@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - AMG

Fil des billets

lundi 4 juin 2018

Motorisées par la concurrence









Un constructeur automobile est une entreprise du secteur de la construction de véhicules automobiles dont l'activité consiste principalement à concevoir, fabriquer et commercialiser des automobiles. Cependant, la plupart des constructeurs ne sont que des assembleurs, c'est-à-dire qu'ils n'ont plus que des usines pour effectuer l'assemblage des pièces produites par des « équipementiers » auxquels sont dévolues les tâches de conception et de fabrication des sous-ensembles ....

Au 21° siècle, pour une question de rationalisation technologique et de rentabilité, l'industrie automobile pratique le système des alliances de plus en plus fréquentes, les voitures embarquent de nos jours des moteurs d’une autre marque. En effet, ces alliances, nécessaires pour réduire les coûts, sont devenues monnaie courante et provoquent de drôles de surprises. Une tendance de plus en plus manifeste puisque par exemple 17,4% des moteurs Renault étaient destinés à d’autres marques en 2013 et cela ne cesse d'augmenter ....

Les exemples sont nombreux, et c'est d'autant plus vrai chez les constructeurs d'un même groupe. Par exemple, au sein du groupe Volkswagen, on retrouve plusieurs constructeurs : SEAT, Audi, Škoda, Porsche, Lamborghini, Bugatti, Bentley. Mais parfois, deux constructeurs bien distincts n'appartenant pas à un même groupe décident de collaborer, afin d'échanger des technologies, des moteurs, ou des plateformes. Ces modèles sont très nombreux, et il serait fastidieux de tous les évoquer, mais voici pour l'exemple une dizaine de voitures qui sont équipées de série avec le moteur d'un constructeur différent et donc concurrent ....


Mercedes-Benz Classe A / Moteur Renault



La Mercedes-Benz Classe A arrive déjà à sa seconde génération. Lors de son lancement, le constructeur propose plusieurs versions. Pour la A 180d, c'est le moteur 1,5 dCi d'origine Renault qui est chargé de tracter la berline compacte. Il développe 116 chevaux et 260 Nm, à noter que ce moteur est très répandu au sein de Renault, Dacia et Nissan ....

Alfa Romeo Giulia QV / Moteur Ferrari



L'Alfa Romeo Giulia Quadrifolio Verde est la concurrente des sportives allemandes. On peut citer la Mercedes-AMG C 63 S ainsi que la BMW M3. Pour parvenir à développer 510 chevaux, la Giulia QV peut compter sur le moteur V6 2,9 litres bi-turbo développé conjointement avec Ferrari ....

BMW 116i (F20) / Moteur PSA



Le constructeur BMW et le groupe français PSA ont collaboré pour mettre au point les moteurs "EP". Il s'agit des moteurs 1,4 litre (EP3) et 1,6 litre (EP6) que l'on retrouve sur certaines Mini, sur des BMW Série 1 et Série 3 ainsi que sur les voitures du groupe PSA ....

Pagani Huayra / Moteur Mercedes-AMG



La Pagani Huayra est une voiture italienne qui fut introduite en 2011. Sous sa belle carrosserie, on retrouve un moteur V12 qui vient directement des ateliers de Mercedes-AMG. Selon les versions, ce moteur développe différents niveaux de puissance. Pour la Pagani Huayra BC, ce V12 n'offre pas moins de 789 chevaux ....

Smart Fortwo / Moteur Renault



La Smart Fortwo est une voiture du groupe Daimler. C'est grâce à la complicité de Renault que la Smart Fortwo a vu le jour. D'ailleurs, 60% des pièces sont communes entre la Française (Renault Twingo) et la petite allemande (Smart Fortwo). Sous sa carrosserie, on retrouve les moteurs Sce conçus par Renault et que l'on retrouve également sur certaines Dacia ....

Aston Martin Vantage / Moteur Mercedes-AMG



Dernièrement, Aston Martin a présenté sa nouvelle supercar, plus connue sous le nom de Vantage. Tout comme sa grande sœur, la DB11, la Vantage reçoit un moteur V8 4,0 litres bi-turbo fournit par Mercedes-AMG ....

Lamborghini Huracan Performante / Moteur Audi



La Lamborghini Huracan Performante est l'une des supercars les plus rapides sur la Nordschleife. La sportive italienne repose sur le moteur V10 FSI, que l'on retrouve également sous le capot arrière de la très séduisante Audi R8. Pour cette version survitaminée, il délivre 640 chevaux ....

Lotus Evora / Moteur Toyota



La Lotus Evora a été lancée en 2009. Cette voiture est toujours commercialisée de nos jours, cependant, elle profite de plusieurs variantes pour ne pas vieillir. Son moteur V6 est développé par Toyota, il délivre jusqu'à 436 chevaux pour la Lotus Evora GT430 ....

Donkervoort D8 GTO-RS / Moteur Audi



La Donkervoort D8 GTO est une voiture qui tout comme les Lotus, fait la chasse aux kilos superflus. Cette voiture pèse moins de 700 kg, et elle est mue par le moteur 5 cylindres 2,5 L d'origine Audi. On retrouve ce même moteur sous le capot des Audi RS 3 et TT RS. Avec 380 chevaux pour la D8 GTO-RS et moins de 700 kg sur la balance, la Donkervoort D8 GTO-RS fait des merveilles ....

Toyota GT86 / Moteur Subaru



La Toyota GT86 est une sportive mue par un moteur quatre-cylindres atmosphérique. C'est la cousine de la Subaru BRZ, d'ailleurs le design de ces deux sportives est quasi identique. Le moteur est conçu et développé par Subaru, c'est un moteur à plat de type boxer qui délivre 200 chevaux ....


minute.gif

Le Groupe PSA annoncera dans les prochains jours un nouveau partenariat qui impliquera la vente de l'un de ses moteurs à un autre constructeur. Le patron du groupe automobile français, Carlos Tavares, avait déjà fait une annonce similaire au Salon de Genève en mars, lors de la première journée presse. Plusieurs autres accords de vente de moteurs à d'autres constructeurs seraient actuellement en cours de discussion. PSA vend déjà des moteurs à Ford et à BMW par exemple ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Motor1 © - Khal Bouguerra




JPBlogAuto

mercredi 16 novembre 2016

Lister Le Mans XJS - 1990











Lister est un petit constructeur de voitures de sport et de course britannique implanté à Cambridge, créé en 1954 par le pilote de course Brian Lister sous le nom de George Lister & sons, re-fondé en 1986 sous le nom Lister Cars. La firme créa sa première voiture de course en 1954, ses modèles utilisaient alors des mécaniques d'origines diverses, MG, Jaguar, Chevrolet, Coventry Climax, Maserati, Cooper ou Bristol. Lister s'imposa rapidement comme l'un des spécialistes Jaguar, à l'image d'un Alpina pour BMW ou d'un AMG pour Mercedes. L'usine est située depuis 1986 à Leatherhead, dans le Surrey et produit en petite série des Jaguar XJS modifiées ....





En 1990, la firme propose la très étonnante Lister Le Mans XJS dont l'objectif de production s'élève à 50 voitures. Basée comme on l'aura compris sur une Jaguar XJS, elle était principalement destinée à une clientèle plutôt aisée british, soucieuse de se démarquer des propriétaires de GT allemandes ou italiennes. En fait chez Lister on n'aime pas les berlinettes à moteur central dont on estime la conduite trop pointue et l'habitabilité insuffisante. On va donc conserver les cuir, bois précieux, moquette épaisse, qui font le confort de cette vénérable anglaise, avec son couple et sa classe, mais en lui faisant suivre une cure de jouvence pour le côté sportif ....





Les transformations pour l'insolite Lister Le Mans XJS sont assez importantes. Tout commence à partir d'une coque nue fournie directement par Jaguar. Les ailes sont découpées avant d'être élargies à l'aide de feuilles de métal soudées par points. Toute la partie arrière est remodelée. La banquette est reculée, les vitres latérales sont prolongées et la custode adopte une forme fast-back. Les feux arrière sont rehaussés pour encadrer un aileron. Ces modifications et le montage d'un gros réservoir d'essence de 128 litres ont bien sûr diminué la capacité du coffre à bagages. A l'avant, la courbure du capot a été prolongée et l'articulation de l'ouverture inversée. Les pare-chocs sont remplacés par d'imposants boucliers en fibre de verre montés sans jointure apparente et les traditionnels marchepieds sont raccordés aux passages de roue avec le même souci d'intégration minutieuse ....





Sur cette Lister Le Mans XJS les modifications apportées au train roulant sont aussi très importantes. Les articulations de la suspension avant sont inchangées mais la géométrie est retouchée pour diminuer les réactions. La flexibilité des ressorts, plus durs, est variable et les amortisseurs sont des Koni. Les points de fixation ont été rigidifiés et la direction, plus directe, a vu son assistance diminuée. Le diamètre des disques de frein ventilés est impressionnant, 33 cm et les pinces en alliage sont à 4 pistons. Un bâti tubulaire de renfort a été ajouté sous le plancher et le principe des demi arbres porteurs a été abandonné au profit de triangles inférieurs inversés de forte section, les disques de freins, non ventilés, ont été reportés dans les roues. Ils sont eux aussi commandés par des étriers à 4 pistons. Les roues de 17 pouces en alliage démontables sont chaussées des Pirelli P Zéro de la F 40, largeur 245 à l'avant et 335 à l'arrière. Enfin une tenue de route digne d'une vraie GT sportive ....





La Lister Le Mans XJS a donc vraiment changé suite à toutes ces modifications. Si à l’époque, sur la Jaguar originale, confort rimait avec hors-bord, ça gitait, ça tanguait, ça prenait du roulis, ça levait le nez ou plongeait au freinage, aujourd'hui tout ça est révolu. La suspensions en mode chewing-gum et le châssis pas très rigide qui ne permettaient pas d'exploiter la puissance en dehors d’une ligne droite, vous faisaient vite revoir vos ardeurs en vous donnant une leçon de physique avec un rappel sur la dynamique des forces. Cette nouvelle mouture revisité en profondeur gomme définitivement tous ces défauts. On a maintenant affaire à une véritable GT du type supercar. Le gros coupé Jaguar est enfin devenu sportif et séduisant ....





L'habitacle de la Lister Le Mans XJS appartient au monde de la course mais ici tout est soigné uniquement pour ce qui est du confort du pilote. L'habitacle est traité avec le luxe d'une Aston Martin ou d'une Bentley, à grand renfort de cuir Connolly dans la plus pure tradition anglaise. La planche de bord garde ses anciens inserts en bois massif. La climatisation les vitres électriques et le système audio sont conservés en l'état. Les sièges avant sont remplacés par des Recaro entièrement regarnis alors que des baquets individuels sont aménagés à l'arrière. Des inscriptions Lister en relief sont présente sur les sièges et les contre-portes. Un petit volant italien gainé de cuir remplace le modèle d'origine. L'instrumentation n'est pratiquement pas retouchée à l'exception du compteur de vitesse qui est gradué jusqu'à 320 km/h ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'incroyable Lister Le Mans XJS est disponible avec le moteur V12 Jaguar mais avec une augmentation de cylindrée de 5,3 litres à 7 litres. C'est le plus gros VI2 actuellement utilisé sur route. Les 7 litres ont été obtenus en augmentant l'alésage de 4 mm et la course de 14 mm. Les conduits d'admission et les culasses sont polis. Les arbres à cames au profil retouché actionnent des soupapes géantes de 45 mm de diamètre à l'admission et 37 mm à l'échappement. Les pistons forgés signés Cosworth font passer la compression à 11,2, en conservant les culasses utilisées sur les VI2 ancienne génération. La carburation est gérée par un système maison utilisant des composants Marelli Weber et des collecteurs d'admission spécifiques à deux papillons. La puissance passe à 496 à 6.200 tr/mn et le couple à 69 mkg à 3.850 tr/mn. Une autre version "Le Mans Specifications" propose deux turbos pour une puissance de 620 chevaux ....





Pour passer convenablement une telle puissance aux roues arrière, la motorisation de la Lister Le Mans XJS est accouplée avec une boite mécanique manuelle Getrag à 6 rapports dont l’arbre et les pignons ont été renforcés aidée par un embrayage bi-disque AP à commande hydraulique et d'un autobloquant lui aussi renforcé. Côté performances, la voiture, disponible en coupé ou cabriolet, est dorénavant capable d'atteindre 324 km/h, des performances du niveau de la Ferrari Testarossa, avec un 0 à 100 en moins de 5 secondes. Tout en gardant un confort de haut niveau, la Lister est devenue plus précise dans sa conduite et se montre facile et prévenante. Si elle n'a pas la rigueur d'une Alpina, cette lourde berline met une seconde pleine dans la vue à la Porsche Ruf CTR et encore, sans forcer ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V12 Jaguar à injection
  • Cylindrée : 7000 cm3
  • Puissance : 620 ch à 6500 t/mn
  • Couple : 69 mkg à 3.850 tr/mn
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : Manuelle Getrag à 6 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Lister




La Lister Le Mans XJS de 1990 ...



La Lister Le Mans XJS de 1990 ...








JPBlogAuto

vendredi 5 août 2016

HMC Hidalgo - 2010







hidalgo00.jpg



Actuellement, la marque automobile Suisse HMC n'est pas vraiment connue du grand public et même pas en Europe. Force est de constater que pour l'instant vraiment très peu de constructeurs Suisses, pour ne pas dire aucun, sont implantés sur le vieux continent et que en plus cette jeune société ne produit des voitures uniquement qu'au compte goutte. En effet, la société Helvetic Motor Company, n'a été fondée seulement qu'en 2010. Il s'agit en fait d'une petite entreprise de construction et de transformation automobile qui est basée en Suisse dans le district de la petite commune de Kleinandelfingen située dans le canton de Zurich ....


hidalgo01.jpg


Pour l'instant cette jeune société dirigée par Christof Würgler qui emploie des anciens ingénieurs de Formule 1 n'a construit qu'un seul modèle de voiture, mais qu'elle voiture, un modèle qui sort vraiment des sentiers battus. Elle a pour nom HMC Hidalgo et c'est véritablement une merveille quasiment une œuvre d'art. Force est de reconnaitre que pour un coup d'essai c'est un vrai coup de maître car au final cette voiture au style plutôt néo-rétro un peu kitsch est vraiment sublime ....


hidalgo02.jpg


L'insolite HMC Hidalgo est née des désirs d’un riche client de cette très discrète entreprise Suisse qui avait une Mercedes SLK AMG, voiture déjà chère et rare, mais qui rêvait de posséder une Bugatti Atlantique autant dire le Saint Graal. Chez HMC, ils ont carrément relevé ce défi incroyable et se sont lancés dans la modification profonde du coupé-cabriolet Mercedes dans le but de créer un modèle exclusif alliant look rétro et plaisir de conduire comme le souhaitais le client potentiel ....


hidalgo03.jpg


Force est de reconnaitre que le défi technique était de taille. En effet il fallait allier une esthétique classique ayant quelques similitudes avec la célèbre Bugatti Type 57 ou la mythique Bugatti Atantique, mais aussi proposer une technologie moderne et Hi-Tech issue de la Mercedes SLK AMG, pas gagné d'avance, un véritable casse tête technologique. Mais le résultat est la car vu sous tous les angles, la très étonnante HMC Hidalgo remue des émotions nouvelles, c'est effectivement une automobile d'exception, comme créée dans les années 30, mais par des artisans actuels, leaders dans les dernières technologies disponibles. Cette combinaison moderne plus ou moins subtile produit au final un mélange fascinant et vraiment très désirable ....


hidalgo04.jpg


La réflexion chez HMC partait du constat que dans les années 1920 à 1940 il était courant d'acheter un châssis roulant avec sa motorisation et de le faire habiller par un carrossier styliste designer indépendant. On peut même dire que ce furent les années les plus prolifiques de cette pratique courante qui ont produit quelques unes des plus belles et artistiques voitures que nous ayons jamais vu. C'était l'âge d'or de la carrosserie, Bugatti, Talbot, Hispano-Suiza, presque un art perdu, parce que l'apparition dans les années 50 des carrosseries autoporteuses, a sonné le glas des carrossiers dites de "haute couture" qui habillaient les châssis sur commande. C'est finalement cette solution qui sera adoptée pour la sensuelle HMC Hidalgo ....


hidalgo05.jpg


Pour HMC le travail était assez simple, il suffisait d'utiliser des panneaux en polyester formant une sorte de clone de Bugatti Atalante et de les repositionner en place des éléments de carrosserie d'origine, tout en conservant un maximum de la voiture "donneuse", la Mercedes SLK. Mais ce n'est quand même pas aussi simple car pour créer une sorte de voiture des années 30, qui ressemble effectivement à une voiture des années 30, il est impératif de modifier l'empattement ce qui est très complexe avec un moteur avant et propulsion arrière. En effet pour bien rallonger l'empattement il faut pour cela avancer tout le train avant de la HMC Hidalgo ....


hidalgo06.jpg


Pour mener à bien cette transformation de la HMC Hidalgo, il y a un faux-châssis pour augmenter l'empattement et supporter l'essieu avant, car il était nécessaire pour le look général, de modifier la position du moteur et de la colonne de direction. Tout a été réalisé à la main. Des moules en céramique ont été utilisés pour la fabrication des composants en carbone et en fibres de verre, combiné avec le reste de la carrosserie de la Mercedes. L'habitacle entier est lui aussi celui de la Mercedes avec seulement un changement des cuirs et des moquettes. Plus de 6.000 heures de travail seront nécessaires pour mener à bien toute la transformation ....


hidalgo07.jpg


Pour ce qui est de la mécanique, la HMC Hidalgo est disponible avec le même moteur que la voiture donneuse, à savoir un V8 de 5,4 litres revu par AMG développant 360 chevaux à 5750 t/mn et 510 Nm de couple à 4000 t/mn qui se cache sous son capot avant, lui permettant de revendiquer un 0 à 100 km/h effectué en 3,4 secondes. Cette puissance est transmise aux roues arrière par un pont autobloquant et une boite robotisée à sept vitesses de type 7G-Tronic de chez Mercedes ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V8 AMG
  • Cylindrée : 5400 cm3
  • Puissance : 360 ch à 5750 t/mn
  • Couple : 510 Nm à 4000 t/mn
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : 7G-Tronic Mercedes



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © HMC




La HMC Hidalgo de 2010 ...



La HMC Hidalgo de 2010 ...








JPBlogAuto

- page 1 de 6