@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 19 novembre 2014

Des housses de siège de classe sur mesure




styler01.jpg


Un parfait compromis pour vos sièges abîmés : des housses de siège sur mesure


Rien de plus irritant que les traces d’usure à la surface de vos sièges auto, c'est un problème que nous rencontrons tous un jour ou l’autre, alors que les moyens de protéger ses sièges atteignent rapidement leurs limites ! Un nettoyage de fond en comble de vos sièges, aussi minutieux fût-il, vient rarement à bout des tâches les plus tenaces, quand ce ne sont pas des déchirures qui portent un coup fatal à l’esthétique de vos sièges.
Ces dernières années, plusieurs alternatives à ce problème ont essaimé, parmi lesquelles de nombreuses housses de sièges protectrices, revêtant des formes toutes plus diverses les unes que les autres, et c’est bien là le problème !
Comment identifier des housses de qualité devant la quantité de housses déjà proposées ? Du simple tissu lambda au cuir le plus raffiné qui soit, le choix est très large. C’est donc le but de cet article que de tâcher de vous éclairer sur le sujet et de vous apporter quels conseils utiles et avisés dans le choix de housses seyant parfaitement à votre voiture ! ....


styler02.jpg styler03.jpg


En fait, il existe évidemment des housses de voiture à prix bas, réalisées le plus souvent en tissu, avec une forme universelle de base qui permet à ces housses de s’adapter à chaque siège, pour chacun des modèles de voitures existant.
Cette adaptation aux sièges n’est évidemment pas parfaite, mais le rôle de ces housses consiste bien plus dans une fonction de protection des sièges que dans une recherche d’esthétique. Ainsi, ces housses de sièges ont bien évidemment l’apparence d’une protection et ne peuvent se confondre avec l’apparence d’un siège véritable.
Par conséquent, si vous êtes à la recherche de housses auto qui protègent vos sièges et que vous voulez améliorer en plus significativement l’apparence de votre intérieur, ces housses ne peuvent vous apporter entière satisfaction ....


styler04.jpg styler05.jpg


À l’opposé, des housses en cuir véritable peuvent se révéler une solution honorable. En fait, seul un sellier possède l’expérience nécessaire à la fabrique de housses, en ce qui concerne la mesure exacte des sièges, la fabrication des housses et le montage effectué avec minutie. L’élégance du résultat final reflète la qualité du travail réalisé en sellerie, pour le plus grand bonheur du propriétaire de la voiture.
Ce résultat nécessite cependant la plupart du temps un investissement conséquent, pouvant se monter à plusieurs milliers d’euros et le temps consacré par le sellier à votre auto ainsi et les coûts de montage qui en résultent dépassent souvent de loin la valeur effective des matériaux employés.
Mais dans le cas où vous seriez à la recherche d’un intérieur cuir incomparable et digne de votre intérieur, voici une bonne adresse qui devrait largement vous aider à réaliser vos souhaits ....


styler06.jpg styler07.jpg


Cette bonne adresse propose en effet un parfait compromis pour vous entre les housses de protection et l’équipement de sellerie. La solution miracle, ce sont les housses de siège auto Seat-Styler, réalisées sur mesure. De nombreux modèles de voiture sont concernés car cette entreprise basée à Berlin s’est donnée pour but de réaliser des housses auto de haute qualité, parfaitement adaptées aux sièges de votre véhicule, à prix abordable. Non seulement ces housses protègent les sièges originaux, mais elles valorisent également l’intérieur auto de façon prononcée.
Et même si vous cherchez à individualiser vos housses, vous êtes au bon endroit ! Cuir véritable ou simili cuir, accompagné de l’élégante imitation daim, ce sont ces trois matériaux qui vous sont proposés. Vous pouvez également choisir entre différents designs pré configurés ou définir votre propre design avec couleurs ou matériaux et même le logo car tout est possible.
Le design OEM (Original Equipment Manufacturer) est également un grand avantage car pour les coutures et contre coutures le patron original du constructeur est utilisé ainsi pas de problèmes pour les airbags latéraux situés dans les sièges ! Bien sûr, les autres avantages de ces housses se comprennent d’eux-mêmes avec une grande personnalisation et une coupe parfaite à la rencontre de matériaux nobles et faciles d’entretien ....


styler08.jpg


Cerise sur le gâteau, la société vous propose un code de réduction promotionnel sur les housses de voiture Seat-Styler, qui pourrait vous donner des idées pour Noël ! Pour en bénéficier, il suffit juste de fournir le code " JPBLOGAUTO " lors de toute commande ! ....


Sources : © Seat-Styler





Les housses de voiture chez Seat-Styler ...





JPBlogAuto

samedi 15 novembre 2014

Hommage aux Flèches d'Argent



mercedes00.gif



L'histoire des Flèches d'Argent c'est l'histoire d'un mélange de triomphe et de progrès.
A l'occasion du 80e anniversaire de la Flèche d'Argent , les célèbres voitures de la mythique marque Allemande Mercedes reviennent à la vie en utilisant une subtile combinaison des photographies originales d'époque mêlées avec des graphismes 3D modernes les plus avancées grâce à la technologie actuelle ....


mercedes13.jpg


L'histoire débute un jour assez nuageux en Juin 1934. Une voiture de course blanche, une Mercedes Benz W 25, se trouve sur le fameux circuit très vallonné du Nürburgring situé à Nürburg dans la région d'Ahrweiler, au cœur du massif de l'Eifel en Allemagne. Deux hommes se rapprochent, l'un gesticulant avec ses mains en donnant des directives et l'autre enfilant des gants et prenant une spatule dans la poche de son pantalon. Il se met à genoux doucement en avant de la voiture et commence à gratter la peinture méticuleusement avec prudence au moyen de cette spatule . Le soleil perce lentement derrière les nuages en faisant briller la couleur argenté de la surface en aluminium de la voiture qui commence à apparaitre sous la couche de peinture suite au grattage ....


mercedes14.jpg


Pour bien comprendre cette scène peu commune, il faut savoir que quelques heures avant la course du Grand Prix d'Allemagne, sur les instructions de Alfred Neubauer qui était le chef responsable de l'équipe de course, un technicien avait été chargé de gratter avec soin la couche de peinture de la voiture afin de réduire le poids de la W 25 et ainsi de le maintenir dans la limite de poids de 750 kg le maximum autorisé.
Ainsi, ce jour la une petite ruse d'un chef d'équipe malicieux allait donner naissance à un symbole qui allait devenir éternel, un mythe venait sans le savoir de prendre naissance, les Flèches d'Argent prenaient vie ....


mercedes01.jpg mercedes02.jpg

En 2014 c'est l'année du 80e anniversaire de la Mercedes Benz W 25, la légendaire « Flèche d'Argent » . Pour fêter l'événement, le photographe Jan Rambousek et le directeur de la création Tomas Kopecny ont été demandés par la firme pour créer une série inhabituelle de documents. Comme il n'y avait pratiquement aucune matière d'origine encore en existence depuis le moment où la Flèche d'Argent est née, ils ont du passer des mois à rechercher et collecter de nombreux textes, matériel photographique et cinématographique encore existants qu'ils pouvaient trouver ....


mercedes03.jpg mercedes04.jpg
mercedes05.jpg mercedes06.jpg

Prenant vraiment très à cœur cette mission inhabituelle, ils vont mettre tout en œuvre pour parvenir à finaliser leurs travaux et pour produire quelque chose de somptueux. Ils avaient un seul objectif en tête, la qualité. Donc, pour reproduire parfaitement et avec précision les situations historiques dans le moindre détail, il fallait que tout soit extrêmement soigné. De la conception des véhicules, en passant par les paysages et les lieux originaux, sans oublier les vêtements des spectateurs, leur but était de fournir une image la plus authentique possible. Le résultat final de ce long travail méticuleux est carrément bluffant ....


mercedes07.jpg mercedes08.jpg

Pour rendre les images aussi réalistes que possible, Rambousek et Kopecny ont appelés des centaines de figurants qui ont posé sur les emplacements et les lieux d'origine vêtus de costumes de l'époque. La plupart d'entre eux étaient ravis de participer et entre les prises de vues des collations et des repas leur ont été servis. Même les plus jeunes participants ont vraiment apprécié d'être dans le projet car ils ont pu ainsi admirer plusieurs voitures classiques de l'époque, même si la légendaire Flèche d'Argent a été ajouté par la suite grâce à la technique de «l'écran vert» ....


mercedes09.jpg mercedes10.jpg

En utilisant de vieilles photographies, les anciens sites ont été recréés d'abord en deux puis en trois dimensions . La manipulation photographique a été ensuite perfectionné en combinant les moulages 3D modélisés avec les images réelles des films d'époque pris sur les sites d'origine. Pour finir, par le biais du photomontage, la transition a été faite permettant à tous les différents médias obtenus de fusionner ensembles et donc à l'aide d'un soin méticuleux de créer un tel résultat avec au final des images brillantes et extrêmement précises qui permettent à l'observateur de se rapprocher au plus prêt de ce qu'était véritablement la Flèche d'Argent ....


mercedes11.jpg mercedes12.jpg

Sources : © Mercedes - © Jan Rambousek - © Tomas Kopecny





Silver Arrows Project ...



La F1 au Nürburgring en 1967 ...





JPBlogAuto

lundi 10 novembre 2014

L'Anthologie du Sport Auto au Cinéma



moteur7.gif




Pour tous les passionnés de belles voitures et de sport automobile, voici avec les fêtes de fin d'année qui approchent une bonne nouvelle qui devrait vous faire plaisir ou du moins vous donner une idée de cadeau sympa à offrir pour la Noël ....


moteur1.jpg


J’ai en effet le plaisir de vous présenter un ouvrage inédit et vraiment pas habituel intitulé "Moteur ! L’Anthologie du Sport Auto au Cinéma", publié aux éditions CultuRacing, un bouquin qui m'a effectivement emballé par son contenu qui cadre pile poil avec ma passion pour l'automobile. Ce livre recense en fait la totalité des films cinéma consacrés à notre passion, dans une liste vraiment très exhaustive encore jamais vue auparavant, le top en la matière ....


moteur2.jpg


Ce bouquin présente en plus un double intérêt, car on peut le découvrir dans son format papier tout ce qu'il y a de plus classique ou également en version numérique. Vous y découvrirez aussi tous les acteurs passées par le pilotage, comme tous les pilotes apparus sur le grand écran. De quoi surprendre en fait plus d’un amateur inconditionnel des sports mécaniques ! ....


moteur3.jpg


Moteur… Action ! Pour la première fois, 134 pages pour tout savoir sur le sport auto au cinéma ! Retrouvez tous les films consacrés à votre passion, rassemblés dans un même livre. Vivez les compétitions, les bolides, les circuits et les pilotes célèbres immortalisés par les cinéastes.
Découvrez aussi les expériences des stars d'Hollywood sur circuit. Et savourez les apparitions de tous les coureurs sur le grand écran ....


moteur4.jpg


Son auteur Alexandre Penigaut est né en 1984. Journaliste depuis 2004 et diplômé de l’École de Journalisme de Nice cette même année, il a publié durant de nombreuses années au sein du mensuel L’Automobile Magazine, collaboré à la revue Action Auto-Moto et participé à l’aventure Auto Turbo, notamment. En 2014, il crée les éditions CultuRacing, avec pour volonté de s’imposer comme la référence culturelle en matière de sport automobile ....


moteur5.jpg


CultuRacing, c’est une passion à partager, mais c’est avant tout une envie. Celle de concilier trois passions : le sport auto, les arts et les sujets de société. C’est aussi l’occasion de respirer les sports mécaniques 365 jours par an avec un film devant les yeux ou un livre entre les mains. Dans une économie en berne, vivre de si près l’automobile qui est l’un des secteurs les plus générateurs d’emplois s’avère une attitude plutôt seine et de bon aloi ! ....


moteur6.jpg


L’engouement pour la récente "Formule E" cette toute nouvelle discipline 100 % non-polluante prouve que nous sommes très nombreux à le penser. Alors continuons, avec ces mots prononcés par Robert Kennedy peu avant son assassinat : « Certains voient le monde tel qu’il est et se disent pourquoi, moi je rêve à un autre monde et je me dis pourquoi pas… » ....

Sources : © CultuRacing - © Alexandre Penigaut





CultuRacing Intro ...



Moteur ! La bande-annonce du livre ...



Michel Vaillant sur CultuRacing ...





JPBlogAuto

lundi 3 novembre 2014

Alex Kow - Dessinateur publicitaire automobile






akow01.jpg


Alex Kow de son vrai nom Alexis Kojewnikow était d'origine Russe, mais il coupa définitivement les ponts avec son pays natal lors de la révolution de 1917. En effet, Russe , mais aussi Russe blanc, il se vit claquer au nez la porte de son pays natal par les bolchéviques. Le père d'Alexis était un universitaire russe parlant sept langues, homme de lettres et journaliste, qui voyageait beaucoup en Europe Occidentale.
A la suite des évènements politiques de 1905, il quitta son pays. Son fils Alexis fut mis en pension à Lausanne en Suisse en 1908. Grâce à la générosité d'une famille helvétique, il parvint à poursuivre ses études jusqu'à intégrer le Collège Technique des Arts et Métiers de Genève. C'est dans cette famille d'accueil qu'il attrapa le virus de l'automobile car le chef de famille possédait une splendide Rochet Schneider, et c'est à son bord que le jeune étudiant fit ses premiers tours de roues en tant que conducteur ....


akow02.jpg akow03.jpgakow04.jpg


La révolution sociale et technologique de l’après-guerre fera démarrer sa carrière et son activité de dessinateur publicitaire. Grâce çà sa formation de dessinateur industriel des Arts et Métiers et avec ses diplômes en poche, Alexis va passer de l’autre côté de la frontière, la France de l’entre-deux-guerre et son effervescence de constructeurs d’autos qui offre aux jeunes hommes un terrain d’action riche d’opportunités. L’ère est au modernisme, le culte de la machine atteint son apogée, déclamé par les poètes qui s’extasient devant la beauté et les bienfaits de la matière enfin maîtrisée. Dans ce climat d’euphorie mécanique, l’automobile est reine et Kow devient son apprenti-courtisan ....


akow15.jpg akow05.jpg akow06.jpg akow16.jpg akow07.jpg akow14.jpg


Son premier emploi, il le trouva dans le bureau d'études d'un carrossier de Levallois. Curieux de ce qui se passait dans les ateliers et avide de conseils, il y fut chaleureusement reçu par les contremaîtres, mais conscient de ses faiblesses techniques, Alexis ne manquait pas de parfaire son savoir le soir chez lui en étudiant des ouvrages spécialisés. Ainsi donc, il fait ses premières passes d’armes sur des châssis, comme le veut la tradition du moment. La clientèle des années 20 recherche l’automobile exceptionnelle qu’elle fait souvent réaliser en combinant mécanique de fiabilité éprouvée et carrosserie dessinée par des hommes dont c’est l’unique métier.
C’est à cette école aussi enrichissante qu’astreignante, que Alexis Kow développe sur le papier ce qui sera son style. Des lignes d’une grande élégance exprimées par une rigueur de trait, une attaque de l’image dynamique renforcée par des lignes de fuite tendues, une mise en valeur des surfaces par le travail des ombres et des hautes lumières ....


akow08.jpg akow09.jpg akow10.jpg


Son employeur était emballé par le coup de main de Kow, capable grâce à sa formation artistique de présenter des automobiles en perspective, ce que ne savaient pas faire les dessinateurs industriels. Les clients de la carrosserie croyaient ainsi avoir à faire avec une grosse société, dotée de moyens conséquents, et cela attirait inévitablement une nouvelle clientèle qui contribuait à la notoriété grandissante de l'entreprise.
Alexis Kow, tout en travaillant sur des maquettes publicitaires pour son employeur, ne cessait d'être sollicité par d'autres carrossiers, séduit par son talent rare. Mais il déclinait poliment les offres, ce qui inévitablement avait pour effet de faire monter les enchères. Finalement, il décida de proposer ses services à plusieurs constructeurs et il eut l'embarra du choix, et sélectionna la maison Panhard et Levassor ....



akow11.jpgakow12.jpgakow13.jpg


Le premier travail de Kow pour Panhard date de 1922. Il exposa trois idées à la marque, deux s'inspirant des recommandations du constructeur, et une de sa propre inspiration, et c'est cette dernière qui fut retenue. Il s'agissait d'un torpédo reposant sur une flèche, avec le texte " Rapide comme la flèche ". Finalement la collaboration avec Panhard fut suspendue en 1923. Artiste au talent désormais reconnu, Kow, qui n'avait pas encore 25 ans en ce début des années folles, fut contacté pour assurer l'exécution des catalogues et annonces publicitaires de plusieurs marques ou il donne la pleine mesure de son amour pour l’art mécanique. Ainsi les pages du magazine « L’llustration » reproduiront pendant deux décades les traits à l'encre de chine d'Alexis ou savamment il a contribué à formuler, à sa manière et dans son domaine, le caractère de cette vision qui s’appelle déjà l’Art nouveau ou l’Art moderne.
Le travail de l'artiste fut reconnu au Polo de Bagatelle en 1933 par l'obtention du " Premier Grand Prix ", la plus haute récompense. Grâce à cette notoriété, on doit à Alexis Kow, hormis les catalogues et les publicités pour Panhard, quelques monuments de l’image publicitaire pour d'autres marques comme entre autre Bugatti, Cibié, Delahaye, Englebert, Hotchkiss, Licorne, Marchal, Matford, Peugeot, Pirelli ou Salmson ....


akow17.jpg akow18.jpg akow19.jpg


Après guerre, la roue tourne et l’automobile avance sur la voie du banal, de la production de masse, de l’objet-outil, en laissant de côté ceux qui chantèrent ses louanges et démode la fonction même de dessinateur publicitaire. L’élégance n’est plus de mise, seul compte le prix, et beaucoup ne se relèveront pas de cette fracture. Alex Kow, l’homme des années 30, pondéré, élégant, mondain n'est plus à la mode et une page est tournée.
Au final, une nouvelle génération d'illustrateurs affichistes voyait le jour, proposant un style plus novateur qui ne faisait, malgré les efforts de Alexis Kow, que dater un peu plus sa griffe si personnelle mais il demeure un tâcheron, un petit maître dans son domaine. Ses œuvres, classiques dans leurs exécutions à la gouache et aquarelle ou bien à la plume et au crayon gras, possèdent cependant un charme que l’on ne pourrait leur ôter. Harmonieuses, équilibrées et raffinées, elles sont les témoins d’une époque où seuls comptaient les signes extérieurs d’élégance ! Une qualité qui n’a pas de prix ....

Sources : © - Panhard Racing © - Wikipédia © - Google - Images






JPBlogAuto

- page 1 de 33