@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Etonnante

Fil des billets

lundi 2 mai 2016

Chip Foose Design






foose00.jpg


Chip Foose est un illustrateur graphiste réputé qui est né le 13 Octobre 1963 à Santa Barbara en Californie aux États-Unis. Dès son plus jeune âge il s'est passionné pour l'automobile avec le secret espoir de pouvoir en faire un jour son métier. Après avoir entamé un cursus scolaire assez classique, il a ensuite poursuivi de plus longues études spécialisées se rapprochant de sa passion à l'Art Center College of Design en Californie dont il est sorti diplômé avec les honneurs et une mention en 1990 ....


foose01.jpg


Depuis tout jeune, ayant l'automobile dans le sang, Chip Foose a commencé à travailler sur des voitures à l'âge de sept ans dans l'entreprise de son père, la firme Project Design comme simple apprenti et même manœuvre. Assidu, appliqué et désireux d'apprendre, à l'âge de seulement douze ans, il avait déjà accumulé cinq années d'expérience et son père, une vrai légende de la conception de Hot Rods, Sam Foose, lui laisse peindre tout seul sa première voiture, une Porsche 356 ....





La brillante carrière de Chip Foose s’est toutefois construite par étapes, petit à petit, au fil des rencontres. Il commence par travailler pour Stehrenberger Design en tant que designer automobile puis pour Baker Sportronics pour qui il réalise des modèles et des prototypes de véhicules électriques utilisés par la Ligue américaine de Football et de Baseball. Il a participé au design et à la fabrication de nombreux véhicules vus dans des films célèbres comme "Blade Runner", "Robocop" ou encore "60 secondes chrono". Il est ensuite embauché chez le célèbre Boyd Coddington, ou il devient Président de la société Hot Rods by Boyd. Cette aventure dure jusqu’en 1998, date à laquelle il décide finalement de créer sa propre société personnelle ....





Sa société Chip Foose Design installée à Huntington Beach en Californie est donc spécialisée dans l’illustration, le graphisme, la conception, le surfaçage, le design et la construction complète d’automobiles et de produits liées à l’automobile. Tous ces produits sont disponibles aussi bien pour les particuliers que pour la télévision, le cinéma et les fabricants automobiles. Fort de tous ces succès, Chip Foose démarre les années 2000 sur les chapeaux de roues et signe une licence avec MHT Luxury Alloys lui permettant de commencer la production de jantes à son nom « Foose Wheels ». En 2004, il débute une série de show télévisés appelés « Overhaulin » diffusés sur de nombreuses chaines de télé américaines mais aussi à l'étranger ....


foose02.jpg




Auréolé de tous ces succès largement mérités, Chip Foose continue de s'occuper activement de son entreprise, mais il fourni également ses talents de consultant spécialisé en conception et design aux trois grands constructeurs automobiles américains qui ne manquent pas de faire appel à lui. ainsi, à l'occasion du salon SEMA (Specialty Equipment Market Association) aux Etats-Unis, en 2005, une Chevrolet Camaro convertible de1969, spécialement dessinée par Chip Foose fut exposée puis produite à 500 exemplaires. L'année suivante en 2006, au SEMA, c'est avec Ford qu'il annonce un partenariat pour produire des véhicules Ford signés Foose Design dont les premiers furent exposés en 2007 au salon auto de New-York ....





Au cours d'une carrière relativement courte, Chip Foose a été honoré à de très nombreuses reprises dans de nombreux domaines, en fait il accumule les honneurs et les prix pour son travail :

  • - La plus jeune personne à être intronisé au Temple Rod Hot of Fame.
  • - Intronisé au Hall Museum Darryl Starbird Rod & Custom Car of Fame en 2002.
  • - Intronisé au Grand National Roadster Hall of Fame en 2003.
  • - Intronisé au Detroit Autorama "Circle of Champions" Hall of Fame en 2012.
  • - Intronisé au San Francisco Rod et Custom Motorcycle Hall of Fame en 2005.
  • - Prix ​​Ridler en 2002, 2003, 2005 et 2015.
  • - Most Beautiful Award Roadster en 1995, 1996, 1999, 2000, 2001, 2003, 2006 et 2014.
  • - Le Goodguys Rue Rod de l'année en 1990, 1991, 1995, 1997, 1999, 2001 et 2010.
  • - Prix Diecast Temple de la renommée 2009.
  • - Meilleur Hot Rod au Bilsport Performance Show 2011.
  • - Meilleur Custom Car - 1954 Chevrolet "Air frais" au NACE Expo 2014.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Chip Foose s'est très régulièrement investi pour des œuvres caritatives concernant les enfants, il est actuellement vice-président de la Fondation Recherche contre la Progeria, en Californie ....




foose21.jpg


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube - © Chip Foose



Chip foose qui dessine, c'est ça ...



Chip Foose dans son studio ...



Visite de la société de Chip Foose ...






JPBlogAuto

lundi 18 avril 2016

Peugeot 308 GTI - 2015







308gti00.jpg



Il y a encore peu, Peugeot avançait sur la pointe des pieds dès lors qu’il s’agissait de versions sportives dans sa gamme. Le lion de Sochaux n’osait même plus utiliser le label GTi, pourtant historique dans sa gamme, le réservant aux marchés d’export. Mais aujourd’hui, la Peugeot 308 GTi fait son grand retour, il faut sans doute y voir là la passion de Carlos Tavares, patron de PSA, pour les produits à fort caractère. Désormais, le complexe est fini, la 308 GTi reviens et en se moquant du qu’en dira-t-on elle affiche même fièrement une superbe robe bicolore optionnelle ….


308gti01.jpg


Signe du retour en grâce de la sportivité, il convient d’appeler cette nouvelle compacte sportive 308 GTi by Peugeot Sport. Certes, le patronyme est long mais il faut sans doute y voir la passion. D'ailleurs le patron du département Peugeot Sport, Bruno Famin, affirme : « Pour développer la 308 GTi, nous avons comme en compétition utilisés toutes les options possibles, le poids, l’efficacité du châssis et des freins, les performances moteur, le maintien du siège. Les propriétaires vont vivre des sensations intenses avec cette nouvelle version car elle offre de série des performances de haut niveau. » Elle sera décliné en deux versions une méchante de 270 chevaux pour les passionnés et une un peu plus calme de 250 chevaux ….


308gti02.jpg


Visuellement, la Peugeot 308 GTi reste plutôt discrète malgré son bouclier avant généreusement aéré et son diffuseur arrière intégrant une sortie d’échappement de chaque côté. À moins d’opter pour la livrée dite « Coupe franche » mêlant le rouge et le noir, les teintes standard sont au nombre de six, bleu Magnetic, noir Perla Nera, gris Artense, blanc Nacré, gris Hurrican ainsi qu’un inédit rouge Ultimate. Le bouclier avant trahit le niveau de performance atteint. En partie supérieure, les projecteurs Full LED encadrent une nouvelle calandre exclusive. Deux déflecteurs parachèvent le bouclier et contribuent à la perception d’une voiture bien collée au bitume ainsi qu’à la performance aérodynamique avec un SCx de seulement 0,69 ....


308gti03.jpg


La face arrière de la Peugeot 308 GTi est visuellement posée au sol par l’extracteur noir laqué intégrant deux généreuses sorties d’échappement. La signature GTi est apposée sur les ailes avant et sur le hayon arrière. Pure et racée, la 308 GTi n’a besoin d’aucun artifice supplémentaire pour donner naissance à sa version sportive. Sa posture est radicale avec une assiette abaissée de onze millimètres et ses grandes roues de 19 pouces baptisées Carbone19. Sur la version GTi 270, celles-ci associent des pneumatiques Michelin Super Sport à des jantes de type Reverse qui laissent admirer les disques avant d’un diamètre de 380mm, pincés par un solide étrier à quatre pistons. Teinté rouge, l’étrier arbore la signature Peugeot Sport ....


308gti04.jpg


Qui dit Peugeot pense immédiatement au fameux toucher de route cher à la marque au Lion. Les ingénieurs ont donc retravaillé le châssis en conséquence en offrant des réglages spécifiques beaucoup mieux adaptés, ressorts plus raides, amortisseurs spécifiques, butées revues, barre anti-dévers assouplie, voilà qui promet un réel agrément de conduite. Cette quête de la légèreté se matérialise par un rapport poids puissance record de 4,46 kg/ch sur la version GTi 270, gage d’un comportement dynamique de haute volée. Peugeot Sport a développé la nouvelle 308 GTi sur la base d’un cahier des charges explicite, une sportive compacte incisive et très sûre pour un plaisir de conduite ultime. Tous les domaines ont donc été améliorés, les trains roulants, le moteur, le freinage, et aussi les assistances électroniques ....


308gti05.jpg


La Peugeot 308 GTi présente une foule d'équipements modernes HiTech. Un grand écran tactile, avec son thème " Redline ", apporte la touche finale pour composer le Peugeot " i-Cockpit ". Grâce à l’ergonomie naturelle de celui-ci, la conduite devient instinctive et plus sûre, élément clé pour une voiture affichant de telles capacités. Le " Driver Sport Pack " offre le loisir au conducteur d’augmenter l’ambiance sportive à bord. L’appui sur le bouton Sport situé sur la console centrale commute la couleur des combinés de blanc à rouge, et envoie une foule d'informations complémentaires dans l'ordinateur central (puissance, couple, pression de suralimentation, accélérations latérale et longitudinale), et renforce la présence sonore du moteur en changeant la cartographie de la pédale d’accélérateur ....


308gti06.jpg


Dans la Peugeot 308 GTi l’habitacle est lui aussi résolument sportif avec notamment une ambiance visuelle foncée jusqu’au pavillon. Des surpiqûres rouges ponctuent la planche de bord, les sièges, les contre-portes, le soufflet du levier de vitesses et les tapis de sol. Enfin, le seuil de porte, siglé " Peugeot Sport " et " GTi ", est en aluminium comme le pédalier, le repose-pied et le pommeau du levier de vitesses. Dans la version GTi 270, le siège baquet tendu de cuir et d'alcantara, lui aussi siglé " Peugeot Sport ", offre un excellent maintien latéral du pilote. Le volant très compact, de 351 x 329 mm, offre aussi une excellente prise en main naturelle. En cuir pleine fleur, il arbore à sa base le logo GTi et en son sommet un repère de centrage rouge très typé course. Au final c'est sportif mais très confortable ....


308gti07.jpg


Pour ce qui est de la mécanique, la Peugeot 308 GTi se décline donc en deux versions, une de 270 chevaux pour les plus passionnés et l'autre de 250 chevaux. Répondant à la norme Euro 6 et fonctionnant avec des indices d’octane RON 95 ou RON 98,, le moteur le plus puissant de la gamme, à savoir le quatre-cylindres essence 1.6 THP 270 S&S développe 270 chevaux à 6.500 tr/min et un couple de 330 Nm. Néanmoins, doté d’un Stop&Start il contient ses émissions de CO2 à seulement 139 g/km soit 6,0 l/100 km, un record dans cette catégorie. Pour encaisser le couple élevé, la boîte manuelle à six rapports a été renforcée. Ses deux arbres sont donc désormais grenaillés et ses pignons traités par carbonitruration profonde. En plus cette transmission est équipée d'un différentiel à glissement limité Torsen ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Énergie : Essence
  • Disposition : Avant
  • Puissance : 270 chevaux à 6.500 tr/min
  • Couple : 330 Nm
  • Transmission : Traction avec différentiel Torsen
  • Boîte de vitesses : Manuelle à 6 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Peugeot




La Peugeot 308 GTI de 2015 ...



La Peugeot 308 GTI de 2015 ...








JPBlogAuto

vendredi 8 avril 2016

Figoni et Falaschi







figoni00.jpg



figoni01.jpg



Figoni et Falaschi est une petite entreprise française de renom qui fabriquait des carrosseries automobiles et qui a été créé par Giuseppe Figoni et Ovidio Falaschi en 1935 à Boulogne-sur-Seine. De nos jours, quand on parle de design automobile, on pense aux grands studios italiens qui ont si fortement marqué le style des belles carrosseries dans les années 50 et 60, mais on ne pense pas aussi spontanément au design lorsqu'on évoque l'automobile française des 50 dernières années. Et pourtant la carrosserie Figoni et Falaschi a construit des voitures au style flamboyant et aux dimensions démesurées qui ornaient entre les deux guerres certains quartiers chics de Paris ou de la Côte d'Azur et qui sont encore aujourd'hui toujours admirées ....





L'histoire commence au sortir de la Première Guerre mondiale, quand la France devient l'un des premiers pays industrialisés du monde, avec les Etats-Unis et l'Angleterre. De nombreux étrangers passionnés d'automobiles, ne pouvant exercer leur art dans leur pays, viennent en France trouver les débouchés qui leur manquent chez eux. C'est à cette époque qu'un jeune immigré Italien, Giuseppe Figoni, après avoir été apprenti chez le carrossier Vachet, où il a appris son métier de tôlier formeur, se met à son compte en 1923 à Boulogne-Billancourt. L'activité commence rue de l’Église par la construction de voitures de courses et de records pour Alfa Roméo, Delage et Delahaye qui trouvent en lui le partenaire idéal pour ce travail ....





Giuseppe Figoni encore tout jeune carrossier adopte toutefois dès ses débuts un style sportif et raffiné, inspiré par la construction aéronautique. De très grandes marques lui font immédiatement confiance et il travaille sur de beaux châssis comme Ballot, Hotchkiss, Salmson, Talbot, Hispano Suiza, Bugatti, ou Lancia. L'automobile était toutefois réservée à une élite fortunée capable de s'offrir ces merveilles habillées par des carrossiers rivalisant de créativité et de talent. Mais le talent ne manquait par à Figoni qui va donc rapidement s'intéresser à des châssis plus importants demandant beaucoup plus de travail, et en vient assez vite à habiller avec maitrise quelques unes des très rares Duesenberg qui arrivent en France ....





En 1935, l'entreprise de Guiseppe Figoni prospérant, l'affaire doit donc prendre une dimension plus importante pour se développer. Figoni s'associe à un compatriote, Ovidio Falaschi, pour créer la Carrosserie Figoni et Falaschi. Falaschi n'est pas un carrossier, mais un conseiller financier avant tout qui gère la comptabilité et ne s'occupe pas de carrosserie. Débarrassé des problèmes administratifs, Figoni a donc désormais les mains plus libre pour se consacrer exclusivement à la création. Le style du maître, qui se fait désormais appelé Joseph, s'affirme d'année en année et grâce à lui l'automobile s’affranchit définitivement du style hippomobile. Il s'impose comme le chef de file d'une nouvelle génération qui se démarque par son goût pour les formes fuyantes et les ailes enveloppantes qui vont révolutionner le design ....





La carrosserie Figoni et Falaschi réalise de nombreuses voitures à caractère sportif, le plus souvent des coupés et des cabriolets, dont beaucoup sont devenues de nos jours les reines des concours d’élégance. Un haut degré de finition est toujours de mise et ses créations sont caractérisées par un style très personnel, souvent assez flamboyant, mais toujours vraiment élégant. Le vent était l'ennemi de Giuseppe Figoni et il va donc pousser à l'extrême sa volonté d'explorer les possibilités offertes par les carrosseries aérodynamiques. Figoni n'a jamais traité cette science de manière empirique mais au contraire il recherchait l'efficacité dans les formes. Le talon d'Achille de l'automobile étant ses roues et ses pneus qui perturbent beaucoup l'écoulement de l'air en créant de la traînée, nombre de ses voitures étaient testées à Meudon dans un laboratoire spécialisé, sous le contrôle de Jean Andreau ....





Ce soucis extrême de l'aérodynamisme va emmener Figoni et Falaschi à construire celle qui va devenir la plus célèbre de ses voitures la fameuse "goutte d'eau". La divine Talbot-Lago T150-C-SS de 1937, était carrossée spécialement pour le compte du Maharajah de Khapurthala, qui l'a offerte à sa fille. La voiture et sa très fortunée maîtresse qui ont remporté en juin 1938 le Concours Femina a également remporté de nombreux concours d'élégance et continue à le faire aujourd'hui. C'est sans doute le plus célèbre modèle conçu par la carrosserie Figoni et Falaschi, tout au moins celui qui est encore connu par tous les passionnés d'automobiles de nos jours. A cette époque, la carrosserie Figoni et Falaschi est au sommet de son art et certainement au tout premier rang des carrossiers européens question design ....





Avant la Seconde Guerre mondiale, lorsque Delahaye se porte acquéreur de Delage, il hérite de l'excellence technique de Delage en sport automobile. C'est à cette période que Figoni et Falaschi lance le cabriolet Delahaye 135 M « Narval » qui sera acheté par Charles Trenet et appelé ainsi à cause de son avant rappelant le cétacé. Ce cabriolet de type Mylord a été construit à 18 exemplaires, dont neuf existent encore aujourd'hui, chacun ayant ses particularités et sa propre finition. On reconnaît les lignes générales des Phaéton Grand Sport d'avant-guerre, mais elles arborent maintenant un avant agressif orné, au sommet de leur calandre, d'une bosse évoquant le rostre d'un narval, d'où leur nom. A l'arrière, des ailerons au dessin prononcé et les belles décorations chromées prolongent les ailes avec grâce ....





Un autre sommet de l'art de Figoni et Falaschi est la ligne dite goutte d'eau. C'est en fait l'un des dessins les plus fulgurants et les plus remarquables de la carrosserie française d'avant-guerre. Cette interprétation toute instinctive de l'aérodynamique est caractérisée par la forme ovale des vitres latérales et par l'aspect fuyant de la carrosserie, toute en courbes sensuelles. Le premier exemple apparaît en 1937 sur le châssis Talbot-Lago SS. On le retrouvera aussi sur d'autres châssis Talbot-Lago avec quelques changements. Le style Figoni a alors atteint son apogée. C'est aussi la période ou Figoni se lie d'amitié avec le jeune PininFarina, avec le carrossier Viotti, mais aussi avec le célèbre pilote de course italien Tazio Nuvolari. Ces relations lui permettent de faire connaître son travail de l'autre côté des Alpes, un juste retour aux sources pour cet immigré Italien. Ce faisant, il bénéficie d'un quasi monopole dans l'habillage des modèles Alfa Romeo vendues en France par l'importateur ....





Le Salon de l'Auto de Paris fait honneur aux voitures du carrossier et le nom de la carrosserie Figoni et Falaschi s'exporte bien. L'entreprise produit des carrosseries démesurées, aux lignes vraiment originales mettant très bien en avant des rondeurs si flatteuses qu'elles démodent tout ce que la concurrence peut proposer. Nombreux sont les confrères qui s'inspirent donc de ses réalisations comme Saoutchik, Pourtout, Franay, ou Letourneur et Marchand. La carrosserie Figoni et Falaschi exploite avec succès le principe du carénage intégral, qui consiste à passer une robe au châssis en l'enfermant dans une gaine aérodynamique. La période est encore euphorique pour le carrossier. Les voitures françaises de grand luxe plaisent aux étrangers fortunés, essentiellement américains et le gouvernement encourage ce type de vente ....


figoni31.jpg


Mais après guerre, le carrossier Figoni et Falaschi encore sur son nuage ne tient pas compte des mutations stylistiques en cours tant aux Etats Unis qu'en Italie et il persiste en s'attachant à ces formes déjà démodées, et en les grimant inutilement d'accessoires qui alourdissent l'harmonie d'ensemble. Les anciens châssis français se trouvent vite dépassés par les fabrications étrangères. Mais au delà de la finition désastreuse, Figoni et Falaschi tombe trop souvent dans la laideur gratuite, avec des chromes à la pelle, et des combinaisons de teintes criardes et mal assorties. En 1951, Ovidio Falaschi retourne en Italie, et y achète un hôtel. Le déclin des marques françaises de prestige semblant inéluctable, Guiseppe Figoni seul ne peut que se retourner vers les constructeurs de voitures " populaires " comme les Citroën 15 CV, Simca 8, Simca Aronde. En 1955, Figoni cesse définitivement son activité de carrosserie pour se consacrer à l'entretien de ses voitures pendant quelques années avant de devenir finalement agent Lancia en 1961 puis concessionnaire en 1975 ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Conceptcarz



Les Delahaye Figoni et Falaschi ...



Bentley Mark VI Figoni et Falaschi - 1947 ...





JPBlogAuto

- page 1 de 64