@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Bill Ford

Fil des billets

samedi 6 septembre 2014

Ford teste un prototype de Fusion Hybrid autonome







ford.jpg



  • Dans le cadre de son programme Blueprint for Mobility, Ford révèle un prototype de recherche Fusion Hybrid dédié aux essais sur la voiture autonome.
  • Développé en collaboration avec l’Université du Michigan et le groupe d’assurances State Farm®, ce projet s’appuie sur les résultats de plus de 10 ans de travaux de Ford en matière de conduite automatisée.
  • Pionnier dans les technologies d’assistance à la conduite, Ford propose déjà des équipements très innovants sur de nombreux modèles de série accessibles au grand public.



ford-hybrid1.jpg


Ford franchit une nouvelle étape de son programme Blueprint for Mobility en révélant un prototype de Fusion Hybrid dédié aux recherches sur les véhicules autonomes. Développé avec l’Université du Michigan et le groupe américain spécialiste des assurances State Farm®, il ouvre la voie à de nouvelles avancées sur des applications de technologies envisagées à l’horizon de 2025.
Résultat de plus de 10 années de recherches de Ford en matière de conduite automatisée, ce prototype de Fusion Hybrid servira à tester des systèmes de capteurs et des assistances à la conduite en cours de développement. L’objectif de Ford est de mettre au point de nouvelles technologies avec ses fournisseurs partenaires afin de pouvoir les intégrer aux prochaines générations de modèles de série.

« Cette Ford Fusion Hybrid automatisée marque une étape cruciale dans le cadre de notre projet de mobilité d’avenir », affirme Bill Ford, Executive Chairman de Ford. « Notre vision du futur implique des véhicules connectés, capables de communiquer entre eux et avec le monde qui les entoure, afin de rendre les routes plus sûres, de réduire les encombrements et de préserver l’environnement. » ....

Les modèles de série actuels de Ford sont déjà équipés de technologies grâce auxquelles ils se garent presque tout seuls, interprètent des commandes vocales, détectent des situations de danger et peuvent déclencher un freinage d’urgence. Avec ces dispositifs et ceux que Ford proposera dans l’avenir, il sera un jour possible de se faire conduire à destination. Mais le conducteur pourra toujours reprendre le contrôle si nécessaire.
« La conduite autonome est une des clés pour améliorer la sécurité et s’attaquer au problème de la congestion du trafic », déclare Raj Nair, vice-président de Ford en charge du développement produit global. « Toutefois, il reste de nombreuses questions et quelques obstacles avant que cette technologie devienne réalité. Avec la Ford Fusion Hybrid autonome, nous pourrons tester les limites d’une automatisation intégrale et déterminer le niveau adéquat pour un déploiement à court ou moyen terme. »
La Ford Fusion Hybrid autonome servira de plateforme de recherche pour développer des solutions aux problèmes que pose la conduite automatisée, qu’ils soient techniques, législatifs ou sociétaux. Elle bénéficie déjà des travaux de Ford sur les interactions entre conducteur et systèmes automatiques réalisés avec le simulateur de conduite VIRTTEX (VIRtual Test Track EXperiment), afin d’aboutir à un fonctionnement totalement intégré, naturel et transparent ....


ford-hybrid2.jpg


Le programme Ford Blueprint for Mobility

Lors de l’édition 2012 du Salon Mondial du Mobile de Barcelone, Bill Ford a présenté le projet d’entreprise Blueprint for Mobility, qui dessine la vision de Ford des transports en 2025 et au-delà, ainsi que les technologies, les modèles économique et les partenariats nécessaires pour y parvenir.
Aujourd’hui, Ford travaille à améliorer les technologies déjà utilisées sur les véhicules commercialisés, comme les alertes de ralentissement ou d’accident, les aides au stationnement et les assistances à la conduite dans le trafic à faible vitesse.
A moyen terme, les communications inter-véhicules se généraliseront, avec des dispositifs de pilotage automatique en convoi : des véhicules circulant ensemble synchroniseront leurs mouvements pour rendre possibles des schémas de déplacement plus denses.
A plus long terme, les véhicules pourront se déplacer et se garer de manière totalement autonome. Ils communiqueront entre eux et avec leur environnement au point de devenir les composants d’un véritable système de transport global, tandis que l’émergence de nouveaux modèles économiques modifiera la notion de propriété du véhicule personnel. De nombreux avantages en résulteront, en termes de sécurité, de fluidité du trafic et de préservation de l’environnement ....


Les technologies de demain disponibles dès aujourd’hui

La Ford Fusion Hybrid a été choisie comme plateforme d’essai pour ce projet de recherche pour ses nombreux équipements d’aide à la conduite :

  • Surveillance de l’angle mort – disponible en Europe sur Focus, Kuga, C MAX, Grand C MAX, Mondeo, Galaxy et S MAX
  • Stationnement semi-automatique – disponible en Europe sur Focus, Kuga, C MAX et Grand C MAX
  • Alerte de franchissement de ligne – disponible en Europe sur Focus, Kuga, C MAX, Grand C MAX, Mondeo, Galaxy, S MAX, Tourneo Custom et Transit Custom
  • Régulateur de vitesse adaptatif avec alerte de collision – disponible en Europe sur Focus, Kuga, Mondeo, Galaxy et S MAX


Ford propose également sur d’autres modèles européens une aide au maintien dans la file (Focus, Kuga, C MAX et Grand C MAX) et l’Active City Stop (Fiesta, B-MAX, Focus, Kuga, C MAX, Grand C MAX et Transit Connect). Tous ces dispositifs à base de capteurs, déjà présents sur des voitures de série, constituent les ingrédients qui serviront à concevoir les véhicules autonomes du futur.
« Des modèles tels que la Ford Fusion Hybrid nous donnent une longueur d’avance dans le développement des fonctions automatisées », explique Paul Mascarenas, directeur technique de Ford et vice-président en charge de la recherche et de l’innovation. « Notre programme Blueprint for Mobility montre la voie entre la démocratisation actuelle des technologies d’aide à la conduite et les résultats futurs de nos travaux sur les fonctions automatisée. »
Ce prototype de Ford Fusion Hybrid présente des caractéristiques uniques. Il emploie certaines des technologies déjà disponibles pour les clients Ford mais y ajoute quatre capteurs à infrarouge de type LiDAR (Light Detection And Ranging) qui scrutent la route 2,5 millions de fois par seconde. Un LiDAR exploite la lumière comme un dauphin ou une chauve-souris se sert des ondes sonores : elle “rebondit” sur tous les obstacles dans un rayon de 60 mètres pour dessiner en temps réel une image 3D de l’environnement.
Les capteurs peuvent détecter tous les objets assez denses pour refléter la lumière, qu’ils soient statiques ou en mouvement : véhicules, piétons, cyclistes… Leur précision est si élevée qu’à une distance de 60 mètres ils font la différence par exemple entre un sac en papier et un animal de petite taille.

Les partenaires du programme
Développer l’infrastructure nécessaire à un système de transport implique une collaboration entre de nombreux partenaires issus de domaines différents. La compagnie d’assurance State Farm et l’équipe de recherche en robotique et automation de l’Université du Michigan jouent un rôle essentiel dans le programme.
Ford travaille depuis longtemps avec d’autres acteurs sur l’avenir de la mobilité et a participé activement au challenge de véhicule sans pilote et autonome DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) en 2004, 2005 et en 2007, l’année à partir de laquelle l’Université du Michigan s’est impliquée dans le projet.
Alors que Ford conçoit les composants qui permettent au véhicule de fonctionner avec un haut niveau d’automatisation, l’Université du Michigan, sous la direction de Ryan Eustice et Edwin Olson, prend en charge le développement des technologies à base de capteurs, indispensables pour la modélisation de l’environnement du véhicule avant d’engager un processus de décision.
« L’Université du Michigan dispose d’une longue expérience dans les recherches menées avec Ford », rappelle Alec Gallimore, vice-doyen chargé de la recherche et des études supérieures. « Cette collaboration donne à Ford l’accès aux connaissances approfondies de l’université en matière de robotique et d’automation, tandis que nos élèves auront l’opportunité de travailler avec les meilleurs ingénieurs du monde. »
De son côté, State Farm évalue avec Ford les effets des technologies d’assistance à la conduite sur la baisse du nombre de collisions par l’arrière. En 2012, près de de 34 000 décès dus à des accidents de la route ont été enregistrés aux Etats-Unis et environ 28 000 en Europe. En développant des véhicules plus intelligents, Ford contribue à l’amélioration de la sécurité.
« En nous associant à Ford et à l’Université du Michigan dans ce projet, nous poursuivons notre engagement en faveur de la sécurité routière », dit le président directeur général de State Farm Edward Rust. « Les nouvelles technologies apportent des changements passionnants dans nos vies quotidiennes et nous cherchons toujours à les adapter à l’évolution des exigences de nos clients. »






Surveillance de l’angle mort ...





Stationnement semi-automatique ...





Alerte de franchissement de ligne ...





JPBlogAuto

samedi 7 décembre 2013

La nouvelle génération de la légendaire Ford Mustang







ford.jpg



La Mustang proposera un V8 5,0 litres et un 2,3 litres EcoBoost :
Bill Ford, Executive Chairman de Ford Motor Company, a dévoilé en première mondiale la nouvelle Mustang et pour la première fois en Europe ....


mustang1.jpg


  • La révélation se déroulera lors de l’événement « Go Further » de Barcelone devant un parterre de journalistes, concessionnaires et employés de la marque, et simultanément dans cinq autres villes sur quatre continents.
  • Proposée en coupé et en cabriolet, la nouvelle Ford Mustang reste fidèle au style qui a construit sa légende et promet des performances et des sensations exceptionnelles
  • La nouvelle Mustang européenne offrira le choix entre un V8 5 litres ou un nouveau moteur EcoBoost 2,3 litres et affichera un comportement routier de très haut niveau



mustang2.jpg

Ford Motor Company révèle aujourd'hui la nouvelle génération de Ford Mustang, la première en près de 50 ans d’histoire à être commercialisée sur l’ensemble des marchés européens. Bill Ford, Executive Chairman, lèvera le voile sur la nouvelle Mustang face à une audience d’environ 2 500 personnes, constituée de journalistes, concessionnaires et employés de la marque, lors d'un événement « Go Further » organisé à Barcelone (Espagne), l'une des six villes réparties sur quatre continents où la Mustang sera lancée simultanément.
Proposée en coupé et en cabriolet, la nouvelle Ford Mustang reste fidèle à l'héritage et au statut d'icône mondiale acquis en près d’un demi-siècle. Elle promet ainsi des performances et des sensations de conduite toujours aussi exceptionnelles.
« La Ford Mustang suscite la passion comme aucun autre véhicule, affirme Raj Nair, vice-président de Ford en charge du développement produit. Personne ne peut rester indifférent à son allure, à sa sonorité et à ses performances à couper le souffle, même sans l'avoir jamais conduite. La Mustang représente bien plus qu'une simple voiture, elle symbolise le cœur et l'âme de Ford. »

Plus de 9 millions de Mustang ont été vendues depuis le lancement de la toute première génération en 1964. Star des réseaux sociaux et du cinéma, elle détient le record de mentions « J'aime » attribuées à un véhicule sur Facebook et totalise plusieurs milliers d'apparitions dans des films, programmes télévisés, clips musicaux et jeux vidéo.
« Même dans les pays où elle n’a jamais été en vente, la Mustang peut s’appuyer sur sa renommée, sur son statut d’icône synonyme de performances, de liberté et d’optimisme, remarque Stephen Odell, vice-président exécutif de Ford Europe, Moyen-Orient et Afrique. La nouvelle Mustang est le plus bel exemple de l’accélération du plan produit de Ford. Innovante, tournée vers l’avenir, elle n'en reste pas moins fidèle à l'histoire qui a marqué les clients Ford sur plusieurs générations. »

Cette nouvelle Mustang a été développée avec pour objectif de concilier une puissance très élevée et un comportement routier dynamique tout en restant facile à conduire. Elle bénéficie de nombreuses technologies avancées de confort et d'aide à la conduite.
« Cette nouvelle Mustang est particulièrement attendue et nous sommes ravis que les conducteurs européens puissent désormais en profiter eux aussi », affirme Roelant de Waard, vice-président de Ford Europe en charge du marketing, des ventes et du service ....

Une authentique Mustang
Entièrement revu, le style de la Ford Mustang reflète tout le caractère de cette légende de l’automobile, que ce soit en carrosserie coupé ou cabriolet. Elle conserve les éléments de style essentiels du modèle d'origine, à l’image de son long capot sculpté et de son arrière musclé, mais dans une exécution contemporaine. « La première impression visuelle reste toujours gravée dans la mémoire. Lorsque l'on découvre ce véhicule, on voit immédiatement une authentique Mustang », souligne Moray Callum, directeur exécutif du style de Ford pour l’Amérique.
Plusieurs éléments clés définissent les lignes de la nouvelle Ford Mustang :

  • Une ligne de toit basse et une largeur imposante
  • Une silhouette élancée soulignée par un pare-brise et une lunette arrière très inclinés
  • Des feux arrière tridimensionnels en trois éléments
  • La réinterprétation contemporaine de la fameuse face avant en « nez de requin »

Les conducteurs de la Ford Mustang cabriolet apprécieront sa capote multicouche de série, qui abaisse le niveau sonore dans l’habitacle tout en contribuant à l'esthétique. Une fois repliée, le profil aérodynamique garantit d'agréables virées cheveux au vent.
Le poste de conduite inspiré de l'aviation associe des commandes tactiles et des boutons classiques. Il fournit toutes les informations nécessaires au conducteur grâce à une instrumentation claire et de larges écrans. L’espace aux places arrière profite de la largeur du véhicule et de l’implantation revue des éléments de suspension, tandis que les formes du coffre lui permettent d’accueillir deux sacs de golf.

L'expérience Mustang
La Ford Mustang est unique par son style, par les sensations de conduite qu’elle procure et par sa sonorité caractéristique. Ses moteurs et ses configurations de châssis ont été étudiés pour conserver tout le tempérament qui a bâti sa réputation tout en répondant aux exigences des conducteurs européens. Au célèbre bloc Ford V8 5,0 litres de 426 ch et 529 Nm, s’ajoute un tout nouveau moteur EcoBoost de 2,3 litres associant technologie et hautes performances, avec des consommations et des émissions de CO2 conformes aux standards européens.
« Ce moteur EcoBoost à la courbe de couple large et plate répond instantanément à chaque sollicitation du conducteur, qu’il s’agisse d’effectuer un dépassement ou d’exploiter ses performances sur une petite route sinueuse », affirme Dave Pericak, ingénieur en chef en charge de la Mustang. Le moteur EcoBoost 2,3 litres de la Mustang associe une injection directe d’essence, une distribution à calage variable et un turbocompresseur. Il bénéficie de technologies uniques pour son collecteur d'admission et son carter de turbo, qui lui permettent d’atteindre une puissance d’au moins 309 ch pour un couple de 407 Nm, des valeurs largement dignes de la Mustang. Outre la boîte mécanique à six rapports, une transmission automatique avec palettes au volant est proposée en option.

Une Mustang conçue pour les passionnés
La nouvelle Ford Mustang adopte de nouvelles suspensions à l’avant et à l’arrière. Un nouveau faux-châssis périmétrique contribue à rigidifier la structure tout en réduisant le poids, offrant ainsi une base solide pour le train avant, gage d'une tenue de route, d'une précision et d'un confort de suspension optimisés. De nouveaux éléments MacPherson à double rotule autorisent le montage de freins de grandes dimensions. Equipées de série de jantes 19'', les deux versions EcoBoost 2,3 litres et V8 GT de la Mustang européenne bénéficieront d’un système de freinage très performant.
A l'arrière, la nouvelle Mustang reçoit une toute nouvelle suspension indépendante à bras intégrés. La géométrie, les ressorts, les amortisseurs et les bagues ont tous été adaptés aux performances très élevées de la Mustang ainsi qu’aux habitudes de conduite et aux caractéristiques des routes européennes. Par ailleurs, de nouveaux porte-fusées en aluminium participent à la réduction des masses non suspendues, en faveur de la tenue de route et du confort.

Technologie intelligente
La nouvelle Mustang dispose de nombreuses innovations technologiques afin d’offrir au conducteur toutes les informations, la maîtrise et la connectivité qu’il souhaite. Selon son parcours, sur une petite route sinueuse ou même sur circuit, le conducteur peut adapter instantanément l'assistance de direction, la réponse du moteur, les réglages de la transmission et du contrôle de stabilité électronique en sélectionnant l’un des modes de conduite accessibles par un bouton sur la console centrale. Il profite ainsi à tout moment de la Mustang idéale.
Le système de contrôle de stabilité développé par Ford optimise les capacités dynamiques de la nouvelle Mustang grâce à des dispositifs tels que le différentiel électronique actif, capable de transmettre la puissance à chaque roue de manière à maintenir la trajectoire. Pour exploiter au mieux les performances sur circuit, la Mustang GT à boîte de vitesse mécanique reçoit de série un dispositif qui optimise l’accélération au démarrage.
La Mustang est bien sûr dotée de série du système de commandes vocales Ford SYNC avec un grand écran tactile pour piloter les équipements multimédias et assurer la connectivité. Les clients européens de la Mustang pourront bénéficier d'une navigation GPS avec affichage couleur central de 8'' associé à un système audio haut de gamme à 12 haut-parleurs.

50 ans de Mustang
Le 17 avril 2014 marquera le 50ème anniversaire du lancement de la première Ford Mustang. Cette nouvelle génération, qui fait partie des 25 nouveaux modèles que Ford lancera en Europe au cours des cinq prochaines années, continuera d'être produite aux Etats-Unis dans l'usine de Flat Rock.
« Dès le début, nous savions que nous n'avions pas droit à l'erreur en créant cette nouvelle Mustang, explique Dave Pericak. Nous l’avons totalement repensée pour en faire un modèle à la fois très performant, rapide, raffiné et séduisant, sans compromettre l'attrait légendaire associé à son nom dans le monde entier depuis cinq décennies. » ....

mustang3.jpg

Motorisations
L’accroissement de la puissance et du couple d'un moteur passe d’abord par la manière dont il aspire l'air dans ses cylindres et en évacue les gaz d'échappement. Ce premier objectif du développement du moteur V8 s’est traduit par les caractéristiques suivantes :

  • Soupapes d'admission et d’échappement surdimensionnées
  • Arbres à cames d'admission et d’échappement retravaillés
  • Ressorts de soupape rigidifiés pour une fermeture complète à haut régime
  • Nouvelle culasse coulée - orifices redessinés pour un passage plus direct vers les soupapes et moins de restriction du flux d'admission et d'échappement ; chambre de combustion adaptée à l'emploi de soupapes surdimensionnées
  • Bielles en acier fritté forgé pour un poids réduit et une résistance accrue à haut régime
  • Têtes de piston redessinées - découpes plus profondes adaptées aux nouvelles soupapes surdimensionnées
  • Vilebrequin en acier forgé rééquilibré pour supporter des régimes plus élevés

Ces améliorations doivent permettre au moteur V8 5,0 litres d’atteindre une puissance d’au moins 426 ch et un couple de 529 Nm. Le nouveau collecteur d'admission peut fermer partiellement ses orifices à faible régime moteur afin d’accroître les turbulences du flux d'air frais et améliorer ainsi le mélange air-carburant. Il en résulte un ralenti plus stable, une consommation et des émissions plus faibles. La distribution à calage variable côté admission offre désormais une plus grande plage de réglages, selon la plage de régimes et de charge moteur, gage d'une consommation et d'émissions réduites.

Transmissions
La Mustang associe des performances exceptionnelles à une remarquable facilité d'utilisation. Les conducteurs qui préfèrent une boîte automatique au quotidien mais souhaitent garder la main sur les changements de rapport pour mieux profiter de leur Mustang lors de certains trajets pourront opter pour la transmission à six rapports Select-Shift, avec palettes de sélection au volant. Le carter de la boîte automatique est redessiné et présente des nervures coulées qui accroissent sa rigidité et réduisent son poids. Ses embrayages optimisés et sa température de fonctionnement augmentée diminuent les frottements. La boîte de vitesses mécanique Getrag a été retravaillée pour offrir des débattements plus courts et une meilleure précision .....





La nouvelle Ford Mustang 2013, c'est ça ...





La nouvelle Ford Mustang 2013, c'est ça ...





La nouvelle Ford Mustang 2013, c'est ça ...





JPBlogAuto

mardi 30 juillet 2013

150 ième anniversaire de Henry Ford






Ford célèbre le 150e anniversaire de son fondateur Henry Ford

• Ford célèbre aujourd’hui aux Etats-Unis et partout dans le monde le 150e anniversaire de son fondateur, Henry Ford

• Né le 30 juillet 1863, Henry Ford a révolutionné l’industrie et démocratisé l’automobile. Son esprit d’innovation se perpétue encore de nos jours

• L’état du Michigan participe à ces célébrations en déclarant ce 30 juillet le “Henry Ford Day



henry-ford150.jpg

Ce jour marque le 150e anniversaire de la naissance de Henry Ford, dont les idées ont révolutionné l’industrie et rendu l’automobile accessible au plus grand nombre. De nombreux événements aux Etats-Unis et à travers le monde rendent hommage au fondateur de Ford Motor Company, dont l’esprit d’innovation se perpétue encore de nos jours.

En plus des célébrations au siège de Ford Motor Company à Dearborn, l’état du Michigan désigne ce jour comme le “Henry Ford Day.” A Washington D.C., la fête sera dans la rue avec une distribution de petits gâteaux. Cet anniversaire marque aussi le début d’une série de commémorations de l’héritage de Henry Ford, qui se dérouleront tout au long de l’année dans de nombreux pays, aux Etats-Unis, mais aussi en Asie, en Amérique du Sud et en Europe.

ford02.jpg

La démocratisation de l’automobile initiée par Henry Ford a été l’un des principaux moteurs de l’évolution de la société aux Etats-Unis et dans le monde. De nombreux historiens le considèrent comme celui qui a donné naissance à la classe moyenne américaine. Son idée d’instaurer un salaire minimum, d’un montant élevé pour l’époque, et donc de partager les bénéfices de la société avec ses ouvriers, s’est avérée révolutionnaire et a influencé durablement les relations entre les entreprises et leurs salariés.

Au départ, Henry Ford a eu du mal à établir Ford Motor Company sur des bases financières solides. Mais la mythique Ford Model T a tout changé. Lancée en octobre 1908, elle a ouvert une nouvelle ère dans l’histoire de l’automobile, cumulant plus de 15 millions d’exemplaires qui ont mis l’Amérique et le monde sur quatre roues.


ford04.jpg



Les idées novatrices de Henry Ford dépassent de loin le succès de la Model T :

  • La production à la chaine : En 1913, Henry Ford fait entrer l’industrie automobile dans l’ère moderne en mettant en place la première chaîne de fabrication d’automobiles. Le temps nécessaire pour produire une Ford T passe de l’équivalent de 12h30 à 1h30.
  • 5 dollars par jour : Pour garder ses ouvriers, Henry Ford double leur salaire en 1914, de 2,34 dollars pour une journée de 9 heures à 5 dollars pour 8 heures.
  • L’intégration verticale : Pour améliorer la qualité, Henry Ford décide de posséder, d’exploiter et de coordonner toutes les ressources nécessaires à la production de ses voitures. Le système est mis en place en 1927 avec la Model A


« Tout ce que mon arrière-grand-père a apporté, notamment en termes d’innovations, continue à guider notre engagement de nos jours à renforcer l’entreprise, produire de bonnes voitures et œuvrer pour un monde meilleur, » déclare Bill Ford, Executive Chairman de Ford Motor Company. « Aujourd’hui nous permettons à des millions de conducteurs de bénéficier d’innovations technologiques extraordinaires, nous accélérons le développement des nouveaux modèles que nos clients attendent et nous soutenons la croissance en créant des emplois et en favorisant la mobilité dans le monde entier. »

L’esprit d’innovation de Henry Ford continue à guider Ford Motor Company de nos jours. En témoigne une gamme de véhicule plus riche que jamais, avec des modèles aussi variés que le pick-up F150, la Mustang, la nouvelle Fiesta, la Focus Electric ou le C-MAX Energi à motorisation hybride rechargeable. Il vit à travers les technologies Ford comme le système SYNC, MyKey ou les moteurs EcoBoost.


Henry Ford est décédé le 7 avril 1947 à l’âge de 83 ans. Plus de 50 ans après, en 1999, le magazine Forbes l’a désigné “Entrepreneur du siècle”.


« Le rêve de mon arrière-grand-père était d’améliorer la vie des gens en proposant des voitures à prix raisonnable pour les familles moyennes, » conclut Bill Ford. « Cet objectif est toujours le nôtre aujourd’hui, avec des voitures accessibles, fiables et innovantes. » ....





JPBlogAuto