@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - 24 Heures du Mans

Fil des billets

vendredi 30 mars 2018

Course Auto Magazine









Course Auto est un ancien magazine automobile français grand public aujourd'hui disparu, spécialisé comme son nom l'indique dans la compétition automobile et donc la course sous toute ses formes. Lancé en Avril 1991 par une partie de la rédaction du quotidien de sport l’Équipe, le magazine est installé 4 rue Rouget-de-Lisle à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine. La revue était dirigée par Jean-Pierre Courcol le rédacteur en chef était Patrick Blain. Ce magazine était édité et produit par les Éditions L'Équipe ....





Le tout premier numéro de Course Auto Magazine lancé en Avril 1991 arborait fièrement une couverture à l'effigie de notre triple Champion du Monde national du moment, un certain Alain Prost. Ce choix sans doute pas innocent été censé lancer au mieux cette revue hebdomadaire vu l'engouement sportif général que suscitait à l'époque notre meilleur pilote de Formule 1 Français ....





S'il existait déjà des publications qui exploraient l'univers du sport automobile, Course Auto Magazine était le premier hebdomadaire spécialisé dans ce créneau qui tentait de rentrer en concurrence directe avec le précurseur Auto Hebdo lancé en 1976. Course Auto Magazine est au format classique A4 avec une pagination d'environ 100 pages en couleur avec une iconographie assez riche et de belles photos. Cette revue espérait faire la différence et se démarquer en s'appuyant sur la force rédactionnelle du quotidien partenaire l’Équipe ....





Le menu de Course Auto Magazine explorait toute l'étendue du sport automobile et de la course, à travers des actualités, des essais, des dossiers, des résultats, des classements, des analyses, des confidences, des interviews, des études ainsi que des bilans sur toutes les catégories et les éléments composant l'ensemble de ce sport et des diverses courses. C'était en fait une revue qui essayait de transcrire le mieux possible vos passions, qui partageait les émotions, ou les moments de plaisir qui touchent la course et la compétition ....





Course Auto Magazine avec sa rédaction performante couvrait donc quasiment toutes les disciplines, comme le Rallye en France, le championnat de la montagne, les courses de côte, le rallye international, le championnat de France des circuits, le rallye raid, les circuits étrangers, l'endurance, la formule 1, les courses sur terre en rallye-cross, le Paris-Dakar, ou les championnats de monoplace. Mais les journalistes automobiles compétents de la rédaction produisaient aussi des articles pointus complétés par des photos de grande qualité ....





La bonne qualité du papier et de la couverture donnait a Course Auto Magazine une belle allure générale plutôt attrayante. Si la publicité était présente comme dans tous magazines modernes, elle n'était jamais envahissante et la plupart du temps collait au thème de l'automobile autant que possible. Une maquette de présentation plutôt agréable permettait à des journalistes compétents comme Robert Parienté, Philippe Séclier, Didier Braillon, Patrick Rivé, Pierre-François Rousselot, Pierre-Henri Pauterat ou Jean-Paul Renvoizé de s'exprimer au mieux ....





Malheureusement, la belle aventure de Course Auto Magazine va trop rapidement s'achever en Janvier 1992 après seulement 40 numéros publiés et à peine 10 mois d'existence. La lutte en kiosque était trop sévère pour une clientèle plutôt restreinte sur ce genre de créneau vraiment trop spécialisé, d'autres magazines et revues s'y sont essayé sans plus de succès. Ce numéro 40 de Janvier 1992 avec en couverture Carlos Sainz sur sa Toyota de Rallye sera donc le dernier ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Course Auto © - Éditions L'Équipe




JPBlogAuto

vendredi 2 février 2018

Nicholas Watts - Artiste Peintre









Nicholas Watts est un artiste peintre britannique réputé et très talentueux né à Tunbridge dans la région du Kent en Angleterre en 1947. C'est un artiste pratiquement autodidacte qui dès son plus jeune âge était fasciné l’aviation en raison de la proximité de son domicile d’une base de la Royal Air Force. C’est donc en dessinant très jeune des Spitfire, des Hurricanes et autres gloires de la seconde guerre mondiale qu’il s’entraîne au dessin ....





N’habitant pas loin non plus du circuit de Brands Hatch, Nicholas Watts se passionne pour les courses automobiles. Après un cursus scolaire plutôt classique il va tout naturellement se tourner dans cette voie en étudiant l'automobile à fond, y compris sa structure, sa forme et sa fonction. Au fil des années, Nicholas a réussi à se construire un univers particulier car ses peintures se consacrent à maîtriser l'art de capturer une brève seconde dans le temps, non seulement à travers l'événement et l'environnement local, mais aussi l'aspect émotionnel ....


watts02.jpg watts03.jpg watts04.jpg watts05.jpg watts06.jpg watts07.jpg watts12.jpg watts13.jpg watts14.jpg


Chaque peinture de Nicholas Watts est une célébration de cette fascination qu'il voue à l'automobile, car c'est une œuvre minutieusement recherchée, travaillée et détaillée qui se caractérise par sa recherche exhaustive et son réalisme méticuleux. Ceci couplé avec son talent en tant que dessinateur et son attention sans égale aux détails, font de chaque œuvre un compte rendu historique de l'événement réel. Son style met en avant la vitesse des voitures de façon très réaliste. Il aime aussi les perspectives, n’hésitant pas à mettre plusieurs voitures dans une ligne droite dans ses peintures ....


watts08.jpg watts09.jpg


On pourrait dire que les tableaux de Nicholas Watts sont ceux d'un artiste peintre passionné et surdoué créateur d'art automobile. Ses inspirations vont des Grands Prix de Formule 1 des années 50 aux dernières années, en n'excluant pas l’endurance, la Canam, les Rallyes, ou l'Indycar. Chaque peinture raconte une histoire, elle capte le moment de l'actualité et de l'esprit en obligeant le spectateur à apporter sa propre connaissance et sa compréhension à l'attrait quasiment magnétique qu'elle procure immanquablement ....


watts15.jpg watts16.jpg watts17.jpg watts18.jpg watts19.jpg watts20.jpg watts21.jpg watts22.jpg watts23.jpg


Nicholas Watts exerce maintenant la profession d'artiste peintre depuis plus de 40 ans, autant dire qu'il a eu tout le loisir d'améliorer, de peaufiner, de perfectionner son style et ses compétences. Il maitrise donc aujourd'hui le matériel et quasiment toutes les techniques dont la gouache ou l’acrylique. Ceci devient particulièrement évident dans son travail le plus récent, qui ouvre de nouveaux points de vue aux grands moments historiques du sport automobile, mais qui explore aussi de nouvelles techniques de capture de vitesse et d'action reproduites sur la toile ....


watts26.jpg watts27.jpg


Nicholas Watts explique lui même : " Je veux mettre plus de moi dans mes peintures. Je peux le faire grâce à mon utilisation de couleurs et de traits de pinceau, sans perdre la forme exacte du véhicule. Je doute que mon style deviendra complètement impressionniste avec le temps, mais je me suis résolument éloigné au fil des années du photo-réalisme avec lequel j'ai commencé mon travail. J'espère seulement que j'ai encore assez de temps devant moi pour pouvoir créer sereinement toutes les idées qui trottent toujours dans ma tête. " ....


watts24.jpg watts25.jpg watts28.jpg watts36.jpg watts30.jpg watts31.jpg watts32.jpg watts33.jpg watts34.jpg


Au fil des années, Nicholas Watts nous offre continuellement dans ses tableaux de nouvelles approches et de nouvelles perspectives des courses automobiles les plus emblématiques, en gardant son travail frais, vivace et neuf. Le public ne s'y trompe pas car la demande est forte. Si les 40 dernières années ont été une indication de sa croissance et de son potentiel, il faut s'attendre à ce que Nicholas Watts reste à l'avant-garde de l'art automobile pour les années à venir ....


watts29.jpg watts35.jpg


Dans ses œuvres Nicholas Watts a parfaitement maîtrisé l'art de capturer une brève seconde dans le temps d'une course automobile. Cette préservation artistique et éternelle d'un moment si fugace, puisque capté lors d'une course de vitesse, est tellement apprécié que ses œuvres se vendent aux quatre coins de la planète et que de très nombreuses expositions et ventes au enchères lui sont consacré ....



Sources : © Nicholas Watts - © Google Images - © RaceHistory - © AutomobileArt





JPBlogAuto

vendredi 26 janvier 2018

Échappement Classic Magazine









Échappement est un ancien magazine généraliste mensuel consacré à l’automobile créé en 1968 dont la rédaction est installée 48/50 Boulevard Sénard à Saint Cloud près de Paris. Le directeur de la publication est Michel Hommell et le rédacteur en chef Jorge Clavell. En bientôt 50 ans d'existence, Échappement Magazine s’est imposé comme le magazine leader dans le domaine de la compétition automobile hexagonale ....


classic01.jpg


En fait dès le début, les ambitions du magazine Échappement étaient clairement dévoilées aux lecteurs dans son tout premier numéro. Il s'agissait de couvrir toute l’actualité du sport automobile en France, avec les résultats complets de toutes les épreuves. Dans le Journal des Régions, portraits, infos courses et vie des clubs apportent un coup de projecteur aux acteurs du sport automobile local, pilotes, organisateurs, préparateurs, ASA, etc ....





Vu le succès du magazine Échappement, le groupe Hommell va décider de lancer une nouvelle version principalement consacrée aux voitures de compétition historiques. Le premier numéro du magazine Échappement Classic va donc sortir en 2009 pour traiter l’univers des compétitions automobiles historiques , avec des reportages, des interviews, des essais et des sujets pratiques. Une place de choix est réservée aux grands noms du sport automobile et aux voitures, connues ou moins connues, qui ont marqué son histoire ....





Cette formule du magazine Échappement Classic est désormais dirigé par un nouveau Rédacteur en chef, William Pac. Du Rallye Monte-Carlo Historique au Tour Auto en passant par Le Mans Classic, cette histoire qui continue de s’écrire au présent va faire la joie des lecteurs car elle est détaillée avec précision dans de nombreux articles soutenus par des superbes photos d'époque ....





Le magazine Échappement Classic va donc tout naturellement devenir lui aussi assez rapidement un genre de bible très appréciée sur la compétition automobile historique. Très prisé par de nombreux lecteurs nostalgiques, le magazine va aussi s'enrichir de numéros Hors Série consacré à un pilote particulier et célèbre ou aussi à une voiture au palmarès chargé ....





Le magazine Échappement Classic va donc nous proposer des articles historiques aussi divers et variés que, la R8 Gordini, les Alpine, les 24 Heures du Mans, les Porsche, les 24 Heures de Spa, le Rallye Monte-Carlo, les italiennes de course Ferrari, Lancia, Alfa Romeo, Abarth ou Fiat mais toujours avec force détails et de superbes photos parfois même inédites suivant les articles concernés ....





Le magazine Échappement Classic va bien sur parler aussi des pilotes français mais aussi étrangers. Ainsi on pourra découvrir des mini biographies agrémentées d'un historique et d'un palmarès sur des pilotes comme Jean-Luc Thérier, Guy Fréquelin, Jean Ragnotti, Jean-Claude Andruet, Bob Neyret, Jean-Pierre Jaussaud, Gérard Larrousse, Guy Ligier, Michéle Mouton, Dany Snobeck, Jean-Pierre Beltoise, Jean Vinatier, Bob Wollek, Jean-Pierre Jarier, Patrick Tambay, Henry Greder, Marie-Claude Beaumont, Jean-Pierre Jabouille ou Didier Pironi ....


classic27.jpg

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Échappement Classic © - Groupe Michel Hommell






JPBlogAuto

- page 1 de 39