@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - 24 Heures du Mans

Fil des billets

vendredi 19 juillet 2019

Audi R8 V10 620 Quattro Performance - 2019











Audi est un constructeur d'automobiles, sportives et de luxe allemand, filiale du groupe Volkswagen. Le siège social de la marque se situe à Ingolstadt en Bavière. Créée en 1909 par August Horch, la marque est aujourd'hui implantée dans 55 pays du monde et présente sur la plupart des segments du marché des véhicules particuliers, y compris sur celui des sportives de prestiges. En 2012, l’entreprise a vendu 1.524.635 véhicules, un record depuis sa création en 1909, et se classe parmi les constructeurs les plus rentables. Ce n’est qu’à partir des années 1970, sous l’impulsion de Ferdinand Piëch, qu’Audi rencontre l’essor qu’on lui connaît ....





L'Audi R8 est une voiture de sport du constructeur allemand Audi. C'est le premier coupé GT deux-places de la marque allemande qui rivalise ainsi avec les marques historiques de ce segment comme par exemple les Porsche, les Ferrari, les Corvette ou les Aston Martin. La R8 fut officiellement présentée pour la première fois au mondial de l’automobile de Paris de 2006 et tire son nom de la voiture de course victorieuse aux 24 Heures du Mans ....





Déclinée depuis 2006 en plusieurs versions et plusieurs motorisations, le modèle le plus abouti actuellement a été présenté officiellement au Salon de Détroit en 2009. Pour son tout dernier restylage officialisé pour le premier trimestre 2019, Audi n'a pas fait les choses à moitié comme à son habitude. Désormais le fauve est baptisé Audi R8 V10 620 Quattro Performance un nom qui lui convient à merveille tant l'engin devient sophistiqué et performant avec des motorisations plus puissantes, des lignes encore plus tranchantes et une précision de conduite toujours chirurgicale ....





La dernière mouture de la superbe Audi R8 V10 620 Quattro est plus affûtée que jamais. Avec 50% de ses pièces issues de la version GT3 LMS, dont le moteur V10 atmosphérique, la supercar réaffirme ses gènes sportifs. A l’instar de la triple prise d’air sur le capot, le coupé ultrasportif puise dans l’héritage « quattro » qui a forgé la légende Audi en compétition. D'une manière générale, le design de la R8 déjà abouti n'avait pas vraiment besoin de grands chamboulements. La firme n'a donc effectué que quelques retouches de style comme une nouvelle calandre plus ramassée qui laisse place à trois petites entrées d'air à l'embase du capot. Les boucliers changent aussi et adoptent de plus larges entrées d'air. À l'arrière, même acabit puisque les entrées d'air ont été agrandies, le diffuseur revu et les sorties d'échappement modifiées faisant maintenant place à deux énormes canules rondes ....





Dans la catégorie Supercars, cette Audi R8 V10 620 Quattro s’illustre toujours par sa grande polyvalence. Large, basse et doté de petites surfaces vitrées, cette super sportive n’est peut être pas idéale en ville mais subit les affres de la circulation sans broncher grâce à sa boîte automatique douce et sa direction légère. En mode confort, l’amortissement piloté ne secoue pas trop même si la fermeté reste de rigueur. Quand la route se libère, l’Audi R8 V10 peut enfin libérer sa force colossale sans le moindre risque de patinage grâce aux quatre roues motrices. Pour garantir une bonne sécurité, les énormes disques en carbone céramique pincés par des étriers à 8 pistons freinent le bolide comme un chasseur sur un porte avion. Finalement ce bolide procure toujours des performances surréalistes, une excellente tenue de cap et un agrément mécanique fantastique ....





L'habitacle intérieur de la superbe Audi R8 V10 620 Quattro a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. En fait cet habitacle avait déjà été bien pensé sur les versions précédentes avec l'ensemble des commandes tournées vers le conducteur, et propose désormais en plus son fameux "Virtual Cockpit" qui regroupe toute les fonctions d'info-divertissement. Référence sur le plan de la qualité d'assemblage et de la finition, l'habitacle se distingue par des applications en carbone à profusion dans l’habitacle et un équipement complet qui comprend notamment des sièges sport en cuir/alcantara à réglages électriques. Au final, la voiture séduit aussi par sa qualité de fabrication irréprochable avec des assemblages minutieux ....





Sous le capot de l'étonnante Audi R8 V10 620 Quattro, il se passe des choses également puisque le V10 d’une cylindrée de 5.204 cm3 à 4 soupapes par cylindre, ouvert à 90° a été légèrement remanié et gagne par la même occasion un filtre à particules. Hormis cela, il bénéficie d'une double injection, d'un mode roue libre, de la désactivation d'un banc de cylindres ou encore d'une lubrification par carter sec. Le bloc est toujours indexé à une boîte robotisée à double embrayage à sept rapport S tronic. Elle n'a bien évidemment rien à voir avec celles utilisées sur les modèles plus conventionnels puisqu'il faut absorber pas moins de 620 chevaux à 8000 tr/min et 580 Nm à 6600 tr/min. De ce fait, l'embrayage a largement été renforcé et bénéficie de pièces spécifiquement dédiées à l'Audi R8. La puissance est distribuée aux quatre roues, mais avec une distribution pouvant aller jusqu'à 100 % sur chaque essieu en fonction de la motricité ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V10 multi soupapes
  • Cylindrée : 5.204 cm3
  • Puissance : 620 chevaux à 8.000 t/mn
  • Couple : 580 Nm à 6.600 t/mn
  • Vitesse : environ 330 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Audi - © Autonews - © Motor1




Audi R8 V10 620 Quattro Performance - 2019 ...






JPBlogAuto

vendredi 28 juin 2019

OSCA Fratelli Maserati 1600 SP - 1963











O.S.C.A de son vrai nom Officine Specializzate Costruzione Automobili est un ancien constructeur italien automobile fondé par les trois frères Bindo, Ettore et Ernesto Maserati en 1947 dans la banlieue de Bologne. Cette société assez connue et réputée auprès des passionnés de courses automobiles avait deux activités, la construction de petites voitures de sport et le développement de châssis et de moteurs pour les courses de Grand Prix en catégorie Formule 1 et Formule 2 ....





Mais, dès le milieu des années 50, malgré des succès remarqués en compétition, les ressources de la Société OSCA sont en diminution. Les frères Maserati vont donc conclure un partenariat avec Fiat pour la fabrication d’un nouveau moteur 4 cylindres à double arbre à cames. Fiat va industrialiser ce moteur et le fournira même à OSCA en moteurs complets tout en lui payant une redevance sur les autres moteurs produits. Cet arrangement permet alors à OSCA de développer une nouvelle voiture qui pourrait être produite à un prix compétitif. Elle est présentée au Salon de l’Automobile de Turin en 1960 baptisée OSCA 1600 GT ....





Grace aux multiples versions proposées et à la qualité de construction indéniable, cette petite OSCA 1600 GT va finalement connaitre un grand succès et donc permettre aux frères Maserati de développer une nouvelle voiture de course compte tenu de leur grand intérêt pour les voitures de compétition. En fait on pourrait dire que la 1600 GT est la base de ce qui va devenir la superbe Osca 1600 SP. C'est en plus la dernière voiture de course à être conçue et construite par les frères Maserati ....





Surnommée 1600 SP, pour « Sperimentale » ou Expérimental, ce nouveau modèle de compétition OSCA 1600 SP est dessinée par Ernesto Maserati en personne. Avec la boîte de vitesses à quatre rapports, le groupe motopropulseur est monté dans un tout nouveau châssis multi-tubulaire allégé. La suspension est à quatre roues indépendantes grâce aux trains à doubles triangles avant et arrière. Des freins à disque Girling de grande taille fournissent une puissance de freinage importante très efficace et endurante prévue pour la course ....





Prévue pour débuter aux « 24 Heures du Mans », ce qui explique la forme aérodynamique avec une faible traînée, la superbe OSCA 1600 SP ne laisse pas indifférent tous les amateurs avisés. La conception de la carrosserie a été dictée principalement par la forme du châssis sophistiqué et léger et carrossé en interne car les panneaux d'aluminium enveloppent au plus près les composants mécaniques. Le résultat est néanmoins visuellement agréable ....





L'habitacle intérieur de la superbe OSCA 1600 SP a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Bien que ce soit une stricte deux places, l'habitabilité est suffisante pour que la voiture puisse être utilisée confortablement en course. Bien que son intérieur soit en grande partie dicté principalement pour une utilisation sportive de compétition, toutes les commandes sont bien disposées et facilement accessibles. Le tableau de bord est fonctionnel tout en restant minimaliste. L'ambiance respire la course ....





Sous son capot, l'étonnante Osca 1600 SP accueille pour la mécanique un bloc 4 cylindres en ligne double arbre à cames avec une culasse de 8 soupapes de 1568 cm3 de cylindrée. Avec une alimentation par 2 carburateurs Weber 45 ce moteur développait 140 chevaux pour un couple de 152 Nm à 5500 t/mn. La transmission était épaulée par une boîte à quatre rapports manuelle autorisant des performances élevées et une vitesse de pointe de 220 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 1.6 Litres
  • Puissance : 140 chevaux
  • Couple : 152 Nm à 5500 t/mn
  • Vitesse : environ 220 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Osca
- © jp-echavidre - © Motorlegend






JPBlogAuto

vendredi 25 janvier 2019

Alan Fearnley Artiste Peintre









Alan Fearnley est un artiste peintre britannique très talentueux né en 1942 dans la province du Yorkshire. Passionné depuis son enfance par le dessin il a fini par en faire son métier ce qui lui a permis d'en devenir célèbre et aujourd'hui très réputé. En fait, il est désormais reconnu à l'échelle internationale comme un artiste confirmé de l'art automobile ....





Alan Fearnley a effectué un parcours scolaire assez classique avant d'effectuer des études secondaires artistique au très prisé Batley College of Art. Diplôme en poche, il va commencer une carrière professionnelle d'illustrateur et graphiste de studio commercial pour la presse et la publicité pendant plusieurs années ....




+ + + + + +


Ses premières œuvres établissent Alan Fearnley comme un artiste de talent unique et de qualité qui a une vision de l’art qui lui est propre. En effet, pour lui, ses œuvres doivent être suffisamment belles et qualitative pour pouvoir être appréciées par tout le monde, pas seulement les amateurs éclairés. Indifféremment du sujet traité dans son tableau, il cherche à toucher celui qui le regarde par la qualité de l'ambiance générale qui s'en dégage et le scénario qu'il raconte ....





Alan Fearnley va au début se consacrer, comme de nombreux artistes avant lui, à des compositions semi-abstraites, topographiques et paysagées plutôt classiques et conventionnelles qui vont lui permettre toutefois d'améliorer sa technique mais avec un souci du détail et une passion du travail bien fait qui reflète déjà des compétences artistiques uniques peu courantes ....


+ + + + + +


En 1974, Alan Fearnley va décider de devenir artiste indépendant à temps plein et donc de travailler uniquement en free-lance. C'était le moment pour lui de commencer à s'éloigner des compositions classiques pour se consacrer à des sujets axés sur les transports, en particulier l'automobile et les courses automobiles pour lesquels il voue une véritable passion depuis toujours. En fait sa principale source d’inspiration au cours des vingt-cinq dernières années a toujours été la représentation de voitures classiques et de voitures de course ....





Aujourd'hui considéré par beaucoup de spécialistes comme un des artistes automobiles incontournables, Alan Fearnley a de la chance de pouvoir faire ce qu'il aime et de le faire bien en produisant des œuvres dynamiques et à fort impact visuel. Travaillant essentiellement à l'huile, il cherche à traduire le mouvement et le dynamisme dans ses peintures en gardant un grand soucis de détail et de réalisme surtout dans les décors bucoliques ou champêtres ....


+ + + + + +


L'atmosphère classique et romantique créée par les peintures vintage de Alan Fearnley a grandement élargi l'attrait de l'art automobile, tandis que le mouvement, l'attention portée aux détails et la qualité pure des peintures de sport automobile ont créé une forte demande pour ses œuvres originales et ses tirages à édition limitée qui se vendent aujourd'hui à travers le monde. Ses peintures à l'huile sur toile reflètent sa compréhension du monde de la course automobile et de l'étendue des sujets qu'il englobe, ce qui est évident dans le fait que son travail attire maintenant un large public international ....







Alan Fearnley présente désormais régulièrement son travail dans de nombreuses expositions partout dans le monde et son exposition annuelle à Monaco est devenue une caractéristique du week-end du Grand Prix. Ses peintures à l’huile sont, il est vrai, remarquables. Ses travaux sont d’ailleurs régulièrement utilisés par des grandes marques comme Mercedes Porsche ou Rolls Royce. Trois livres de compilation de son travail ont été publiés à ce jour et plus de 100 de ses œuvres ont été proposées à la vente en édition limitée avec plus de 70.000 exemplaires vendus. Alan peut être très fier que ses peintures soient exposées dans des collections publiques, privées et d'entreprise du monde entier ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Youtube
© - Alan Fearnley © - Artactif © - Artpicture



Alan Fearnley Artiste Peintre ...






JPBlogAuto

- page 1 de 42