, en ligne, par le biais du site Internet lillustration.com ....


illus20.jpg illus21.jpg illus22.jpg illus23.jpg illus24.jpg illus25.jpg


Sources : © - YouTube © - Wikipédia © - Google Images
© - L'Illustration © - Michel Lafon © - Carcatalog






Magazine L'Illustration - Michel Lafon ...





JPBlogAuto