@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Golf

Fil des billets

vendredi 19 avril 2019

VW Golf GTI TCR - 2019







tcr00.jpg



La Golf est un modèle d'automobile dessinée par le designer Giorgetto Giugiaro et lancé par Volkswagen en 1974 afin de proposer un véhicule compact à hayon sur le marché. Bien vite, en 1976 le constructeur vas proposer une déclinaison avec un concept de petite voiture sportive à hayon et traction équipée d'un moteur à injection de 1,6 litres de 110 chevaux dans une caisse de 810 kg qui permettait de réaliser des performances de haut niveau pour l'époque, le tout bien suspendue avec une décoration spéciale. La Golf GTI était née ....





Depuis son lancement, la VW Golf a très largement trouvé son créneau de clientèle en Europe et en fait elle est même devenue un genre de voiture mythique au succès incontesté avec le temps. Cette 7e génération de Golf a été lancée en France en novembre 2012. Elle a obtenu 5 étoiles lors du crash test EuroNCAP, ainsi que 4 Advanced Awards, et elle a même été élue Voiture de l'année 2013, par le comité Car Of The Year à l’occasion du Salon de Genève 2013. Depuis 2017 et le lancement de la Phase 2 la Golf VII se décline en cinq niveaux de finitions dont la plus musclée Golf GTI TCR ....





Il faut savoir que parmi toutes les sportives modernes, certaines possèdent un historique plus fourni que d'autres. La Volkswagen Golf GTI fait clairement partie de cette caste et continue encore aujourd'hui à entretenir son histoire. Dans les grandes lignes, la Golf GTI c'est plus de quarante ans d'existence, sept générations, 2,3 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, bref, une vraie success story sur laquelle Volkswagen surfe encore aujourd'hui. Volkswagen dévoile le 9 mai 2018 une nouvelle version sportive compétitive de sa Golf, baptisée VW Golf GTI TCR sur le circuit du "Wörthersee GTI Meeting". Finalement, en janvier 2019, Volkswagen présente la version client pour la route de cette ultra sportive qui gardera la même appellation ....





La surprenante VW Golf GTI TCR a donc été revue en profondeur par les ingénieurs de la marque pour lui donner une tenue de route à la hauteur. Ainsi, ils ont dû revoir quelques éléments comme le carrossage par exemple, la hauteur de caisse a également été abaissée de 20 millimètres, le différentiel autobloquant qui permet de garder beaucoup de motricité en courbe, les suspensions pilotées, et un tas de petits détails qui au final procurent à la voiture un grip assez stupéfiant ....





La surprenante VW Golf GTI TCR reçoit des attributs esthétiques qui la distingue des autres GTI : toit noir avec aileron, bas de bouclier spécifique, diffuseur généreux, stripping décoratif sur les flancs et jantes de 19 pouces Reifnitz. Elle est un peu plus agressive que d’habitude, mais sans quitter son apparence politiquement correcte qu’elle cultive si bien depuis si longtemps. Sur la route, cette version est redoutable d’efficacité en vitesse de passage en virage et en freinage. Le différentiel Haldex et la direction conserve cette impression de légèrement filtrer le travail des roues avant ....





L'habitacle intérieur de la superbe VW Golf GTI TCR a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Bien que ce soit une sportive, l'habitabilité intérieure est assez spacieuse et la qualité des matériaux, le graphisme des écrans et les assemblages précis permettent de constater que la Golf 7 reste une référence en matière de présentation. en fait elle dispose de pratiquement tout ce que comporte le catalogue d’équipements et de technologies de la marque comme l'affichage numérique, le système multimédia 8’’ avec services connectés, le GPS et bien sur la climatisation ou aussi le volant multi-fonctions ....





Pour ce qui est de la mécanique, la VW Golf GTI TCR embarque un bloc quatre cylindres 2,0 litres TSI, avec filtre à particules, développant 290 chevaux de 5400 à 6400 tr/min et 380 Nm de couple de 1800 à 5300 tr/min. La puissance est transmise aux seules roues avant via une boîte de vitesses robotisée à double embrayage DSG à sept rapports qui dispose d'un système de refroidissement adapté avec deux radiateurs de liquide de refroidissement. Pour un poids de 1.410 kg, la firme annonce un 0 à 100 km/h abattu en 5,6 secondes et une vitesse maximale limitée électroniquement à 260 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 2.0 Litres
  • Puissance : 290 chevaux à 5400 tr/mn
  • Couple : 388 Nm à 1800 t/mn
  • Vitesse : 260 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Volkswagen - © Caradisiac - © Motor1 - © Turbo




La VW Golf GTI TCR - 2019 ...






JPBlogAuto

samedi 14 février 2015

Volkswagen Scirroco GLI - 1980









La Volkswagen Scirocco est une automobile, de la gamme coupé de type "2+2" (deux places avant plus deux places arrière), qui a été commercialisé par la marque allemande Volkswagen de 1974 à 1988 en France, et jusqu'en 1992 en Allemagne. Il porte le nom d'un vent saharien violent, très sec et très chaud qui souffle sur l'Afrique du Nord. Il y a eu deux modèles successifs du Scirocco, le Scirocco I produit à partir d'avril 1974, a été remplacé par le Scirocco II à partir de mai 1981. La Scirocco était un coupé élaboré à partir de la base de la Golf , dont elle avait toutes les caractéristiques mécaniques, mais avec une carrosserie différente, qui lui donnait une ligne basse un peu plus sportive ….


vwsirocco01.jpg


La firme allemande a commencé à travailler sur la Volkswagen Scirocco pendant le début des années 1970 quand le remplacement du coupé Karmann Ghia vieillissant a commencé a se faire sentir. La plateforme de la Golf commune à la Rabbit et aussi à la Jetta a été utilisé pour soutenir le nouveau coupé Scirocco, bien que presque toutes les parties de la voiture ont été remaniées en faveur d'une conduite plus sportive. Le design général et le style sont l’œuvre de Giorgetto Giugiaro, qui au final a créé un ensemble plus élégant et plus sportif que celui de le golf ou la Jetta. Paradoxalement, le coupé Scirocco est sorti six mois avant la Golf. C'est donc officiellement le troisième modèle à traction avant de la gamme VW après la K70 et la Passat. Durant toute la durée de sa production le coupé Scirocco fut construit dans les usines du carrossier Karmann à Osnabrück ….


vwsirocco02.jpg


Le 11 septembre 1975, le salon de l’Automobile de Francfort ouvre ses porte avec une attraction majeure sur le stand Volkswagen : la Golf GTI. « La Volkswagen la plus rapide de tous les temps », voici le message véhiculé par la publicité et il ne s’agit pas de paroles en l’air. Mais les études de cette Golf étaient belle et bien la Volkswagen Scirocco. En fait, chez VW, on ne se doute pas encore que le projet de Golf va devenir un best seller, avec plus d'un million d'exemplaires vendus, et les premières études sont d'abord réalisées sous le sceau du secret, en effet le premier prototype est un Scirocco doté d'un 1,5L à carburateur double corps ....


vwsirocco03.jpg


En matière de présentation, la Volkswagen Scirocco GLI est plutôt sympathique, avec un tableau de bord généralement bien pensé. On peut saluer en particulier le grand essuie-glace unique à trois vitesses et aussi l'essuie-glace et le lave-glace de la lunette arrière, le dessin agréable du petit volant, l'arrière transformable en "break grand sport", les sièges réglables dans les trois sens et aussi une accessibilité mécanique toute particulière. Le volume disponible à l'avant est plutôt satisfaisant avec une garde au toit un peu faible, mais l'exiguïté relative des places arrière est en grande partie due aux cotes d'encombrement du véhicule. Dans l'ensemble c'est toutefois une voiture facile à vivre au quotidien ....


vwsirocco04.jpg


Sans vouloir prétendre que c'est la moins coûteuse des voitures de sport de l'époque, il suffit de comparer à ce point de vue la Volkswagen Scirocco GLI à ses rivales pour apprécier un rapport prix-prestations très au-dessus de la moyenne. Sûre, facile et agréable à conduire, extrêmement brillante en toutes circonstances, la Scirocco GLI est une véritable et jolie voiture de sport. Face à ses rivales de l'époque, elle se retrouve nettement au-dessus du lot. Les Ford Escort RS 2000 MKII, les Innocenti de Tomaso, les Autobianchi A112 Abarth et les Renault 5 Alpine sont certes toutes attachantes et performantes, mais aucune d'entre-elles ne possède la force de la Scirocco, son homogénéité. Fiable, habitable, performante, pratique, la Scirocco GLI devient la coqueluche à la mode ....


vwsirocco05.jpg


Finalement, le seul reproche qu'on peut lui faire est un freinage peu endurant et une boîte à 4 rapports seulement. Dès 1978, la Volkswagen Scirocco GLI reçoit un radiateur d'huile et un embrayage plus gros. L'année suivante, VW tient compte des rares critiques émises par la presse et installe une boîte 5 vitesses. Cette modification fait en outre tomber la puissance fiscale de 9 à 8 CV. Très peu de changements vont toucher le modèle au long de sa production, ce ne seront en fait que de petites modifications de détails ou des améliorations pour le confort comme par exemple la climatisation ou le toit ouvrant coulissant et différentes peintures spécifiques ....


vwsirocco06.jpg


Les premiers Scirocco disposaient d'optiques de phares rectangulaires ou d'une calandre à quatre phares ronds ainsi que de deux essuie-glaces à l'avant. La calandre à quatre phares sur les modèles en finition TS puis GT et GLI fut rapidement généralisée, ainsi que l'utilisation d'un essuie-vitre unique sur tous les modèles. Les pare-chocs ont évolué en même temps d'un profil métallique à un bloc en ABS avec une âme en acier et les clignotants avant, dans les pointes d'ailes, ont également été retouchés.
Il est difficile de ne pas être satisfait par ses performances et le comportement de la voiture en toutes circonstances ne peut que confirmer ce sentiment. Agréable en ville en raison de sa souplesse et de sa vivacité en reprises, la Scirocco GLI est également une bonne routière, à l'aise aussi bien sur une autoroute que sur la plus sinueuse des routes secondaires ....


vwsirocco07.jpg


Pour la mécanique de la Volkswagen Scirocco GLI les ingénieurs vont jeter leur dévolu sur le 1600 cm3 doté d'une injection Bosch K-Jetronic qui équipe l'Audi 80 GTE. C'est une greffe osée pour l'époque puisque l'on considérait encore que la puissance limite admissible sur une traction avant était de 100 ch. Les ingénieurs lui greffent donc un 1600 cm3 aux cotes hyper carrées et une injection Bosch K-Jetronic lui permettant de développer 110 ch à 6100 tr/mn. Avec une boîte de vitesse à 4 rapports, cette "super" Golf pointe le bout de son capot à 185 km/h, malgré une aérodynamique peu favorable. L'allumage transistorisé fut monté à partir de 1980. Bien qu'elle soit très rare une transmission automatique pouvait sur option équiper la voiture ....


Caractéristiques techniques :

  • Type de moteur: 4 cylindres en ligne à essence
  • Disposition: Transversale avant
  • Nombre de soupapes: 8 soupape(s)
  • Cylindrée: 1588 cm³
  • Distribution: Arbre à cames en tête
  • Alimentation: Injection Bosch K-Jectronic
  • Puissance: 110 ch à 6100 tr/min
  • Couple: 138 Nm (14.1 mkg) à 5000 tr/min
  • Régime maximal: 6500 tr/min
  • Type de transmission: Traction
  • Boîte de vitesses: Manuelle 4 rapports / Manuelle 5 rapports
  • Poids: 810 kg
  • Vitesse maximale: 185 km/h





La Volkswagen Scirocco ...



La Volkswagen Scirocco ...







JPBlogAuto

lundi 2 avril 2012

Volkswagen Golf GTI 1800 - 1983



VOLKSWAGEN GOLF GTI ….







A la fin des années 60 et il paraît évident aux gens de chez « Volkswagen » que la relève doit arriver et doit en plus chambouler la gamme vieillissante et déséquilibrée de l'époque . En effet, toute la pérennité de la marque « Volkswagen » repose sur la vieille Cox', car les autres modèles du constructeur allemand ne parviennent pas à véritablement percer . Et aussi mythique que soit la Cox' aujourd'hui, au début des années 70, elle correspond tout de même à un modèle conçu avant la guerre . L'arme fatale sera la Golf dessinée par Guigiaro dont la production débute en Mars 1974 en variante 3 et 5 portes . C'est au cours de l'année 1975 que les ingénieurs maison, face au comportement particulièrement rigide de la coque autoporteuse de la petite VW Golf ont l'idée d'une version sportive . Pourtant, les premières estimations de production sont de 5000 exemplaires, non pas par an, mais au total . En réalité, on ne se doute pas encore que le projet de Golf "Sport" va devenir un best seller, avec plus d'un million d'exemplaires vendus, ni qu'elle va faire tant d'émules chez les concurrents au point de véritablement révolutionner la culture automobile pour les quinze années qui suivront ….



Les premières études de la Volkswagen Golf GTI sont d'abord réalisées sous le sceau du secret ou tout du moins officieusement puisque les ingénieurs passionnés travaillant sur ce projet le font sur leur temps libre . Le premier prototype est un Scirocco doté d'un 1,5L à carburateur double corps délivrant 100 chevaux . Ne trouvant pas satisfaction sur le plan mécanique, les ingénieurs vont jeter leur dévolu sur le 1600 cm3 doté d'une injection Bosch K-Jetronic qui équipe l'Audi 80 GTE . Au passage, le petit 1600 cm3 gagne 10 chevaux sous le capot de la Golf qui ne pèse que 780 kg, c'est une greffe osée pour l'époque puisque l'on considérait encore que la puissance limite admissible sur une traction avant était de 100 chevaux maximum . La mise en production est enfin décidée et le département des ventes, soucieux de la démarquer du reste de la gamme, la baptise "GTI" avec le "G" pour Grand, le "T" pour Tourisme et le "I" pour Injection . Et c’est ainsi que le 11 septembre 1975, le salon de l’Automobile de Francfort ouvre ses porte avec une attraction majeure sur le stand, la Volkswagen Golf GTI . « La Volkswagen la plus rapide de tous les temps », comme disait le message véhiculé par la publicité ….



Le chef designer de la Volkswagen Golf GTI, Herbert Schäfer est alors chargé de différencier la "GTI" de ses rivales par quelques détails qui feront référence comme les bordures rouges sur la grille de calandre , le spoiler avant plus imposant, les élargisseurs d'ailes en plastique noir, des jantes plus larges (175 au lieu de 155), le contour noir mat du pare-brise, ou le ciel de pavillon noir . Elle fera l'effet d'une bombe car si l'on compare la VW Golf I GTI 1600 face à ses rivales en 1976 elle se retrouve nettement au-dessus du lot . Les Ford Escort RS 2000 MKII, les Innocenti de Tomaso, les Autobianchi A112 Abarth et les Renault 5 Alpine sont certes toutes attachantes et performantes, mais aucune d'entre-elles ne possèdent la force de la Golf qui est l'homogénéité . Fiable, habitable, performante, pratique, la Golf GTI devient la coqueluche à la mode . Surtout, elle enterre les coupés qui sont beaucoup moins pratiques et aussi moins performants pour la plupart . Il faut dire que les trains roulants sont idéalement adaptés au châssis de la Volkswagen Golf GTI avec des pneus extra-larges (205/60 R 13), que la suspension d'origine est conservée en lui adjoignant des barres stabilisatrices et que le tarage des ressorts est finement ajusté, typé sport . Voilà comment une voiture familiale se transforme en bombinette, prête à avaler le bitume avec rage et les courbes avec aisance ....



La personnalisation de la Volkswagen Golf GTI se poursuit dans l'habitacle avec la fameuse balle de golf en guise de pommeau de levier de vitesses et les sièges sport revêtus d’un tissu à carreaux de style écossais . La légende GTI est en marche et va cannibaliser progressivement les petits coupés sportifs peu habitables, peu pratiques et dotés de performances égales voire inférieures . Dès 1978, la GTI reçoit un radiateur d'huile et un embrayage plus gros et l'année suivante, une boîte 5 vitesses . Toujours pour ce millésime, les petits pare-chocs sont remplacés par des modèles plus gros . En 1981 les feux arrière deviennent plus gros, le pare-brise est désormais feuilleté, les phares à iode apparaissent et la planche de bord, le volant et le pommeau de levier de vitesse sont redessinés . Le millésime 1983 est l'occasion pour VW de proposer une variante 5 portes . La Wolkswagen Golf GTI évoluera par la suite dans une tendance à l'embourgeoisement et toutes les versions suivantes tendront vers le confort mais sans perdre toutefois sur les performances . Basée sur la golf, sortie en 1974 et dessinée par Guigiaro, la Volkswagen Golf GTI malgré son aérodynamique peu favorable, mais pesant à peine 800kg et grâce à une bonne homogénéité, une excellente fiabilité, une habitabilité enviable et de très bonnes performances, va révolutionner le monde des sportives et GTI et deviendra au final une appellation que tout le monde enviera ....



Pour ce qui est de la motorisation l’étonnante Volkswagen Golf GTI serra d’abord proposée avec un 1600 cm3 à quatre cylindres en ligne aux cotes hyper carrées équipé d’une injection Bosch K-Jetronic lui permettant de développer 110 chevaux à 6100 tr/mn et un couple de 14 mkg à 5000 tr/min . A partir de 1983, un moteur de 1800 cm3 sera proposé qui développe 112 chevaux à 5800 tr/mn et un couple de 15,6 mkg à 3500 tr/mn . Plus que la puissance c'est le couple qui y gagne et donc, le moteur devenu plus coupleux et moins pointu perd un peu en sportivité pure mais gagne en souplesse . Un gain très net à la conduite qui se traduit par une meilleure souplesse d’utilisation et des reprises en progression, malgré l’allongement de la transmission toujours à 5 rapports . Les performances restent toujours d’actualité avec un beau 185 km/h en vitesse maximale, malgré un physique de « boîte à chaussures » et surtout en restant sous les 31 secondes au kilomètre départ arrêté et sous les 10 secondes au 0 à 100 km/h . Au vu du succès incontestable de l’insolite Volkswagen Golf GTI , tous les constructeurs européens ont dû à cette époque présenter une version musclée de leur petite citadine . Ainsi Peugeot a suivi avec la 205 GTI, Renault avec la R5 GT Turbo, Opel avec la Corsa GSE, Citroën avec l'AX Sport ou la Visa Chrono, ou Fiat avec la Ritmo Abarth ....




Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 1.8 Litres
  • Puissance : 112 chevaux à 5800 tr/mn
  • Couple : 15,6 mkg à 3500 tr/mn
  • Vitesse : 185 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 9’’8
  • Performance : Le 1000 m D.A en 30’’7






La « Volkswagen Golf GTI », c'est ça ...



La « Volkswagen Golf GTI », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 2