@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Getrag

Fil des billets

mercredi 16 novembre 2016

Lister Le Mans XJS - 1990











Lister est un petit constructeur de voitures de sport et de course britannique implanté à Cambridge, créé en 1954 par le pilote de course Brian Lister sous le nom de George Lister & sons, re-fondé en 1986 sous le nom Lister Cars. La firme créa sa première voiture de course en 1954, ses modèles utilisaient alors des mécaniques d'origines diverses, MG, Jaguar, Chevrolet, Coventry Climax, Maserati, Cooper ou Bristol. Lister s'imposa rapidement comme l'un des spécialistes Jaguar, à l'image d'un Alpina pour BMW ou d'un AMG pour Mercedes. L'usine est située depuis 1986 à Leatherhead, dans le Surrey et produit en petite série des Jaguar XJS modifiées ....





En 1990, la firme propose la très étonnante Lister Le Mans XJS dont l'objectif de production s'élève à 50 voitures. Basée comme on l'aura compris sur une Jaguar XJS, elle était principalement destinée à une clientèle plutôt aisée british, soucieuse de se démarquer des propriétaires de GT allemandes ou italiennes. En fait chez Lister on n'aime pas les berlinettes à moteur central dont on estime la conduite trop pointue et l'habitabilité insuffisante. On va donc conserver les cuir, bois précieux, moquette épaisse, qui font le confort de cette vénérable anglaise, avec son couple et sa classe, mais en lui faisant suivre une cure de jouvence pour le côté sportif ....





Les transformations pour l'insolite Lister Le Mans XJS sont assez importantes. Tout commence à partir d'une coque nue fournie directement par Jaguar. Les ailes sont découpées avant d'être élargies à l'aide de feuilles de métal soudées par points. Toute la partie arrière est remodelée. La banquette est reculée, les vitres latérales sont prolongées et la custode adopte une forme fast-back. Les feux arrière sont rehaussés pour encadrer un aileron. Ces modifications et le montage d'un gros réservoir d'essence de 128 litres ont bien sûr diminué la capacité du coffre à bagages. A l'avant, la courbure du capot a été prolongée et l'articulation de l'ouverture inversée. Les pare-chocs sont remplacés par d'imposants boucliers en fibre de verre montés sans jointure apparente et les traditionnels marchepieds sont raccordés aux passages de roue avec le même souci d'intégration minutieuse ....





Sur cette Lister Le Mans XJS les modifications apportées au train roulant sont aussi très importantes. Les articulations de la suspension avant sont inchangées mais la géométrie est retouchée pour diminuer les réactions. La flexibilité des ressorts, plus durs, est variable et les amortisseurs sont des Koni. Les points de fixation ont été rigidifiés et la direction, plus directe, a vu son assistance diminuée. Le diamètre des disques de frein ventilés est impressionnant, 33 cm et les pinces en alliage sont à 4 pistons. Un bâti tubulaire de renfort a été ajouté sous le plancher et le principe des demi arbres porteurs a été abandonné au profit de triangles inférieurs inversés de forte section, les disques de freins, non ventilés, ont été reportés dans les roues. Ils sont eux aussi commandés par des étriers à 4 pistons. Les roues de 17 pouces en alliage démontables sont chaussées des Pirelli P Zéro de la F 40, largeur 245 à l'avant et 335 à l'arrière. Enfin une tenue de route digne d'une vraie GT sportive ....





La Lister Le Mans XJS a donc vraiment changé suite à toutes ces modifications. Si à l’époque, sur la Jaguar originale, confort rimait avec hors-bord, ça gitait, ça tanguait, ça prenait du roulis, ça levait le nez ou plongeait au freinage, aujourd'hui tout ça est révolu. La suspensions en mode chewing-gum et le châssis pas très rigide qui ne permettaient pas d'exploiter la puissance en dehors d’une ligne droite, vous faisaient vite revoir vos ardeurs en vous donnant une leçon de physique avec un rappel sur la dynamique des forces. Cette nouvelle mouture revisité en profondeur gomme définitivement tous ces défauts. On a maintenant affaire à une véritable GT du type supercar. Le gros coupé Jaguar est enfin devenu sportif et séduisant ....





L'habitacle de la Lister Le Mans XJS appartient au monde de la course mais ici tout est soigné uniquement pour ce qui est du confort du pilote. L'habitacle est traité avec le luxe d'une Aston Martin ou d'une Bentley, à grand renfort de cuir Connolly dans la plus pure tradition anglaise. La planche de bord garde ses anciens inserts en bois massif. La climatisation les vitres électriques et le système audio sont conservés en l'état. Les sièges avant sont remplacés par des Recaro entièrement regarnis alors que des baquets individuels sont aménagés à l'arrière. Des inscriptions Lister en relief sont présente sur les sièges et les contre-portes. Un petit volant italien gainé de cuir remplace le modèle d'origine. L'instrumentation n'est pratiquement pas retouchée à l'exception du compteur de vitesse qui est gradué jusqu'à 320 km/h ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'incroyable Lister Le Mans XJS est disponible avec le moteur V12 Jaguar mais avec une augmentation de cylindrée de 5,3 litres à 7 litres. C'est le plus gros VI2 actuellement utilisé sur route. Les 7 litres ont été obtenus en augmentant l'alésage de 4 mm et la course de 14 mm. Les conduits d'admission et les culasses sont polis. Les arbres à cames au profil retouché actionnent des soupapes géantes de 45 mm de diamètre à l'admission et 37 mm à l'échappement. Les pistons forgés signés Cosworth font passer la compression à 11,2, en conservant les culasses utilisées sur les VI2 ancienne génération. La carburation est gérée par un système maison utilisant des composants Marelli Weber et des collecteurs d'admission spécifiques à deux papillons. La puissance passe à 496 à 6.200 tr/mn et le couple à 69 mkg à 3.850 tr/mn. Une autre version "Le Mans Specifications" propose deux turbos pour une puissance de 620 chevaux ....





Pour passer convenablement une telle puissance aux roues arrière, la motorisation de la Lister Le Mans XJS est accouplée avec une boite mécanique manuelle Getrag à 6 rapports dont l’arbre et les pignons ont été renforcés aidée par un embrayage bi-disque AP à commande hydraulique et d'un autobloquant lui aussi renforcé. Côté performances, la voiture, disponible en coupé ou cabriolet, est dorénavant capable d'atteindre 324 km/h, des performances du niveau de la Ferrari Testarossa, avec un 0 à 100 en moins de 5 secondes. Tout en gardant un confort de haut niveau, la Lister est devenue plus précise dans sa conduite et se montre facile et prévenante. Si elle n'a pas la rigueur d'une Alpina, cette lourde berline met une seconde pleine dans la vue à la Porsche Ruf CTR et encore, sans forcer ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V12 Jaguar à injection
  • Cylindrée : 7000 cm3
  • Puissance : 620 ch à 6500 t/mn
  • Couple : 69 mkg à 3.850 tr/mn
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : Manuelle Getrag à 6 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Lister




La Lister Le Mans XJS de 1990 ...



La Lister Le Mans XJS de 1990 ...








JPBlogAuto

samedi 7 décembre 2013

La nouvelle génération de la légendaire Ford Mustang







ford.jpg



La Mustang proposera un V8 5,0 litres et un 2,3 litres EcoBoost :
Bill Ford, Executive Chairman de Ford Motor Company, a dévoilé en première mondiale la nouvelle Mustang et pour la première fois en Europe ....


mustang1.jpg


  • La révélation se déroulera lors de l’événement « Go Further » de Barcelone devant un parterre de journalistes, concessionnaires et employés de la marque, et simultanément dans cinq autres villes sur quatre continents.
  • Proposée en coupé et en cabriolet, la nouvelle Ford Mustang reste fidèle au style qui a construit sa légende et promet des performances et des sensations exceptionnelles
  • La nouvelle Mustang européenne offrira le choix entre un V8 5 litres ou un nouveau moteur EcoBoost 2,3 litres et affichera un comportement routier de très haut niveau



mustang2.jpg

Ford Motor Company révèle aujourd'hui la nouvelle génération de Ford Mustang, la première en près de 50 ans d’histoire à être commercialisée sur l’ensemble des marchés européens. Bill Ford, Executive Chairman, lèvera le voile sur la nouvelle Mustang face à une audience d’environ 2 500 personnes, constituée de journalistes, concessionnaires et employés de la marque, lors d'un événement « Go Further » organisé à Barcelone (Espagne), l'une des six villes réparties sur quatre continents où la Mustang sera lancée simultanément.
Proposée en coupé et en cabriolet, la nouvelle Ford Mustang reste fidèle à l'héritage et au statut d'icône mondiale acquis en près d’un demi-siècle. Elle promet ainsi des performances et des sensations de conduite toujours aussi exceptionnelles.
« La Ford Mustang suscite la passion comme aucun autre véhicule, affirme Raj Nair, vice-président de Ford en charge du développement produit. Personne ne peut rester indifférent à son allure, à sa sonorité et à ses performances à couper le souffle, même sans l'avoir jamais conduite. La Mustang représente bien plus qu'une simple voiture, elle symbolise le cœur et l'âme de Ford. »

Plus de 9 millions de Mustang ont été vendues depuis le lancement de la toute première génération en 1964. Star des réseaux sociaux et du cinéma, elle détient le record de mentions « J'aime » attribuées à un véhicule sur Facebook et totalise plusieurs milliers d'apparitions dans des films, programmes télévisés, clips musicaux et jeux vidéo.
« Même dans les pays où elle n’a jamais été en vente, la Mustang peut s’appuyer sur sa renommée, sur son statut d’icône synonyme de performances, de liberté et d’optimisme, remarque Stephen Odell, vice-président exécutif de Ford Europe, Moyen-Orient et Afrique. La nouvelle Mustang est le plus bel exemple de l’accélération du plan produit de Ford. Innovante, tournée vers l’avenir, elle n'en reste pas moins fidèle à l'histoire qui a marqué les clients Ford sur plusieurs générations. »

Cette nouvelle Mustang a été développée avec pour objectif de concilier une puissance très élevée et un comportement routier dynamique tout en restant facile à conduire. Elle bénéficie de nombreuses technologies avancées de confort et d'aide à la conduite.
« Cette nouvelle Mustang est particulièrement attendue et nous sommes ravis que les conducteurs européens puissent désormais en profiter eux aussi », affirme Roelant de Waard, vice-président de Ford Europe en charge du marketing, des ventes et du service ....

Une authentique Mustang
Entièrement revu, le style de la Ford Mustang reflète tout le caractère de cette légende de l’automobile, que ce soit en carrosserie coupé ou cabriolet. Elle conserve les éléments de style essentiels du modèle d'origine, à l’image de son long capot sculpté et de son arrière musclé, mais dans une exécution contemporaine. « La première impression visuelle reste toujours gravée dans la mémoire. Lorsque l'on découvre ce véhicule, on voit immédiatement une authentique Mustang », souligne Moray Callum, directeur exécutif du style de Ford pour l’Amérique.
Plusieurs éléments clés définissent les lignes de la nouvelle Ford Mustang :

  • Une ligne de toit basse et une largeur imposante
  • Une silhouette élancée soulignée par un pare-brise et une lunette arrière très inclinés
  • Des feux arrière tridimensionnels en trois éléments
  • La réinterprétation contemporaine de la fameuse face avant en « nez de requin »

Les conducteurs de la Ford Mustang cabriolet apprécieront sa capote multicouche de série, qui abaisse le niveau sonore dans l’habitacle tout en contribuant à l'esthétique. Une fois repliée, le profil aérodynamique garantit d'agréables virées cheveux au vent.
Le poste de conduite inspiré de l'aviation associe des commandes tactiles et des boutons classiques. Il fournit toutes les informations nécessaires au conducteur grâce à une instrumentation claire et de larges écrans. L’espace aux places arrière profite de la largeur du véhicule et de l’implantation revue des éléments de suspension, tandis que les formes du coffre lui permettent d’accueillir deux sacs de golf.

L'expérience Mustang
La Ford Mustang est unique par son style, par les sensations de conduite qu’elle procure et par sa sonorité caractéristique. Ses moteurs et ses configurations de châssis ont été étudiés pour conserver tout le tempérament qui a bâti sa réputation tout en répondant aux exigences des conducteurs européens. Au célèbre bloc Ford V8 5,0 litres de 426 ch et 529 Nm, s’ajoute un tout nouveau moteur EcoBoost de 2,3 litres associant technologie et hautes performances, avec des consommations et des émissions de CO2 conformes aux standards européens.
« Ce moteur EcoBoost à la courbe de couple large et plate répond instantanément à chaque sollicitation du conducteur, qu’il s’agisse d’effectuer un dépassement ou d’exploiter ses performances sur une petite route sinueuse », affirme Dave Pericak, ingénieur en chef en charge de la Mustang. Le moteur EcoBoost 2,3 litres de la Mustang associe une injection directe d’essence, une distribution à calage variable et un turbocompresseur. Il bénéficie de technologies uniques pour son collecteur d'admission et son carter de turbo, qui lui permettent d’atteindre une puissance d’au moins 309 ch pour un couple de 407 Nm, des valeurs largement dignes de la Mustang. Outre la boîte mécanique à six rapports, une transmission automatique avec palettes au volant est proposée en option.

Une Mustang conçue pour les passionnés
La nouvelle Ford Mustang adopte de nouvelles suspensions à l’avant et à l’arrière. Un nouveau faux-châssis périmétrique contribue à rigidifier la structure tout en réduisant le poids, offrant ainsi une base solide pour le train avant, gage d'une tenue de route, d'une précision et d'un confort de suspension optimisés. De nouveaux éléments MacPherson à double rotule autorisent le montage de freins de grandes dimensions. Equipées de série de jantes 19'', les deux versions EcoBoost 2,3 litres et V8 GT de la Mustang européenne bénéficieront d’un système de freinage très performant.
A l'arrière, la nouvelle Mustang reçoit une toute nouvelle suspension indépendante à bras intégrés. La géométrie, les ressorts, les amortisseurs et les bagues ont tous été adaptés aux performances très élevées de la Mustang ainsi qu’aux habitudes de conduite et aux caractéristiques des routes européennes. Par ailleurs, de nouveaux porte-fusées en aluminium participent à la réduction des masses non suspendues, en faveur de la tenue de route et du confort.

Technologie intelligente
La nouvelle Mustang dispose de nombreuses innovations technologiques afin d’offrir au conducteur toutes les informations, la maîtrise et la connectivité qu’il souhaite. Selon son parcours, sur une petite route sinueuse ou même sur circuit, le conducteur peut adapter instantanément l'assistance de direction, la réponse du moteur, les réglages de la transmission et du contrôle de stabilité électronique en sélectionnant l’un des modes de conduite accessibles par un bouton sur la console centrale. Il profite ainsi à tout moment de la Mustang idéale.
Le système de contrôle de stabilité développé par Ford optimise les capacités dynamiques de la nouvelle Mustang grâce à des dispositifs tels que le différentiel électronique actif, capable de transmettre la puissance à chaque roue de manière à maintenir la trajectoire. Pour exploiter au mieux les performances sur circuit, la Mustang GT à boîte de vitesse mécanique reçoit de série un dispositif qui optimise l’accélération au démarrage.
La Mustang est bien sûr dotée de série du système de commandes vocales Ford SYNC avec un grand écran tactile pour piloter les équipements multimédias et assurer la connectivité. Les clients européens de la Mustang pourront bénéficier d'une navigation GPS avec affichage couleur central de 8'' associé à un système audio haut de gamme à 12 haut-parleurs.

50 ans de Mustang
Le 17 avril 2014 marquera le 50ème anniversaire du lancement de la première Ford Mustang. Cette nouvelle génération, qui fait partie des 25 nouveaux modèles que Ford lancera en Europe au cours des cinq prochaines années, continuera d'être produite aux Etats-Unis dans l'usine de Flat Rock.
« Dès le début, nous savions que nous n'avions pas droit à l'erreur en créant cette nouvelle Mustang, explique Dave Pericak. Nous l’avons totalement repensée pour en faire un modèle à la fois très performant, rapide, raffiné et séduisant, sans compromettre l'attrait légendaire associé à son nom dans le monde entier depuis cinq décennies. » ....

mustang3.jpg

Motorisations
L’accroissement de la puissance et du couple d'un moteur passe d’abord par la manière dont il aspire l'air dans ses cylindres et en évacue les gaz d'échappement. Ce premier objectif du développement du moteur V8 s’est traduit par les caractéristiques suivantes :

  • Soupapes d'admission et d’échappement surdimensionnées
  • Arbres à cames d'admission et d’échappement retravaillés
  • Ressorts de soupape rigidifiés pour une fermeture complète à haut régime
  • Nouvelle culasse coulée - orifices redessinés pour un passage plus direct vers les soupapes et moins de restriction du flux d'admission et d'échappement ; chambre de combustion adaptée à l'emploi de soupapes surdimensionnées
  • Bielles en acier fritté forgé pour un poids réduit et une résistance accrue à haut régime
  • Têtes de piston redessinées - découpes plus profondes adaptées aux nouvelles soupapes surdimensionnées
  • Vilebrequin en acier forgé rééquilibré pour supporter des régimes plus élevés

Ces améliorations doivent permettre au moteur V8 5,0 litres d’atteindre une puissance d’au moins 426 ch et un couple de 529 Nm. Le nouveau collecteur d'admission peut fermer partiellement ses orifices à faible régime moteur afin d’accroître les turbulences du flux d'air frais et améliorer ainsi le mélange air-carburant. Il en résulte un ralenti plus stable, une consommation et des émissions plus faibles. La distribution à calage variable côté admission offre désormais une plus grande plage de réglages, selon la plage de régimes et de charge moteur, gage d'une consommation et d'émissions réduites.

Transmissions
La Mustang associe des performances exceptionnelles à une remarquable facilité d'utilisation. Les conducteurs qui préfèrent une boîte automatique au quotidien mais souhaitent garder la main sur les changements de rapport pour mieux profiter de leur Mustang lors de certains trajets pourront opter pour la transmission à six rapports Select-Shift, avec palettes de sélection au volant. Le carter de la boîte automatique est redessiné et présente des nervures coulées qui accroissent sa rigidité et réduisent son poids. Ses embrayages optimisés et sa température de fonctionnement augmentée diminuent les frottements. La boîte de vitesses mécanique Getrag a été retravaillée pour offrir des débattements plus courts et une meilleure précision .....





La nouvelle Ford Mustang 2013, c'est ça ...





La nouvelle Ford Mustang 2013, c'est ça ...





La nouvelle Ford Mustang 2013, c'est ça ...





JPBlogAuto

lundi 5 décembre 2011

Opel Manta B I240 - 1978



OPEL MANTA B I240 ….







En 1862, le jeune et entreprenant Adam Opel prend la succession de l’atelier de ferronnerie de son père et le transforme en usine de production de machines à coudre . En 1886, il passe à la production de bicyclettes mais ce n’est qu’en 1900 que la firme commence la construction sous licence d’automobiles et il faudra attendre 1902 pour voir l’apparition de la toute première voiture entièrement de conception et de fabrication « Opel » . On peut donc dire que la marque fait parti du cercle fermé des plus anciens constructeurs automobiles d’Allemagne . En parfait accord avec l’esprit automobile germanique, « Opel » va produire des véhicules robustes, fiables, simples et économiques . De nombreux succès sportifs et une vaste gamme allant de l’utilitaire de base à la grosse berline de luxe lui vaudront rapidement une grande estime de la clientèle ….



De nos jours, Opel est l'un des constructeurs automobiles les plus traditionnels d’Allemagne, et l'un des plus grands constructeurs automobiles en Europe . Opel et sa marque sœur au Royaume-Uni, Vauxhall, vendent des véhicules dans plus de 40 marchés à travers le monde . L'usine de l'entreprise à Rüsselsheim a été transformée en l'une des usines les plus modernes dans le monde avec une capacité de production d'environ 180.000 véhicules par an . En 2010, sa part de marché a augmenté dans 18 des 27 pays européens, y compris le Royaume-Uni, la France, l’Italie et l’Espagne. Opel a été parmi les trois premières marques dans huit pays européens, y compris les deux plus grands marchés, l'Allemagne et le Royaume-Uni ….



Au début des années 70, la firme se bat sur les marchés avec un modèle qui a pour nom Opel Manta . La Manta est un coupé plutôt sympa produit de 1970 à 1988 en deux générations, Manta A (1970-1975) et Manta B (1975-1988) . Opel avait décidé à l’époque de produire la Manta pour rivaliser avec la Ford Capri . Elle partage sa plate-forme avec la première Ascona et sera remplacée en 1988 par la Calibra . Opel commercialise en 1972 la Manta 1200, équipée du moteur de la Kadett . Extérieurement, elle est très peu différente des versions mieux motorisées, mais sur la route, elle avoue un cruel manque de puissance avec seulement 60 chevaux . En revanche elle bénéficie de tout le confort de la Manta . Elle sera remplacée en 1975 par la très insolite Opel Manta B aux performances supérieures et au design subtilement restylisé ....



L’étonnante Opel Manta B I240 est donc un coupé assez sportif aux lignes élégantes que l’on pourrait facilement prendre pour une GT italienne tout droit venue d’un studio de design turinois réputé . En fait, elle offre un look fluide et harmonieux que pourraient envier quelques merveilles transalpines . Comme quoi les Allemands savent aussi faire du beau, souvenons nous que nous somme dans les années 75 . La face avant arbore un petit air de Lamborghini 350 avec ses phares enchâssés dans le capot . Quant à l’arrière, il se distingue par une courbe en pente douce qui descend harmonieusement du pavillon jusqu’au tombé de coffre . Les flancs ne sont que courbes et rondeurs pour englober des passages de roues plutôt larges . Les surfaces vitrées sont importantes comme la vaste custode arrière, mais aussi l’immense pare brise incliné qui participe grandement à ce design élégant et racé ....



Le châssis rigoureux et bien conçue de l’insolite Opel Manta B I240 est équipé d’une suspension spéciale rabaissée et plus sportive avec des amortisseurs à gaz à l'avant et à l'arrière ainsi que de quatre freins à disque plus performants ventilés à l'avant . Les trains roulants ne sont pas en reste avec les roues en aluminium Irmscher avant 7 x 15 avec pneus à carcasse radial acier en 195/50/15 et les roues arrières en 7x15 avec pneus à carcasse radial acier en 205/50/15 . En option il était possible de prendre la monte d une calandre 4 phares ( H4 + H1 ) pour une meilleure visibilité de nuit . Pour ce qui est de l’habitacle, on reste dans du germanique, fonctionnel, confortable, efficace, le tout avec une finition et un montage fidèle à la réputation . L’ambiance générale est plutôt sportive, mais le choix des matériaux et la bonne position de conduite donnent un certain confort à l’ensemble . La voiture est bien équipée et tout à porté de main, on s’y sent bien et c’est le principal . De nos jours, c'est devenu un modèle Vintage Classic très apprécié pour sa ligne sublime et sa robustesse légendaire ....



La belle Opel Manta B I240 de seconde génération disposait de nombreuses motorisations possibles . En fait, le client peut opter pour plusieurs motorisations qui démarrent par un modeste 1300 et s'élèvent jusqu'à un 2,0 litres . A chaque cylindrée correspond deux types de moteurs le N ou le S qui diffèrent par leur taux de compression et donc une puissance supérieure . Ainsi pour le 1900, la version N procure 75 chevaux, tandis que la version S à taux de compression plus élevé en revendique 90 . Avec l'injection, la puissance est alors de 110 chevaux, mais seul le 2 litres dispose de cette possibilité . Au sommet de la gamme, on trouve un moteur 4 cylindre de 2396 cm3 qui développe 136 chevaux à 6.000 t/mn pour 206 NM de couple à 4 100 t/mn accouplé à une boite Getrag à 5 vitesses . C’est un moteur qui fait preuve d'une bonne volonté et qui est assez vivace même s'il n'a pas le brio d'un moteur italien qui cherche sa puissance haut dans les tours . Le moteur allemand lui est plutôt rond, plus coupleux et surtout beaucoup plus souple . Les performances sont satisfaisantes, mais la voiture manque d’un peut de punch car elle accuse ses 1370 kg sur la balance ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 2.4 Litres
  • Puissance : 136 chevaux à 6.000 t/mn
  • Couple : 206 NM à 4 100 t/mn
  • Poids : 1370 kg
  • Vitesse : 200 km/h






La belle « Opel Manta B », c'est ça ...



La belle « Opel Manta B », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 3