@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Emerson Fittipaldi

Fil des billets

mercredi 2 juillet 2008

Lotus – Insignes et logos

Fondée en 1947, la marque « Lotus  » est une firme anglaise de construction automobile qui doit son existence au rêve d’un jeune pilote de la R.A.F . A la fin de la guerre, « Anthony Bruce Colin Chapman » réalise enfin son rêve, une petite voiture de trial baptisée Mark 1 qui sortira en 1948 . Ce génial ingénieur, mécanicien, pilote avisé va devenir un industriel compétant et finira rapidement par fonder la société « Lotus Engineering Company » pour commercialiser à partir de 1952 ses propres voitures ….

Signalétique des marques ...

Ayant su s’entourer de techniciens et d’ingénieurs efficaces et compétants, Colin Chapman va réussir à hisser très rapidement « Lotus » au tout premier rang de l’industrie automobile anglaise . En 1954, « Lotus » monte un département courses, le « Racing Team Lotus » qui va construire des voitures de sport et remporter de nombreux succès si bien qu’en 1957 suite à son incroyable extension, la société va se transformer en « Lotus Car Ltd » pour devenir une véritable firme automobile . On connaît tous la suite, de superbes voitures de sport, des monoplaces, la Formule 1 avec des pilotes prestigieux comme Stirling Moss, Jim Clark, Graham Hill, Emerson Fittipaldi, Jochen Rindt ou Ayrton Senna ….



Pour ce qui est des appellations, des badges ou des logos, chez « Lotus », les modèles de sport et les monoplaces seront baptisés avec des lettres combinées a des chiffres comme MK2, L3, L9, L25 ou L63 . Pour les modèles de route la marque adopte des noms propres comme la Seven, Elite, Elan, Elise, Europa, ou Esprit ….






























De nos jours, « Lotus » c'est aussi ça ...



JPBlogAuto

jeudi 18 janvier 2007

Pourquoi je préfère Prost

smile4.gif Alain Prost sur sa Toyota a remporté ce week-end, à Super Besse, son premier titre dans le Trophée Andros . Auteur d'un carton plein vendredi, le quadruple Champion du Monde de Formule 1 a pu se contenter de gérer samedi, se permettant même d'offrir la victoire en course à son coéquipier, Olivier Panis . Alain Prost serait-il le meilleur pilote de tous les temps ?
A une époque si vous vouliez étalonner la valeur d’un pilote de F1 vous étiez obligé de le comparer à Juan Manuel Fangio . Moi qui suit assez friand de statistiques et de palmarès, je doit reconnaître que ce temps la est révolu et que maintenant la référence absolue en la matière s’appelle désormais Michaël Schumacher .

Donc pour connaître la véritable valeur d'Alain Prost on est bien obligé de comparer sa carrière à celle de Michaël . Au niveau du palmarès, y’a pas photo, c’est 7 titres pour l’allemand et 4 pour le français . Mais si Alain a effectué 13 saisons complètes de 1980 à 1993, Michaël lui en a effectué 15 de 1992 à 2006 soit 2 saisons de plus .

J’entends déjà vos commentaires oui 2 saisons de plus ça ne veut pas dire deux titres de plus ! Ok, c’est sur, surtout à l’époque d'Alain Prost ou il y avait une lutte acharnée avec 10 Champions du Monde sur la grille de départ d’un Grand Prix (Nelson Piquet, Alan Jones, Kéké Rosberg, Emerson Fittipaldi, Jody Scheckter, Mario Andretti, Nigel Mansell, Niki Lauda, Ayrton Senna, et Michaël Schumacher) .
Les choses ont du être plus facile pour Michaël qui lui n’en a côtoyé que 6 (Ayrton Senna, Mikka Hakkinen, Alain Prost, Damon Hill, Jacques Villeneuve, Fernando Alonso) . Le regretté Ayrton Senna n’ayant fait que quelques Grands Prix avant de trouver la mort et Alain Prost une seule saison avec Schumi, force est de constaté que Michaël a réalisé 14 saisons avec seulement 4 Champions du Monde comme adversaire, l'avantage est de taille . De plus si on se souvient que Fernando Alonso n'est arrivé que sur la fin, finalement Michaël n'avait que Hakkinen, Villeneuve et Hill pour lui faire de l'ombre . Cette concurrence beaucoup moins fournie fait qu’il aura fallu 5 saisons complète avant qu’Alain ne gagne son premier titre pour seulement 2 à Michaël qui a rencontré moins de résistance .

Alain et Michaël - Dessin de Jean Graton ....
Pour être plus complet encore, il faut aussi analyser les 7 saisons de Michaël chez Ferrari ou il était 1er pilote avec un coéquipier aux ordres (Rubens Barichello et Eddy Irvine) pour ne pas les nommer . Alain Prost lui n’a couru chez McLaren que 5 saisons complètes mais sans statut privilégié avec des partenaires comme Niki Lauda qui lui ravira 1 titre pour un demi point, ou Ayrton Senna qui lui ravira 2 titres dont un volé (Ayrton le déclarera plus tard) et un autre perdu de quelques points (malgré un total de points supérieur mais seulement 11 GP retenus) . Pour faire simple :

  • Michaël - 15 saisons contre 5 Champions du Monde – 7 titres gagnés
  • Alain - 13 saisons contre 10 Champions du Monde – 4 titres gagnés


L'avisé Jean Todt aurait retiré les deux Champions du Monde Ayrton Senna et Niki Lauda des pattes d’Alain Prost s'il avait été directeur technique chez McLaren en les remplaçant par des pilotes moins performants tels Rubens Barichello et Eddy Irvine aux ordres comme chez Ferrari pour éviter de partager les victoires, et vous auriez 7 titres gagnés comme Schumi mais en deux saisons de moins et avec le double de concurrence, voila ce qu’il fallait dire, et ça ce ne sont pas des suppositions ou des spéculations hasardeuses, ce n’est que la stricte réalité des chiffres et des faits ….
Pour confirmer la masse de chiffres et de dates que je vous annonce dans ce billet, vous pouvez vous reporter sur l’excellent site de statistiques sur la Formule 1 qui est ici et dont je me suis copieusement servi pour rafraichir ma mémoire viellissante ….

Pour conclure, j'avoue humblement que m'on esprit cocardier a un peu monté la mayonnaise, car si je le confesse j’adore Prost, je ne dénigre pas pour autant Schumi chez qui je reconnaît volontiers la rapidité et la constance des grands . Et même si Michaêl m’a moins donné le frisson (sauf son dernier Grand Prix au Brésil justement) qu’Ayrton ou qu’Alain (question de feeling sans doute), je reste admiratif devant un tel palmarès car ce n’est jamais le fruit du hasard .

Donc bravo Messieurs, mais quand même ….



JPBlogAuto

lundi 11 décembre 2006

Clay Regazzoni est décédé

Clay Regazzoni, l'ancien pilote de Formule 1 s'est tué dans un banal accident de la route près de Parme en Italie .

Le pilote Suisse âgé de 67 ans a en effet trouvé la mort au volant de sa voiture vendredi dernier à la suite d'un télescopage impliquant son véhicule monospace, une autre voiture et un camion de transport international sur l'autoroute Milan-Bologne .
Né à Lugano en Suisse le 5 septembre 1939, il avait participé à 132 Grands Prix entre 1970 et 1980, remportant notamment cinq victoires (la première au GP d'Italie en 1971) et cinq pole positions. L'essentiel de sa carrière s'est passé chez Ferrari (1970-1972 puis 1974-1976) avec des passages dans les teams BRM (1973), Ensign-Ford (1977, 1980), Shadow Ford (1978) et Williams (1979) à qui il avait offert sa première victoire à Silverstone .

Son palmarès complet est ici .

Son autographe ....

Il fut sacré vice-champion du monde en 1974 sur Ferrari derrière le Brésilien Emerson Fittipaldi . En 1980, il avait payé son lourd tribut à la compétition automobile en perdant l'usage de ses deux jambes dans un effroyable accident survenu à Long Beach, à la suite de la défaillance du maître cylindre des freins de son Ensign . S'il arrêta naturellement la F1, le fait d'être en chaise roulante ne l'avait pas empêché de continuer à disputer des courses automobiles (avec l'ensemble des commandes au volant) et il n'a eu de cesse de combattre son handicap avec force, courage et volonté . Il avait notamment participé à une édition du Paris-Dakar avec brio et on pouvait le voir courir assez régulièrement en tourisme ou même en historic comme récemment à Angoulême .

Dessin de Jean Graton ....

Son caractère jovial et son humour l'avait naturellement rapproché de Jean Graton qui l'avait fait apparaître dans plusieurs de ses albums et principalement en 1974 dans "Des filles et des moteurs" où on peut le voir en compétition avec Steve Warson sur plusieurs pages et ou une planche complète lui est consacré ....

Cliquez pour agrandir ....



JPBlogAuto