@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Brembo

Fil des billets

mercredi 21 septembre 2011

Hartham F500 - 1998



HARTHAM F 500 ….







Les Anglais ont toujours été très bons pour faire des petites autos sportive au poids plume qui filent comme le vent . Le dernier exemple en date, provient de l’idée géniale de la marque « Hartham », un constructeur de barquettes et préparateur de Lotus, qui a décidé de se pencher sur la question . Ce nouveau projet ambitieux est l’œuvre de son Directeur Andre Brown qui a lancé la construction d’une nouvelle voiture qui allie le mélange parfait de performances de pointe italiennes au look rétro-chic d’un coupé Vintage Classic . Cette voiture prend forme dans les anciens locaux de l'équipe de F1 Arrows à Leafield ou l’on a décidé de se pencher sur la bonne vieille Fiat 500 pour en faire la F500, un nom qui sonne comme une Ferrari, et ce n’est pas par hasard ….



Que ce passe-t-il quand vous prenez une petite Fiat 500, que vous dépouillez la coque, que vous montiez des nouveaux passages de roue élargis, que vous transformiez le châssis en version course, que vous installiez un moteur de 150 chevaux dans le coffre ? Vous avez la Hartham F500, peut-être la supercar la plus insolite et étonnante que l'homme connaisse . La Fiat 500 qui sera toujours inextricablement lié au style et à la passion est devenu une icône au cours des six dernières décennies . Nombres de passionnés sont tombés en amour avec la voiture mélange unique de style italien, roues arrière motrices et de courbes chaleureuses . La technologie automobile a évolué, mais les 500 tiennent toujours une place spéciale dans le cœur de beaucoup de gens . L'occasion s'est présentée de combiner cette verve italienne avec la technologie moderne pour créer une voiture pour plus de légende . Le F500 conserve la forme originale de la Fiat 500 mais adopte un nouveau châssis en fibre de carbone composite équipé de freins à disque Brembo, ce qui signifie que cette évolution de la 500 a tous les attributs d'un vraie pur-sang de course jusque dans ses harnais à six points Sabelt . La Hartham F500 est vraiment une super voiture qui offre un rapport poids puissance ultra favorable et propose donc des performances canon ….



La très insolite Hartham F500 propose une carrosserie extérieure faite de panneaux en fibres de carbone en suspension dans une baignoire châssis qui est une peau de carbone plié et collé sur une structure en nid d'abeille en aluminium . La peinture choisie n’est pas le fruit du hasard, c’est une teinte Ferrari Rosso Corse rouge qui a été appliquée en plusieurs couches . L'habitacle intérieur est équipé d’une planche de bord peinte couleur carrosserie avec des inserts en carbone et aluminium qui donnent une allure beaucoup plus sportive . Les sièges et les garnitures de portes se parent d’un très élégant cuir bicolore du plus bel effet . En fait avec la moquette assortie aux sièges, ce sont les seuls éléments de confort de la voiture, tout le reste ne fait aucune concession au sport et à la performance . Même le poste de pilotage est amélioré avec un pédalier CNC usiné sur mesure avec des billettes en aluminium, un levier de changement de vitesses séquentiel en H avec une grille chromée et une colonne de direction télescopique réglable, autant dire que la Hartham F500 soigne son conducteur en lui proposant un environnement ergonomique adaptable ....



L’étonnante Hartham F500 dispose de roues avec des jantes en aluminium ou en magnésium de 13 pouces avec verrouillage central . La suspension utilise des biellettes usinées sur mesure en aluminium de qualité aérospatiale et le freinage dispose d’étriers Brembo à quatre pistons avec des disques Brembo en céramique composite . La crémaillère de direction est un rack en aluminium avec une démultiplication très directe et rapide ou il ne faut 1,¼ de tour de butée à butée . Les amortisseurs inboard sont des Nitron trois voies équipés de ressorts réglables . La Fiat 500 était motorisée à l’origine par un tout petit moteur, d’une quinzaine de chevaux . De nos jours, d’un tout petit moteur, on en tire 150 chevaux, comme celui qu’on trouve sur une autre Italienne, la moto Ducati 999R et son L-Twin 8 soupapes desmodromique Testastretta refroidi par liquide . Au final, une coque et une carrosserie de Fiat 500 en fibre de carbone et aluminium, le moteur Ducati, une boîte séquentielle 6 vitesses, 4 gros freins Brembo et des harnais 6 points pour éviter au conducteur et au passager de s’envoler, peigniez le tout en rouge Ferrari et consommez chaud, 486 cv/tonne, le 0-100 sous les 4 secondes et 195 km/h pour les courageux . Sur commande, une version plus pointue de l’insolite Hartham F500 est disponible avec un système d'injection de carburant électronique Marelli plus poussé, une ligne d’échappement plus performante équipée d’un nouveau silencieux carbone simple avec convertisseur catalytique, le tout développant la puissance de 200 chevaux à 8000 t/mn, une bombe ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1 Litres
  • Puissance : 150 chevaux à 8000 t/mn
  • Vitesse : 195 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’8






La « Fiat 500 », c'est ça ...



La « Fiat 500 », c'est ça ...





JPBlogAuto

vendredi 10 juin 2011

Tesla Model S - 2010



TESLA MODEL S ….







En 2003, à San Carlos en Californie, une équipe pointue d’ingénieurs précurseurs entreprend de créer la première véritable voiture électrique . Ils installent leur entreprise dans la fameuse "Silicon Valley" avec comme leader spirituel le célèbre physicien « Nikola Tesla » l’inventeur du moteur électrique asynchrone . Cinq longues années d’études, de recherches, de développements et de mises au point seront nécessaire avant que la jeune marque « Tesla Motors Inc » puisse enfin présenter en 2008 son tout premier modèle, un roadster sportif 100% électrique . Après le Roadster, Tesla dévoile un nouveau modèle électrique destiné à tous les membres de la famille . Avec son tout nouveau concept Tesla Model S, le constructeur veut en effet offrir une berline électrique plus polyvalente et plus accessible pour 2011 ….



La précédente Tesla roadster n'était pas une voiture originale puisqu’elle se basait sur la Lotus Elise, ce qui avait imposé de nombreux compromis dans son développement . Mais avec ce nouveau modèle, on a vraiment droit à une auto 100 % originale car seul son nom ne l'est pas . Elle s'appelle Tesla Model S, peut-être parce que la PME californienne veut concurrencer Mercedes . Mais tout le reste l'est, du châssis à la carrosserie, les ingénieurs sont partis d'une feuille blanche . Le résultat est cette élégante berline 5 places à hayon (chose rare pour une américaine), avec une conception intelligente, puisque le pack de batteries est dans le plancher . Esthétiquement, ce nouveau concept Tesla est plutôt réussi . La fluidité des lignes, la pureté de ses galbes aguicheurs en séduiront plus d’un . La belle se démarque par ses rétroviseurs pointus, ses poignées de portes intégrées, son immense toit en verre, sa calandre et ses feux assombris et bien sur par ses grosses jantes en forme d’hélices de 21 pouces . A première vue, on pourrait presque y voir de faux airs de Jaguar XF mais cette Tesla Model S veut être plus qu’une « simple » et belle berline sportive, elle veut être économique ….



Même si le designer de la Tesla Model S n'a pas pris de gros risque, force est de constater que le dessin de l'auto est réussi et donc qu’elle plaira à la majorité . Malgré ses faux airs de grosse Hyundai ou Mitsubishi, c'est bien une Tesla, et elle n'existera avec aucune autre motorisation qu'électrique . De la part d'une marque qui voudrait incarner l'avenir, nous aurions apprécié des lignes plus audacieuses, mais c'est donc par sa technique que l'auto va se démarquer . Pour cela, elle utilise la même technologie que la précédente Roadster, des batteries Lithium-ion . Cependant, ces dernières ont été améliorées avec une meilleure densité énergétique (8000 cellules, soit 2000 de plus que pour le Roadster) . Dixit Tesla, cela devrait autoriser une autonomie de 260 km . De plus, des batteries supplémentaires seront disponibles en option afin d’augmenter ses capacités à 480 km . La voiture sera équipée en standard d'un chargeur multi-tension, capable d'accepter le 110, le 220 ou le 440 volts . Sur la Tesla Model S, les batteries sont rechargeables en 45 minutes et il devient donc possible de faire le plein le temps d'un repas ....



Malgré l’adoption d’une carrosserie en aluminium, la Tesla Model S n’a pu descendre sous la barre des 1800 kg à cause de poids des batteries (550 kg tout de même). Néanmoins, les performances annoncées par le constructeur sont plutôt intéressantes . Le 0 à 100 km/h serait abattu en moins de 6 secondes tandis que la vitesse maximale est limitée électroniquement à 200 km/h . La marque américaine ne semble pas encore satisfaite puisqu’elle annonce d’ores et déjà qu’une version plus sportive verra le jour . En attendant cette version plus sportive, on peut déjà remarquer des freins Brembo et des pneus Yokohama (de 21 pouces) sur l’actuelle version . Comme pour le Roadster, nous avons affaire à un modèle Plug-in, et on peut donc espérer recharger plus de 50 % des batteries en seulement quelques dizaines de minutes grâce à la technologie Lithium-ion . A l’intérieur, l’habitacle s’équipe d’un énorme écran de 17 pouces et d’une connexion 3G . Le gouvernement américain a annoncé qu'il voulait soutenir la voiture électrique, il pourrait donc accorder à la firme un prêt spécial à taux préférentiel de 350 millions de dollars pour produire sa Tesla Model S ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 100 % électrique
  • Batteries : Lithium-ion
  • Autonomie : 260 ou 480 km
  • Charge : 45 minutes
  • Vitesse : 200 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 5’’8






La « Tesla Model S », c'est ça ...



La « Tesla Model S », c'est ça ...





JPBlogAuto

mercredi 1 juin 2011

Spada TS Codatronca - 2010



SPADA TS CODATRONCA ….







Les designers et stylistes automobile italiens sont considérés par tous les passionnés de voitures comme la crème du genre, le caviar du style automobile planétaire . Il faut reconnaître qu’ils sont nombreux à avoir dessiné quasiment les plus belles et les plus mythiques voitures de sport qu’il soit permis d’admirer encore de nos jours . Le « Studio Spada Concept » est un nouvel arrivant dans le corral des carrossiers italiens et ce malgré la crise qui frappe les plus gros . En effet Bertone ou Pininfarina pour ne citer qu’eux, se débattent depuis plusieurs mois dans des difficultés existentielles . Les amateurs avertis de Design automobile vont dire que Spada, ça n'a rien de neuf . Effectivement, Ercole Spada fut le responsable du bureau de style de Zagato durant les grandes années de celui-ci . Le style baroque, souvent étrange des productions Zagato, c'est lui . Un personnage incontournable dont les autos qu'il a signées sont reconnaissables entre mille . Depuis quelques années il travaillait essentiellement au coup par coup, pour des amis comme Stola par exemple ….



Domiziano Boschi est un homme d'affaire italien avisé qui vient de convaincre Ercole Spada de reprendre du service sous son propre nom dans une officine où le fils Spada, designer lui aussi (chez Honda et Smart) et un autre jeune styliste, Wojtek Sokolowsky sont chargés d'être les têtes créatrices . La vision de la nouvelle entreprise est centrée sur "la conception fonctionnelle", qui semble être le moyen d'exprimer la fonctionnalité d'un objet par sa forme . La firme a donc travaillé de manière créative, mais dans les strictes contraintes de faisabilité, afin d'atteindre les normes strictes de la production artisanale . Du 16 au 19 avril dernier, se tenait à Monaco le salon Top Marques qui regroupe les modèles luxes, sports et supercars des plus grandes marques automobiles . Au milieu des Lamborghini, Maserati et autres voitures tunées par les plus grands, la firme a présenté son tout nouveau modèle, la très insolite Spada Codatronca TS qui a remporté un vif succès puisque le New York Times la consacré plus belle voiture du salon ….



On peut débattre de la légitimité de ce titre, il n’empêche que la Spada Codatronca TS est en adéquation avec l’esprit bio-écolo à la mode en ce moment . La Codatronca est leur œuvre de naissance et on ne peut pas dire qu'ils ont renié l'héritage spirituel du "père". C'est décalé, osé, très audacieux et peut être même gênant et intrigant mais surtout, cela suscite la réflexion et l’admiration . Les deux designers voulaient une voiture aérodynamique, légère et très plaisante à conduire s’inspirant des mythiques Alfa TZ1 et TZ2 plus connu sous l’appellation "Codatronca" . La voiture devrait être construite en série limitée avec l'aide de UK Garage, une grosse concession italienne de voitures de luxe . L'esthétique post-moderniste de la Spada repose sur les courbes de l'antique coupé Alfa Romeo, retravaillées au moyen d'un design gavé aux anabolisants . Le traitement du véhicule laisse toutefois très adroitement la part belle aux divers clichés qui constituent la représentation d'une automobile futuriste dans l'imagerie populaire . C'est en quelque sorte le retour de la "Carrozzeria italiana" dans sa version la plus excentrique ....



Le look très particulier de la Spada Codatronca TS cache des dimensions généreuses avec 4659 mm de long, 1942 mm de large et 1235 mm de haut . Sa carrosserie est dessinée pour fendre le vent et ce qui la touche sera aspiré par les énorme prise d’air . Cela peut paraître anodin aujourd'hui, mais ce modèle à une particularité, son aérodynamisme avec la queue tronquée qui apporte une grande fluidité aérodynamique au véhicule et donc des performances accrues . Dans certain pays, la voiture sera disponible en version bio-éthanol (fonctionnant à l’E85) . Le châssis de base n’a par contre rien d’italien puisqu’il s’agit de celui de la Corvette C6 américaine dont les suspensions, le moteur et le freinage sont optimisés . Ses postures de voiture de collection issue des années cinquante, son patronyme méconnu, le bruit évocateur de son échappement, ses hanches musclées et son habitacle laissant la part belles aux clichés sont autant d'éléments qui troublent les badauds dans la rue a tel point qu’ils semblent incapables de lui attribuer un qualificatif approprié ....



D'origine , la Spada Codatronca TS est équipé de suspensions réglables, de barres anti-roulis ajustables, de jantes OZ Racing de 19 pouces montées de Pirelli P-Zero Corsa 285/35 à l'avant et 345/35 à l'arrière . Niveau freinage, on fait appel à une valeur sûre, Brembo, avec des étriers à huit pistons et des disques de 380 mm à l'avant et quatre pistons pour 355 mm à l'arrière . Le résultat est une voiture très stable et maniable, capable de réaliser de bonnes performances de course en exploitant au mieux la puissance de son moteur et une ligne aérodynamique très originale et efficace . Le châssis tubulaire en aluminium se veut ultra-léger et rigide afin d’offrir une protection maximale tandis que la carrosserie, dont le poids a également été réduit au minimum grâce à de la fibre de verre et du carbone . Pour parfaire le plaisir de conduite, l’engin est pourvu d’un système de contrôle de traction à trois niveaux d’action car l’ordinateur de bord est capable d’enregistrer 80 heures de données avec 40 canaux actifs (angle de braquage, accéléromètres, vitesse de chaque roue en fonction du nombre de tours de l’arbre moteur avec traceur GPS entre autres). L’habitacle vraiment raffiné, original, complet, lumineux et spacieux de la Spada codatronca TS offre un climat parfait et une bonne visibilité arrière grâce à une caméra de recul . Le cahier des charges imposait un coffre important de 400 litres, idéal pour deux personnes ….



Trois versions de cette incroyable Spada Codatronca TS sont prévues, toutes développées à partir de l'actuelle Corvette et du V8 7.0 litres (LS7) en aluminium et à carter sec . La TS (Turismo Sportivo) développe une puissance colossale de 638 chevaux à 6 500 tr/min et un couple de 668 Nm à 4 800 tr/min pour un poids de 1400 kg . Au-dessus se positionne la TSV (Turismo Sportivo Veloce) qui affiche 700 chevaux grâce à l'appoint de deux compresseurs pour un poids légèrement réduit, à 1380 kg . Ces deux versions devraient être homologuées pour un usage routier . Ce qui ne sera pas le cas de la dernière version baptisée TSS (Turismo Super Sportivo) et dont on ne sait toujours rien sinon qu'elle sera "de compétition". Toute cette puissance est envoyée directement aux seules roues arrières à l’aide d’une boîte manuelle à six rapports . Cette rage manifestée par le bais de la double tubulure d'échappement joue un rôle prépondérant dans le fort sentiment d'implication que suscite la prise en main . Du côté des performances, Spada revendique des vitesses de pointe respectives de 330 km/h et 355 km/h pour les TS et TSV . Pour les performances, le 0 à 100 km/h serait respectivement abattu en 3,2 secondes et en 2,7 secondes . Cerise sur le gâteau, cette supercar à base d'aluminium et de fibre de carbone va servir de développement d'un véhicule écologique pour le futur ….



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 Biturbo
  • Cylindrée : 7.0 Litres
  • Puissance : 700 chevaux à 6 500 tr/min
  • Couple : 668 Nm à 4 800 tr/min
  • Vitesse : 355 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 2’’7
  • Poids : 1380 kg






La « Spada Codatronca TS », c'est ça ...



La « Spada Codatronca TS », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 2 de 6 -