@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Cobra

Fil des billets

vendredi 3 septembre 2010

Allard J2X MkII - 2008



ALLARD J2X MKII ….







Encore une de ces anciennes marque d’automobile anglaises qui renaît de ses cendres . L’histoire et si peu banale qu’elle mérite d’être racontée . Sydney Allard, concessionnaire Ford à Clapham au sud de Londres et pilote de renommé était aussi un coureur automobile passionné . En 1936 il fonde en Angleterre la société des Automobiles Allard qui vont fabriquer ses propres voitures de sport, construites au Québec, qui ont réussi des exploits et se sont taillé une solide réputation aux 24 Heures du Mans, à Monte-Carlo, Watkins Glen, Silverstone, ou Goodwood et sur de nombreux autres circuits d’Europe et d’Amérique . Un de ses modèles emblématiques, la J2X naquit dans les années 50 ou équipée de V8 Américains (Ford, Mercury, Cadillac, Chrysler) elle n’hésita pas à venir menacer les grandes marques établies avec à son volant Sydney Allard, Zora Arkus Duntov (le créateur de la Corvette), Carroll Shelby (saison 1953) ainsi que le fameux acteur-pilote vedette, Steve McQueen . Rappelons que Sydney Allard fut l'un des premiers, dans les années 50, à équiper un roadster anglais d'un puissant V8 américain, idée reprise avec succès par le célèbre Carroll Shelby pour ses redoutables Cobra ….



Roger Allard qui n’a aucun lien de parenté avec Sydney Allard, et un Québécois habitant à Montréal . Ex-parachutiste professionnel, il a découvert par pur hasard l’ancienne marque Allard lors d'un voyage en Angleterre . Le hasard du nom et la beauté de la J2X l'ont immédiatement convaincu de relancer cette marque et il fonde à Montréal, la Allard Motor Works . Ayant trouvé aux États-Unis la personne qui détenait les droits de la J2X et qui projetait d'en construire une réplique, Roger Allard se porte acquéreur des brevets et des moules et se lance tête première dans la reconstruction de la J2X en une version modernisée mais néanmoins fidèle à l'esprit du roadster anglais original . Finalement, il aura fallu 10 ans de vaillants efforts, marqués de nombreuses péripéties dignes d'un film d'aventures, pour que le rêve de l'homme d'affaires se réalise, la sortie de la toute nouvelle Allard J2X MKII de 2008, somptueuse ….



British? De toute évidence, et pourtant cette petite merveille dont le nom rappellera de beaux souvenirs aux passionnés est la descendante de la dynastie des Automobiles Allard construites au Québec . La Allard J2X MkII est une version moderne de la J2X originale fabriquée en 1951 et 1954 . Fidèle à la silhouette originale, son émule bénéficie d'un châssis tubulaire conçu par ordinateur pour la compétition et de tous les attributs d'un véhicule moderne, une suspension indépendante, des amortisseurs ajustables, des freins utilisant de grands disques ventilés inboard, une direction à pignon et crémaillère précise, un différentiel de 9 pouces, une boîte manuelle à 5 rapports avec surmultipliée et un V8 de haute performance . Adaptée aux attentes des consommateurs du 21e siècle, la Allard J2X MkII dispose en outre d'attributs qu'il serait impensable de trouver sur une de 1951-54 comme, entre autres, des sièges baquets ajustables, un espace pour les pieds plus généreux, des garnitures intérieures de cuir, un coffre assez spacieux pour recevoir des bagages, une prise 12 volts permettant de brancher un téléphone portable ou un GPS, un pare-brise pleine largeur avec essuie-glace, de petits espaces de rangement dans l'habitacle, etc ....



On dénote peu d'options au catalogue de la Allard J2X MkII. En fait, les seules qui sont proposées sont un pare-brise pleine largeur (qui sert à remplacer les saute-vent) et une capote souple, sans oublier le type de moteur, bien entendu! Roger Allard en propose trois : le V8 RamJet carburant de 5,7 litres à injection de GM, de même que les V8 Hemi de 5,7 et 6,1 litres de Chrysler . Ces moteurs développent de 360 à 600 chevaux . Pesant moins de 1200 kg, la J2X ainsi animée présente des performances fulgurantes . Si les performances sont au rendez-vous, c'est surtout l'allure intemporelle de la J2X et la beauté de son habitacle qui attirent l'attention . L'assemblage à la main prend de 14 à 18 semaines . Au terme de sa construction, la voiture reçoit un numéro de série du Allard Registry, une association britannique dédiée à la promotion de l'histoire de cette marque . Ce détail, très important contribue à faire en sorte que ces voitures prennent de la valeur au fil des ans, devenant littéralement des objets d'investissement . Dans cette optique, aussi, Allard affirme qu'il ne produira pas plus de 100 J2X MkII par année, même si la demande est plus importante . Le prix de base de la Allard J2X MkII est d’environ 100.000 €uros, le surplus et à voir suivant le choix de la mécanique ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 5.7 ou 6.1 Litres
  • Puissance : de 360 à 600 chevaux
  • Boîte : Manuelle à 5 rapports






La « Allard J2X MkII », c'est ça ...



La « Allard J2X MkII », c'est ça ...





JPBlogAuto

mercredi 21 juillet 2010

Cobra Venom V8 - 2008



COBRA VENOM V8 ….







« Cobra » est une marque de voitures de sport construites aux Etats-Unis à partir de 1961 par le célèbre pilote Carroll Shelby . Ayant liés des accords commerciaux avec les firmes Ford et AC, qui fournissait respectivement les moteurs et les châssis, Shelby a construit jusqu’en 1966 des petits coupés et roadsters sur vitaminés devenus mythiques . Qui n’a pas un jour entendu parler le la fameuse AC Cobra Shelby ? Dans les années 70 et 80, quelques petits artisans constructeurs marginaux feront des copies, plus ou moins réussies d’ailleurs, de l’original mais sans gros succès . Mais de nos jours, le mythe est en train de renaître, le Cobra est de retour et quel retour ….



Les designers américains sont plutôt nostalgiques et rêveurs aujourd’hui et ils se font plaisir avec la dernière incarnation en date du jouet préféré de Carroll Shelby, qui n’était autre que l’AC Cobra . La nouvelle Cobra Venom V8 a été conçue comme un exercice de style et de modélisation par le directeur artistique et designer Jamie Martin . Ce design est un hommage au grand partenariat anglo-américain qui a produit l'une des voitures de course les plus célèbres du siècle dernier . Fan de cette icône des années 60, Jamie voulait en produire une version moderne mais toujours dans la veine de cette voiture légendaire, il voulait capter sa véritable essence pour l'adapter au monde moderne ….



Pour ce qui est de la technique, la Cobra Venom V8 est un coupé deux places à moteur avant qui possède un châssis en aluminium extrudé et des panneaux de carrosserie en fibre de carbone . La sécurité des occupants est assurée par un alliage et un "cocon" protecteur comme pour les F1 et l'ensemble du véhicule est équipé d'airbags . Grâce à ce châssis ultra-light fait de carbone et d’aluminium, le fauve est très léger . Le design de la Cobra Venom V8 est une pure merveille qui allie les gênes du passé au style moderne avec panache . Les rondeurs savamment dosées, le côté bestial pas trop prononcé ou cet arrière trapu qui en impose, tout est top, le Cobra est de nouveau prêt à lancer son venin . Et de venin, parlons-en justement, le choix des ingénieurs s’est porté tout naturellement vers une motorisation dans la lignée de l’AC Cobra pour ce qui concerne le fournisseur, et donc Ford . En revanche ils ont volontairement dérogé au dogme du classique V8 atmosphérique de forte taille pour un plus bloc beaucoup plus moderne . Tout en alliage, plus petit et plus léger, c’est le V8 Ford de 4,6 Litres de cylindrée suralimenté par compresseur, le même que la Mustang GT500 . L’engin développe 524 chevaux à 6200 tr/mn et un couple de 569 Nm à 3500 tr/mn, il est accouplé à une boîte à six rapports à commandes au volant ....



Inutile de préciser qu’avec son poids plume et son impressionnante cavalerie, cette satanée Cobra Venom V8 est une vrai tueuse . En fait, les performances de l’engin sont stratosphériques, le missile se propulse à une vitesse de pointe de 342 km/h et le 0 à 100 km/h est quant à lui tout simplement digéré en 3,4 secondes, ahurissant . Pour les plus nostalgiques, le bruit de l’échappement a été étudié pour proposer la même musique que l’original . En ce qui concerne les équipements et accessoires, tout a été modernisé et la voiture dispose de tout ce que fait la concurrence comme la climatisation par exemple . Finalement sur cette Cobra Venom V8, le petit châssis d’origine anglaise ils l’ont gardé et le V8 américain aussi . Le but avoué étant de succéder avec panache à l’une des plus célèbres voitures de sport américaine, le pari semble vraiment réussi ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 Turbo
  • Cylindrée : 4.6 Litres
  • Puissance : 524 chevaux à 6000 tr/mn
  • Couple : 569 Nm à 3500 tr/mn
  • Vitesse : 342 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’4









La « Cobra Venom V8 », c'est ça ...





JPBlogAuto

jeudi 27 mai 2010

Elfin MS8 Streamliner - 2008



ELFIN MS8 STREAMLINER ….







Voici un modèle et une marque que l’on ne connaît pas vraiment bien puisqu’elle nous vient du vaste continent Australien de l’autre côté de la planète . Elfin Sports Cars est un petit constructeur australien basé à Melbourne qui réalise des voitures sportives très typées sur base de Holden qui appartient à la General Motors . L’histoire remonte quatre années plus tôt lorsque Michael Simcoe souhaita créer une voiture sportive avec Bill Hemming et Nick Kovatch qui venaient de redonner naissance à cette ancienne marque australienne qui gagna deux fois consécutivement l’Australian Tourist Trophy Sports Car Championships en 1975 et 1976 ….



Lors du dernier Salon de Melbourne, la firme ressuscitée avait présenté la Elfin MS8 Streamliner en avant première et aujourd’hui celle-ci passe à la production . Cette voiture sportive du genre petite anglaise de la bonne époque propose un design qui a été réalisé par une équipe de designers de Holden dirigés par Michael Simcoe, lequel est à présent devenu Directeur du Design de General Motors North America . Le résultat est très plaisant à l’œil avec des lignes élégantes mettant en valeur 6 feux ronds à l’avant, 4 feux ronds à l’arrière et les deux sorties d’échappement . Les prises d’air latérales et les superbes jantes de 18 pouces parachèvent le travail de ce petit roadster assez élégant, un savoureux mélange de Lotus Seven et d'AC Cobra . Construite sur un châssis tubulaire mécano-soudé, cette stricte deux places est rigide et légère car elle n’accuse à peine que 1.050 kilos sur la balance ….



Sous le capot de la Elfin MS8 Streamliner on trouve un V8 de 5,7 litres de cylindrée d'origine GM en provenance directe de la Corvette C5 développant 335 chevaux et donc capable de catapulter avec aisance les 1050 kg de cette Cobra moderne . Accouplé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, ce bloc moteur n’a aucun mal à procurer de fortes sensations à son volant . Le freinage est performant puisqu’il se compose de disques perforés et ventilés de 343 mm à 6 pistons à l’avant et de 315 mm à 4 pistons à l’arrière, le tout garantissant de grosses décélérations en toute sécurité . Une version baptisée Clubman est aussi disponible, mais elle se différencie par son poids de seulement 925 kg, soit 125 kg de moins que la MS8 Streamliner ce qui améliore encore les performances et les sensations à son volant, un véritable dragster non homologué pour la route ....



Ce qui range à coup sur le roadster Elfin MS8 Streamliner dans la catégorie des supercars, c'est sa production en série limitée . Même si elle reprend de nombreux éléments mécaniques GM, elle semble réunir tous les ingrédients d'une sportive de rêve . Ne boudons pas notre plaisir, cette propulsion magnifique est très performante et très équilibrée . Son habitacle est soigné et bien fini avec son cuir de couleur et ses équipements complets . L’instrumentation est bien lisible et l’ambiance générale est assez sportive tout en présentant un minimum de confort . Quant au tarif de la Elfin MS8 Stramliner, c’est une bonne surprise car il n'est pas du tout prohibitif, puisque les heureux acheteurs ne devront seulement débourser que l'équivalent d’environ 80.000 €uros suivant les options choisies pour en acquérir une ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8
  • Cylindrée : 5.7 Litres
  • Puissance : 335 chevaux
  • Transmission : manuelle 6 vitesses
  • Poids : 1050 Kg






La Elfin MS8 Streamliner, c'est ça ...



La Elfin MS8 Streamliner, c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 3