@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Classic

Fil des billets

vendredi 15 septembre 2017

Rétroviseur Magazine









Rétroviseur est un magazine généraliste français consacré principalement à l'automobile ancienne créé en Septembre 1988 dont la rédaction est installée à Fontainebleau dans la Seine et Marne près de Paris. Le directeur de la publication est Alain Georges et le rédacteur en chef Didier Lainé. Ce magazine est édité et produit par le groupe des Éditions LVA ....





Rétroviseur Magazine est un mensuel plutôt luxueux qui vous fait découvrir les plus illustres voitures de compétition “historiques“, mais aussi les voitures d’exception et autres voitures de rêve, racontées par ceux qui les ont conçues ou pilotées. C'est en quelque sorte le magazine de la passion automobile qui propose à ses lecteurs tout un univers d’exclusivité car il conjugue l’authenticité et art de vivre avec l’automobile de collection ....





Rétroviseur Magazine est au format classique A4 avec une pagination d'environ 150 pages en couleur avec une iconographie très riche et de superbes photos. On y découvre des articles très bien documentés, des dossiers sur les plus illustres anciennes voitures de compétition, mais aussi sur les voitures d’exception actuelles et autres voitures de rêve modernes, des informations pratiques avec les adresses de professionnels, les tendances du marché, les dernières infos sur l’actualité auto, des pages shopping, des centaines de petites annonces classées par marque et une côte bienvenue sur les voitures anciennes de collection ....





Avec quasiment 30 ans d'existence en 2018, Rétroviseur Magazine qui est une revue de qualité indéniable sur ce créneau peut s’enorgueillir d'avoir un tirage d'environ 25000 exemplaires mensuels qui font rêver la concurrence. Ce succès est incontestablement due à ses rédacteurs qui sont des journalistes automobiles compétents comme Frank Figuls, Jacques Vassal, Jean-Louis Basset, Jean-Paul Decker, Xavier Chauvin, Thomas Riaud, ou Robert Puyal. Mais leurs articles sont complétés par des photos de grande qualité et on peu même trouver la signature de collaborateurs célèbres comme par exemple José Rosinski l'incontournable pilote journaliste essayeur ....





Rétroviseur Magazine propose une maquette moderne et claire qui à évoluée au fil du temps en se modernisant à l'image de son logo qui lui aussi à changé plusieurs fois suivant les années. La qualité du papier glacé et de la couverture pelliculée donne au magazine une fort belle allure générale. Si la publicité est présente comme dans tous magazines modernes, elle n'est pas envahissante et la plupart du temps colle au thème de l'automobile autant que possible. Suivant les époques et les sujets traités, la pagination oscille entre 120 et 180 pages mais toujours en couleur ....





Rétroviseur Magazine qui vient de publier son 336 ième numéro en Septembre 2017 est finalement "Le magazine de l'âge d'or automobile" qui s'adresse principalement à une cible masculine haut de gamme, de moins de 50 ans, que les économistes qualifient de CSP+, consommatrice naturelle de produits et services haut de gamme. Au sommaire, des infos comme toujours, du shopping, des tendances et surtout des voitures, des pages de pur bonheur pour tous ceux qui sont passionnés de vintage et de belles mécaniques ....




Finalement, de nos jours, Rétroviseur Magazine est maintenant reconnu comme un gage de sérieux et de qualité ou on se sent à l’aise, avec des photos de bonne qualité, des articles fouillés, des pages bien documentées et dont la lecture est très agréable. Les collectionneurs avertis et passionnés se délecteront de trouver une foule de précisions et de détails sur leurs belles agrémenté de superbes photos témoins. Au final ce sont plus de 330 numéros qui méritent d'être collectionnés pour ceux qui aiment les voitures ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Rétroviseur © - LVA






JPBlogAuto

vendredi 8 septembre 2017

Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé - 1954











On ne présente plus la marque « Jaguar », de son nom officiel « Jaguar Cars Ltd », cette vénérable marque automobile anglaise mondialement connue pour ses voitures de luxe et ses modèles sportifs fondée en 1922 sous le nom de Swallow Sidecar Company par William Lyons. La société, dont les initiales étaient SSC, prit le nom de Jaguar en 1945 pour ne pas évoquer les SS allemands de sinistre mémoire. La société est restée longtemps indépendante jusqu'à ce qu'elle soit finalement nationalisée en 1966 ....





La voiture qui fait l'objet de cet article est l’une des très rares XK 120 envoyées chez des carrossiers indépendants sous forme de châssis roulants. Trois sont livrés au carrossier italien Ghia en 1954 pour qu’il les équipe avec le style « supersonic » imaginé par le styliste Giovanni Savonuzzi et déjà présenté sur des châssis Alfa Romeo ou Fiat. Un simple coup d’œil à la carrosserie suffit à comprendre pourquoi on lui a donné le nom de « supersonic ». C’est une illustration de la mode « jet » de ce début des années 50, la Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé était née ....





La Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé de 1954 n'a donc été construite qu'à seulement trois exemplaires, c'est dire l'extrême rareté de cette insolite GT. En fait si peu de propriétaires du modèle de série normale XK 120 ont eu des raisons de se plaindre de l'apparence et du look général de leur voiture, une très petite poignée de ce modèle a été fournie sous forme de châssis nu à la fameuse Carrosserie Ghia afin d'être équipées de carrosseries sur mesure, non-industrielle destinées à une clientèle richissime désirant des Jaguar d'exception uniques et différentes ....





Les trois Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé étant terminées elles sont expédiées ensemble à Cannes pour être présentées dans un Concours d’Élégance. Ces trois GT supercar remportant un succès d'estime très important autant par la presse que par la clientèle seront aussi exposées aux Salon de l'Automobile de Paris et de Londres en 1954 et vont également participer au célèbre Concours d’Élégance à Montreux. Elles seront enfin exposées au Musée Automobile consacré aux Jaguars à carrosseries spéciales à Montlhéry ....





La Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé de 1954 demande une certaine familiarisation avec la direction qui est lourde et imprécise et les freins à tambours qui sont assez peu efficaces et chauffent rapidement. La boîte Moss à 4 rapports avec la première non synchronisée qui est lente et demande un double débrayage dans les deux sens entre la première et la seconde offre une conduite « vintage », mais de toutes les voitures de série de cette période, cette XK120 est certainement la plus performante et la plus agréable à conduire. Tous les modèles XK sont de conception simple et robuste et offrent à leur propriétaire pour un prix raisonnable, une expérience de conduite inégalée ....





L'habitacle de la belle Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé est plutôt élégant et très soigné, conforme à ce qui faisait la renommée de la firme à l'époque. Entièrement garni d'un superbe cuir Connoly de couleur fauve, l'intérieur de ce coupé est un plaisir des yeux. En fait le garnissage en cuir est complet avec les portes, contre portes, sièges et complété par des moquettes épaisses assorties et de tapis de sol. La planche du tableau de bord bicolore propose cinq compteurs qui permettent de surveiller au mieux tout ce qui concerne la mécanique. Un très élégant volant en aluminium cerclé de bois précieux complète à merveille cet habitacle de classe vraiment confortable ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'insolite Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé était disponible équipée d'un moteur Jaguar un six cylindres en ligne de 3.442 cc de cylindrée, avec un bloc en fonte et une culasse en aluminium. Modifié par le préparateur et sorcier italien Virgilio Conrero, cette motorisation était alimentée par trois carburateurs double corps Weber en lieu et place des deux SU standard. Le moteur est donné pour 220 chevaux à 5.300 t/mn ce qui offrait des performances plus qu'honorables pour l'époque avec une vitesse de pointe avoisinant les 200 km/h ....







Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 6 cylindres
  • Cylindrée : 3.4 litres
  • Puissance : 220 ch à 5300 t/mn
  • Transmission : Propulsion
  • Vitesse : Environ 200 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Jaguar - © Bonhams - © CarStyling - © TF1




La Jaguar XK120 Ghia Supersonic Coupé - 1954 ...








JPBlogAuto

vendredi 25 août 2017

Vittorio Viotti Carrosserie






viotti00.jpg


La Carrosserie Viotti est une ancienne entreprise italienne de design de voitures et de réalisation de carrosseries spécifiques automobiles fondée par Vittorio Viotti et son associé Mario Tolfo dont l'activité dura de 1921 à 1964 à Villa Ilarione Petitti dans la banlieue de Turin ....


viotti01.jpg


Au début des années vingt, Vittorio Viotti va déposer un brevet pour la « Carrosserie Clairalpax » qui a été un grand succès car cette innovation qui comprenait le remplacement des gros montants en bois collés dans la porte par des montants minces en Alpacca, un alliage léger de zinc et de nickel, a permis une augmentation notable des surfaces en verre et donc de la luminosité dans l'habitacle. Ce brevet va lui donner les moyens financiers de créer sa propre entreprise de carrosserie ....





Des designers célèbres à l'époque comme Frua ou Mario Revelli ont travaillé pour la Carrosserie Viotti. Ce fut la première entreprise de carrosserie en Italie qui mit en place une véritable ligne de production. Avec dix ingénieurs spécialisés, ils ont construit des voitures de luxe pour répondre aux besoins des clients individuels qui n'étaient pas satisfaits des modèles de grands constructeurs automobiles et étaient à la recherche d'un produit plus raffiné et exclusif construit en fonction de leurs besoins spécifiques et de leurs goûts ....





Le soin et la qualité des travaux de la Carrosserie Viotti ont vite porté leurs fruits si bien que les commandes des particuliers s'enchainaient, et ceci aussi bien pour des Fiat que pour d'autres marques plus prestigieuses comme par exemple Bentley, Alfa Romeo, Maserati, Osch, Studebaker, Bristol ou Lancia. Ses plus belles réalisations sont les versions particulières d'après un dessin du designer Mario Revelli baptisées Giardinetta qui ont fait l'objet d'un dépôt de brevet préfigurant la naissance du break moderne. Ce design sera répliqué sur des châssis Fiat, Alfa Romeo ou Lancia ....





Les dernières réalisations en petites séries de la Carrosserie Viotti sont les Fiat 1300/1500 Giardinetta qui n'ont pas eu le succès escompté, car Fiat avait décidé de produire sa propre version familiale du modèle et ceci à un moindre coût. Dans les années 1950, la production de véhicules avec un cadre en bois va disparaitre en faveur d'un cadre entièrement métallique. Par conséquent, Viotti va changer sa ligne de production Giardinetta pour les nouveaux modèles. En 1956, le fondateur Vittorino Viotti est décédé subitement à l'âge de seulement 55 ans. La direction va être reprise par son neveu, Francesco Viotti. Malheureusement la Carrosserie Viotti a été parmi les premières entreprises à être submergés par la crise qui a touché les fabricants de voitures dérivées et a fermé ses portes en 1964 ....





En 2012, le constructeur automobile chinois Jonway Automobile Co., rachète la Carrozzeria Viotti et relance l'entreprise en créant un nouveau siège à Rivoli près de Turin. La nouvelle entreprise se spécialise dans les véhicules hybrides ainsi que la conception et l'ingénierie de voitures de sport. En 2014, la Carrozzeria Viotti acquit la marque américaine Willys, et présente au Motor Show de Bologne la superbe "Willys AW380 Berlinetta", inspirée de la Willys Interlagos, assemblée par Willys au Brésil sous licence de l' Alpine A108 ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Viotti
© - YouTube © - Conceptcar



La Lancia Aurélia B20 Viotti de 1951 ...



La Willys AW380 Berlinetta Viotti de 2015 ...





JPBlogAuto

- page 1 de 68