@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Carlo Dusio

Fil des billets

vendredi 18 octobre 2019

Aldo Brovarone - Designer









Aldo Brovarone est un styliste et très talentueux designer italien de l'ancienne école qui est né le le 24 juin 1926 à Vigliano Biellese dans le Piémont en Italie. C'est un styliste surtout connu pour les voitures qu'il a conçues pour son propre nom avec sa méthode personnelle "à l'ancienne" car il opérait toujours à la main sans l'aide d'ordinateurs qui aura passé toute sa carrière à concevoir et à réaliser des chefs-d'œuvre sur quatre roues ....





Après des études primaires plutôt classiques, Aldo Brovarone va ensuite écouter ses parents qui vont le diriger vers des études technico-commerciales. Pour eux, c’était le moyen le plus sûr de travailler dans l’une des industries textiles de Biella à l'époque florissantes qui offraient de bonnes chances de trouver un emploi. Mais bien vite Aldo a interrompu ce cursus d'études, à la fois pour le peu d'intérêt suscité à son goût par les sujets au programme mais fatalement aussi à cause du déclenchement de la seconde guerre mondiale ....





Après ce début d'études technico-commercial bien vite avorté, Aldo Brovarone qui a démontré un talent artistique extraordinaire dès son plus jeune âge entame sa carrière comme designer dans une industrie de réfrigérateur, puis s'exile après guerre en 1949 en tant que graphiste pour une agence de publicité de Buenos Aires en Argentine. Mais sa passion pour les voitures l'a amené à montrer ses dessins à Piero Dusio. Cet entrepreneur piémontais connu pour avoir fondé Cisitalia l'engage aussitôt dans sa nouvelle entreprise AutoAr, la première usine de construction de véhicules à quatre roues d'Amérique du Sud ....





En 1952, Piero Dusio épaulé par son père Carlo Dusio, tout deux conscients de la valeur de Aldo Brovarone demande sa présence dans leur entreprise, la maison mère Cisitalia, chez eux en Italie. C'est à cette époque qu'il va concevoir la Cisitalia Volo Radente sur la base d'une Fiat 1100. Mais malheureusement, en 1953, Piero Dusio dont les affaires ne tournent pas très fort, avant que son usine ne ferme présente lui-même Aldo Brovarone à Giovanni Battista Farina, alias «Pinin», mettant en avant le talent de son jeune employé. Cette rencontre va devenir un point déterminant de la carrière du jeune Aldo ....





Après une courte période d'essai, le poste de Aldo Brovarone est rapidement confirmé en tant qu'assistant styliste auprès de Francesco Salomone et Franco Martinengo, le soumettant ainsi directement à un environnement de travail prestigieux au sein de Pininfarina. C'est lui qui va concevoir cette superbe Maserati A6GCS Berlinetta de 1954, aux lignes et proportions exacerbées en dessinant un habitacle exigu et écrasé, des ailes musculeuses et une calandre ovale en figure de proue. Il s'agit de sa première création significative, déjà un coup d'éclat très remarqué ....





A cette époque, Pininfarina conçoit des voitures extraordinaires et Aldo Brovarone commence à contribuer personnellement à la création de ces véhicules. Parmi les projets marquants de cette période on peut citer par exemple la Ferrari 250 Le Mans, le célèbre modèle Ferrari à un seul exemplaire construit exclusivement pour le réalisateur Roberto Rossellini ou la superbe Alfa Romeo Superflow. Un de ses croquis est même choisi pour la première fois pour la création d'un modèle unique décalé construit à partir d'une Ferrari 375 America pour Gianni Agnelli le big boss de Fiat. Sur commande de l'actrice suédoise Ingrid Bergman, Aldo Borvarone dessine ce coupé Ferrari 375 MM Berlinetta Aerodinamica Speciale exposé au Salon de Paris en 1954 ....





En trente-cinq ans de carrière chez Pininfarina ou il prendra sa retraite en 1988 après avoir fini chef designer, Aldo Brovarone participe à la conception ou conçoit de nombreux modèles devenus célèbres comme par exemple les Lancia Gamma Coupé, Pininfarina Alfa Romeo Giulia, Peugeot 504 berline, coupé et cabriolet, Peugeot 604, Ferrari 365 GT 2+2, Ferrari 365 GTC/4, Ferrari 375 America, Ferrari 400 Superamerica II, Ferrari 500 Superfast II, Ferrari 365 P Pininfarina, Ferrari F40, Dino 166 P, Ferrari Dino GT Speciale, Dino 206 GT, Dino 246 GT/GTS, Alfa Romeo 6C 3500 coupé Super Flow, Alfa Romeo Giulia 1600 Sport, ou Alfa Romeo Eagle. Aujourd'hui retraité, Brovarone continue à créer quelques concept-cars pour Alfa Romeo, Ruf Automobile, Abarth ou Stola ....


aldo02.jpg

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Pininfarina
© - Aldo Brovarone © - Artcurial - © YouTube





JPBlogAuto

lundi 11 juillet 2011

Abarth 205 Vignale Berlinetta - 1951



ABARTH 205 VIGNALE BERLINETTA ….







Né en Autriche en 1908, Karl Abarth s'installa en Italie avec sa famille au lendemain de la première guerre mondiale ou il construisit sa première voiture en 1928 alors âgé seulement de 20 ans et fut cinq fois champion d'Europe sur moto dans les années 30 . A cette époque il conçut son premier système d'échappement ce qui devint par la suite l'une des spécialités de son entreprise . Durant la seconde guerre il travailla à l'élaboration de moteurs . Par la suite son vieil ami Ferry Porsche vendit à Carlo Dusio, le fondateur de Cisitalia, le projet de construction d'une voiture de course à moteur central monté à l'arrière . En 1947 Dusio embaucha "Abarth" à la fois comme directeur et manager du team Cisitalia . A partir de 1949 la firme Cisitalia rencontra des difficultés financières et Dusio partit s'établir en Argentine . C'est alors qu'Abarth lança son activité en Italie avec la première voiture portant l'emblème du scorpion (son signe astrologique) ….



C’est en 1951 que sa propre petite entreprise naissante présente une première voiture, la superbe Abarth 205 Berlinetta dessinée par un certain Giovanni Michelotti qui travaillait à l'époque pour le carrossier Alfredo Vignale . Divulguée au Salon de l'Automobile de Turin en 1951, cette magnifique berlinnette est considérée par les passionnés comme une des plus belles voitures du monde, rien que ça . Avec ses rondeurs subtiles et sa ligne de toit élégante, la belle offre une carrosserie sublime qui continue à provoquer l’admiration depuis sa sortie . La meilleure preuve de cet engouement même de nos jours est fournie par les nombreux prix que cette étonnante voiture à remporté dans les divers concours d’élégance auxquels elle a participé aux quatre coins de la planète . Dotée d’une carrosserie entièrement en aluminium et de magnifiques jantes à rayons Borrani, cette Abarth 205 Berlinetta, étonnante voiture de sport, affiche un look incroyable qui même 60 ans après sa naissance ne peut laisser indifférent un amateur de belles voitures ….



L’étonnante Abarth 205 Berlinetta est donc un coupé sportif à deux places conçu pour participer à l’époque à des courses comme les Mille Miglia ou la Targa Florio . En fait, il s'agissait bien davantage que d'une simple Cisitalia dont elle est au départ issu car elle était dotée d'un nouveau châssis, d'un moteur bien plus performant et d'une carrosserie très différente . Avec une aérodynamique bien plus évoluée la nouvelle voiture atteignait des vitesses nettement supérieures . La voiture devint au final une formidable voiture de route et de course qui remporta de très nombreux titres, dont 14 championnats dans sa catégorie et plus de 130 victoires, un beau palmarès . L’habitacle présente la particularité d’avoir la conduite à droite comme c’était très souvent le cas sur ce genre de modèle à l’époque . Le volant fait à la main est en aluminium cerclé de bois . D’une finition assez soigné, il a l’avantage d’être à la fois sportif mais assez luxueux . En effet de la moquette épaisse pour le sol côtoie du cuir noble pour les sièges . Le tableau de bord de la belle et insolite Abarth 205 Berlinetta propose tous les instruments et compteurs nécessaires aux contrôles et au bon fonctionnement de la mécanique ....



Question mécanique justement, le coupé Abarth 205 Berlinetta est équipé d’un moteur à 4 cylindres en ligne Alfa Roméo de 1290 cm3 qui développe 80 chevaux à 6000 tr/min . La transmission est confiée à une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports elle aussi d’origine Alfa Roméo qui transmet toute la puissance aux roues arrières . Cette propulsion dispose de suspensions indépendantes à l'avant avec barre antiroulis, d’un pont arrière rigide avec ressorts semi elliptiques et de quatre freins à tambours . Ainsi motorisée, la voiture pouvait atteindre une vitesse de pointe de 190 km/h très enviable à l’époque . A partir de 1954, Abarth s'attaque au quatre cylindres Alfa Romeo, qu'il modifie copieusement et dont il ne tire pas moins de 135 chevaux, soit l'excellent rendement pour l'époque de près de 70 chevaux au litre . Avec cet aspect de bijou artistique, la sublime Abarth 205 Berlinetta à nettement contribué à promouvoir le catalogue de la marque Abarth d’accessoires de tuning pendant de longues années, c'est une valeur sure Vintage Classic ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1290 cm3
  • Puissance : 80 chevaux à 6000 tr/min
  • Couple : 450 Nm à 5500 t/mn
  • Vitesse : 190 km/h
  • Boîte : manuelle à 5 rapports
  • Freinage : à tambours






La « Abarth 205 Vignale Belinetta », c'est ça ...



La « Abarth 205 Vignale Belinetta », c'est ça ...





JPBlogAuto