@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Dacia

Fil des billets

lundi 4 juin 2018

Motorisées par la concurrence









Un constructeur automobile est une entreprise du secteur de la construction de véhicules automobiles dont l'activité consiste principalement à concevoir, fabriquer et commercialiser des automobiles. Cependant, la plupart des constructeurs ne sont que des assembleurs, c'est-à-dire qu'ils n'ont plus que des usines pour effectuer l'assemblage des pièces produites par des « équipementiers » auxquels sont dévolues les tâches de conception et de fabrication des sous-ensembles ....

Au 21° siècle, pour une question de rationalisation technologique et de rentabilité, l'industrie automobile pratique le système des alliances de plus en plus fréquentes, les voitures embarquent de nos jours des moteurs d’une autre marque. En effet, ces alliances, nécessaires pour réduire les coûts, sont devenues monnaie courante et provoquent de drôles de surprises. Une tendance de plus en plus manifeste puisque par exemple 17,4% des moteurs Renault étaient destinés à d’autres marques en 2013 et cela ne cesse d'augmenter ....

Les exemples sont nombreux, et c'est d'autant plus vrai chez les constructeurs d'un même groupe. Par exemple, au sein du groupe Volkswagen, on retrouve plusieurs constructeurs : SEAT, Audi, Škoda, Porsche, Lamborghini, Bugatti, Bentley. Mais parfois, deux constructeurs bien distincts n'appartenant pas à un même groupe décident de collaborer, afin d'échanger des technologies, des moteurs, ou des plateformes. Ces modèles sont très nombreux, et il serait fastidieux de tous les évoquer, mais voici pour l'exemple une dizaine de voitures qui sont équipées de série avec le moteur d'un constructeur différent et donc concurrent ....


Mercedes-Benz Classe A / Moteur Renault



La Mercedes-Benz Classe A arrive déjà à sa seconde génération. Lors de son lancement, le constructeur propose plusieurs versions. Pour la A 180d, c'est le moteur 1,5 dCi d'origine Renault qui est chargé de tracter la berline compacte. Il développe 116 chevaux et 260 Nm, à noter que ce moteur est très répandu au sein de Renault, Dacia et Nissan ....

Alfa Romeo Giulia QV / Moteur Ferrari



L'Alfa Romeo Giulia Quadrifolio Verde est la concurrente des sportives allemandes. On peut citer la Mercedes-AMG C 63 S ainsi que la BMW M3. Pour parvenir à développer 510 chevaux, la Giulia QV peut compter sur le moteur V6 2,9 litres bi-turbo développé conjointement avec Ferrari ....

BMW 116i (F20) / Moteur PSA



Le constructeur BMW et le groupe français PSA ont collaboré pour mettre au point les moteurs "EP". Il s'agit des moteurs 1,4 litre (EP3) et 1,6 litre (EP6) que l'on retrouve sur certaines Mini, sur des BMW Série 1 et Série 3 ainsi que sur les voitures du groupe PSA ....

Pagani Huayra / Moteur Mercedes-AMG



La Pagani Huayra est une voiture italienne qui fut introduite en 2011. Sous sa belle carrosserie, on retrouve un moteur V12 qui vient directement des ateliers de Mercedes-AMG. Selon les versions, ce moteur développe différents niveaux de puissance. Pour la Pagani Huayra BC, ce V12 n'offre pas moins de 789 chevaux ....

Smart Fortwo / Moteur Renault



La Smart Fortwo est une voiture du groupe Daimler. C'est grâce à la complicité de Renault que la Smart Fortwo a vu le jour. D'ailleurs, 60% des pièces sont communes entre la Française (Renault Twingo) et la petite allemande (Smart Fortwo). Sous sa carrosserie, on retrouve les moteurs Sce conçus par Renault et que l'on retrouve également sur certaines Dacia ....

Aston Martin Vantage / Moteur Mercedes-AMG



Dernièrement, Aston Martin a présenté sa nouvelle supercar, plus connue sous le nom de Vantage. Tout comme sa grande sœur, la DB11, la Vantage reçoit un moteur V8 4,0 litres bi-turbo fournit par Mercedes-AMG ....

Lamborghini Huracan Performante / Moteur Audi



La Lamborghini Huracan Performante est l'une des supercars les plus rapides sur la Nordschleife. La sportive italienne repose sur le moteur V10 FSI, que l'on retrouve également sous le capot arrière de la très séduisante Audi R8. Pour cette version survitaminée, il délivre 640 chevaux ....

Lotus Evora / Moteur Toyota



La Lotus Evora a été lancée en 2009. Cette voiture est toujours commercialisée de nos jours, cependant, elle profite de plusieurs variantes pour ne pas vieillir. Son moteur V6 est développé par Toyota, il délivre jusqu'à 436 chevaux pour la Lotus Evora GT430 ....

Donkervoort D8 GTO-RS / Moteur Audi



La Donkervoort D8 GTO est une voiture qui tout comme les Lotus, fait la chasse aux kilos superflus. Cette voiture pèse moins de 700 kg, et elle est mue par le moteur 5 cylindres 2,5 L d'origine Audi. On retrouve ce même moteur sous le capot des Audi RS 3 et TT RS. Avec 380 chevaux pour la D8 GTO-RS et moins de 700 kg sur la balance, la Donkervoort D8 GTO-RS fait des merveilles ....

Toyota GT86 / Moteur Subaru



La Toyota GT86 est une sportive mue par un moteur quatre-cylindres atmosphérique. C'est la cousine de la Subaru BRZ, d'ailleurs le design de ces deux sportives est quasi identique. Le moteur est conçu et développé par Subaru, c'est un moteur à plat de type boxer qui délivre 200 chevaux ....


minute.gif

Le Groupe PSA annoncera dans les prochains jours un nouveau partenariat qui impliquera la vente de l'un de ses moteurs à un autre constructeur. Le patron du groupe automobile français, Carlos Tavares, avait déjà fait une annonce similaire au Salon de Genève en mars, lors de la première journée presse. Plusieurs autres accords de vente de moteurs à d'autres constructeurs seraient actuellement en cours de discussion. PSA vend déjà des moteurs à Ford et à BMW par exemple ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Motor1 © - Khal Bouguerra




JPBlogAuto

samedi 17 décembre 2016

Thierry Métroz Designer






metroz00.jpg


metroz01.jpg


Thierry Métroz est un célèbre designer automobile né en 1963 en France qui est largement connu dans le secteur automobile car il s’est particulièrement investi dans l’innovation et qu'il est à l’origine de véhicules qui ont marqué le paysage automobile de ces dernières années. A la pointe du design automobile il a en effet signé quelques chefs d’œuvres automobiles avant-gardistes de notre époque. N'ayant travaillé que pour seulement deux marques c'est toutefois un styliste reconnu ....





"J'ai de l'essence qui coule dans mes veines", avoue Thierry Métroz. "A 10 ans, en regardant le championnat du monde des rallyes, j'ai eu un coup de cœur pour l'Alpine A 110. Dès lors je n'ai plus eu qu'une idée en tête, travailler chez Renault". Diplômé de l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art, il finira par débuter sa carrière de designer chez Renault. En effet il rentre dans cette grande firme en 1985 ou il commence par faire ses premières armes en étudiant de petits projets comme par exemple le regard malicieux de la première Twingo ....





Après avoir collaboré à l'élaboration de plusieurs concept cars, notamment la Renault Laguna Evado en 1995 ou la Renault Avantime en 1999, les patrons de Thierry Métroz sensibles à son talent vont lui confier des responsabilités qui le conduisent à implanter des bureaux de style à l'étranger et à piloter des projets internationaux en Asie et au Brésil. C'est ainsi que Renault va lui confier en 1999 la direction générale du bureau de style de la marque à Barcelone. En 2006 il prends encore de la promotion et succède maintenant à Antony Grade à la Direction du design extérieur pour les deux marques du groupe Renault et aussi Dacia ....





En 2009, Thierry Métroz quitte finalement l’entreprise Renault, quand Laurens van den Acker est nommé directeur du style de la marque pour remplacer Patrick Le Quément, et ceci après plus de vingt années de bons et loyaux services. Mais son talent ne va pas rester longtemps inexploité car en designer confirmé et reconnu il va rejoindre très rapidement le groupe concurrent PSA où Jean-Pierre Ploué, devenu patron du style du groupe, le charge de la direction du design de Citroën ....





La nouvelle mission confiée à Thierry Métroz par la direction de Citroën est de concevoir des véhicules pour la marque qui doivent rester à la pointe sur ce segment du Design très particulier et très sensible du monde automobile actuel. Pour ce faire, il va tout en s'occupant des modèles classiques de la gamme s'attaquer aussi à des voitures plus raffinées pour exposer dans les salons automobiles et les expositions comme par exemple la superbe Citroën GQ de 2010. Celle-ci sera bien vite suivie toujours en 2010 par la luxueuse et magnifique Citroën Metropolis ....





Convaincu par les nouvelles technologies, Thierry Métroz va aussi s'attaquer à ce créneau en proposant en 2010 l'étonnante Citroën Survolt ce petit coupé deux places, équipé de deux moteurs électriques « sportifs » qui cumulent 300 chevaux, capable d'une vitesse de pointe de 260 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes. Mais il va aussi proposer l'insolite Citroën Tubik appelé ainsi en référence au style du Citroën TUB et du Type H. Il s'agit d'un monospace futuriste de 4,80 m de long et 2,08 m de large propulsé par la motorisation hybride Diesel de la Peugeot 3008 qui peut accueillir neuf personnes dans un habitacle très modulaire ....





En 2012, PSA annonce une restructuration du design en scindant le style Citroën en deux directions, l'une consacrée à la "gamme C" est confiée à Alexandre Malval, l'autre dédiée à la ligne DS est assurée par Thierry Métroz. Finalement le blason DS devient une marque indépendante de Citroën le 1er juin 2014. C'est à cette époque que Thierry Métroz va présenter la grande berline Citroën Numéro 9 qui cherche à donner « une nouvelle vision du haut de gamme » en prenant la forme d'un long break de chasse qui arbore les codes stylistiques naissants de DS. En 2016 il crée une énorme surprise en dévoilant un concept car préfigurant une GT électrique performante à l’habitacle futuriste. Arborant une silhouette séduisante avec sa partie arrière totalement fermée sans lunette, ce coupé Grand Tourisme entièrement électrique, le concept DS E-Tense développe 402 chevaux grâce à deux moteurs électriques ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Caradisiac - © Carcatalog





Thierry Métroz parle du Design DS ...



Thierry Métroz lance le concours de Design DS ...



Thierry Métroz au salon de Genève ...





JPBlogAuto

mercredi 23 mars 2011

Dacia Duster - 2009



DACIA DUSTER ….







Jusqu’à présent, l’industrie automobile roumaine été assez discrète et pas très productive, sauf que depuis quelques années lorsque l’un de ses principaux constructeurs « Dacia » est tombé dans le giron du français Renault, les choses ont commencé à changer . Habitué au classicisme et aux véhicules low-cost comme la Logan ou la Sandero, la firme de Mioveni soutenue techniquement et aussi au niveau logistique et marketing par Renault a entamé un nouveau développement . Dorénavant, Dacia veut se démarquer en dépoussiérant sa gamme qui se cantonnait jusque là à un style peu aguichant en proposant maintenant des lignes fluides et beaucoup plus modernes qui tranchent littéralement avec des voitures comme la Solenza peu attirante qu’elle produisait depuis longtemps ….



Au salon de Genève en 2009, la firme a présenté la Dacia Duster sa dernière réalisation effectuée en collaboration avec Renault design Central Europe de Bucarest et Renault Design Technocentre de Guyancourt . Cette voiture futuriste, compacte, musculeuse, anguleuse est assez osée . C’est un crossover orienté vers les loisirs, le tout dans des dimensions contenues de 4,25 m de long, 1,64 m de large et 1,49 m de haut qui veut donc donner au public une image plus moderne et séduisante de la marque . L’allure est à la fois dynamique et ramassée, notamment avec cette arrière quelque peu inspiré du concept Renault Ondelios . Sous cet aspect massif et robuste, l’identité stylistique Dacia se situe sur la calandre alors que de fines entrées d’air horizontales attirent l’œil sur le bouclier avant pour le moins imposants . Son aspect musculeux est encore davantage renforcé par ses hautes lignes de portes . La position très haute des rétroviseurs du Dacia Duster est vraiment étrange, mais plus déroutante est encore l’asymétrie entre le côté conducteur et celui passager car à gauche on trouve une seule portière classique quand à droite on trouve deux portes antagonistes dont une à ouverture inversée dite suicide ….



Ce nouveau Dacia Duster paraît robuste mais également sportif car il s’habille de jantes de 21 pouces aluminium à cinq branches et de sorties d’échappement trapézoïdales . L’aérodynamisme à été particulièrement travaillé avec un Cx de 0,30 et les lignes de côtés de caisse permettent à l’air de glisser contre les parois et les clignotants en formes d’ailerons dirigent les flux d’air vers l’arrière . L’avant offre un style massif et futuriste avec un large bouclier aux minces prises d'air accompagné de phares à LED s'étirant dans les ailes jusqu'aux portes et des rappels de clignotant fixés sur le capot moteur . Les sorties d'air latérales arrière viennent "pincer" la carrosserie et se terminent avec ses feux en "Y" couchés qui englobent la vitre arrière . Sous la vitre monobloc servant de toit et de pare-brise se dévoile un intérieur bleu-noir de 4 places plutôt original avec une planche de bord en soufflet, un volant intégrant dans sa partie centrale toute l'instrumentation de bord et un siège conducteur faisant partie intégrante de la console centrale . Au final, il est agréable de voir que la firme envisage de prendre avec son Dacia Duster le chemin de constructeurs comme Kia, qui offrent désormais une identité moderne et travaillée ....



En plus d’offrir 470 litres de volume de coffre et une ouverture des portes antagonistes, le Dacia Duster dispose d’une modularité toute particulière . Lorsque vous avez besoin d’espace de chargement, une pression sur un bouton permet au siège passager avant de glisser sous celui du conducteur, pour y loger des objets encombrants, comme un vélo . Par une simple pression sur un bouton situé en entrée de porte arrière, il passe d’une configuration quatre places à une configuration deux places, mais le passage à deux places ne se fait pas en rabattant la banquette arrière, mais en tandem . Dacia résume ceci par un passage d’un usage « quotidien » à une fonction « sport » . En pratique, le siège passager coulisse sur des rails dissimulés au sol pour se loger sous le siège conducteur . Enfin au compartiment moteur on note la présence du 1.5 dCi Renault de 105 chevaux équipé d’un filtre à particules qui revendique une consommation de 5,3 l/100 km pour 139 g/km de CO2 . Ultime détail du Dacia Duster, l’exercice du 0 à 100 km/h demande finalement 9,6 secondes ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1.5 Litres
  • Puissance : 105 chevaux
  • Energie : diesel + filtre à particules
  • Accélération : Le 0 à 100 en 9’’6








Le « Dacia Duster », c'est ça ...



Le « Dacia Duster », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 2