@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Ford

Fil des billets

vendredi 13 septembre 2019

François de la Cloche - Artiste Peintre









François de la Cloche est un artiste peintre et illustrateur Français talentueux né en 1954 et vivant à Chaumont-en-Vexin une petite commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France. C'est un artiste assez particulier et plutôt atypique puisqu'il ne propose quasi exclusivement que des œuvres consacrées au " Monde Automobile " réalisées principalement au crayon de couleur ....





Depuis sa plus tendre enfance, François de la Cloche est un véritable passionné d’automobile. Après avoir effectué un parcours scolaire tout à fait classique, il va enchainer sur des études supérieures qui vont lui permettre d'obtenir un diplôme de l’ENSAAMA (l’Ecole Nationale Supérieure des Art Appliqués à l’industrie et des Métiers d’Art). Ce cursus scolaire va lui permettre de trouver rapidement du travail dans les années 70 dans le marketing automobile auprès du constructeur Simca puis après sa disparition chez Peugeot ....





Entrepreneur dans l’âme, François de la Cloche va ensuite poursuivre son parcours professionnel en prenant en charge une concession automobile, toujours pour la marque au lion. Lorsque soudainement en 2005, poussé par sa famille et ses amis, il décide de changer de vie et de voie et se réoriente vers son amour de toujours, l’art. Mais pas question pour lui d’abandonner pour autant les belles mécaniques. Il allait combiner les deux ....





François de la Cloche réalise depuis des œuvres colorées dont la particularité est d’être faites au crayon de couleur " polychromos de chez Faber Castel ". Les spécialiste connaissent bien ce type de crayons dont les couleurs intenses et les pigments résistent à l’eau et à la lumière, assurant la stabilité de l’œuvre. Quant à ses profonds reflets issus de la composition unique de la mine, ils permettent de subtils jeux de transparence ....





François de la Cloche décline donc de superbes œuvres mettant en lumière une voiture, toujours associée à un décor principalement au crayon de couleur, mais quelquefois aussi au simple crayon de papier Conté ou également à la sanguine. Ce décor peut être des chefs d’œuvre architecturaux historiques ou en rapport avec l’époque de la voiture illustrée, mais aussi des situations dans la nature (arbres en fleurs, couchers de soleil, neige) ou encore d’autre objets mobiles en arrière-plan. La passion du détail anime toujours François de la Cloche que ce soit pour des travaux sur commande ou pour des affiches. Ainsi, il pourra passer des heures à reproduire les rayons d’une roue Borrani, ou les reflets de lumière sur une aile avant de Bugatti ....





François de la Cloche ne se limite pas aux belles anciennes, comme les Ferrari, Bugatti, Hispano, mais s’intéresse aussi aux plus populaires comme par exemple les Peugeot 404 Cabriolet ou Ford Vendôme. Selon l’inspiration ou les commandes, les Supercars modernes sont aussi à l’honneur comme par exemple les Mercedes SLS ou Porsche 911. Son travail étant tellement précis et méticuleux, il ne réalise que seulement six à huit compositions par an. Mais certaines sont devenues maintenant célèbres, ayant été reproduite dans la presse comme par exemple la " Ferrari devant la Villa d’Este ". ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - François de la Cloche © - AutoNews






JPBlogAuto

vendredi 23 novembre 2018

Giovanni Savonuzzi Concepteur Designer









Giovanni Savonuzzi fait parti de ces concepteurs designers d'automobiles italiens que l'on qualifie de petits génies de la mécanique qui est né à Ferrara dans la province de l'Émilie-Romagne en Italie le 28 janvier 1911 et décédé assez jeune à seulement 77 ans toujours à Ferrara le 18 février 1988. Bien que ce nom ne vous parle sans doute pas énormément, il faut savoir que Savonuzzi a ouvert la voie à une nouvelle vague de voitures en établissant une nouvelle norme pour la gamme de voitures anciennes italiennes après la Seconde Guerre mondiale ....





Orphelin de son père Ezio malheureusement décédé pendant la Première Guerre mondiale, Giovanni Savonuzzi va effectuer un parcours scolaire primaire assez classique pour terminer par des études supérieures à l'Institut polytechnique de Turin ou il va obtenir un diplôme d'ingénieur en génie mécanique en 1939 ....





Tout juste diplômé, le jeune Giovanni Savonuzzi a été rapidement embauché chez Fiat Aviation pour la réalisation d'études et d'expériences dans les domaines de l'aérodynamique et des moteurs à turbine. Mais pendant la Seconde Guerre mondiale, il sera mobilisé pour servir en Albanie et donc ne retournera à la construction automobile qu'à la fin de la guerre en 1945 ....





Enfin libéré de ses obligations militaire et déjà titulaire d'une première expérience professionnelle chez Fiat Aviation, Giovanni Savonuzzi n'aura aucune difficulté à retrouver un nouvel emploi dans l'Italie de l'époque en pleine reconstruction. En fait il va être embauché par le constructeur automobile Italien Cisitalia pour succéder à Dante Giacosa en tant que directeur technique ....





C'est une époque de pleine expansion pendant laquelle Giovanni Savonuzzi a ouvert la voie à une nouvelle vague de voitures, notamment la Cisitalia D46 et la légendaire Cisitalia 202. Il a ajouté la touche finale à la 202, aux côtés des ingénieurs Piero Dusio et Battista Farina. La voiture est devenue l'un des plus beaux véhicules de tous les temps, l’une des plus belles voitures du monde, un design emblématique très apprécié qui a changé le visage de l’automobile de l’après-guerre étant décrite par tous les spécialistes comme une « sculpture à roulettes » ....





En 1948, après trois ans passé dans l'entreprise, Giovanni Savonuzzi va quitter Cisitalia pour travailler en freelance à son compte. C'est à cette époque qu'il va entamer des collaborations à haute valeur technique avec les plus grandes personnalités de la course automobile comme Dante Giacosa, Piero Taruffi, Ferry Porsche, Tazio Nuvolari, Rudolf Hruska, ou Carlo Abarth. C'est aussi l'époque ou Savonuzzi collabore sur plusieurs projets avec SVA, Ford, Pininfarina ou même son ancien employeur Cisitalia ....





En 1954, Giovanni Savonuzzi sera embauché par Luigi Segre, le nouveau propriétaire de la Carrozzeria Ghia avec lequel il avait combattu pendant la résistance, pour remplir le rôle de directeur général, en remplacement de Mario Boano. C'est la ou il va travailler sur la série de voitures à turbine à gaz « Supersonic ». Il a également conçu les innovantes Ford Futura, la Gilda ou la belle Alfa Romeo 1900. Ce furent des années de travail intense au cours desquelles on a découvert vraiment l'expression de son génie mécanique et de son génie artistique avec des réalisations pour par exemple Fiat, Ferrari, Jaguar, Aston Martin, ou De Soto ....





En 1957, Giovanni Savonuzzi est embauché par Chrysler pour devenir ingénieur en chef. Il a travaillé sous la direction de George Huebner, directeur de la recherche, et a participé au développement de la voiture à Turbine. Installé à Détroit, Savonuzzi étudie à partir de 1962 les voitures à l'épreuve des chocs ou des accidents afin d'essayer de trouver des solutions que recherchent de nombreux constructeurs automobiles qui sont sensibles à ce problème pour l'avenir de l'automobile ....





De retour dans sa patrie en 1969, Giovanni Savonuzzi devient directeur de la Recherche et Développement chez Fiat à Orbassano. Après avoir occupé les dernières années chez Fiat pour former un groupe d'experts techniques dans l'alimentation et l'évacuation des moteurs conventionnels et des systèmes de propulsion alternatifs, visant à diminuer les émissions nocives et polluantes, Savonuzzi a pris sa retraite en 1977. Pour occuper son esprit pendant sa retraite, il devient également professeur d'ingénierie mécanique dans son ancienne université et disparaît en 1986 ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Coachbuild
© - Carolenash © - Velocetoday





JPBlogAuto

vendredi 15 juin 2018

Michael Irvine Artiste Peintre









Michael Irvine est un artiste peintre américain très talentueux qui passionné depuis son enfance par l'automobile en a fait son métier en choisissant de peindre des "muscle cars" et des voitures de sport américaines sur ces toiles. Devenu célèbre et réputé, il vit de nos jours au Canada dans le sud de la province de l'Ontario proche de la ville de Toronto avec sa femme et ses enfants ....





Michael Irvine a effectué un parcours scolaire assez classique et a reçu sa première bourse d'art en 2e année du secondaire. A partir de cet intérêt initial, il était naturel pour Michael de graviter vers une carrière artistique. En mettant l'accent sur l'illustration commerciale, il a obtenu un diplôme du programme de design graphique du Grant MacEwan College d'Edmonton, en Alberta. Son expérience en illustration architecturale ainsi que son incroyable talent et son amour des voitures classiques, ont joué un rôle déterminant dans le développement de sa passion pour l'art automobile ....





Considéré aujourd'hui par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus grands artistes automobiles américain, Michael Irvine a de la chance de pouvoir faire ce qu'il aime et de le faire bien en produisant des œuvres dynamiques et à fort impact visuel. Son approche unique de l'aquarelle traditionnellement «fade» et son œil affuté pour tous les détails produisent des tableaux nets et éclatants qui deviennent vivants avec la couleur et la mise en scène. L'utilisation par Michael de surfaces réfléchissantes et d'images «cachées» dans l'image principale ainsi que son incroyable attention à la précision technique rendent ses peintures d'art automobile uniques et très captivantes ....





Maitrisant la technique à la perfection, le but de Michael Irvine est d'attirer le spectateur dans la scène qu'il peint tout en révélant lentement de plus en plus de détails de l'histoire qu'il désire leur montrer. Incroyablement détaillé, puissant, imaginatif et créatif, le surréalisme de l'œuvre de Michael vous invite à le rejoindre dans un voyage de découverte hyper agréable et flamboyant qui ravira tous les passionnés de belles voitures et principalement des puissantes américaines comme par exemple des Plymouth, Dodge, Chrysler, Mercury, Ford, ou des Mustang, Cobra, Daytona, Shelby ou encore des Corvette, Camaro, Nova, Chevelle, Firebird ou Impala ....





Maintenant reconnu pour son utilisation de la couleur à fort impact, des reflets multiples et variés, de la précision technique et de l'incroyable attention aux détails, l'artiste Michael Irvine avec son approche unique de ce qui est traditionnellement considéré comme un «médium libre» produit des œuvres maitrisées avec un sens aigu de la perspective, de l'échelle et de la composition. Mais c'est un style bien particulier qui prend beaucoup de temps pour chaque tableau. Il faut le temps de recherche des idées de thème, le temps de préparation des croquis, le temps de l'étude des teintes de couleur, au final ses peintures prennent des centaines d'heures à compléter. Et, il n'aime pas précipiter le processus ....





Avec une vaste connaissance des voitures, les peintures de Michael Irvine ne sont pas seulement vibrantes, créatives et excitantes, elles capturent à la fois l'esprit des voitures de sport de la génération classique mais aussi celui de la prochaine future génération en utilisant l'aquarelle vibrante. Il dessine à la main et peint à la main chaque pièce. Le travail est extrêmement détaillé, puissant et imaginatif si bien que son art est aussi bien suspendu dans les maisons, les bureaux, les entreprises, les commerces ou les garages, partout dans le monde ....





Michael Irvine attribue une grande partie de son succès en tant qu'artiste à sa femme et partenaire Linda, et à un groupe de revendeurs de son œuvre. Ce sont leurs efforts combinés qui permettent à son art non seulement d'être disponible dans sa galerie en ligne, mais aussi d'être vu en personne lors de nombreux événements, tels que des ventes automobiles comme Barrett Jackson et Mecum, ainsi que d'autres salons automobiles en Amérique du Nord. Le travail de Michael est très bien reçu au niveau international, avec beaucoup de gens qui achètent ses œuvres. Son travail est régulièrement repris sur de nombreuses couvertures de magazines automobile comme par exemple Mopar Collectors Guide ou Muscle Car Enthusiast ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Michael Irvine
© Automotive Fine Art - © Pacific Car Art




Michael Irvine Artiste Peintre ...








JPBlogAuto

- page 1 de 56