@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Hypercar

Fil des billets

vendredi 22 mars 2019

Koenigsegg Jesko - 2019







jesko00.jpg



Koenigsegg est un constructeur automobile suédois spécialisé dans les modèles de voitures de sport de grand standing. La marque qui est installée à Ängelholm a été créée en 1994 par Christian von Koenigsegg, un tout jeune entrepreneur alors âgé de 22 ans seulement. La firme est aujourd'hui détenu à 49 % par Eker Group, et les autres actionnaires sont l'entrepreneur américain Augie Fabela et le constructeur automobile chinois Beijing Automotive. En 2013 est sortie de l'usine la centième voiture depuis la création de la marque qui emploie d'aujourd'hui 80 personnes et augmente sa production de quinze à trente voitures par an ....





Introduite au salon de l'automobile de Genève 2019, cette toute nouvelle voiture de sport à moteur central produite en série limitée par le constructeur automobile suédois Koenigsegg succèdera à la petite lignée des autres modèles emblématiques déjà produits comme la CCR, la CCX, la Agera, ou la Regera. Elle est baptisée Jesko en hommage au père du fondateur de la marque, Jesko Von Koenigsegg. Ce bolide dessiné par le designer David Craaford, dont la production sera limitée à 125 unités, sera disponible homologuée dans le monde entier ....





La course à la voiture la plus rapide homologuée pour la route ne concerne qu'une poignée de constructeurs comme McLaren, Hennessey ou Bugatti dont Koenigsegg fait partie. Avec sa superbe Koenigsegg Jesko, la marque a conçue, non plus une voiture de Grand Tourisme, mais une voiture de piste à hautes performances, axée sur une force d'appui aérodynamique très élevée et une tenue de route encore plus précise. Le but non avoué mais recherché est d'essayer d'atteindre une vitesse de pointe de 500 km/h ou au moins de flirter avec cette barre hallucinante ....





Le design de la superbe Koenigsegg Jesko reprend des lignes qui ne sont pas sans rappeler la marque, avec une surface vitrée panoramique autour de l'habitacle. Devant, une large lame de carbone permet à l'air de s'engouffrer et d'être redistribué vers les roues avant, de glisser vers les roues arrière, mais aussi de ressortir par une large ouïe sur le capot. L'air qui passe au-dessus est happé par un large aileron dont les montants sont fixés vers l'habitacle. Le flux d'air redirigé vers les roues arrière sort par un large diffuseur chargé de plaquer la voiture au sol, conjointement avec l'échappement central situé juste au-dessus, à l'image de la solution qui avait été adoptée sur la McLaren P1 ....





La coque carbone utilisée dans la Koenigsegg Jesko intègre une structure monocoque en aluminium pour une rigidité accrue. La Jesko est dotée d'amortisseurs Triplex à l'avant et à l'arrière, combinés à des amortisseurs Öhlins traditionnels. Un amortisseur arrière horizontal empêche l’arrière d’appuyer sur le sol pendant les fortes accélérations. Les amortisseurs avant stabilisent la voiture à haute vitesse, tandis que la direction arrière active assure une stabilité accrue à tous les niveaux. La voiture est équipée de série de roues à blocage central en aluminium forgé de 20 pouces de diamètre à l'avant et de 21 pouces à l'arrière. Les pneus sont des Michelin Pilot Sport Cup 2 R. Le système de freinage utilise des disques en carbone-céramique ventilés ....





L'habitacle intérieur de la superbe Koenigsegg Jesko a lui aussi été particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Bien que ce soit une stricte deux places, l'habitabilité intérieure est plutôt spacieuse est bénéficie d'un toit découvrable grâce à un système Targa. Le volant est placé devant un écran numérique tandis que la console centrale, épurée, affiche un écran tactile qui surplombe une finition chrome qui entoure notamment le levier de vitesses. Le confort n'est pas négligé car la voiture est toujours dotée d'équipements tels que la climatisation, un système d'info-divertissement avec écran de 9 pouces, Apple CarPlay et le chargement du téléphone USB. La voiture a un écran de 5 pouces monté derrière le volant affichant des informations vitales pour le conducteur. Les sièges en cuir sont munis d'une coque en fibre de carbone creuse mais sont réglables électriquement ....





Sous le capot, la belle Koenigsegg Jesko utilise le bloc bi-turbo V8 5.0 litres de la précédente Agera qui a été revu en profondeur. Avec de l’essence normale E10, le bloc fournit une puissance de 1280 chevaux, mais avec du E85 éthanol, la puissance monte à 1600 chevaux pour un couple de 5.100 tr / min. Grâce à un vilebrequin nouvellement développé et à des pistons plus légers et à l'injection multipoint, le nouveau moteur tourne à 8.500 tr/min. Pour éliminer le creux du moteur, un système spécial de compresseur envoie directement de l’air dans les turbos pour les rincer. Le moteur est couplé à une boîte de vitesses à embrayages multiples à 9 vitesses qui dispose de 21 combinaisons possibles grâce à sept embrayages offrant un temps de changement de rapport allant de 20 à 30 millisecondes. Il possède également un mode overdrive appelé "Ultimate Power On Demand". Bardée de toute cette technologie, la voiture offre des performances hors normes ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence normale E10 ou E85 éthanol
  • Moteur : V8 biturbo
  • Cylindrée : 5.0 Litres
  • Puissance : 1600 chevaux à 8.500 t/mn
  • Couple : 1573 Nm à 5100 t/mn
  • Vitesse : environ 500 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Koenigsegg - © Autonews - © Motor1




Présentation de la Koenigsegg Jesko au Motor Show de Genève - 2019 ...






JPBlogAuto

vendredi 2 novembre 2018

Aston Martin Valkyrie - 2018











Aston Martin est une célèbre marque anglaise de voitures de luxe et de course, créée en 1913 par Lionel Martin et Robert Bamford. Basée à Gaydon, dans le Warwickshire en Angleterre, elle est une filiale de Prodrive Motorsport depuis 2007. En 2017 soit dix ans aprés ce changement de propriétaire, la vénérable firme britannique lance un programme pour construire une "GT hypercar" qui dépasse l'entendement, sans nul doute l’un des modèles les plus attendus de ces prochaines années par les aficionados de la marque ....





Pour essayer de se faire une place sur le segment très prisé de ces nouvelles mais encore rares "Hypercars", Aston Martin s'est adjoint pour cet ambitieux projet la collaboration de l'écurie Red Bull Racing de Formule 1 avec laquelle elle est déjà liée par un accord de partenariat technique et de sponsoring dans le Championnat du Monde de F1. Le challenge est difficile car on doit affronter quelques illustres mais rarissimes célébrités comme la Bugatti Veyron, la Bristol Fighter T, la SSC Ultimate Aero 2, la Zenvo ST1, la Koenigsegg One, la Hennesey Venom GT, ou la Bugatti Chiron, un marché de niche de moins d'une douzaine de voitures ....





Le monde de ces "hypercars" ne cesse de progresser. Si la Bugatti Veyron a été la première à franchir la barre des 1.000 ch en 2005, elle est aujourd'hui largement rattrapée par une concurrence de plus en plus féroce. Mais la course aux chevaux n'est plus la véritable finalité. Il s'agit à présent d'augmenter les performances en optimisant au maximum le rapport poids/puissance, à l'instar de la F1. La version finale du projet AM-RB 001 avec Red Bull, désormais baptisée pour sa future commercialisation Aston Martin Valkyrie, remplie ces conditions car elle affiche en effet la bagatelle de plus de 1.000 chevaux pour seulement 1.000 kg ....





Conçue par le célèbre Adrian Newey et le designer de Red Bull Racing, l'insolite Aston Martin Valkyrie fait la part belle à la technologie la plus Hi-Tech et donc fatalement au carbone. En effet, la structure de la voiture ainsi que son châssis et sa carrosserie sont entièrement réalisée dans ce matériau. Au final, tous ces apports technologiques permettent à cet engin d'afficher un poids très réduit d'environ 1000 kilos sur la balance ce qui favorise grandement le rapport poids/puissance très recherché dans cette catégorie pour favoriser les performances ....





Exposée pour sa toute première présentation au salon de Genève 2017, la superbe Aston Martin Valkyrie propose un look novateur avec ce museau légèrement relevé laissant apparaître l'étonnant "vide" derrière la moustache aérodynamique. Une prise d'air naît enfin sur le toit pour alimenter en air le moteur. Ailleurs, les formes sont épurées, à l'exception de la poupe qui présente un gigantesque extracteur d’air à deux voies ainsi que deux sorties d’échappement et un aileron joignant les deux blocs de feux arrières déstructurés. Ce design est un dessin guidé par l'air qui procure « des niveaux d’appui extraordinaires tout en laissant les surfaces libres de tout appendice aérodynamique pouvant atténuer la pureté du style » ....





L'habitacle intérieur de la superbe Aston Martin Valkyrie a lui aussi été tout particulièrement bien étudié et soigné dans les moindres détails. Accessible par deux petites portes papillon, il héberge deux occupants sur des sièges fixes, un fait propre aux hypercars. Le conducteur est placé en position semi-allongée et jambes relevées, à l’instar des pilotes de F1. La planche de bord est simplifiée au possible, toutes les commandes étant centrées sur le volant rectangulaire digne d’une voiture de course. Quatre écrans viennent informer le pilote, un sur le volant pour les données essentielles, un central pour la vue arrière obstruée par la prise d’air, et deux latéraux projetant la vue des caméras remplaçant les rétroviseurs ....





Les objectifs de la marque sont clairs, faire de l'insolite Aston Martin Valkyrie la voiture de route la plus rapide du monde et donc pour sa motorisation ils ont fait appel au spécialiste Cosworth. Le moteur spécialement développé est donc un V12 atmosphérique d'une cylindrée de 6,5 litres. Il s'agit tout simplement du moteur le plus puissant au monde dans sa version atmosphérique sans turbo ni compresseur, il est bien plus vigoureux que le V12 de Ferrari ou de Lamborghini. Ce V12 de 1.000 chevaux atteint sa pleine puissance de 1.145 chevaux à 10.000 tr/min grâce à l'adjonction d'un moteur électrique conçu par Rimac car nous avons affaire à une hybride de type KERS, inspiré de la Formule 1. Couplé à une boîte robotisée à 7 rapports, le missile offre des performances hors du commun avec par exemple un 0 à 100 km/h en un poil moins de 2,5 secondes. Aston Martin annonce une production limitée à seulement 150 exemplaires pour des clients normaux, et 25 exemplaires supplémentaires strictement réservés pour un usage course sur circuit ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence + électrique
  • Moteur : V 12
  • Cylindrée : 6.500 cm3
  • Puissance : 1.145 chevaux à 10.000 t/mn
  • Couple : 1.400 Nm at 6.000 t/mn
  • Vitesse maximal : environ 400 km/h
  • Transmission : Propulsion avec Boîte robotisée de 7 rapports à double embrayage



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Aston Martin - © Motorlegend - © Motor1




La superbe Aston Martin Valkyrie - 2018 ...








JPBlogAuto