@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Gian Paolo Boano

Fil des billets

vendredi 29 juillet 2016

Ermanno Cressoni







cressoni00.jpg



cressoni01.jpg


Ermanno Cressoni est né le 22 Juillet 1939 à Milan et décédé le 30 Juin 2005 à Milan en Italie. C'est un designer automobile Italien réputé qui n'a travaillé que dans son pays d'origine. Il a conçu des modèles très importants pour Alfa Romeo et Fiat au cours de sa carrière. De nos jours il est considéré par tous les spécialistes du monde automobile comme l'un des grands designers qui a eu le mérite de laisser la plus grande liberté aux stylistes, en encourageant l'expression de leur créativité et se déclarant prêt à accueillir des points de vue différents, au nom de l'innovation ....


cressoni03.jpg


Après avoir poursuivi avec succès des études d'architecture à Milan, Ermanno Cressoni tout juste diplômé est embauché à l'âge de 26 ans au Centre de Style Alfa Romeo à Arese en 1965. C'est à l'époque le tout premier architecte qui ai jamais été employé dans un centre de design automobile, du jamais vu dans la profession. Sa forte personnalité combinée avec de grandes qualités humaines, ainsi que ses compétences professionnelles ne sont pas étrangères à cette embauche qui sur le papier ne paraissait pas très évidente dans l'industrie automobile. Mais finalement ce choix assez osé du directoire de la firme surtout à l'époque va s'avérer gagnant ....





A partir de 1965 dès son embauche et pendant quelques années, le jeune Ermanno Cressoni va faire ses classes en apprenant ce nouveau métier avec application et sérieux. On lui confie l'étude graphique de lignes modernes pour peaufiner des idées de nouvelles voitures. Il étudie également des tableaux de bord différents et des emménagements intérieurs d'un nouveau genre pour habiller au mieux la gamme déjà existante mais aussi pour trouver du volume et de la place dans l'habitacle ....





En 1975, soit seulement dix ans après son embauche, la direction générale de la firme conquise par ses travaux prometteurs lui confie finalement la direction du Centre de design Alfa Romeo. Après avoir largement aidé dans le processus de création d'un grand nombre de voitures légendaires de la marque comme par exemple l'Alfetta GTV, Ermanno Cressoni va enfin pouvoir donner libre cours à son imagination et s'entourer des stylistes de son choix pour développer la gamme ....





Devenu responsable du Centre de Design alfa Romeo, Ermanno Cressoni s'attaque à la tâche avec l'aide de sa nouvelle équipe de styliste pour renouveler la gamme de la firme. Ensemble ils vont inventer en seulement deux ans les formes totalement radicales de la nouvelle Alfa Romeo Giulietta, une berline confortable et spacieuse qui sera produite à partir de 1977. Cette Guilietta va servir de modèle de base à la suivante qui sera encore une berline baptisée Alfa Romeo 33 à partir de 1983 ....





Ermanno Cressoni est considéré comme l'inventeur du design à arêtes vives, appelé «La Linea» ou la "ligne en coin", qui se retrouve sur les voitures de l'époque. En 1985 il dessine avec ce style une autre berline, la belle Alfa Romeo 75 pour laquelle il dépose un brevet qui concerne la console centrale qui comporte un espace de stockage supplémentaire à la suite de l'adoption d'un frein à main en forme de "U". En 1994, la marque propose la petite Alfa Romeo 145 une autre réussite dessinée dans son équipe par Walter da Silva équipée du moteur boxer 4 cylindres à plat ....


cressoni02.jpg

Suite au rachat d'Alfa Romeo par le géant Fiat, Ermanno Cressoni va s'occuper pendant un temps du design des deux marques avant de prendre le relais de Gian Paolo Boano à la direction exclusive du style Fiat. C'est à cette époque qu'il va s'entourer de styliste influents comme Chris Bangle, Walter de Silva ou Andreas Zapatinas qui plus tard deviendront eux aussi célèbres. Ainsi il dirige l'équipe qui donne naissance à la Fiat Cinquecento de 1991, un petit véhicule plutôt réussi, petit à l'extérieur mais grand à l'intérieur. En 1995, ce sera le tour de la Fiat Brava et son dérivé à 3 portes la Fiat Bravo qui seront élues voitures européennes de l'année ....





Cette fine équipe de stylistes dirigée par Ermanno Cressoni est également à l'origine de la très jolie voiture de sport connue sous l’appellation Fiat Coupé produite entre 1993 et 2000, la remplaçante à la fameuse Fiat 124 Coupé qui va bien vite s'imposer sur le marché avec le meilleur rapport prix/qualité/plaisir de conduire. Cette même équipe est également à l'origine du petit roadster très sympathique Fiat Barchetta avec une recette simple, un moteur pétillant dans un spider à deux places aux lignes à la fois rétro et sensuelles entièrement tourné vers la passion et le plaisir de conduite. Malheureusement cet architecte-designer qu'étais Ermanno Cressoni est mort à Milan en Juin 2005 après une lutte de plus d'un an contre le cancer ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © ItaliaSpeed - © Carcatalog



La Fiat Coupé de Ermanno Cressoni ...



L'Alfa Romeo 75 de Ermanno Cressoni ...



La Fiat Barchetta de Ermanno Cressoni ...





JPBlogAuto

vendredi 16 octobre 2015

Mario Felice et Gian Paolo Boano







boano00.jpg



boano01.jpg



La Carrozzeria Boano est une entreprise de carrosserie automobile italienne fondée à Grugliasco près de Turin en novembre 1954 par Mario Felice Boano avec son fils Gian Paolo Boano. Né en 1903 Mario Boano avait au début travaillé comme designer indépendant pour des entreprises comme Vignale, Viotti, Bertone, Farina ou Ghia dans les années 1930. En fait c'est lui qui a créé bon nombre des plus beaux design de ces grandes entreprises de carrosserie mais ces célèbres marques apposaient leurs noms sur les voitures et le travail de Boano continuait à rester méconnu ....


boano02.jpg boano03.jpg


Avec un parcours vraiment atypique, car après avoir été assistant dans la société Stabilimenti Farina, Mario Boano rejoint Battista " Pinin " Farina en 1930. A partir de 1934, il s'installe à son compte, et ouvre une menuiserie industrielle qui fournit aux entreprises de carrosserie les matrices en bois sur lesquelles sont formées les tôles des carrosseries. Ghia, qui avait exercé le même métier que Boano dans le passé, est l'un de ses clients. A la mort de Giacinto Ghia en février 1944, Mario Felice Boano est donc contacté par la famille pour reprendre en main la carrosserie car Giacinto Ghia l'avait de son vivant désigné comme étant son successeur ....


boano04.jpg boano05.jpg


Mario Boano est donc pendant longtemps l'un des carrossiers méconnus ou quasiment inconnu pour certains de l'histoire de la grande lignée de la carrosserie et du style Italien. L'histoire va changer lorsque Giacinto Ghia qui était sur son lit de mort, a demandé à sa femme de contacter Mario Boano pour sauver l'entreprise. Boano est intervenu, avec Giorgio Alberti, et a finalement racheté la société Ghia. Une toute nouvelle ère venait de commencer qui mettra en valeur le fameux travail effectué par Boano sous le nom de Ghia avec ses superbes design à faible ligne de toit ....


boano06.jpg boano07.jpg


La période de l'après guerre est vraiment préoccupante pour les carrossiers car à cette époque les châssis disponibles se raréfient. Pourtant à l'issue d'un travail acharné, Boano repositionne Ghia au sommet du style et du design italien. La carrosserie présente sous sa direction cinq voitures au concours d'élégance de Monte Carlo, et remporte finalement trois prix. Mais les châssis italiens faisant défaut, Boano s'adresse aux constructeurs français comme Delage, Talbot ou Delahaye ....


boano08.jpg boano09.jpg


A cette époque, le style automobile est encore hésitant et les designers utilisent toujours des formes modelées et arrondies largement agrémentées de multiples fioritures. Boano va se démarquer et opter pour un design conventionnel et il sera l'un des précurseurs à l'origine d'un style beaucoup plus épuré et fluide comme son ancien employeur Pinin Farina. C'est aussi à cette époque que Gian Paolo Boano obtient de son père le droit de réaliser sa première carrosserie du début à la fin basée sur un châssis d'Aurelia. La Lancia B Junior réalisée en deux exemplaires avec des calandres différentes attire l’œil du public au Salon Auto de Turin ....


boano10.jpg boano11.jpg


En bon dirigeant d’entreprise, Mario Boano désire susciter plus de commandes pour faire tourner à plein temps les ateliers. Il décide donc d'embaucher un jeune ingénieur Luigi Segre. Celui ci est particulièrement motivé par ses nouvelles fonctions, et prospecte à tout va pour finalement parvenir à séduire le troisième constructeur américain Chrysler par la qualité de son travail et ses prix compétitifs. Chrysler invite Mario Boano et Luigi Segre à Détroit, afin de prendre connaissance des projets en cours et des futurs développements possibles. Le succès est au rendez vous et bientôt, Luigi Segre devient associé minoritaire dans l'affaire ....


boano12.jpg boano13.jpg


En 1954 Mario Boano et Luigi Segre se séparent et Segre parvient à réunir tout seul suffisamment de capitaux pour racheter les parts de Boano. Mario Boano exploite une nouvelle entreprise dans la banlieue de Turin, la Carrozzeria Boano. Il fabrique de nombreux modèles hors série, tant sur des châssis européens qu'américains, pour des stylistes très réputés comme Virgil Exner ou Raymond Loewy, mais aussi pour son compte sur la base de ses propres design avec ce style qui lui est propre. Finalement la renommée de Boano en temps que designer reconnu viendra d'une seule voiture produite en 1956. Mais qu'elle voiture puisque bien que officiellement construite par la mythique marque Ferrari, elle portera le nom de Boano car il s'agit du superbe coupé Ferrari 250 GT Boano considérée comme un grand classique ....


boano14.jpg boano15.jpg


Malheureusement, dans un monde automobile où les véhicules se produisent à la chaîne et de moins en moins en « externe », difficile pour un carrossier de se faire une place. Boano arrête donc son activité de carrossier et s'engage en 1957 au département de style de Fiat comme designer. Il cède son entreprise à son associé Luciano Pollo et à son beau-fils Ezio Ellena et donc l'entreprise Boano est pour l'occasion renommée en Carrozzeria Ellena. Au final l'histoire du design automobile retiendra que les Boano père et fils ont produit de superbes voitures pour des marques aussi diverses et variées que Ferrari, Abarth, Fiat, Lancia, Simca, Jaguar, Karman, Alfa Romeo, Siata, Chrysler, Delage, Talbot ou Delahaye ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Boano - © Carcatalog




Ferrari 250 GT Coupé - Boano ...



Ferrari 250 GT Testarossa - Boano ...



Alfa Romeo 1900 CSS - Boano ...





JPBlogAuto