@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Classic

Fil des billets

vendredi 31 août 2018

Arturo Maggiora Carrossier









La Carrosserie Maggiora était une entreprise italienne de carrosserie automobile et d'assemblage de voitures installée à Moncalieri près de Turin fondée en 1925 en tant que « Martelleria Maggiora » pour la construction de voitures de haute qualité par Arturo Maggiora, ancien métallurgiste de l'usine Lancia. Bien que ce nom ne vous parle sans doute pas énormément, il faut savoir que l'on est en présence d'une carrosserie artisanale à l'ancienne, dirigée par des artistes capables de transformer de la simple ferraille ordinaire en véritable œuvre d'art automobile ....





Créée à l'origine dans un petit hangar de 1500 mètres carrés à Turin, l'activité de la Carrosserie Maggiora se développe rapidement même si elle est confrontée à la construction de nombreux ateliers de carrosserie concurrents très populaires à l'époque. Arturo Maggiora, véritable chef d'orchestre de cet atelier s'est volontairement spécialisé dans la construction de haute qualité afin de pouvoir se démarquer de la concurrence en réussissant à produire des superbes carrosseries très épurées aux formes gracieuses et arrondies des plus étonnantes pour l'époque ....





Déjà à cette époque, derrière cette petite officine méconnue du grand public qu'est la Carrosserie Maggiora se cachent des modèles d'exception, et d'autres moins prestigieux mais pas moins élégamment sculptés. La célèbre Carrosserie Viotti ne s'est d'ailleurs pas trompé en choisissant Maggiora comme collaborateur privilégié qui vas jouer un rôle majeur dans la conception de ses voitures à succès. La Fiat Tipo 1500 cabriolet par exemple vas devenir un objet de désir pour les sportifs, les acteurs et les artistes des années 40. La Maserati 1500 construite pour battre le record du monde de vitesse montre la grande expertise des ouvriers qualifiés recrutés et formés par la Carrosserie Maggiora ....





C'est une époque de pleine expansion et de totale réussite pendant laquelle la Carrosserie Maggiora va beaucoup travailler pour de grandes marques comme Fiat, Glas, Lancia, Viotti, Abarth ou aussi Cisitalia. Mais c'est après la guerre que Maggiora fait sa transformation la plus radicale. En 1951, la société s'installe à Borgo San Pietro à Moncalieri. Dans ces nouveaux locaux, l'entreprise peut enfin avoir une plus grande surface et une installation moderne qui va lui permettre de passer du stade de petit artisan-carrossier à celui de constructeur-assembleur ....





Suite au déménagement de son entreprise, Arturo Maggiora va étendre ses programmes et ses projets avec l'aide de ses quatre enfants Guiseppina, Bruno, Mauro et Vincenzo. Employant désormais 600 personnes dans cette nouvelle usine, la Carrosserie Maggiora profite de sa renommée acquise grâce à ses expériences et ses techniques de construction parmi les plus sophistiquées pour parvenir à obtenir des commandes sans cesse plus importantes. Pour faire face à ce succès grandissant la famille Maggiora désormais au commande décide même de rénover l'ancienne usine de ses débuts, proche de Turin, pour la réutiliser en complément de la nouvelle ....





Après guerre avec la reprise économique, la Carrosserie Maggiora produit des éléments de carrosserie pour diverses marques comme par exemple Fiat et collabore également à la construction de voitures sur mesure de haute qualité. Parmi celles-ci, la BMW 700 Sport Coupé, l'Alfa Romeo 2000 Touring, la Lancia B20 et la Flaminia Touring, la Fiat 2300 S Coupé, la De Tomaso Mangusta et la Pantera, ou la Maserati Mistral. La société collabore aussi toujours de façon classique pour des voitures plus conventionnelles avec la Carrosserie Frua, la Carrosserie Touring, ou la Carrosserie Viotti ....





En 1978, Maggiora devient une société anonyme et prend le nom de Ilca Maggiora (Industrie de La Carrosserie Automobile). Dans le même temps, elle diversifie ses clients et le marché et donne un nouvel élan à la production. L'Ilca Maggiora assume ainsi les caractéristiques d'une entreprise d'avant-garde spécialisée dans l'industrie des prototypes, elle porte une attention particulière à la première série, produit des moules, construit des pièces automobiles et fabrique également ses propres modèles. Au début des années 90, Maggiora fusionne avec la société SanMarco & Lamier pour créer IRMA SpA, qui est l'un des plus importants fournisseurs de la gamme Ducato ....





En 1992, la Carrosserie Maggiora ira même jusqu'à racheter l'ancienne usine historique Lancia du Nord Est de Turin, et continuera à fabriquer les Lancia Delta Integrale Evoluzione jusqu'en 1994. La dernière voiture produite dans les ateliers de Maggiora était la Fiat Barchetta. Parmi ses propres productions, il faut également citer la Lancia K Coupé conçue par Gianna Maggiora ainsi que la Lancia Flaminia, la Lancia Thesis et la Cisitalia Abarth. Malheureusement en 2003, en raison de difficultés financières, la belle épopée s'achève et la société sera alors fermée ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrozzeria Maggiora
© - YouTube © - Archivioprototipi





JPBlogAuto

vendredi 10 août 2018

John Ketchell Artiste Peintre









John Ketchell est un artiste peintre britannique très talentueux qui passionné depuis son enfance par l'automobile dessine et peint maintenant depuis plus de quarante ans. Devenu célèbre et réputé, il est désormais reconnu à l'échelle internationale comme un artiste majeur de l'art automobile ....




John Ketchell a effectué un parcours scolaire assez classique avant d'effectuer des études secondaires plutôt artistique. A partir de son intérêt pour l'automobile depuis sa jeunesse, il était naturel pour John de graviter vers une carrière artistique. En mettant l'accent sur l'illustration commerciale, il a donc fait des études à l'école d'art de Preston afin d'obtenir un diplôme du programme de design graphique de l'université Harris School of Art du comté de Lancashire en Angleterre ....


jok02.jpg


Aujourd'hui considéré par beaucoup de spécialistes comme un des artistes automobiles incontournables, John Ketchell a de la chance de pouvoir faire ce qu'il aime et de le faire bien en produisant des œuvres dynamiques et à fort impact visuel. Ayant commencé par le photo-réalisme plutôt classique que Ketchell trouva rapidement frustrant, il se dirigera finalement au fil du temps vers son style impressionniste, semi-abstrait, désormais reconnaissable entre tous. Son approche unique de ce genre de peinture dont les détails produisent des tableaux éclatants qui deviennent vivants avec la couleur et la mise en scène ....





Maitrisant la technique à la perfection, le but de John Ketchell est d'attirer le spectateur dans la scène qu'il peint. L'utilisation de surfaces réfléchissantes très colorées ainsi que son incroyable attention à la précision technique rendent ses peintures d'art automobile uniques et très captivantes tout en révélant lentement de plus en plus de détails de l'histoire qu'il désire leur montrer. Incroyablement détaillé, puissant, imaginatif et créatif, le style impressionniste de l'œuvre de John vous invite à le rejoindre dans un voyage de découverte hyper agréable et flamboyant qui ravira tous les passionnés de belles voitures et de course automobile ....





Après avoir fait ses gammes et rodé son style en tant qu'illustrateur d'agence de publicité, John Ketchell qui était un grand fan des impressionnistes français, a immédiatement pensé que ce serait une bonne direction pour capturer la vitesse et le mouvement qu'il avait dans l'idée de réussir à mettre dans ses toiles. L'idée était bonne et avec de la patience et surtout du talent, le résultat vas être à la hauteur de ses espoirs et John vas réussir à "peindre tout ce qui bouge" comme il dit et principalement les voitures son premier amour ....





Avec une vaste connaissance des voitures, les peintures de John Ketchell ne sont pas seulement vibrantes, créatives et excitantes, elles capturent aussi à la fois l'esprit des voitures de sport de la génération vintage mais aussi celui de la génération classique car son sujet de prédilection sont les voitures de courses anciennes, des années 30 aux années 60. Le travail est extrêmement détaillé, puissant et imaginatif si bien que son art est aussi bien suspendu dans les maisons, les bureaux, les entreprises, les commerces ou les garages, partout dans le monde ....





John Ketchell se dévoile un peu en disant : « Jim Clark était mon héros et la période des années 1930 à 1960 sont mes préférées. La forme des sujets est un facteur clé de mon travail et les grands prototypes sportifs tels que la Porsche 917, ou la Ford GT40 m'ont toujours excité. La sensation du danger de la vitesse des flèches d'argent Mercedes en particulier ou aussi des Auto Union de l'époque vintage fait également partie de ma passion. Beaucoup d'artistes sont intimidés par la perspective de représenter une course humide, mais pas moi car je trouve qu'il y a quelque chose à propos de la course sous la pluie ou la nuit, ou les deux ensemble. J'aime l'atmosphère avec le spray et les reflets des lumières. » ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © John Ketchell
© Historic Car Art - © Infinity Art






JPBlogAuto

vendredi 27 juillet 2018

Dual Ghia Coupé L 6.4 - 1961











Dual-Ghia est une marque automobile rare et éphémère aujourd'hui complètement disparue, qui produisait des voitures aux États-Unis du milieu des années 50 au début des années 60. L'idée d'une voiture sportive en série limitée est venue du richissime entrepreneur Eugene Casaroll, qui contrôlait le constructeur de véhicules spécialisés Dual-Motors Corporation basé à Detroit dans le Michigan. Le choix du nouveau nom Dual-Ghia s'est naturellement imposé car il est tout simplement représentatif des efforts de collaboration entre les deux firmes, l'américaine et l'italienne ....





Après avoir obtenu les droits sur la conception, poursuivant son idée un peu folle, Eugene Casaroll a demandé au représentant américain de Ghia et à son vice président chez Dual, Paul Farago, de pouvoir étudier et développer cette voiture de série sportive dont il rêvait, mais en petite série limitée adaptée aux contraintes de la production. Il venait de lancer la « ligne d'assemblage la plus longue du monde » qui consistait à transporter des châssis nus mais équipés de leurs trains roulants complets d'origine Dodge en Italie. Chez le partenaire Turinois, la carrosserie et l'intérieur sont fabriqués par les ouvriers de Ghia. Une fois les véhicules partiellement assemblés, ils retournent aux États-Unis chez Dual-Motors qui est chargé de tout le reste des finitions et principalement de l'implantation de la mécanique. Au final tout ce processus s'avère long, fastidieux et très couteux ....





Le design de l'élégante Dual Ghia Coupé L 6.4 s'inspire très largement de plusieurs études de style réalisées par le designer américain Virgil Exner qu'il conçoit avec l'assistance de Luigi Segre de la carrosserie italienne Ghia pour des show-cars concepts extravagants et performants pour Chrysler. Ces voitures d'expositions fascinent tellement Eugene Casaroll, qu’il décide d'en construire au moins une qui rassemblerait le meilleur de la produire en créant la marque Dual Ghia. Son look plutôt audacieux et novateur pour l'époque est clairement destiné à attirer l’attention du public sur les qualités certaines dont elle fait preuve ainsi que sur les nouvelles technologies pouvant être employées sur les prochains modèles de série qui seront mis en production ....





Bien que ce système de production s'avère peu pratique et très cher, la stratégie générale de commercialisation de l'insolite Dual Ghia Coupé L 6.4 est un succès et elle devient rapidement la coqueluche du tout Hollywood. Cet insolite et luxueux cabriolet trouve rapidement des acquéreurs célèbres dans le cinéma, la politique, le sport et aussi le show business et notamment près des italo-américains comme Frank Sinatra et Dean Martin. Ils en font admirablement sa promotion aux côtés des autres membres du Rat Pack, Sammy Davis Jr, Eddie Fisher et Peter Lawford. Elle est également la monture de futurs présidents comme Richard Nixon et Ronald Reagan. Il faut dire que ce somptueux coupé 2 + 2 est construit avec un niveau de qualité très élevé, et donc fatalement il est une fois de plus destiné aux clients riches et célèbres ....





L'étonnante Dual Ghia Coupé L 6.4 est au final tout sauf simple à construire. En fait elle nécessite 1500 heures de travail à Turin et 200 heures de plus à Detroit pour finaliser l'assemblage. Ses coûts de fabrication sont tellement élevées que répercutés sur son prix de vente, son tarif en devient exorbitant et dépasse une certaine réalité face à des voitures d’exception aux performances similaires comme par exemple la Cadillac Eldorado, ou même comparée à des voitures plus impressionnantes comme la Ferrari Superamerica. Finalement cette italo-américaine ne pourra pas survivre auprès d’une clientèle aussi versatile et quelques années seulement après son introduction au Salon de Paris de 1960, la production doit être interrompue. À cette date, seulement 26 exemples et un prototype avaient été commercialisés ....





L'habitacle intérieur de cette élégante Dual Ghia Coupé L 6.4 propose un style à l'italienne fort plaisant avec les instruments cerclés, le cuir surpiqué et la planche de bord en aluminium anodisé du plus bel effet. Pas moins de sept compteurs cylindriques à aiguilles composent le tableau de bord et permettent d'avoir toutes les indications nécessaires à la surveillance de la mécanique. Un superbe volant Nardi à trois branches en aluminium cerclé de bois donne une note sportive. Les moquettes sont épaisses et assorties en coloris à l'ambiance générale. Les sièges semi-baquets en cuir sont très bien dessinés pour offrir un confort maximum. Les accessoires importants sont présents comme par exemple la radio et la climatisation ....





Pour ce qui est de la mécanique de cette Dual Ghia Coupé L 6.4, elle reprend un bloc moteur américain. En effet, elle est motorisée par un moteur Chrysler V8 à 90°série B, qui a une cylindrée d’environ 6,4 litres et qui va fournir le nom au modèle "Ghia L6.4". L'allumage est confié à un distributeur à deux points Mallory pour une étincelle plus fiable. Ce moteur alimenté par 4 carburateurs Carter AFB à double corps délivre une puissance maxi de 335 chevaux à 4.600 tr/min et 410 Nm de couple à 2.400 tr/min, et est accouplé à une boite de vitesses Chrysler Torqueflite, automatique à trois rapports. Ainsi équipée la voiture offrait des performances plutôt haut de gamme pour l'époque avec par exemple une vitesse maximum avoisinant les 225 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 8 cylindres en V
  • Cylindrée : 6.4 litres
  • Puissance : 335 chevaux à 4.600 tr/min
  • Couple : 410 Nm à 2.400 tr/min
  • Boite de vitesse : Torqueflite automatique à trois rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Dual - © Ghia - © Stubs




La Dual Ghia Coupé L 6.4 de 1961 ...








JPBlogAuto

- page 1 de 72