Si l’acquisition d’une planche originale de Michel Vaillant reste hors de portée de votre bourse, consolez-vous en achetant une case extraite de l’un des albums de la série créée par Jean Graton, agrandie et encadrée, que vous pourrez accrocher au mur du salon pour épater vos amis. A sa manière unique, Graton est parvenu à rendre le mouvement et la vitesse dans ses dessins, il a en fait développé une grammaire du mouvement et de la vitesse. Son fils et sa belle-fille ont créé une fondation qui conserve tous les dessins originaux. Si vous aimez l'automobile, Michel Vaillant et l'art, réjouissez-vous. Voici des œuvres qui réunissent vos trois passions. Ensuite, il sera toujours temps de répondre à la question : est-ce de l’art ou de la décoration ? ....





La course automobile mène à tout, même à l’art contemporain. Si on avait dit à Jean Graton que son héros de BD, le célèbre pilote automobile Michel Vaillant serait un jour encadré et exposé sur les murs, il aurait sans doute été étonné. Pourtant ce personnage, créé par Jean Graton en 1957 dans l’hebdomadaire Le Journal de Tintin, avait eu droit aux honneurs d’une série télévisée, déclinée en roman-photo dans les pages de Télé Poche. En 2003, Luc Besson avait même fait de lui une vedette de cinéma. Mais aujourd'hui le voilà transformé en icône et appelé à trôner en bonne place dans le salon de ses aficionados qui sont nombreux car le succès populaire du héros, dont les exploits sont désormais contés par une nouvelle équipe d’auteurs, ne s’est jamais démenti ....







L'apport de Jean Graton au neuvième art est au-moins aussi important que son hommage au monde de la course. Avant lui en effet, jamais le mouvement et la vitesse d'une voiture n'avaient été si bien transposés en dessin car non seulement on peu voir défiler les bolides mais en plus, on a l'impression de les entendre. Car l'expression du bruit des moteurs et des crissements de pneus par ces fameux bruitages graphiques, c'est aussi Jean Graton qui l'a créée. La société Art Dynamics et Graton Editeur proposent donc désormais un ensemble de cases agrandies, dont le format varie entre 80 x 60 cm et 120 x 120 cm. Si la plupart reprennent l’une de ces scènes de course qui ont fait la réputation de la série, certaines mettent en valeur les onomatopées caractéristiques de l’œuvre avec les fameux « Vroaw » ou « Vrooowooar ». C'est une première ! Et c'est une réussite ! Plus ambitieux qu'une stricte reproduction de l’œuvre, les « Michel Vaillant Art Strips » sont des adaptations de dessins de Jean Graton retravaillés et mis en valeur par Dominique Graton, belle-fille de l'artiste et directrice artistique de la Fondation Graton. Les talents conjugués du dessinateur et de la graphiste donnent naissance à de nouvelles œuvres qui propulsent la BD culte du sport automobile dans l'Art Contemporain ....







Le projet est né de la rencontre entre Philippe Graton, fils de l’auteur, mais aussi coscénariste des nouvelles aventures du pilote automobile, et Jean-Louis Dauger, créateur d’Art -Dynamics. Éditées en tirage limité de trente exemplaires accompagnés d’un certificat d’authenticité, imprimées sur Plexiglas ou sur un papier Fine Art de haute qualité, on est frappés par la qualité de ses œuvres et par la façon dont elles mettent en valeur la finesse du trait de Jean Graton. Ces tableaux, qui ne sont pas sans rappeler les œuvres Pop Art de Roy Lichtenstein, sont tirés des cases les plus représentatives et les plus emblématiques des albums de Michel Vaillant. Le célèbre commissaire priseur Hervé Poulain a dit un jour que Jean Graton avait inventé la bande-son d'un art muet, c'est tellement vrai !!! ....





De son côté, Dominique Graton, épouse de Philippe Graton et directrice artistique de profession, rêvait depuis plusieurs années de mettre en valeur le travail de son beau-père, dont le trait et le coup de pinceau se trouvent, selon elle, écrasés par les albums. Jean-Louis Dauger explique : «  La première étape a consisté à choisir les cases. Nous nous sommes inspirés des albums publiés entre 1957 et 1975, qui correspondent à la période graphique la plus riche de Michel Vaillant. Dominique leur a donné une dimension originale en intervenant sur les couleurs et sur le cadrage, mais sans toucher au trait du dessinateur. Quand nous avons présenté le résultat à Jean Graton, il a été très ému. Il s’est montré à la fois étonné de la force artistique de son travail, lui qui ne s’était jamais considéré comme un artiste, et très fier de cette reconnaissance obtenue de son vivant. » ....







Certains visiteurs lors des Expositions Art Strips n’ont pas manqué d’établir un parallèle avec l’œuvre du peintre américain Roy Lichtenstein, figure marquante du pop art. Une réaction qui amène à se poser la question suivante : ces cases en forme de tableaux constituent-elles des œuvres d’art, ou ne sont-elles que des objets décoratifs dont la seule vocation consiste à « faire joli » dans un intérieur ? Didier Pasamonik, spécialiste de la bande dessinée franco-belge et responsable d’Actua BD pense que ces agrandissements constituent en eux-mêmes un geste esthétique. « Nous sommes vraiment dans le domaine de l’art .  On peut considérer que l’œuvre d’art réside à la fois dans la planche originale et dans le tableau auquel elle donne naissance. Un dessin peut acquérir une capacité d’abstraction qui n’était pas perceptible dans la bande dessinée dont il est extrait. » ....





En réalité, la véritable œuvre d’art n’est autre que les planches originales, reconnues aujourd’hui à leur juste valeur. L’une d’elles, souligne Didier Pasamonik, a d’ailleurs été acquise, lors d’une vente aux enchères organisée en octobre 2015 par Sotheby’s, pour la coquette somme de 55. 000 €uros.  Cette forme d’hommage est très forte d’un point de vue graphique, observe Jean-Jacques Launier, responsable du musée d’Art ludique consacré aux artistes issus de la bande dessinée. Quand on agrandit un dessin, le résultat est toujours spectaculaire. Mais il s’agit d’un artifice de décoration car l’œuvre en elle-même, c’est la planche originale de Jean Graton ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Fondation Graton
© Michel Vaillant Art Strips - © Christophe Quillien - © Good Bubbles




Reportage par TV Brussel à la Fondation Graton ...



Exposition Michel Vaillant Art Strips à Paris ...






JPBlogAuto