bristol00.jpg



Après la seconde guerre mondiale, la Bristol Aeroplane Company dont les usines sont situées à Filton en Angleterre, décide de s’adjoindre un département auto. C’est ainsi qu’au Salon de Genéve en 1947 apparu la première voiture de la marque, la Bristol 400 . Les Bristol sont des voitures pratiquement construites à la main selon des critères de hautes qualités technique utilisés habituellement qu'en aéronautique. Ce savoir faire technique issu de l’aviation et gage de haute qualité va bien vite entrainer avec succès la firme sur le créneau de la GT sportive plutôt luxueuse. De nos jours, Bristol continu encore à produire des coupés GT survitaminés ....





Les voitures fabriquées par Bristol étaient destinées à des hommes distingués, les mêmes qui pouvaient s’intéresser à l’achat d’une Bentley ou d’une Rolls Royce, mais qui désiraient une voiture plus rare et exclusive à tendance un peu plus sportive. La Bristol 404 est la quatrième génération d’une série de modèles débutée en 1947 avec la Bristol 400. Coupé fastback conçu sur le châssis raccourci des 403, la 404 est la première Bristol à s’émanciper du design habituel en adoptant un style inspiré de l’aéronautique. La Bristol 405 est quant à elle la déclinaison quatre portes de la 404. Très proche esthétiquement, la 405 se distingue tout de même de la 404 par un troisième phare placé au centre de la calandre. Ce modèle se voulait plus sportif que tous les autres déjà introduits par la compagnie. En fait, une des critiques qui était adressée à la compagnie était que les voitures qu’elle proposait manquaient toutes cruellement de puissance, la Bristol 404 allait enfin faire taire les critiques ....





Esthétiquement, la Bristol 404 affichait des lignes élancées et modernes pour l'époque. À l’arrière, la mode d’alors mettant en évidence des ailes de requin a même influencé la marque anglaise. La carrosserie de la Bristol était un habile mélange d’acier et d’alliages légers qui marque aussi l’introduction d’une petite particularité au niveau du design avec un espace dans l’aile avant gauche pour le rangement de la roue de secours. Du côté droit, le même espace servait lui aussi au rangement de la batterie et des composants électriques de la voiture. La Bristol 404 était un pur plaisir à conduire, notamment en raison de sa position de conduite relativement basse et aussi car son centre de gravité se situe très près du sol. Bien que la puissance de cette 404 ne soit pas comparable avec ce qui se fait de nos jours, les performances offertes n’avaient toutefois rien à envier à l’époque .....





La Bristol 404 à l’image des trois précédentes générations de Bristol, se distinguent par leurs technologies directement issues de l’aéronautique. La carrosserie, qui intègre notamment deux petits ailerons verticaux à l’arrière, est très bien étudiée en soufflerie pour en améliorer les performances aérodynamiques. Entièrement réalisée en aluminium, elle repose sur un châssis à caissons constitué de tôles d’acier. Entièrement façonnées à la main, ces automobiles sont produites à toute petite cadence, même les modèles à succès comme la série 400 n’ayant jamais dépassé quelques centaines d’exemplaires au total. Cette carrosserie en aluminium allégée perd ses places arrières au profit d’un espace à bagages qui fait office de coffre, auquel on ne peut accéder qu’en basculant les dossiers des sièges conducteur ou passager car le portillon de la malle arrière a été tout bonnement supprimé, toujours dans l’optique de réduire au maximum le poids total de la voiture ....





La Bristol 404 proposait une construction très soignée. Elle utilisait les meilleurs matériaux du marché. Son prix s'en ressentait, mais Bristol avait des ambitions mesurées en terme de volume de vente. L'objectif de la marque était de produire quelques véhicules avec sérieux, pour une clientèle aisée. Ainsi, sa prise d'air sur le capot avant s'inspirait de celle des avions de ligne Bristol Brabazon afin d'offrir un clin d'œil luxueux à cette clientèle. Si le modèle 404 est conçu exclusivement pour répondre aux besoins de l'acquéreur qui désire une automobile plus petite et plutôt performante dite sportive, à performance quasiment égale l'acheteur aisé qui désirait plus de place et d'habitabilité pouvait s'offrir le modèle 405 à quatre portes légèrement plus lourd mais aussi bien conçu et avec la même finition soignée ....





L'emménagement intérieur de cette étonnante Bristol 404 était lui aussi d'assez bonne facture. En effet le tableau de bord était équipé de cinq compteurs, deux petits et trois gros, qui permettaient une surveillance complète et facile de la mécanique en offrant tous les contrôles possibles. De plus pour une voiture à tendance sportive un côté assez luxueux avait été conservé avec du cuir de couleur et des inserts et un tableau de bord en noyer du plus bel effet. Les interrupteurs à bascule, les vitres électriques, la climatisation, l'équipement audio, le volant alu gainé de cuir et les moquettes épaisses participaient aussi au confort général ....





Pour ce qui est de la mécanique, la petite Bristol 404 etait équipée d'une robuste mécanique fortement inspirée du savoir-faire du constructeur allemand BMW, qui consistait en un moteur en ligne de 6 cylindres de 1 971 cm3 alimenté par trois carburateurs Solex utilisant des pistons spéciaux en alliage, des têtes de cylindres en aluminium et des chambres de combustion hémisphérique. En version de base, cette mécanique proposait 105 chevaux, mais l’ajout d’une option permettait de faire passer la puissance à 125 chevaux à 5 000 tr/min ce qui en faisait la plus puissante Bristol à voir le jour. Pour freiner la voiture, la 404 comptait sur de tout nouveaux tambours signés Alfin et les premiers exemplaires profitaient d’un double circuit hydraulique, une rareté à l’époque. En associant une boîte de vitesses à quatre rapports dont l’un avec un overdrive conçu par Laycock de Normanville, les Bristol 404 parviennent à atteindre une vitesse maximale de 175 km/h, cette performance élevée leur vaudront d’ailleurs le surnom d’« express de l’homme d’affaire » ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 6 cylindres en ligne
  • Disposition : Avant
  • Cylindrée : 2 litres
  • Puissance : 125 ch à 5000 tr/min
  • Couple : 245 Nm à 3000 tr/min
  • Transmission : Boite manuelle à 4 vitesses + overdrive



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Bristol




La Bristol 404 ...



La Bristol 405 ...



Rassemblement Bristol ...






JPBlogAuto