Course Auto est un ancien magazine automobile français grand public aujourd'hui disparu, spécialisé comme son nom l'indique dans la compétition automobile et donc la course sous toute ses formes. Lancé en Avril 1991 par une partie de la rédaction du quotidien de sport l’Équipe, le magazine est installé 4 rue Rouget-de-Lisle à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine. La revue était dirigée par Jean-Pierre Courcol le rédacteur en chef était Patrick Blain. Ce magazine était édité et produit par les Éditions L'Équipe ....





Le tout premier numéro de Course Auto Magazine lancé en Avril 1991 arborait fièrement une couverture à l'effigie de notre triple Champion du Monde national du moment, un certain Alain Prost. Ce choix sans doute pas innocent été censé lancer au mieux cette revue hebdomadaire vu l'engouement sportif général que suscitait à l'époque notre meilleur pilote de Formule 1 Français ....





S'il existait déjà des publications qui exploraient l'univers du sport automobile, Course Auto Magazine était le premier hebdomadaire spécialisé dans ce créneau qui tentait de rentrer en concurrence directe avec le précurseur Auto Hebdo lancé en 1976. Course Auto Magazine est au format classique A4 avec une pagination d'environ 100 pages en couleur avec une iconographie assez riche et de belles photos. Cette revue espérait faire la différence et se démarquer en s'appuyant sur la force rédactionnelle du quotidien partenaire l’Équipe ....





Le menu de Course Auto Magazine explorait toute l'étendue du sport automobile et de la course, à travers des actualités, des essais, des dossiers, des résultats, des classements, des analyses, des confidences, des interviews, des études ainsi que des bilans sur toutes les catégories et les éléments composant l'ensemble de ce sport et des diverses courses. C'était en fait une revue qui essayait de transcrire le mieux possible vos passions, qui partageait les émotions, ou les moments de plaisir qui touchent la course et la compétition ....





Course Auto Magazine avec sa rédaction performante couvrait donc quasiment toutes les disciplines, comme le Rallye en France, le championnat de la montagne, les courses de côte, le rallye international, le championnat de France des circuits, le rallye raid, les circuits étrangers, l'endurance, la formule 1, les courses sur terre en rallye-cross, le Paris-Dakar, ou les championnats de monoplace. Mais les journalistes automobiles compétents de la rédaction produisaient aussi des articles pointus complétés par des photos de grande qualité ....





La bonne qualité du papier et de la couverture donnait a Course Auto Magazine une belle allure générale plutôt attrayante. Si la publicité était présente comme dans tous magazines modernes, elle n'était jamais envahissante et la plupart du temps collait au thème de l'automobile autant que possible. Une maquette de présentation plutôt agréable permettait à des journalistes compétents comme Robert Parienté, Philippe Séclier, Didier Braillon, Patrick Rivé, Pierre-François Rousselot, Pierre-Henri Pauterat ou Jean-Paul Renvoizé de s'exprimer au mieux ....





Malheureusement, la belle aventure de Course Auto Magazine va trop rapidement s'achever en Janvier 1992 après seulement 40 numéros publiés et à peine 10 mois d'existence. La lutte en kiosque était trop sévère pour une clientèle plutôt restreinte sur ce genre de créneau vraiment trop spécialisé, d'autres magazines et revues s'y sont essayé sans plus de succès. Ce numéro 40 de Janvier 1992 avec en couverture Carlos Sainz sur sa Toyota de Rallye sera donc le dernier ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Course Auto © - Éditions L'Équipe




JPBlogAuto