fanauto00.jpg


fanauto01.jpg


Le Fanatique de l'Automobile est un magazine dit de vulgarisation automobile édité par Serge Pozzoli son fondateur et directeur. Né en 1915, Serge Pozzoli est le fils de François Pozzoli qui a créé la société Matériel Moderne, spécialisée pour l'imprimerie dont il deviendra directeur. Comme historien, directeur de publications et aussi collectionneur, il finira avec le temps par réunir une importante documentation regroupant archives et photographies, qui est jugée de nos jours comme « une des plus importantes collections au monde de documents sur les voitures de sport » ....


fanauto27.jpg


C'est donc en 1966 que Serge Pozzoli, profitant de son immense collection d'archives inédites, décide de fonder et de publier le tout premier numéro qu'il baptise L'album du Fanatique de l'Automobile et y écrit lui même de nombreux articles. Avec une périodicité trimestrielle au début, ce magazine s'est principalement intéressé aux voitures d'avant 1940, car les témoins de cette époque sont de moins en moins présents. Ce magazine préserve donc un savoir encyclopédique majeur car on y trouve les grandes marques qui ont fait le XXe siècle automobile ainsi qu'une foule de petits constructeurs inconnus, et pourtant ingénieux, réalisant des automobiles rapides et belles, magnifiquement carrossées ou plus rustiques ....





Dès le premier numéro, l'Album du Fanatique de l'Automobile était un magazine de 132 pages au format 145 x 240 dans lequel les voitures présentées couvraient la période qui va du début du 20ème siècle au début des années 60. Plus tard toutes les périodes seront couvertes, l'époque héroïque (1890-1914), les années folles (1919-1930), l'avant-guerre (1930-1940) et la période moderne (1940-1980). La couverture de couleur jaune très identifiable proposait soit une photo couleur soit un dessin d'un artiste illustrateur. Dès le numéro 10 la parution va devenir mensuelle. A partir du numéro 78, le magazine devenait plus simplement Le Fanatique de l'Automobile et la pagination passait donc à 144 pages. Le numéro 100 de janvier 1977 inaugurait une nouvelle qualité de papier plus agréable au touché et donc plus luxueuse ....





Si les articles du Fanatique de l'Automobile sont aussi intéressants et détaillés, c'est que Serge Pozzoli s'appuyant sur sa masse d'archives inédites était aussi aidé par différents rédacteurs réguliers ou occasionnels très compétents qu'il choisissait avec soin comme Lucien Loreille, Jacques Potherat, Jacques Rousseau, Maurice Sauzay, Paul Badre, Serge Bellu, Pierre Dumont, ou François Joly. Le succès sera donc au rendez-vous et le magazine ne cessera de gagner en nombre de pages et en ventes. Ainsi à partir du numéro 126 de 1979, aux 60 pages de la revue viendront s'ajouter 8 pages supplémentaires consacrées aux motos anciennes ....





Désormais, on parlait un peu moins des voitures d'avant guerre, et un peu plus des voitures des années 50 et 60, Panhard Dyna, Simca Aronde, Bentley Continental, Ferrari Daytona, Pegaso étaient plus régulièrement à l'honneur. Le Fanatique de l'Automobile Magazine tentait de s'adapter à son époque, au début des années 80, la diffusion n'était plus au même niveau que dix ans plus tôt avec une baisse des tirages d'environ 30 % par rapport aux débuts. Un concurrent "Auto Rétro" venait en effet d'apparaître en kiosque, en modernisant singulièrement le genre. Après 17 ans de fidélité, son titre principal changeait donc pour devenir le Fanauto. La qualité du papier évoluait vers une matière plus brillante. La maquette des pages intérieures évoluait également dans un style contemporain et la pagination à 76 pages ....


fanauto02.jpg





Malheureusement les Éditions Larivières qui avaient soutenu le titre depuis le numéro 10 de janvier 1969 choisissait après vingt ans de parution d'abandonner ce mensuel. Le numéro 242 de décembre 1988 était le dernier du Fanauto, ex Fanatique de l'Automobile, ex Album du Fanatique de l'Automobile. L'éditeur ne pouvait que constater que la presse automobile avait évolué durant cette période, au même titre que l'automobile et ses collectionneurs. Les voitures contemporaines des premiers numéros étaient depuis longtemps rentrées en collection. De nouveau, le temps qui passe fait que des générations de lecteurs se succédent, et que Le Fanauto et ses rédacteurs ne semblaient plus répondre aux attentes de leur époque, et surtout à celle du marché. La rédaction du Fanauto annonçait dans son dernier numéro 242 que désormais elle rejoignait l'équipe du magazine "Auto Passion", et invitait ses lecteurs à poursuivre l'aventure dans le numéro 20 de ce mensuel ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Éditions Larivières
© - Fanauto © - Carcatalog



Le Grand Prix de l'Age d'Or créé par Serge Pozzoli ...






JPBlogAuto