@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Hi-Tech

Fil des billets

dimanche 11 juin 2017

Gary Campesi Artiste Designer






campesi00.jpg


Gary Campesi, est un artiste designer et graphiste américain réputé très talentueux résidant dans la ville de Youngstown dans l'état de l'Ohio aux États-Unis. Il est doué pour le dessin depuis son plus jeune âge et passionné de vieilles voitures américaines et aussi de tout ce qui concerne le monde des Hot Rods, des Customs, des motos, des Muscle Cars et ce qui touche de prêt ou de loin aux sports mécaniques ....


campesi01.jpg


Après un parcours scolaire primaire des plus classique, Gary Campesi va poursuivre par des études supérieures à l'université de Bentleyville. Il va ensuite entamer un cursus spécialisé en étudiant l'art et plus particulièrement le design graphique et l'illustration à l'Institut d'Art de Pittsburgh d’où il sort diplômé en 1968 ....





Bien que ses goûts originaux étaient plutôt tournés vers l'architecture et l'aviation, son père golfeur professionnel le laissera libre de ses choix. Mais Gary Campesi dévore déjà à l'époque des magazines comme "Rod & Custom" ou "Car Craft" et la lecture assidue de cette presse spécialisée va lui ouvrir des horizons différents ou il découvre que des passionnés sur la côte ouest avaient imaginé une façon plutôt cool de vivre où des voitures amusantes très customisées semblaient être partout ....





Dès la fin de ses études, diplôme en poche, Gary Campesi va entrer dans la vie active professionnelle. Durant 35 ans il va en fait travailler dans l'industrie de la publicité, d'abord comme maquettiste, comme on disait à l'époque chez "Yaffe & Co", puis plus tard en tant que directeur artistique chez "Acme Road Runner Extermination Co", mais au fond de lui il est toujours hanté par les Hot Rods ....





Grâce à internet Gary Campesi découvre un jour les nombreux sites webs et divers blogs indépendants qui sont consacrés aux Hot Rod et aux créations artistiques sur le même thème, cette nouvelle culture lui saute au visage et le décide finalement à franchir le pas. Depuis il a arrêté la publicité pour devenir un illustrateur graphiste professionnel spécialisé dans les Hot Rods et les Customs, qu'il réalise le plus souvent pour la presse, les magazines mais aussi pour des commandes de particuliers ....





Avec maintenant une très longue expérience dans cette spécialité, le travail de Gary Campesi, qui passe son temps à dessiner et à produire plusieurs tableaux chaque semaine, est désormais reconnu et apprécié par de très nombreux fans qui font l'acquisition de ses œuvres aux États-Unis, en Europe, en Asie ou en Australie ....



campesi02.jpg


Gary Campesi réalise des œuvres en peinture acrylique ou à la gouache rehaussé à l'aérographe mais toujours avec un trait précis et réaliste. Son point fort que tout le monde apprécie c'est son inventivité sans bornes, son imagination débordante que bien souvent la technologie existante aurait du mal à suivre pour construire en réel ses dessins. C'est un génial créateur d'engins insolites mais beaux et élégants, un artiste vraiment très étonnant qui est rentré dans le marché mondial de l'art ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Gary Campesi - © 53 DeLuxe





JPBlogAuto

vendredi 5 mai 2017

Ultima GTR - 2000







ultima00.jpg



Actuellement, la marque automobile Britannique Ultima n'est pas vraiment connue du grand public. En effet, la société Ultima Sports Ltd est un petit artisan fabricant des voitures de sport qui est basé à Hinckley dans le Leicestershire en Angleterre comme il en existe encore quelques un de nos jours. Cette marque a été fondé par Lee Noble, le même homme qui a ensuite crée l'autre marque Noble. Depuis 1992, la marque appartient à Ted Marlow, le père, et Richard Marlow, le fils, qui ont l'ambition de construire "la voiture ultime" pour le sport tout en restant homologable sur route ouverte avec la volonté de ridiculiser tout ce qui roule sur la piste ....





Pour l'instant cette jeune société ne produit qu'une seule voiture, la performante Ultima GTR qui est une automobile super sportive ou supercar qu'elle décline en deux styles de carrosserie, un coupé baptisé "Ultima Evolution" et un roadster baptisé "Ultima Can-Am". L'originalité principale de la construction de cette voiture vient du fait qu'elle soit disponible à la vente à la fois en kit à monter soi même ou en voiture finie prête à rouler. L'autre originalité c'est qu'elle soit disponible avec un choix de différentes motorisations possibles allant de 534 à 1000 chevaux ....





L'insolite Ultima GTR, comme ses copines du même genre Cateram ou Lotus se plie bien évidemment à l'incontournable light is right ou "léger c'est bien" cher à Colin Chapman car elle ne pèse que seulement 960 kg et cela sans pour autant faire d'énormes concessions pour un usage routier homologué. Avec ses 4 mètres de long seulement pour presque deux mètres de large et culminant à juste un peu plus d'un mètre du sol, la superbe GTR ressemble étroitement aux divers prototypes de course vus aux 24 Heures du Mans au début des années 90. En fait elle n'en a pas que le look car elle repose sur un châssis tubulaire intégral et ce serait donc bien sur une grosse lapalissade de dire quelle est construite comme une pure voiture de course ....





Force est de reconnaitre que le défi technique technique était de taille car la belle Ultima GTR est prévue pour supporter jusqu'à 1000 chevaux aux seules roues arrière. Mais donc, attention, l'Ultima GTR est bien plus qu'une simple voiture de course ou une banale supercar. C'est en réalité tout simplement la voiture la plus rapide du monde. Pas encore en pure vitesse de pointe certes, mais la GTR possède déjà un nombre incalculable de records du monde comme celui du 0 à 100 km/h abattu en seulement 2,8 secondes en version GTR 720. La GTR s'est également promenée sur le circuit privé de Top Gear et y a humilié le reste de la production automobile mondiale de sport en améliorant le record du tour pour une auto de route de plus de 6 secondes pleines, effacées les Ferrari, Lamborghini, Bugatti, McLaren, ou Audi ....





La très étonnante Ultima GTR s'est aussi baladée sur la Nordschleife du mythique circuit allemand du Nurburgring ou elle a déjà bouclé un tour en moins de sept minutes et ou elle vise d'augmenter encore ce score pour établir un nouveau record officiel. Bref, la GTR est un authentique monstre pensé pour rouler plus vite que toutes les autres tout en étant homologable sur route. Elle utilise une suspension à double triangulation et des gros ressorts hélicoïdaux ajustables. La direction est à crémaillère, et offre 2,4 tours de butée à butée. Les roues de 18 pouces accueillent des pneus Goodyear Eagle F1 (235/45 ZR18 à l'avant, 335/30 ZR18 à l'arrière). Le freinage plutôt puissant est fort bien assuré par des énormes disques bien ventilés de 318 mm de diamètre commandés par des gros étriers à quatre pistons ....





L'habitacle de l'insolite Ultima GTR appartient au monde de la course et ne fait donc aucune concession en matière de finition dite de luxe, ici tout est soigné uniquement pour ce qui est du confort du pilote. Les portes papillon qui participent à l'originalité décalée de l'engin sont légères comme la plume et se referment d'un coup sec. Son design se limite à recouvrir les roues et le châssis de l'auto, il ne fait donc que respecter au mieux les impératifs d'efficacité pure. Certains ne la trouve pas très élégante, elle leur fait carrément peur, surtout avec l'aileron à l'arrière, mais elle a incontestablement une sacrée gueule. A coté, les autres GT ou supercar de la concurrence paraissent toutes gentilles d'un seul coup. Les rétroviseurs haut perchés et la forme en goutte d'eau ne sont pas étranger à cette sensation ....





Le démarrage du V8 de cette Ultima GTR rappelle qu'on a affaire à un bon gros bloc culbuté encore plus coupleux qu'il n'est puissant. Lorsqu'il est en marche, les plexiglas des vitres latérales se mettent à trembler et son grondement est un vrai régal dans les phases d'accélérations. Les vitesses de passage en courbe sont hallucinantes jamais de roulis et une prise de G latéraux vraiment impressionnante. Aucune aide à la conduite ne vous viendra en secours lorsque le gros V8 exprimera son trop plein de couple et de puissance, mais si vous avez le niveau l'efficacité de cet engin diabolique dépasse l'entendement. Une chose est sûre, son potentiel dépasse largement tout ce que vous pouvez imaginer. Pas étonnant dès lors que les Ultima GTR affolent tous les chronos de tous les circuits autour du monde ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'incroyable Ultima GTR est disponible avec au moins trois moteurs différents empruntés à Chevrolet. Le premier est basé sur le moteur 5,7 litres de la Corvette, sa cylindrée a été portée à 6,3 litres et sa puissance est de 534 chevaux 6.500 tr/min pour un couple de 715 Nm. Le moteur utilise une injection électronique multipoint et possède 16 soupapes. Il est monté en position centrale arrière, et est secondé par une transmission Porsche à cinq vitesses. Le second est une version V8 revu par American Speed, qui atteint 640 chevaux à 6.500 tr/min, et un couple de 759 Nm. Le dernier est une version plus puissante de 720 chevaux à 6.500 tr/min, et un couple de 770 Nm, celle-ci est réservée à un usage sur piste. Pour les versions en kit, le choix des moteurs et des transmissions est libre, mais la limite de puissance étant de 1.000 chevaux ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V8 Chevrolet
  • Cylindrée : 6300 cm3
  • Puissance : 720 ch à 6500 t/mn
  • Couple : 770 Nm
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : Porsche à 5 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Ultima




La Ultima GTR de 2000 ...



La Ultima GTR de 2000 ...








JPBlogAuto

vendredi 28 avril 2017

Shiro Nakamura - Designer






shiro00.jpg


Shiro Nakamura est un célèbre designer automobile Japonais né en Octobre 1950 à Osaka au Japon. Après un parcours scolaire classique ou il a réussi un baccalauréat en sciences, il à ensuite obtenu un diplôme en design industriel de la Musashino Art University de Tokyo, ainsi qu'un diplôme en design du transport de l'Art Center College of Design de Pasadena en Californie, d’où sa bonne pratique de l'Anglais ....


shiro02.jpg


Avec ces diplômes en poche, Shiro Nakamura ne va avoir aucune difficulté à rapidement trouver du travail. En 1974, à peine âgé de 24 ans, il va débuter sa carrière chez le constructeur japonais Isuzu, dont General Motors détient alors plus de 30 % du capital. Pendant une vingtaine d'années il va faire ses armes dans la société pour finir par occuper divers postes de haut niveau chez Isuzu Motors Ltd et même prendre en charge le développement et la conception de certains modèles en particulier comme par exemple le 4 x 4 Vehicross ou la berline Gemini. Finalement en 1997 il devient Vice-président chargé du plan produit d'Isuzu Motors aux Etats-Unis, et en 1998 Directeur général du centre de design d'Isuzu Motors Ltd ....





En 1999, au moment de la restructuration qui suit les accords entre Nissan et Renault, Carlos Ghosn le nouveau PDG du groupe fini par arracher Shiro Nakamura à Isuzu dans l'espoir que ce dernier va apporter chez Nissan une hausse des designs audacieux et donc une notable augmentation des ventes de la nouvelle gamme ....


shiro01.jpg




Shiro Nakamura succède donc chez Nissan à Jerry Hirshberg et rompt ainsi une tradition des stylistes japonais de fidélité à leur premier employeur. Mais il entre dans une entreprise partagée entre des productions très banales et des modèles de niches au style assez banal. Il va donc s'attacher à proposer un design innovant et distinctif aux productions automobiles de la marque en revisitant par exemple la citadine Nissan Micra, le SUV Nissan Cube ou le joli coupé sportif Nissan 350 Z ....





Au bout de seulement une année d'activité, Shiro Nakamura va faire des preuves incontestables de son talent si bien qu'en 2000, il va être nommé Vice-Président responsable du design chez Nissan, puis très rapidement Senior Vice-Président et Directeur Général de la création chez Nissan. C'est l'époque ou il pilote la naissance de nombreux modèles de série dit de deuxième génération qui ont rencontré le succès durant les années 2000 comme par exemple le luxueux SUV Nissan Murano, le coupé très sportif Nissan GT- R ou l'étonnant véhicule de loisir Nissan Juke ....





En 2007, Shiro Nakamura va également proposer l'insolite crossover Nissan Qashqai qui avec le All Mode 4x4i en fait un des SUV les plus fiables du marché et qui va donc rencontrer un certain succès. En 2010, il produit aussi à la surprise générale la voiture citadine 100% électrique très inattendue et étonnante Nissan Leaf qui avec sa nouvelle génération de batterie offre désormais 250 km d'autonomie théorique. En 2013, Shiro propose également une étude pour le Salon Auto de détroit sous la forme d'un luxueux crossover baptisé Nissan Resonance qui va recevoir un très bon accueil et trouver un écho très favorable auprès des journalistes spécialisés ....





En 2014, Shiro Nakamura va tout faire pour installer Nissan comme un constructeur moderne et innovant en proposant plusieurs concept cars vraiment très beaux au look résolument futuriste et inventif qui seront présentés et exposés dans les plus grands salons automobiles au quatre coins du monde. Ainsi la Nissan Friend-ME est une très étonnante berline cinq-portes high-tech qui tente de briser le moule de la berline classique pour séduire les jeunes automobilistes. Un autre modèle vraiment insolite c'est cette berline superbe et très sportive baptisée Nissan Sport Sedan qui change radicalement le genre. On remarque également le joli petit SUV urbain Nissan Kicks, un crossover compact fait pour la ville très élégant et racé. Pour finir, en 2016 il va proposer la Nissan Altima une berline intermédiaire confortable ....


shiro30.jpg




Maintenant qu'il est devenu Chief Creative Officer de Nissan , Infiniti et Datsun, Shiro Nakamura va s'occuper aussi plus particulièrement de la marque Infiniti pour laquelle il va travailler sur des modèles comme l'Infiniti M, G et FX. Mais on retiendra le fait qu'il a aussi supervisé pour cette marque des concepts cars vraiment novateurs et magnifiques comme cette supercar quatre places Infiniti Essence avec son moteur turbo à essence aussi sobre qu'un diesel. Il a aussi exploré la voiture de sport à la fine pointe de la technologie avec un look de Ferrari sur la superbe Infiniti Emerg-e à la motorisation de plus de 400 chevaux mais 100% électrique. Enfin il a également supervisé cette étonnante Infiniti Q80 Inspiration cette berline fastback 4 portes équipée d'un V6 de 550 chevaux et de la "conduite autonome" ....


shiro03.jpg


Pour couronner sa brillante carrière, Shiro Nakamura a reçu de nombreux prix pour son travail, parmi eux en 2010, il a reçu l'Award "EyesOn design Lifetime Achievement". En 2003, il a été introduit dans le classement de "L'Automobile Nouvelles All Stars Design". Il a aussi été nommé en 2010 par FastCompany Magazine 4ème personne la plus créative du monde. En 2014, il a également reçu un "Award Lifetime Achievement de l'Art Center Alumni". En 2015, Nakamura a été déclaré vainqueur du "Grand Prix du Design" au festival Automobile international de Paris. Désormais après cette carrière exemplaire il songe enfin à prendre sa retraite ....



Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Ideasondesign
© - Nissannews © - Carcatalog





Interview de Shiro Nakamura pour Infiniti ...



Shiro Nakamura sur le stand Nissan au salon de Genève ...





JPBlogAuto

- page 1 de 103