@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Hybride

Fil des billets

vendredi 23 août 2019

Tushek TS 900 H Apex - 2018











Tushek est un jeune fabricant Slovène d'automobiles de type supercars plutôt méconnu fondé en 2012 par le pilote slovène Aljoša Tushek. Après avoir dévoilé au début de son activité son tout premier modèle, la Renovatio T500 avec succès, cette jeune marque a depuis lors attiré de nombreux nouveaux investisseurs et a ensuite délocalisé ses activités de la Slovénie vers l'Autriche pour aller s'installer dans la ville de Graz sur un ancien aéroport militaire, qui consiste en une piste de course privée à des fins de test ....





Suite à son déménagement et à sa recapitalisation, la société a également changé son nom en Tushek & Spigel, mais elle est toujours déterminée à développer des voitures incroyablement rapides et extrêmement légères sous le simple nom de marque Tushek. Après son premier modèle Renovatio T500 dévoilé en 2012, la firme a ensuite proposé en 2014 la Tushek TS 600 et dévoile en 2018 au salon Top Marques de Monaco la superbe Tushek TS 900 H Apex sa toute dernière création. Avec cette nouveauté, le petit constructeur slovène méconnu entre dans le cercle très fermé des producteurs d'hypercars hybrides rechargeables ....





La Tushek TS 900 H Apex est une sportive hybride et rechargeable PHEV (Plug-In Hybrid Electric Vehicle), c'est donc l’une des seules Hypercars à pouvoir être branchée sur une prise électrique classique. Elle est dotée de portes en élytre de type papillon et d'un toit amovible. A l’avant, le capot plongeant dispose de plusieurs entrées d’air alors que les ailes aux courbes prononcées accueillent de longues optiques. Plus bas, le bouclier prend forme avec une lame centrale et deux « ailes » conçues pour optimiser les flux d’air. Comme toutes les Hypercars, c’est bien la recherche d’efficacité aérodynamique qui ressort du design de voiture avec un peu plus de bestialité et un peu moins d’élégance que certaines Ferrari ....





Les flancs de la Tushek TS 900 Apex apparaissent eux aussi moins élaborés que certaines concurrentes et l’arrière de cette Hypercar et tout aussi « torturé » en termes de ligne malgré la présence de portes en élytre, et aussi du toit amovible de type Targa. Les ingénieurs de chez Tushek n’ayant pas fait dans la demi-mesure ni dans un compromis cherchant à affiner le design pour adoucir le look général, le résultat final est clairement bestial et respire la puissance brute et la performance au détriment de l'élégance ....





La Tushek TS 900 Apex repose sur un robuste châssis tubulaire développé en chrome-molybdène. Il en résulte un poids contenu de 1.410 kilos grâce entre autres à des éléments en fibre de carbone. Pour que le conducteur puisse pleinement exploiter le potentiel de ce châssis qui équipe cette voiture hors normes, les ingénieurs ont monté des pneus Pirelli P Zero Trofeo R sur des jantes BBS 19” en aluminium forgé et équipé ce bolide de freins Brembo ultra-performants pour la sécurité ....





L'habitacle intérieur de l'étonnante Tushek TS 900 Apex a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. En fait cet habitacle bien pensé est orienté vers la fonctionnalité avec par exemple l'ensemble des commandes tournées vers le conducteur. Le tableau de bord propose les compteurs nécessaires aux principaux contrôles avec avec une finition qui semble être soignée, ceci notamment avec de la fibre de carbone apparente, de l’Alcantara et des surpiqûres jaunes. Pour le reste, tout est assez simpliste au niveau de la console centrale et de la planche de bord. Seul le volant multifonctions de type F1 rappelle la performance ....





Sous le capot de la belle Tushek TS 900 Apex se cache un moteur V8 de 4.2 litres de cylindrée de type FSI d’origine Audi. Ce bloc est couplé à un compresseur pour développer 697 chevaux à 7.600 tr/min, la zone rouge est atteinte à 8.100 tr/min. Le couple du V8 étant de 690 Nm entre1 900 et 6 300 tr/min. A cela s’ajoutent à l’avant, deux systèmes électriques pour chacune des roues, d’une puissance totale de 480 kW/1.000 Nm, soit 653 chevaux, à savoir presque la même donnée que le V8 ! Les moteurs sont alimentés par une batterie au lithium de 7,5 kWh. La puissance cumulée est donc de 1.358 chevaux et le couple total est de 1.600 Nm. En termes de performances, la Tushek TS 900 Apex abat le 0 à 100 km/h en 2,5 s et peut atteindre 380 km/h de vitesse maximale ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : essence
  • Moteur : 8 cylindres en V
  • Cylindrée : 4,2 litres
  • Énergie : électrique
  • Moteur : 2 moteurs électriques (un par roue avant)
  • Puissance totale : 1.358 chevaux à 8.100tr/min
  • Vitesse : environ 380 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Tushek - © Motor1 - © AutoNews




Tushek TS 900 H Apex ...






JPBlogAuto

vendredi 5 juillet 2019

Lexus LC 500 Sport Plus - 2017











Lexus est un constructeur automobile de luxe, créé en 1989 par le groupe japonais Toyota. C'est la division haut de gamme de Toyota, dont le siège mondial est situé à Aichi, au Japon et possède des quartiers généraux à Bruxelles en Belgique et à Torrance en Californie. Les modèles composant la gamme Lexus sont, selon les pays, des modèles issus de la gamme japonaise de Toyota ou des modèles de conception propre à Lexus ....





Lexus a donc été créé pour être en quelque sorte le constructeur premium de Toyota qui mise avant tout sur une qualité de finition irréprochable. La marque Lexus est vendue en Europe, Océanie, Asie, Afrique, Amérique du Sud et en Amérique du Nord. Lexus est le premier constructeur haut de gamme à avoir incorporé des versions hybrides dans ses produits. En février 2019, Lexus annonce avoir produit 10.000.000 de véhicules en trente année d'existence, dont 1.450.000 d'hybrides-rechargeables ....





Depuis ses débuts, il y a près de trente ans, le tailleur de luxe du groupe Toyota n’avait jamais osé concevoir un "kimono" aussi spectaculaire. À la fois élancé et musclé, massif mais pas pesant avec ses 4,77 m de long et 1,92 m de large, ce coupé Lexus LC 500 Sport Plus provoque l’émoi et c’est exactement ce qui était prévu. Conscient, après de longues années, que concevoir la meilleure voiture du monde ne sert à rien si sa plastique ne provoque pas plus d’émotions qu’un frigidaire, Lexus a pris le taureau par les cornes en mettant directement sur la route ce superbe "concept-car" ....





C’est en début d'année 2016 que Lexus dévoilait à l'occasion du salon de Détroit (NAIAS) un petit bijou de coupé sportif, le Lexus LC 500 Sport Plus qui au premier abord ne ressemble à rien d’autre sur le marché actuellement. Nous sommes donc bien en présence d’une exclusivité automobile au design massif mais épuré. Sorti l’année dernière, le nouveau coupé sportif de luxe de la marque japonaise reprend trait pour trait le concept-car Lexus LF-LC présenté au salon de Détroit en 2012. Ce nouveau coupé LC propose des lignes directrices fluides et tendues, en imposant une face avant profilée, caractérisée par une calandre inversée style Lexus, pour garder les gênes de la marque, et d’une partie arrière pure, au galbe captivant, prononcé par des jupes creusées aux coups de crayons ambitieux. Le coupé japonais affirme haut et fort son caractère bien trempé ....





A la fois complexe et fluide, le design de la Lexus LC 500 Sport Plus, mené conjointement par l'ingénieur en chef Koji Sato et le designer en chef Tadao Mori, a été récompensé par le prix "Eyes On Design" et semble donc faire l'unanimité en s'imposant avec une identité très forte qui évite soigneusement de singer les codes du moment pour créer ses propres émotions. Les immenses jantes en alliage forgé de 21 pouces, le toit en carbone ne sont pas étrangers à cet effet "whaou !". Mais cela va bien plus loin, de la calandre, au maillage hypnotisant, aux feux avant et arrière qui ne ressemblent à rien de connu, en passant par des galbes généreux mais sans agressivité surjouée et de nombreux détails aérodynamiques la Lexus LC 500 séduit l’œil des amateurs comme des connaisseurs ....





L'habitacle intérieur de la superbe Lexus LC 500 Sport Plus a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Ça aussi, Lexus l’a bien compris et propose un accueil impérial à ses hôtes. Cuirs épais avec surpiqûres au cordeau, Alcantara utilisé sans compter, il se dégage une sensation d’opulence inégalée dans la voiture qui est aussi reconnue pour son sens de l’hospitalité. À cet étalage de richesses, ce coupé ajoute évidemment son lot d’équipements high-tech comme par exemple l'excellent système Hi-Fi Mark Levinson et ses 13 haut-parleurs ou le pavé tactile du système multimédia ou aussi un GPS performant. Au final ce luxe high-tech convainc et a surtout le mérite de ne pas singer ce qui se fait ailleurs ....





Sous le capot de la belle Lexus LC 500 Sport Plus, placée en position centrale avant, la pièce-maîtresse est bien connue puisqu'il s'agit ni plus ni moins que du V8 de 5,0 litres de cylindrée type 2UR-GSE. Avec sa culasse optimisée par Yahama, sa distribution variable, son collecteur d'admission à double conduit, ses bielles forgées, ses soupapes en titane, ses arbres à cames à haute levée et sa double injection D-4S, ce moteur délivre avec rage sa puissance de 477 chevaux à 7.100 t/mn et son couple de 540 Nm à 4.800 t/mn. Mais il est aussi capable d'une grande souplesse à bas régime et même de fonctionner en cycle Atkinson dans certaines conditions pour afficher une sobriété insolente. La transmission se fait aux roues arrières avec un autobloquant piloté à répartition vectorielle de couple et une nouvelle transmission robotisée automatique "Direct Shift" à 10 rapports. Bardée de toute cette technologie, la voiture offre des performances hors normes avec par exemple une vitesse de pointe de l'ordre de 270 km/h ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V8 multi soupapes
  • Cylindrée : 5.0 Litres
  • Puissance : 477 chevaux à 7.100 t/mn
  • Couple : 540 Nm à 4.800 t/mn
  • Vitesse : environ 270 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Lexus - © Autonews - © SportAuto




Lexus LC 500 Sport Plus - 2017 ...






JPBlogAuto

vendredi 11 août 2017

BMW i3 - 2014











On ne présente plus la marque BMW qui est une société industrielle allemande constructrice d'automobiles haut de gamme, sportives et luxueuses, fondée en 1916 par Gustav Otto et Karl Friedrich Rapp, dont le siège social est situé à Munich en Bavière en Allemagne. En 2016, le groupe BMW qui compte dans son catalogue les marques anglaises qu'il a racheté Mini et Rolls Royce a vendu plus de deux millions de véhicules automobiles ....





Si le plus gros de la diffusion des BMW est réalisé en Diesel sur le continent européen, le constructeur vend, à l'échelon mondial, principalement des versions à essence. Mais en Juillet 2013, la firme bavaroise innove et introduit la toute nouvelle série « i » pour ses modèles électriques, en commençant par la présentation de la BMW i3 qui fera sa première apparition mondiale au salon de Francfort 2013. La BMW i3 inaugure la gamme électrique i de BMW. Cette citadine se caractérise par de nombreuses innovations technologiques, qui devraient marquer un nouveau départ pour l’automobile électrique, elle incarne la nouvelle ère de l’électromobilité, avec un design visionnaire et une structure révolutionnaire, des performances dynamiques et une connectivité innovante ....





La Nouvelle BMW i3 a reçu le prix de Voiture Urbaine de l’année 2017 au New York International Auto Show le 12 avril dernier. La Nouvelle BMW i3 n’est vraiment pas une voiture comme les autres. Tout commence par son architecture, audacieuse et intelligente, puis, par une volonté d’être aussi innovant que durable qui s’exprime jusque dans les moindres détails. Alors que le design compact de la carrosserie propre à l’architecture Life Drive confère à la BMW i3 une meilleure agilité, sa silhouette fluide et son long empattement vous offrent un habitacle généreux ....





Avec ses portières antagonistes au dessin si étrange, la Nouvelle BMW i3 intrigue, mais sa singularité ne se limite pas au design de carrosserie. En effet sa cellule intérieure, construite en plastique renforcé de fibres de carbone du type PRFC, est dotée d’un espace habitable pratiquement équivalent à la série 3. Ce tour de force pour une petite citadine propose donc une cellule compacte rivetée sur un châssis en aluminium incorporant dans le plancher ses batteries Lithium-Ion ainsi que son moteur électrique disposé à l’arrière et propulsant les roues arrière. C'est une voiture propulsion dont la transmission est assurée par une boîte avec un seul rapport avec un moteur électrique doté de la technologie BMW eDrive, qui permet la récupération d’énergie lors des phases de freinage ou de décélération ....





Mesurant un peu moins de 4 m de long et pesant moins de 1200 kg, la BMW i3 est pourvu d’un habitacle permettant de voyager à cinq personnes. Ses portes antagonistes sont synonymes d'absence de montant central ce qui autorise une accessibilité très convenable aux places arrière. Au niveau du chauffage BMW a étudié un système de pompe à chaleur disponible en option dont l’efficience énergétique est jusqu’à 50 % supérieure à celle d’un système conventionnel. Son coffre dispose d’un volume de 260 dm³ extensible à 1,1 m³ quand les dossiers des sièges arrière sont rabattus, mais le petit coffre situé à l’avant est uniquement dédié aux câbles de recharge. La voiture affiche une consommation électrique de 12,9 kWh/100km. Avec le prolongateur d’autonomie, la consommation électrique passe à 13,5kwh/100 km et la consommation de carburant est de 0,6 l./100 km ce qui offre 200 km d’autonomie en mode normal et 400 km en mode Range-Extender ....





L'habitacle de la belle BMW i3 est élégant, soigné, moderne et plutôt hi-tech. Des matériaux innovants donnent à l’habitacle à la fois une touche futuriste et « brute de coffrage » vraiment inédite. Un grand écran central de taille semblable à une tablette informatique affiche les données de l’ordinateur de bord ainsi que les applications spéciales comme « BMW ConnectedDrive » dédiée aux appels d’urgence et aux communications. Le conducteur qui maitrise déjà le système « BMW iDrive » se sentira immédiatement à l’aise avec les fonctionnalités de cet équipement de bord. Le statut de charge de la batterie ou l’autonomie restante en mode électrique peuvent être contrôlés par smartphone ou par l’application dédiée « BMW iRemote » ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'insolite BMW i3 est vous l'aurez compris un véhicule 100% électrique dans sa version classique mais aussi hybride avec l'option « Range EXtender ». Ce qui veut dire que la motorisation de base est un moteur tout électrique de 125 kW dont la capacité de la batterie est 60 à 94 Ah qui développe une puissance de 170 chevaux avec un couple maximum de 250 Nm, dans cette configuration la voiture est dans la catégorie Zéro Emission de CO². Avec l'option "Range EXtender" on passe en mode hybride avec l'appoint d’un petit bicylindre en ligne de 650 cm³ développant 34 chevaux à 4300 rpm. Ce moteur thermique quatre temps est alimenté par un petit réservoir de 9 litres d’essence. Cette option permet à la i3 de prolonger son autonomie d’une petite centaine de kilomètres, mais l’alourdira aussi d’environ 120 kg et elle perd alors son statut de « Zero Emission Vehicle » ....


Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Électrique + essence
  • Moteur : Électrique
  • Couple : 250 Nm
  • Puissance : 170 ch
  • Transmission : Directe
  • Moteur hybride : 2 cylindres en ligne
  • Cylindrée : 650 cm³
  • Puissance 34 chevaux à 4300 rpm



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © AutoNews - © Caradisiac - © BMW




La BMW i3 ...



La BMW i3 ...








JPBlogAuto

- page 1 de 10