@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Citroën

Fil des billets

vendredi 15 février 2019

La F1 Vaillante-Crosslé à Rétromobile 2019






g


Rétromobile 2019 est la 44e édition du salon automobile qui est consacré aux voitures anciennes et à l’ensemble des thèmes de la voiture de collection. Il se tient au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, en France. Cette édition fête deux anniversaires prestigieux, les 100 ans de Citroën avec une exposition intitulée « Origins Since 1919 », mais aussi les 100 ans de Bentley la vénérable marque britannique ....





Rétromobile c'est Le rendez-vous annuel pour tous les passionnés d’automobile à ne surtout pas manquer. Les différents pavillons abritent des trésors automobiles pour le plus grand bonheur des 120 000 hommes et femmes visiteurs du monde entier. L’inédit, l’extraordinaire et l’inattendu se disputent la vedette, mais c’est la passion qui est finalement le dénominateur commun de ce salon hors du commun. En ces temps moroses, c'est le moyen de voyager dans le temps ou d'assouvir votre passion. Rêver, s’extasier, s’informer, investir, aller à la rencontre des artistes, constructeurs, clubs, fédérations, vendeurs de pièces détachées et de miniatures, restaurateurs, marchands d’automobile, tout est permis car Rétromobile c'est :

  • 650 exposants
  • 72 000 m² d'exposition
  • 600 voitures exposées
  • Plus de 100 clubs présents
  • Des constructeurs
  • Des clubs et fédérations
  • Des organisateurs d'événements
  • Des médias
  • Des marchands d'automobilia
  • Des marchands de pièces détachées et l'outillage
  • Des marchands de véhicules
  • Des maisons de ventes aux enchères
  • Des restaurateurs carrossiers
  • Des restaurateurs mécaniciens
  • Des assureurs
  • Des galeries d'art automobile ....






Parmi les nombreuses voitures de collection présentes à la Porte de Versailles, une petite monoplace bleue a braqué les projecteurs sur elle. Grâce aux efforts du Studio Graton et son directeur du développement Jean-Louis Dauger, le petit constructeur Crosslé et la Classic Racing School, une « vraie » Vaillante sentant bon la compétition des années 60 a été présentée ....





En effet, dans le carré des artistes, le stand Michel Vaillant qui expose ses superbes Art Strips (reproductions très qualitatives de dessins tirés de l’œuvre du dessinateur Jean Graton) est l’un des plus fréquentés. Et, surprise pour les visiteurs de Rétromobile : la présentation du premier exemplaire d’une « vraie » Vaillante terminée il y a quelques jours seulement. Basée sur une Crosslé 90F, cette jolie petite machine bleue de France a été inspirée des Vaillante de Formule 1 que l'on découvre dans l’album « L’honneur du samouraï » sorti en 1964 ....





Dans ce dixième tome de la saga, Michel Vaillant et Steve Warson doivent affronter un singulier pilote japonais nommé Yori Yoshisa qui pilote une Lotus équipée d’un moteur Honda. Un adversaire qui leur donnera bien du fil à retordre et deviendra plus tard leur allié ....





A l’instar de la Vaillante Grand Défi du début des années 2000, aujourd'hui la superbe « Vaillante - Crosslé » est un passage fidèle de la fiction à la réalité où jouer aux sept erreurs est presque mission impossible. Le logo du plus célèbre des constructeurs de bande dessinée est omniprésent jusqu’au pommeau de levier de vitesse en passant par le harnais ou le centre du volant ....





Cette petite entreprise basée en Irlande du Nord fabrique depuis les années 50 des voitures de course, notamment pour les championnats de Formule Ford. Cette belle Vaillante vintage sera produite à 13 exemplaires seulement et pas un de plus ne seront construits. Un chiffre chargé en symboles pour les fans les plus fidèles de Michel Vaillant. Jean-Louis Dauger, responsable du développement de Michel Vaillant, et Paul McMorran, patron de Crosslé, sont assez fiers de leur coup ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - SpeedMag
© - Crosslé © - F1i © - ArtStrips






JPBlogAuto

vendredi 18 janvier 2019

La bonne santé pour 2018 du Groupe PSA






psa00.jpg


PSA (Peugeot Société Anonyme) a été fondé en 1966 à Sochaux pour former le holding du groupe automobile du même nom. Il s'agit en fait d'un transfert juridique de la Société des Automobiles Peugeot qui devient PSA. C'est un constructeur automobile français qui exploite les marques automobiles Citroën, DS Automobiles, Peugeot, ainsi que Vauxhall et Opel depuis le rachat de la division européenne de l'américain General Motors en mars 2017. Au final, PSA Peugeot Citroën est devenu Groupe PSA le 5 avril 2016. L'entreprise occupe le 1er rang en France, avec 27,74 % de parts de marché pour les marques Citroën, DS et Peugeot. En Europe, le Groupe PSA occupe la 3e place en termes de parts de marché avec 9,78 % et au niveau mondial, le groupe est dans le top 10 des constructeurs automobiles ....





Carlos Tavares, le président du Directoire du Groupe PSA, se félicite d'avoir signé une excellente année 2018. Dans l'absolu, les ventes mondiales du groupe tricolore ont en effet progressé de 6,8% pour atteindre un chiffre record de 3,9 millions d'unités. Cette belle performance est d'abord et surtout due à l'intégration d'Opel et de son pendant britannique Vauxhall. En Europe, PSA a bien géré le passage aux normes WLTP en septembre, ce qui lui a permis de terminer l'année 2018 avec une part de marché de 17,1%, en hausse de 3,8 points. Le groupe a en outre été porté par la bonne santé de Peugeot et de Citroën avec des ventes en hausse d'environ 5%, les deux marques enregistrent la hausse la plus significative parmi les constructeurs en Europe. Au total, ce sont 3.106.160 véhicules issus des différentes firmes de PSA qui ont été écoulés sur le Vieux Continent ....





Sous l'impulsion des records de ventes de Peugeot, le renouveau de Citroën et l'éclosion de DS, le groupe PSA se porte de mieux en mieux. Le rachat d'Opel et de Vauxhall en est aussi la preuve. Début décembre 2018, l'un des porte-paroles du groupe avait d'ailleurs annoncé que l'usine de Sochaux allait sortir de ses lignes son 500.000e véhicule. De ce fait, PSA fait mieux qu'en 2017 (425.000 unités assemblées) et même qu'en 2016 (350.000 voitures assemblées). Depuis la création de l'usine en 1912, c'est en 1970 qu'avait été réalisées ses meilleures performances avec pas moins de 532.673 modèles construits ....





Aujourd'hui, l'usine PSA de Sochaux accueille trois modèles : la Peugeot 308, la Peugeot 3008 et l'Opel Grandland X. Rappelons que le SUV allemand partage une grande partie de ses entrailles avec le 3008. L'usine est bien évidemment portée par le succès du SUV tricolore, le 3008, qui s'est écoulé, depuis le début de l'année, à 79.164 unités en France. L'arrivée du Grandland X a aussi permis de booster les volumes. Concernant la Peugeot 308, celle-ci arrive doucement mais sûrement en fin de vie, mais une nouvelle génération devrait pointer le bout de son nez en 2020 ....





Dans la région Moyen-Orient / Afrique, les ventes sont en régression principalement à cause du retrait forcé d'Iran. Néanmoins, avec près de 292.000 véhicules absorbés, cette partie du monde reste le deuxième marché le plus important pour PSA, devant l'ensemble Chine / Asie du sud-est et l'Amérique Latine (environ 175.000 unités écoulées. En revanche, la situation est toujours aussi compliquée en Chine, où les ventes ont plongé de 34,2%. Le Groupe travaille sur plusieurs plans d’actions avec ses partenaires afin de surmonter les difficultés en cours, assure PSA, qui a vendu à peine plus de 260.000 voitures en Chine et Asie du sud-est l'année dernière ....





La famille Peugeot peut donc se montrer fière de son joyau centenaire de l'industrie automobile française car finalement suite à ce bilan très positif, le groupe PSA est raisonnablement optimiste pour l'année 2019, qui marquera notamment le début d'une offensive sur le marché des véhicules électriques et hybrides avec des nouveautés technologiques importantes ....



Sources : © - Wikipédia © - Motor1 © - Google Images
© - Antoine Chënerie © - Yann Lethuilier © - PSA



Innovation technologique PSA ...





JPBlogAuto

vendredi 21 décembre 2018

Chevronnés Magazine









Chevronnés est un magazine automobile français grand public, totalement indépendant, spécialisé et exclusivement dédié à la marque Citroën. Comme l’indique son nom « Chevronnés » s’adresse à tous les passionnés de la marque aux chevrons et ils sont nombreux avec pas moins de 140 clubs et 8.000 adhérents en France. Lancé en Novembre 2013 par Thierry Astier, ancien journaliste automobile amoureux de la marque du Quai de Javel, et sa femme Katel Riou photographe et graphiste de talent, la revue et édité par la société Post Scriptum Éditions à Trégourez dans le département du Finistère en Bretagne ....





Chevronnés Magazine est donc un magazine spécialisé qui veut fédérer les amateurs de Citroën cette marque populaire et avant-gardiste à part dans le paysage automobile mondial. C'est en fait le seul magazine de langue française vendu en kiosque qui fait la part belle à la riche histoire du constructeur français mais propose également toutes les dernières nouveautés systématiquement présentées à l'essai, et même de gros dossiers thématique, sans oublier le côté sportif de la marque ....





Chevronnés Magazine est un bimensuel de 84 pages plutôt luxueux avec une maquette moderne, claire et dynamique qui va plaire à tous les "Citromaniaques" car il revisite la riche histoire de la marque mais tout en étant tourné vers l'avenir. Sans pour autant oublier les nombreux passionnés de tous les anciens modèles, la revue est aussi à l'écoute de l'évolution du public et des nouveaux jeunes clients de cette marque mythique faisant la part belle à la technique et à l'innovation ....





Chevronnés Magazine est le premier magazine consacré à la marque qui ose s'éloigner du triptyque des Traction, 2 CV et DS. Parce que tous les "Citroënistes" ne se ressemblent pas et que les Visa, BX, ou XM valent mieux que leur image de modèles ringards, le magazine ambitionne de renouveler le genre sous une forme plus élégante et qualitative que ses prédécesseurs. En cette ère du tout numérique et des magazines consultés sur tablette, Thierry Astier et Katel Riou ont voulu créer un "bel objet qui se conserve", un outil de référence pour les amateurs et les collectionneurs d'anciennes ....





Chevronnés Magazine propose une véritable recherche iconographique très riche censée mettre en valeur l'esthétisme des carrosseries signées Bertoni ou Opron, aussi bien que l'avant-gardisme des intérieurs modelés par Harmand. Le tout ramené à la vie par la plume alerte de Thierry Astier et de ses collaborateurs talentueux comme Stéphane Barré, Johann Kucera, Eric Davene, ou Julien Cosso. De quoi proposer un magazine avec du fond et une forme appétissante, ce qui n’est pas toujours le fort des «mono-marques» ou mono-modèles, trop souvent rédigés avec une passion aveugle ....





Chevronnés Magazine est finalement une revue joliment ficelé et en plus intéressante pour le néophyte. On retiendra un coin bibliothèques, qui traite des nouveautés, mais aussi des incontournables avec verve et doit permettre à l’ignorant de devenir érudit de la marque aux chevrons à la recherche d’une information de qualité. Le guide d’achat, les dossiers thématiques, les essais routiers complets, les dernières nouveautés, les comptes rendus d’enchères, la côte utile et précise, les petites annonces, apportent à ce magazine un vent de fraîcheur et prouve que le média papier a encore toutes les raisons d’exister quand il est bien fait ....





Chevronnés Magazine est donc un magazine qui revisite la riche histoire de la marque en étant tourné vers l’avenir et qui ambitionne aussi de lever le voile sur des pans méconnus de l'histoire de Citroën de ces quarante dernières années. Les concepteurs souhaitaient également que le magazine soit agréable à parcourir, et d'une lecture aisée et conviviale, avec un design moderne et attrayant, car Citroën l’a été durant toute son histoire ....





Chevronnés Magazine est finalement une douce sensation promise à tous ceux qui osent s'écarter du dogme de la Citroën ancienne pour ouvrir leurs horizons aux voitures modernes sans oublier les toutes dernières Citroën de la gamme classique et celles, plus bourgeoises, de la griffe DS conçues sous l'ère Peugeot ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Citroën © - Autonews



Thierry Astier du magazine Chevronnés et la Citroën C4 Cactus ...






JPBlogAuto

- page 1 de 32