@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Hot Rod

Fil des billets

lundi 2 mai 2016

Chip Foose Design






foose00.jpg


Chip Foose est un illustrateur graphiste réputé qui est né le 13 Octobre 1963 à Santa Barbara en Californie aux États-Unis. Dès son plus jeune âge il s'est passionné pour l'automobile avec le secret espoir de pouvoir en faire un jour son métier. Après avoir entamé un cursus scolaire assez classique, il a ensuite poursuivi de plus longues études spécialisées se rapprochant de sa passion à l'Art Center College of Design en Californie dont il est sorti diplômé avec les honneurs et une mention en 1990 ....


foose01.jpg


Depuis tout jeune, ayant l'automobile dans le sang, Chip Foose a commencé à travailler sur des voitures à l'âge de sept ans dans l'entreprise de son père, la firme Project Design comme simple apprenti et même manœuvre. Assidu, appliqué et désireux d'apprendre, à l'âge de seulement douze ans, il avait déjà accumulé cinq années d'expérience et son père, une vrai légende de la conception de Hot Rods, Sam Foose, lui laisse peindre tout seul sa première voiture, une Porsche 356 ....





La brillante carrière de Chip Foose s’est toutefois construite par étapes, petit à petit, au fil des rencontres. Il commence par travailler pour Stehrenberger Design en tant que designer automobile puis pour Baker Sportronics pour qui il réalise des modèles et des prototypes de véhicules électriques utilisés par la Ligue américaine de Football et de Baseball. Il a participé au design et à la fabrication de nombreux véhicules vus dans des films célèbres comme "Blade Runner", "Robocop" ou encore "60 secondes chrono". Il est ensuite embauché chez le célèbre Boyd Coddington, ou il devient Président de la société Hot Rods by Boyd. Cette aventure dure jusqu’en 1998, date à laquelle il décide finalement de créer sa propre société personnelle ....





Sa société Chip Foose Design installée à Huntington Beach en Californie est donc spécialisée dans l’illustration, le graphisme, la conception, le surfaçage, le design et la construction complète d’automobiles et de produits liées à l’automobile. Tous ces produits sont disponibles aussi bien pour les particuliers que pour la télévision, le cinéma et les fabricants automobiles. Fort de tous ces succès, Chip Foose démarre les années 2000 sur les chapeaux de roues et signe une licence avec MHT Luxury Alloys lui permettant de commencer la production de jantes à son nom « Foose Wheels ». En 2004, il débute une série de show télévisés appelés « Overhaulin » diffusés sur de nombreuses chaines de télé américaines mais aussi à l'étranger ....


foose02.jpg




Auréolé de tous ces succès largement mérités, Chip Foose continue de s'occuper activement de son entreprise, mais il fourni également ses talents de consultant spécialisé en conception et design aux trois grands constructeurs automobiles américains qui ne manquent pas de faire appel à lui. ainsi, à l'occasion du salon SEMA (Specialty Equipment Market Association) aux Etats-Unis, en 2005, une Chevrolet Camaro convertible de1969, spécialement dessinée par Chip Foose fut exposée puis produite à 500 exemplaires. L'année suivante en 2006, au SEMA, c'est avec Ford qu'il annonce un partenariat pour produire des véhicules Ford signés Foose Design dont les premiers furent exposés en 2007 au salon auto de New-York ....





Au cours d'une carrière relativement courte, Chip Foose a été honoré à de très nombreuses reprises dans de nombreux domaines, en fait il accumule les honneurs et les prix pour son travail :

  • - La plus jeune personne à être intronisé au Temple Rod Hot of Fame.
  • - Intronisé au Hall Museum Darryl Starbird Rod & Custom Car of Fame en 2002.
  • - Intronisé au Grand National Roadster Hall of Fame en 2003.
  • - Intronisé au Detroit Autorama "Circle of Champions" Hall of Fame en 2012.
  • - Intronisé au San Francisco Rod et Custom Motorcycle Hall of Fame en 2005.
  • - Prix ​​Ridler en 2002, 2003, 2005 et 2015.
  • - Most Beautiful Award Roadster en 1995, 1996, 1999, 2000, 2001, 2003, 2006 et 2014.
  • - Le Goodguys Rue Rod de l'année en 1990, 1991, 1995, 1997, 1999, 2001 et 2010.
  • - Prix Diecast Temple de la renommée 2009.
  • - Meilleur Hot Rod au Bilsport Performance Show 2011.
  • - Meilleur Custom Car - 1954 Chevrolet "Air frais" au NACE Expo 2014.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Chip Foose s'est très régulièrement investi pour des œuvres caritatives concernant les enfants, il est actuellement vice-président de la Fondation Recherche contre la Progeria, en Californie ....




foose21.jpg


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube - © Chip Foose



Chip foose qui dessine, c'est ça ...



Chip Foose dans son studio ...



Visite de la société de Chip Foose ...






JPBlogAuto

jeudi 17 mars 2016

Steve Stanford - Artiste Dessinateur







stanford00.jpg

stanford27.jpg

Steve Stanford est un illustrateur graphiste célèbre qui est né aux Etats-Unis à Saint Louis dans le Missouri. Dès son plus jeune âge il s'est passionné pour l'automobile avec le secret espoir d'en faire une carrière. En fait il aurait attraper le virus lorsque l'un de ses proches voisins lui a donné quelques dessins de voiture qu'il avait lui même dessiné. Mais à l'époque étant vraiment trop jeune il était incapable de trouver un emploi stable dans le domaine de l'automobile, et il s'est alors enrôlé dans l'Armée de l'Air à l'âge de 18 ans lorsque sa mère l'a forcé à trouver un job ....





Alors qu'il travaille dans la Force aérienne, Steve Stanford a pu utiliser sa carrière militaire comme un filet de sécurité qui lui a permis de débuter sereinement le travail qu'il aimait dans le monde automobile. En effet, après avoir appris le PinStriping pendant son temps libre il a commencé à peindre pour des clients tout en étant en poste à la base aérienne de George en Californie. Rapidement son talent à été découvert par son commandant d'escadron qui, loin de le réprimander, lui a confié des travaux pour l'armé. Ainsi pendant tout le reste de sa carrière militaire, Stanford peint à la fois pour son escadron et aussi pour des clients extérieurs ....





Fraîchement déchargé de son poste dans l'Air Force à Salt Lake City au début des années 1970, Steve Stanford a immédiatement trouvé du travail à temps plein comme un artiste automobile. En fait il va rester à Salt Lake City ou un ex-militaire Wayne Roberson qu'il avait connu pendant son activité dans l'armé va lui proposer de travailler dans son magasin spécialisé dans les customs. Deux ans plus tard il sera aussi embauché par Vans artistique une autre boutique spécialisée en camionnette custom et ainsi ces quelques années vont lui permettre d'affiner son style ....





Après de nombreuses années de succès dans la scène personnalisée à Salt Lake City, Steve Stanford a finalement réussi à réaliser son rêve de pratiquer son art et d'en vivre assez confortablement tout en étant reconnu et apprécié. C'est alors qu'en 1980, il décide de s'installer en Californie pour donner un nouvel essor à sa carrière et il commence à cette époque à travailler avec le peintre de voiture de course Billy Carter, le propriétaire de Carter Pro Peinture à Chatsworth. Carter et ses associés se sont vite rendu compte que le jeune artiste avait plus de talent pour l'illustration et la création que pour le pinstriping. Donc rapidement ils vont lui donner une chance grâce en partie à un article paru dans Craft Magazine, qui va permettre à Stanford d'imposer finalement sa marque dans le monde de la voiture customisée ....





A partir de1982, la carrière de Steve Stanford prend véritablement son essor. Le rédacteur en chef de Craft Magazine, John Baechtel, ayant été impressionné par son travail réussi à lui obtenir un emploi d'illustrateur stable et valorisant. Démarré en autodidacte sans style bien précis, le travail de Stanford intègre désormais à peu près tous les aspects de la recherche, de la conception, du design et de l'illustration dans l'automobile. A partir de là, la légende de l'artiste va prendre des proportions épiques car chaque pièce que Steve crée est une entité unique en soi ....




stanford28.jpg


Depuis lors, la carrière de Steve Stanford est un véritable succès. Après avoir travaillé chez Carter pendant 12 ans, il a déménagé en 1992 pour travailler avec Pete Santini. Il va ensuite enchainer des postes sans cesse plus valorisant avec le Rodder Journal, puis à partir de 2002 Chuck Lombardo Jr ou il travaille toujours. Ses illustrations et ses travaux continuent à agrémenter les pages de certaines des plus grandes publications de l'industrie de l'automobile du monde entier et des magazines spécialisés les plus connus comme Hot Rod, Custom Car, Van Magazine, VW Magazine. Reconnu et apprécié des expositions lui sont même consacré ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © RoadKruzin



Steve Stanford - Artiste Designer ...



Steve Stanford - Artiste Designer ...






JPBlogAuto

lundi 4 juillet 2011

Volvo T6 Roadster - 2005



VOLVO T6 ROADSTER ….







La Suède est un pays ou les constructeurs automobiles ne sont pas légions, pourtant il en est un qui a acquis une renommée mondiale, « Volvo » . Ce constructeur typiquement nordique qui a débuté son activité par la construction de moteur d’avions, a depuis fait sa solide réputation en produisant une longue lignée de voiture classiques, solides, confortables et sures . Mais pourtant, les vrais amateurs de la marque le savent bien, sous couvert de son classicisme reconnu, la firme aime bien périodiquement créer la surprise, si bien qu’avec le temps, Volvo est devenu le plus méditerranéen des constructeurs suédois . Mais en 2005, Volvo a perdu la raison, on ne sait qu’elle mouche a piqué le maître du politiquement correct automobile qui entreprend d'être le plus "west coast" des constructeurs européens en présentant au "Sema Show de Las Vegas" un engin décoiffant dessiné d’un coup de crayon diablement inspiré par un ancien employé de la maison ….



La Volvo T6 Roadster, c’est son nom, présentée par Volvo Cars of North America, est un roadster qui a été dessiné par Leif Tufvesson, un Suédois pure souche qui a réalisé cette voiture de sa propre initiative . On ne s’attendait pas à pareille fête de la part du constructeur suédois qui nous enflamme rarement avec ses productions de série, pourtant Leif Tufvesson, génie malgré lui, a reçu les honneurs et de nombreuses distinctions (magazines spécialisés, salons tuning…) avec cette savoureuse machine qui se situe à mi-chemin entre le hot rod (ces américaines déjantées aux couleurs criardes hantant les fifties) et le dragster . Il ne manque pas de culot avec ce jouet qui est une voiture biplace dont le styliste a récupéré de nombreux composants des modèles de série Volvo, et plus particulièrement de la grande berline de la gamme . En fait, ce projet a débuté en 1998 et reprend beaucoup d’éléments de la S80 T6, un prototype sur lequel le designer avait travaillé auparavant, comme par exemple, la reprise du faux-châssis et des freins arrière . Cet insecte bourdonnant est en fait un condensé artistique de la récupération intelligente dont tous les détails ont vraiment fait l’objet d’un très grand soin et qui prouvent que l’artiste à pris tout son temps pour peaufiner à l'extrême sa belle Volvo T6 Roadster ….



Le design du Volvo T6 Roadster qui s'inspire fortement des fameux Hot Rods américains est d'ailleurs un des pionniers à avoir exploiter la filière du neo-retro . L’engin repose sur un châssis tubulaire en acier fait main avec des suspensions indépendantes . La carrosserie est en aluminium . Les roues avant ont 8,5 pouces de large et 20 pouces de diamètre contre 10 pouces et 22 pouces pour les roues arrières . Les freins avant disposent de disques de 330 mm avec des étriers à six pistons et ceux de derrière sont repris intégralement de la Volvo S80 . Enfin, pour la petite histoire, les sièges, l’instrumentation et les pédaliers sont eux aussi issus de la berline . Rien de plus que le strict minimum à bord, mais pour le look, un physique trapu et rebelle . Les superbes suspensions en double triangles avec des éléments Ohlins à bombonnes séparées suscitent elles-aussi le respect et semblent purement issues d’une monoplace . Le profil dévoile des lignes épurées, ultra lisses, sur lesquelles flotte un mini habitacle arrondi au toit vitré et galbé . Les dessous de la belle sont tout autant exaltants avec son châssis tubulaire rigide et léger . L’habitacle du Volvo T6 Roadster est un patchwork d'autres modèles de la gamme du constructeur suédois, les sièges, les compteurs, le levier de changement de vitesse et les pédales proviennent d'une S80, tandis que le volant a été emprunté à une S60 ....



Ne vous attendez pas à trouver le moteur sous le long capot du Volvo T6 Roadster . En effet, le moteur est un 6 cylindres en ligne biturbo de 2.9 litres de cylindrée emprunté à la S80 qui se cache derrière les deux sièges baquets . Légèrement modifié, il développe 300 chevaux au lieu des 268 d'origine . Volvo ne voulant pas commettre le sacrilège de faire un Hot Rod à traction avant, la transmission est confiée à une boîte de vitesses Geartronic à 5 rapports qui envoie la puissance aux roues arrières, comme une véritable sportive . Pour aider à garder une température moteur peu élevée, le couvercle du coffre arrière se soulève automatiquement lorsque la température programmée est atteinte dans le compartiment moteur . En outre, à l'avant, un petit compartiment contient les mécanismes pour les freins ABS et l'équipement haut de gamme audio HI-Fi . Au final, avec son look incroyable, sa motorisation énergique, ses suspensions sophistiquées et son freinage conséquent, le Volvo T6 Roadster présente toutes les caractéristiques d'un engin sportif qui doit vraisemblablement être très efficace sur circuit ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 6 en ligne
  • Cylindrée : 2.9 Litres
  • Puissance : 300 chevaux
  • Alimentation : Biturbo
  • Vitesse : 250 km/h limitée








La « Volvo T6 Roadster », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 2 de 3 -