@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Alfredo Vignale

Fil des billets

vendredi 24 novembre 2017

Alfredo Vignale Carrosserie






vignale00.jpg


La Carrosserie Vignale est une ancienne entreprise italienne de design de voitures et de réalisation de carrosseries spécifiques automobiles dont l'activité dura de 1948 à 1969 dans la banlieue de Turin. Dès 1974, Ford Motor Co. rachète la firme et devient propriétaire de la marque qu'elle détient toujours de nos jours ....


vignale01.jpg


Alfredo Vignale, ancien salarié de la carrosserie Stabilimenti Farina, commença son activité professionnelle indépendante en 1948 à Turin, en créant sa propre entreprise la Carrosserie Vignale dans le but de réaliser des carrosseries "hors série", comme c'était la grande mode à l'époque, surtout en Italie, pour des gens fortunés qui n'hésitaient pas à faire appel à des carrossiers indépendants ....





Au début l'activité principale de la Carrosserie Vignale sera la création de magnifiques variantes de carrosseries « fuoriserie » de quasiment tous les modèles Fiat, même ceux les plus largement diffusés comme ce fut le cas avec les Fiat 500 et 600 mais aussi les modèles moins courants comme les Fiat 124, 125, 850 ou 1500. En fait Vignale était devenu un spécialiste du "recarrossage" des modèles Fiat ....





Le soin et la qualité des travaux de la Carrosserie Vignale ont vite porté leurs fruits si bien que les commandes des particuliers s'enchainaient, et ceci aussi bien pour des Fiat que pour d'autres marques plus prestigieuses comme par exemple Ferrari, Maserati, ou Lancia. Ses plus belles réalisations à l'époque sont les versions particulières des Lancia Flavia et Lancia Aprilia ....





Alfredo Vignale qui entretenait d'excellents rapports avec son confrère et fameux designer Giovanni Michelotti va bien vite se construire une solide réputation pour son entreprise, la Carrozzeria Vignale, ce qui va lui permettre de se lancer dans le design de voitures de série, comme la Cisitalia 202, les Maserati 3500 GT Spyder et Maserati Mexico, sans jamais renoncer à la création de magnifiques variantes de carrosseries d'autres modèles ....





Durant les années 1960, nombreux étaient les constructeurs étrangers qui venaient demander une collaboration pour créer une carrosserie « à l'italienne ». La Carrosserie Vignale acceptait avec parcimonie tant son activité italienne l'occupait, ce fut notamment le cas avec De Tomaso, BMW, Triumph, Tatra ou NSU. Plus tard Vignale va aussi collaborer avec d'autres marques comme Aston Martin, Corvette, Jensen, Opel ou aussi Volvo ....





En 1969, Alfredo Vignale qui n'avait pas d'héritiers, cède ses bureaux de design et son usine de fabrication à Alejandro de Tomaso qui incorpore Vignale dans Ghia qu'il détenait déjà. Ghia réalisait les mêmes activités que Vignale, mais avait établi une relation privilégiée avec Ford depuis des décennies et lorsque Ford USA chercha à créer un bureau de style en Europe pour sa filiale allemande, en janvier 1973, le géant de Détroit reprendra la carrosserie Ghia et en fera son laboratoire de recherche de style Ford-Vignale ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Vignale
© - YouTube © - Conceptcar



La Fiat 8 V Coupé Vignale de 1953 ...



La Ferrari 212 Export Vignale Coupé de 1951 ...





JPBlogAuto

lundi 11 juillet 2011

Abarth 205 Vignale Berlinetta - 1951



ABARTH 205 VIGNALE BERLINETTA ….







Né en Autriche en 1908, Karl Abarth s'installa en Italie avec sa famille au lendemain de la première guerre mondiale ou il construisit sa première voiture en 1928 alors âgé seulement de 20 ans et fut cinq fois champion d'Europe sur moto dans les années 30 . A cette époque il conçut son premier système d'échappement ce qui devint par la suite l'une des spécialités de son entreprise . Durant la seconde guerre il travailla à l'élaboration de moteurs . Par la suite son vieil ami Ferry Porsche vendit à Carlo Dusio, le fondateur de Cisitalia, le projet de construction d'une voiture de course à moteur central monté à l'arrière . En 1947 Dusio embaucha "Abarth" à la fois comme directeur et manager du team Cisitalia . A partir de 1949 la firme Cisitalia rencontra des difficultés financières et Dusio partit s'établir en Argentine . C'est alors qu'Abarth lança son activité en Italie avec la première voiture portant l'emblème du scorpion (son signe astrologique) ….



C’est en 1951 que sa propre petite entreprise naissante présente une première voiture, la superbe Abarth 205 Berlinetta dessinée par un certain Giovanni Michelotti qui travaillait à l'époque pour le carrossier Alfredo Vignale . Divulguée au Salon de l'Automobile de Turin en 1951, cette magnifique berlinnette est considérée par les passionnés comme une des plus belles voitures du monde, rien que ça . Avec ses rondeurs subtiles et sa ligne de toit élégante, la belle offre une carrosserie sublime qui continue à provoquer l’admiration depuis sa sortie . La meilleure preuve de cet engouement même de nos jours est fournie par les nombreux prix que cette étonnante voiture à remporté dans les divers concours d’élégance auxquels elle a participé aux quatre coins de la planète . Dotée d’une carrosserie entièrement en aluminium et de magnifiques jantes à rayons Borrani, cette Abarth 205 Berlinetta, étonnante voiture de sport, affiche un look incroyable qui même 60 ans après sa naissance ne peut laisser indifférent un amateur de belles voitures ….



L’étonnante Abarth 205 Berlinetta est donc un coupé sportif à deux places conçu pour participer à l’époque à des courses comme les Mille Miglia ou la Targa Florio . En fait, il s'agissait bien davantage que d'une simple Cisitalia dont elle est au départ issu car elle était dotée d'un nouveau châssis, d'un moteur bien plus performant et d'une carrosserie très différente . Avec une aérodynamique bien plus évoluée la nouvelle voiture atteignait des vitesses nettement supérieures . La voiture devint au final une formidable voiture de route et de course qui remporta de très nombreux titres, dont 14 championnats dans sa catégorie et plus de 130 victoires, un beau palmarès . L’habitacle présente la particularité d’avoir la conduite à droite comme c’était très souvent le cas sur ce genre de modèle à l’époque . Le volant fait à la main est en aluminium cerclé de bois . D’une finition assez soigné, il a l’avantage d’être à la fois sportif mais assez luxueux . En effet de la moquette épaisse pour le sol côtoie du cuir noble pour les sièges . Le tableau de bord de la belle et insolite Abarth 205 Berlinetta propose tous les instruments et compteurs nécessaires aux contrôles et au bon fonctionnement de la mécanique ....



Question mécanique justement, le coupé Abarth 205 Berlinetta est équipé d’un moteur à 4 cylindres en ligne Alfa Roméo de 1290 cm3 qui développe 80 chevaux à 6000 tr/min . La transmission est confiée à une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports elle aussi d’origine Alfa Roméo qui transmet toute la puissance aux roues arrières . Cette propulsion dispose de suspensions indépendantes à l'avant avec barre antiroulis, d’un pont arrière rigide avec ressorts semi elliptiques et de quatre freins à tambours . Ainsi motorisée, la voiture pouvait atteindre une vitesse de pointe de 190 km/h très enviable à l’époque . A partir de 1954, Abarth s'attaque au quatre cylindres Alfa Romeo, qu'il modifie copieusement et dont il ne tire pas moins de 135 chevaux, soit l'excellent rendement pour l'époque de près de 70 chevaux au litre . Avec cet aspect de bijou artistique, la sublime Abarth 205 Berlinetta à nettement contribué à promouvoir le catalogue de la marque Abarth d’accessoires de tuning pendant de longues années, c'est une valeur sure Vintage Classic ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1290 cm3
  • Puissance : 80 chevaux à 6000 tr/min
  • Couple : 450 Nm à 5500 t/mn
  • Vitesse : 190 km/h
  • Boîte : manuelle à 5 rapports
  • Freinage : à tambours






La « Abarth 205 Vignale Belinetta », c'est ça ...



La « Abarth 205 Vignale Belinetta », c'est ça ...





JPBlogAuto