@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 7 août 2015

Christopher Edward Bangle







bangle01.jpg



Christopher Edward Bangle, dit « Chris Bangle », est né le 4 octobre 1956 à Ravenna en Ohio aux États-Unis, c'est un designer automobile célèbre. Depuis tout jeune il habite et grandit auprès de ses parents et de ses trois sœurs aînées à Wasau dans le Wisconsin. Son père Edward, qui était un véritable amateur de belles mécaniques, lui transmet très tôt la passion de l’automobile qui ne le quittera plus jamais ....


bangle14.jpg


Après avoir entamé des études en philosophie, Chris Bangle décide de poser une candidature en 1976 à la très réputée école de design Art Center College of Design de Pasadena en Californie où il est accepté grâce à ses travaux déjà prometteurs. En 1981, diplôme en poche, le patron du design du Groupe General Motors, Chuck Jordan, lui offre un poste au sein de la marque Opel. Il y mène à bien des projets de recherche et développement tels que les Opel Tech1, Corsa Spyder et Junior et même les intérieurs des Opel Vectra et Senator de la même époque ....


bangle10.jpg bangle11.jpg


C’est en 1986 que Chris Bangle claque la porte après quelques mésententes avec le nouveau designer en chef d’Opel, Wayne Cherry. Mais avec son talent déjà reconnu, dans la foulée, il est embauché par la marque Fiat à Turin. Occupant maintenant chez Fiat un poste de designer extérieur, il concurrence les grands noms qui faisaient la loi au sein de la marque tels que Pininfarina, Bertone ou Giugiaro. Mais cela ne l'empêche pas de se battre courageusement avec toute son équipe pour faire face à ces concurrents de luxe et Ermanno Cressoni qui devient le nouveau directeur du centre de style Fiat lui accorde toute sa confiance et une certaine liberté ainsi les Fiat, Barchetta, Bravo, Brava et le superbe Coupé sont issues de son travail ....


bangle07.jpg bangle09.jpg



bangle06.jpg bangle12.jpg


Après 6 ans de bons et loyaux services chez Fiat, Chris Bangle est appelé par BMW en 1992 afin de prendre la tête du design au sein de la marque allemande. Arrivé depuis peu, il supervise néanmoins la sortie de la série 3 (E36) ainsi que du Z8. Sa fameuse griffe personnelle appelée « flame surfacing » est surtout visible sur le X5 et le Z3 qui représentent le début de l’ère de Chris Bangle. La direction de la firme très sensibilisée à son style lui demande de révolutionner le look des BMW pour pouvoir ainsi concurrencer Audi et Mercedes. Il s’attaque alors directement au vaisseau amiral de la marque, la "série 7", avec des formes qui marquent les esprits ce qui va accroître ses parts de marché de manière significative, pari tenu ....


bangle04.jpg bangle13.jpg


En parallèle, Chris Bangle agrémente les salon internationaux de multiples concept cars qui préfigurent l'aspect des futures BMW. Ayant un style osé et novateur pour l’époque, il impose sa manière de voir l’automobile une vraie succès story au sein de BMW. Il signe ainsi les Z4, séries 3, 5 et 6. BMW développant son groupe, Bangle est nommé chef du design de la firme, supervisant ainsi les marques BMW, Mini et Rolls-Royce. Au final, Chris a largement rempli son contrat malgré certaines critiques grâce à la multitude d'articles de presse et de photos parues à travers le monde pour le plus grand profit de la notoriété de la marque munichoise ....


bangle03.jpg bangle05.jpg


Chris Bangle a aussi coordonné la mise en place de la nouvelle filiale BMW Group Designworks USA, qui est aujourd’hui présente en Amérique du Nord, à Munich et à Singapour et qui fait figure de référence internationale dans le monde du design automobile. On doit mettre à son actif également les véhicules utilisés lors des déplacements de l’écurie de Formule 1 BMW Sauber ainsi que de nombreux objets tels que des skis et des vélos ou l’aménagement intérieur d’avions et de yachts ....


bangle08.jpg


En 2009, Chris Bangle met fin à son long partenariat avec BMW pour donner « un nouveau tournant à sa carrière » d'après ses termes. Pour partir sur un dernier coup de crayon, le 10 février 2009 à Paris pour l’une de ses dernières apparitions en tant que Directeur du Design de BMW il présentera aux Invalides dans le cadre du Festival Automobile International le « concept car GINA ». Cette présentation fera l'effet d'une bombe, un véritable tsunami dans le microcosme du design automobile car c'est tout simplement le premier véhicule à " carrosserie en textile " au monde ....


bangle02.jpg


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © BMW




La BMW Gina a carrosserie en textile ...



Chris Bangle au Salon Auto Design Industry ...



Chris Bangle explique sa vision du Design ...





JPBlogAuto

vendredi 3 juillet 2015

Serafino Allemano








allemano00.jpg



allemano01.jpg


"Serafino Allemano" est un carrossier designer Italien qui fonde en 1928 à Turin une petite société qu'il destine au départ à la réparation mécanique, un simple garage d'entretien et de réparation en somme. Bien vite le succès est au rendez vous et il oriente ses efforts vers la carrosserie automobile dont il fait une de ses spécialités. En effet il réalise à l'époque des carrosseries sur commande en grande partie sur les châssis des marques d'automobile italienne du moment ....



allemano03.jpg


En concurrence directe avec Pininfarina, Bertone, Ghia, Vignale ou Michelotti, Serafino Allemano réalise des carrosseries inédites pour des voitures italiennes comme Abarth, Alfa Romeo, ATS, Ferrari, Fiat, Lancia, Maserati mais aussi ponctuellement sur des châssis de marques étrangères comme Aston Martin, Jaguar, Panhard, Renault ou Volvo, de véritables merveilles ....



allemano02.jpg allemano06.jpg


Le succès est lancé, et Serafino Allemano peut s’inscrire dans la lignée des grands carrossiers designers italiens qui feront de l’Italie, la capitale du design automobile de cette époque. Plusieurs constructeurs lui confient même l'étude et la réalisation de modèles uniques et totalement inédits spécialement baptisées "séries Allemano" pour les modèles d'automobile Ferrari 166 S, Alfa Romeo 6C 2500, Lancia Aurelia, Aston Martin DB2/4, Jaguar XK140, Renault 4CV ou Renault Dauphine ....






Ces voitures, bien que produites à la commande uniquement en édition très limitée et donc en très petites séries proposaient une finition et un assemblage vraiment très soigné. Elles ont inévitablement rencontré un succès considérable à la fois avec les clients et à la fois aussi avec les différents constructeurs qui comptaient Serafino Allemano dans leurs partenaires privilégiés. Ces succès signifiaient que Allemano été aussi reconnu à l'étranger pour la haute qualité de son travail ....






Le dessin des voitures de Serafino Allemano est généralement parfaitement équilibré, pas de tape à l’œil, comme on les aime, simplement taillé dans la discrétion. Contrairement à certains de ses concurrents rien d’ostentatoire dans ses carrosseries, c'est une de ses caractéristiques majeures. La renommée de Allemano traverse même les frontières européennes et fait le tour du monde, atteignant aussi le Japon où le carrossier de Turin reçoit des commandes de petites sociétés japonaises pour la construction de prototypes inédits secrets ....



allemano09.jpg


Au début des années soixante la société a déménagé dans de nouveaux locaux, toujours à Turin, dans la Via Pietro Cossa. Bien des petites marques renommées sont nées à l’époque de cette démarche artisanale singulière. La rentabilité à terme de telles opérations importait moins que le plaisir d’apposer son nom sur le capot d’une voiture réussie considérée aujourd'hui comme de véritables chefs d’œuvres. Mais la crise économique du début des années soixante aura le dernier mot et Serafino Allemano fermera son atelier définitivement en 1965 ....







Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Panhard Racing




Maserati A6G Allemano ...



Abarth 750 Spyder Allemano ...



Maserati 5000 GT Allemano ...






JPBlogAuto

lundi 26 janvier 2015

Anciennes publicités automobiles

Pour continuer à appliquer les bonnes résolutions prises en début d'année, je continue mon tri sélectif de plusieurs cartons de vieux documents que j'ai amassés au fil des ans . Je suis tombé sur une série d'affichettes publicitaires anciennes servant de campagne de promotion chez certains constructeurs automobiles . Une vingtaine d'exemplaires concernant quelques constructeurs de l'époque assez belle avec cet aspect vintage et kitch inimitable qui fait toute leur saveur ....

Bien sur inévitablement elles ont provoqué un petit sourire en coin quand je les ai vues si bien que j'ai immédiatement fais la relation avec les campagnes publicitaires actuelles dont tous les constructeurs automobiles nous abreuvent quotidiennement à la télévision . Si le soucis de provoquer l'achat est une constante, les arguments de vente, la présentation du produit ou le contexte sont vraiment d'une autre époque . Malgré toute cette publicité racoleuse, certains de ces constructeurs ont totalement disparu depuis, mais ces affichettes sont tombées pile poil pour alimenter un billet qui devrait plaire aux nostalgiques de la belle époque automobile, je vous les livre telle quelles ….

autoretro17.jpg autoretro18.jpg

autoretro01.jpg autoretro02.jpg autoretro03.jpg autoretro04.jpg autoretro05.jpg

autoretro06.jpg autoretro07.jpg autoretro08.jpg autoretro09.jpg autoretro10.jpg

autoretro11.jpg autoretro12.jpg autoretro16.jpg autoretro14.jpg autoretro15.jpg



JPBlogAuto

- page 1 de 17