@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Ari Vatanen

Fil des billets

samedi 5 juillet 2014

Aston Martin - Power, Beauty and Soul






aston2.jpg


aston01.jpg


Aston Martin est une marque anglaise de voitures de luxe et de course, créée en 1913 par Lionel Martin et Robert Bamford basée à Gaydon, dans le Warwickshire. Le nom Aston Martin provient du nom de son créateur et de la course de côte d'Aston Clinton, que remporta en 1913 Lionel Martin. L'emblème ailé, introduit en 1932 par Sammy Davis, un ancien pilote de la marque Bentley, a pour origine le dieu égyptien Khépri, symbolisé par un scarabée. Power, Beauty and Soul est le slogan de la marque ....


aston02.jpg


La première voiture produite par Lionel Martin est terminée en 1913 et elle était destinée à concurrencer la Bugatti et elle était capable d'atteindre les 115 km/h. Après la Première Guerre mondiale, la firme fut sauvée par l'aide financière du Comte Zborowski, un riche mécène d'origine polonaise. Le 24 mai 1922, la « Bunny » bat le record du monde en roulant 16 heures et demi à une moyenne de 125 km/h. En 1925, l’entreprise est mise en liquidation, mais est reprise en octobre 1926 par Augusto César Bertelli. En 1932, une Aston Martin gagne la coupe bisannuelle du Mans.
Après guerre, en 1947 la firme fait face à des difficultés financières, elle est rachetée par David Brown Limited, constructeur de tracteurs agricoles, qui la fusionne avec Lagonda, qu'il possède déjà. Il installe l'usine à Newport Pagnell. En 1948 la marque remporte les 24 heures de Spa. En 1956 et en 1959, Aston Martin tente des incursions dans la formule 1 mais sans succès. En 1956 la marque remporte le RAC Rally avec Lyndon Sims sur modèle DB2. En 1959 sortent les DBR, les voitures de course qui feront la renommée de l'entreprise. Ces voitures gagneront trois fois successivement les 1 000 km du Nürburgring, et seront victorieuses dans de très nombreuses courses internationales (notamment avec Carroll Shelby aux 24 Heures du Mans en 1959). Cette même année 1959 voit également paraître la DB5, immortalisée dans le film de James Bond 'Goldfinger'. Au final, l'agent secret 007 s'en sera sorti dans pas moins de dix films, grâce aux performances incroyables de son Aston Martin très spéciale ....


aston03.jpg


De 1972 à 1987, le constructeur changera plusieurs fois de propriétaire. Il produira des modèles V8 avant que l'évolution d'un moteur plus puissant, dénommé "Vantage", fasse son apparition en 1977 sur le prototype Oscar India. C'est une famille d'armateurs grecs, les Livanos, qui possédait alors 75 % des parts de la firme anglaise. En 1987, le groupe Ford devient actionnaire majoritaire de la firme, puis acquiert la totalité des actions en 1993. Durant les années 1980 et 1990, de nombreux modèles à succès sortiront : DBS V8, cabriolet Volante, Vantage, DB7. En 2004 Aston Martin et le préparateur automobile Prodrive créent l'écurie de course automobile Aston Martin Racing.


aston04.jpg


Une nouvelle page se tourne le 12 mars 2007 pour Aston Martin. Le groupe Ford, en difficulté financière, avait en effet décidé de vendre la marque pour pouvoir mieux se concentrer sur son activité principale (la marque Ford). Après plusieurs hypothèses, dont le groupe LVMH, c'est un consortium mené par David Richards, John Sinders et deux sociétés koweïtiennes Investment Dar et Adeem Investment qui remportent la mise et deviennent les nouveaux propriétaires d'Aston Martin et Ford ne garde qu'une participation minoritaire. Ils annoncent que la production des voitures sera prochainement délocalisée ....


aston05.jpg


David Richards a remporté le championnat du monde des rallyes en 1981 aux côtés du Finlandais Ari Vatanen et dirige depuis 1984 la société anglaise Prodrive qui fabrique des pièces détachées pour voitures de course et qui projette de participer au Championnat du Monde de Formule 1 en 2008. Aston Martin a également remporté les Le Mans Series 2009 pour sa première apparition en LMP1 en terminant toutes les courses sur le podiums dont 2 victoires. Le coupé est nommé Lola-Aston Martin B09/60 ou Lola Aston Martin DBR1-2 en hommage aux 50 ans de la victoire de la DBR1 au 24 heures du Mans 1959.

En 2013, Aston Martin fête le centenaire de sa création ....


aston06.jpg


Les principaux chiffres de production

  • Jusqu'en 1988 un total de près de 5.000 voitures ont été produites quand Ford, désormais nouveau propriétaire, décide d'abandonner le vieux V8 en faveur d'une nouvelle gamme de Vantage et du modèle DB7.
  • 1995 sera une année record avec une production de 700 voitures. La 2.000e DB7 quittera l'usine en 1998 et la 6.000e en 2002, dépassant ainsi la production de tous les modèles confondus depuis l'existence de la marque



Sources : © - www.astonmartin.com © - www.Wikipédia.fr




Essai Aston Martin Vanquish ...



Aston Martin DP-100 Vision Gran Turismo ...



L'usine Aston Martin ...





JPBlogAuto

samedi 17 septembre 2011

Ford Escort XR3i - 1985



FORD ESCORT XR3i ….







Dans les années 75, suite au premier choc pétrolier, tout les grands groupes automobiles cherchent à faire des économies . L'heure est venue pour l’un d’entre eux, « Ford » d'unifier ses productions qui diffèrent trop selon les continents . En plus, l'Escort MkII ne rencontre pas le succès escompté, malgré une longue série de victoires en compétition aux quatre coins du monde . Mais malgré cette renommée, la Ford Escort MkII, lancée en 1975, pêchait sur de nombreux points face à la concurrence directe en raison d'un archaïsme ou conservatisme technique trop poussé comme propulsion arrière, essieu rigide, moteurs en fonte, etc … Ford se voit obligé de devoir accoucher de la première " World Car " (voiture à vocation mondiale) qui pourra être produite à 1 million d'exemplaires chaque année et vendue sur tous les continents . Un temps le nom de code Erika devait être le nom officiel de la future compacte mondiale de Ford, mais la renommée du nom " Escort " d'une part et les hésitations allemandes sur ce prénom de femme amèneront à une décision logique . La future compacte de Ford sera donc bien la 3e génération d'Escort ….



Avec l'Escort Mk III, Ford est rentré dans l'ère moderne, en 1980 elle passe de l'archaïsme technique (propulsion, essieu rigide, moteurs en fonte) à la modernité (traction avant, roues arrières indépendantes, et moteur transversal coiffé d'une culasse en alliage) . Après la victoire de Ari Vatanen au Championnat du Monde des Rallyes, elle est d’ailleurs élue Voiture européenne de l'année . Ford opère un virage à 180° pour avancer dans le modernisme, mais il fallait une version sportive pour aller concurrencer la Golf GTI . Les sportifs n'ont pas été oubliés avec des versions baptisées Ford Escort XR3i qui allaient tenter le putch contre la Golf GTI, alors référence de son segment et véritable phénomène de mode . C'est avec une version trois portes que Ford relève le défi . Un becquet, un spoiler, des jantes spécifiques de 14 pouces sont montés en série . Voilà qui suffit à donner une allure sportive . A l'intérieur, l'équipement est complet (pour les standards de l'époque). Un volant trois branches spécifique vient ajouter la touche sportive . La nouvelle Ford Escort XR3i était bien née ….



C'est le 26 septembre 1980 que Ford dévoile cette nouvelle compacte révolutionnaire, l'étonnante Ford Escort XR3i qui propose des prestations dignes de la marque à l'ovale avec un prix serré, un équipement complet et une présentation pimpante . C'est une vraie révolution pour un constructeur qui possède encore dans sa gamme des modèles terriblement conservateurs comme la Taunus ou la Granada . La Ford Escort MkIII a soigné son physique pour mieux séduire les masses. Des lignes tendues et aérodynamiques à même de séduire tous les continents ont été dessinées par les designers de la firme . Sa carrosserie est plus compacte et son Cx de 0,37 prouve s'il en est le soin apporté à l'aérodynamisme . Si la Ford Escort conventionnelle sera déclinée en 3, 4 et 5 portes berline et break, la nouvelle sportive Ford Escort XR3i n'est disponible qu'en 3 portes . Le style global est très marqué par les années 80 car tout est très carré, génération Rubic Magic Cube oblige ! En toute bonne GTI des années 80 qui se respecte, tous les artifices de la voiture de sport sont présents . Un gros becquet arrière en plastique noir mat surplombe la poupe, des jantes alu de 14 pouces au style " téléphone ", un peu comme sur les Porsche 911 et 944 des années 80, sont montées de série et suprême détail, les rétroviseurs extérieurs sont habillés par des coques peintes ton caisse . Au final un look très Vintage qui est devenu Classic ....



L'insolite Ford Escort XR3i innove sur plus d'un sujet puisque le châssis tente de se mettre à jour des standards du segment de l'époque . La propulsion est abandonnée au profit de la traction avant et donc fini le survirage et bonjour sous virage . Mais Ford ne s'est pas arrêté en si bon chemin . Les roues arrières sont enfin indépendantes montées sur ressorts hélicoïdaux avec des triangles de suspension et des tirants longitudinaux . Sur le papier, on peut parler d'avancée technique . A l'avant des freins à disques ventilés sont montés d'office tandis que de classiques tambours en fonte sont installés à l'arrière . Les jantes alu sont de série, et sont chaussées en 185/60 HR 14 . Globalement la XR3i reste encore de nos jours une auto vivante et rigolote à conduire . L'habitacle accuse le poids des ans en design et ergonomie car si l'ensemble est bien fini, et la position de conduite bien étudiée pour une conduite mariant sport et confort, le moins que l'on puisse dire c'est que l'atmosphère n'est pas très joyeuse . Un bon point en revanche pour les sensations, la position de conduite est très basse . L'équipement de série était pour sa part très complet mais avec le minimum vital pour les sportives de l'époque . Bref, plus "chic sport" que "sport pure et dure" cette Ford Escort XR3i ....



Comparé aux autres moteurs de la gamme Escort Mk3, celui de la Ford Escort XR3i est dopé par un arbre à cames spécial, un carburateur Weber double corps et une courbe d'allumage spécifique . Ce moteur est unique en termes de positionnement de ses soupapes montées avec un angle en " V " pour obtenir une chambre de combustion hémisphérique sans employer un double arbre à cames en tête beaucoup plus onéreux . Il comporte également des poussoirs hydrauliques, une première pour un moteur Ford européen . Avec son injection K-Jetronic, ce 1 598 cm3 voit sa puissance portée à 105 chevaux à 6 000 tr/mn et son couple à 14 mkg à 4 400 tr/mn . Alors qu'en puissance il joue dans la catégorie des 205 GTI 1,6 litres 105 ch (à 6 500 tr/mn) son couple le place à mi-chemin avec la catégorie du dessus comme la 205 GTI 1,9 litres . Il faut donc plutôt le conduire sur le couple pour en tirer la quintessence, car dans les hautes rotations il y va, certes, mais sans bonne grâce . La boîte à 5 vitesses mécanique offre un bon maniement avec un embrayage assez costaud . Les performances demeurent dans la moyenne, l'Escort étant handicapée par un poids assez élevée rapporté à une puissance finalement modeste . La vitesse maxi s'établit à 188 km/h tandis que les classiques exercices du 0 à 100 km/h et du km DA sont exécutés respectivement en 9"6 et 32"3 ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1.6 Litres
  • Puissance : 105 chevaux à 6 000 tr/mn
  • Couple : 14 mkg à 4 400 tr/mn
  • Vitesse : 188 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 9’’6
  • Performance : Le 1000 m D.A en 32’’3







La « Ford Escort XR3i », c'est ça ...



La « Ford Escort XR3i », c'est ça ...





JPBlogAuto