@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Jean-Louis Dauger

Fil des billets

vendredi 15 février 2019

La F1 Vaillante-Crosslé à Rétromobile 2019






g


Rétromobile 2019 est la 44e édition du salon automobile qui est consacré aux voitures anciennes et à l’ensemble des thèmes de la voiture de collection. Il se tient au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, en France. Cette édition fête deux anniversaires prestigieux, les 100 ans de Citroën avec une exposition intitulée « Origins Since 1919 », mais aussi les 100 ans de Bentley la vénérable marque britannique ....





Rétromobile c'est Le rendez-vous annuel pour tous les passionnés d’automobile à ne surtout pas manquer. Les différents pavillons abritent des trésors automobiles pour le plus grand bonheur des 120 000 hommes et femmes visiteurs du monde entier. L’inédit, l’extraordinaire et l’inattendu se disputent la vedette, mais c’est la passion qui est finalement le dénominateur commun de ce salon hors du commun. En ces temps moroses, c'est le moyen de voyager dans le temps ou d'assouvir votre passion. Rêver, s’extasier, s’informer, investir, aller à la rencontre des artistes, constructeurs, clubs, fédérations, vendeurs de pièces détachées et de miniatures, restaurateurs, marchands d’automobile, tout est permis car Rétromobile c'est :

  • 650 exposants
  • 72 000 m² d'exposition
  • 600 voitures exposées
  • Plus de 100 clubs présents
  • Des constructeurs
  • Des clubs et fédérations
  • Des organisateurs d'événements
  • Des médias
  • Des marchands d'automobilia
  • Des marchands de pièces détachées et l'outillage
  • Des marchands de véhicules
  • Des maisons de ventes aux enchères
  • Des restaurateurs carrossiers
  • Des restaurateurs mécaniciens
  • Des assureurs
  • Des galeries d'art automobile ....






Parmi les nombreuses voitures de collection présentes à la Porte de Versailles, une petite monoplace bleue a braqué les projecteurs sur elle. Grâce aux efforts du Studio Graton et son directeur du développement Jean-Louis Dauger, le petit constructeur Crosslé et la Classic Racing School, une « vraie » Vaillante sentant bon la compétition des années 60 a été présentée ....





En effet, dans le carré des artistes, le stand Michel Vaillant qui expose ses superbes Art Strips (reproductions très qualitatives de dessins tirés de l’œuvre du dessinateur Jean Graton) est l’un des plus fréquentés. Et, surprise pour les visiteurs de Rétromobile : la présentation du premier exemplaire d’une « vraie » Vaillante terminée il y a quelques jours seulement. Basée sur une Crosslé 90F, cette jolie petite machine bleue de France a été inspirée des Vaillante de Formule 1 que l'on découvre dans l’album « L’honneur du samouraï » sorti en 1964 ....





Dans ce dixième tome de la saga, Michel Vaillant et Steve Warson doivent affronter un singulier pilote japonais nommé Yori Yoshisa qui pilote une Lotus équipée d’un moteur Honda. Un adversaire qui leur donnera bien du fil à retordre et deviendra plus tard leur allié ....





A l’instar de la Vaillante Grand Défi du début des années 2000, aujourd'hui la superbe « Vaillante - Crosslé » est un passage fidèle de la fiction à la réalité où jouer aux sept erreurs est presque mission impossible. Le logo du plus célèbre des constructeurs de bande dessinée est omniprésent jusqu’au pommeau de levier de vitesse en passant par le harnais ou le centre du volant ....





Cette petite entreprise basée en Irlande du Nord fabrique depuis les années 50 des voitures de course, notamment pour les championnats de Formule Ford. Cette belle Vaillante vintage sera produite à 13 exemplaires seulement et pas un de plus ne seront construits. Un chiffre chargé en symboles pour les fans les plus fidèles de Michel Vaillant. Jean-Louis Dauger, responsable du développement de Michel Vaillant, et Paul McMorran, patron de Crosslé, sont assez fiers de leur coup ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - SpeedMag
© - Crosslé © - F1i © - ArtStrips






JPBlogAuto

vendredi 16 mars 2018

Quand la BD Michel Vaillant devient de l'art









Si l’acquisition d’une planche originale de Michel Vaillant reste hors de portée de votre bourse, consolez-vous en achetant une case extraite de l’un des albums de la série créée par Jean Graton, agrandie et encadrée, que vous pourrez accrocher au mur du salon pour épater vos amis. A sa manière unique, Graton est parvenu à rendre le mouvement et la vitesse dans ses dessins, il a en fait développé une grammaire du mouvement et de la vitesse. Son fils et sa belle-fille ont créé une fondation qui conserve tous les dessins originaux. Si vous aimez l'automobile, Michel Vaillant et l'art, réjouissez-vous. Voici des œuvres qui réunissent vos trois passions. Ensuite, il sera toujours temps de répondre à la question : est-ce de l’art ou de la décoration ? ....





La course automobile mène à tout, même à l’art contemporain. Si on avait dit à Jean Graton que son héros de BD, le célèbre pilote automobile Michel Vaillant serait un jour encadré et exposé sur les murs, il aurait sans doute été étonné. Pourtant ce personnage, créé par Jean Graton en 1957 dans l’hebdomadaire Le Journal de Tintin, avait eu droit aux honneurs d’une série télévisée, déclinée en roman-photo dans les pages de Télé Poche. En 2003, Luc Besson avait même fait de lui une vedette de cinéma. Mais aujourd'hui le voilà transformé en icône et appelé à trôner en bonne place dans le salon de ses aficionados qui sont nombreux car le succès populaire du héros, dont les exploits sont désormais contés par une nouvelle équipe d’auteurs, ne s’est jamais démenti ....







L'apport de Jean Graton au neuvième art est au-moins aussi important que son hommage au monde de la course. Avant lui en effet, jamais le mouvement et la vitesse d'une voiture n'avaient été si bien transposés en dessin car non seulement on peu voir défiler les bolides mais en plus, on a l'impression de les entendre. Car l'expression du bruit des moteurs et des crissements de pneus par ces fameux bruitages graphiques, c'est aussi Jean Graton qui l'a créée. La société Art Dynamics et Graton Editeur proposent donc désormais un ensemble de cases agrandies, dont le format varie entre 80 x 60 cm et 120 x 120 cm. Si la plupart reprennent l’une de ces scènes de course qui ont fait la réputation de la série, certaines mettent en valeur les onomatopées caractéristiques de l’œuvre avec les fameux « Vroaw » ou « Vrooowooar ». C'est une première ! Et c'est une réussite ! Plus ambitieux qu'une stricte reproduction de l’œuvre, les « Michel Vaillant Art Strips » sont des adaptations de dessins de Jean Graton retravaillés et mis en valeur par Dominique Graton, belle-fille de l'artiste et directrice artistique de la Fondation Graton. Les talents conjugués du dessinateur et de la graphiste donnent naissance à de nouvelles œuvres qui propulsent la BD culte du sport automobile dans l'Art Contemporain ....







Le projet est né de la rencontre entre Philippe Graton, fils de l’auteur, mais aussi coscénariste des nouvelles aventures du pilote automobile, et Jean-Louis Dauger, créateur d’Art -Dynamics. Éditées en tirage limité de trente exemplaires accompagnés d’un certificat d’authenticité, imprimées sur Plexiglas ou sur un papier Fine Art de haute qualité, on est frappés par la qualité de ses œuvres et par la façon dont elles mettent en valeur la finesse du trait de Jean Graton. Ces tableaux, qui ne sont pas sans rappeler les œuvres Pop Art de Roy Lichtenstein, sont tirés des cases les plus représentatives et les plus emblématiques des albums de Michel Vaillant. Le célèbre commissaire priseur Hervé Poulain a dit un jour que Jean Graton avait inventé la bande-son d'un art muet, c'est tellement vrai !!! ....





De son côté, Dominique Graton, épouse de Philippe Graton et directrice artistique de profession, rêvait depuis plusieurs années de mettre en valeur le travail de son beau-père, dont le trait et le coup de pinceau se trouvent, selon elle, écrasés par les albums. Jean-Louis Dauger explique : «  La première étape a consisté à choisir les cases. Nous nous sommes inspirés des albums publiés entre 1957 et 1975, qui correspondent à la période graphique la plus riche de Michel Vaillant. Dominique leur a donné une dimension originale en intervenant sur les couleurs et sur le cadrage, mais sans toucher au trait du dessinateur. Quand nous avons présenté le résultat à Jean Graton, il a été très ému. Il s’est montré à la fois étonné de la force artistique de son travail, lui qui ne s’était jamais considéré comme un artiste, et très fier de cette reconnaissance obtenue de son vivant. » ....







Certains visiteurs lors des Expositions Art Strips n’ont pas manqué d’établir un parallèle avec l’œuvre du peintre américain Roy Lichtenstein, figure marquante du pop art. Une réaction qui amène à se poser la question suivante : ces cases en forme de tableaux constituent-elles des œuvres d’art, ou ne sont-elles que des objets décoratifs dont la seule vocation consiste à « faire joli » dans un intérieur ? Didier Pasamonik, spécialiste de la bande dessinée franco-belge et responsable d’Actua BD pense que ces agrandissements constituent en eux-mêmes un geste esthétique. « Nous sommes vraiment dans le domaine de l’art .  On peut considérer que l’œuvre d’art réside à la fois dans la planche originale et dans le tableau auquel elle donne naissance. Un dessin peut acquérir une capacité d’abstraction qui n’était pas perceptible dans la bande dessinée dont il est extrait. » ....





En réalité, la véritable œuvre d’art n’est autre que les planches originales, reconnues aujourd’hui à leur juste valeur. L’une d’elles, souligne Didier Pasamonik, a d’ailleurs été acquise, lors d’une vente aux enchères organisée en octobre 2015 par Sotheby’s, pour la coquette somme de 55. 000 €uros.  Cette forme d’hommage est très forte d’un point de vue graphique, observe Jean-Jacques Launier, responsable du musée d’Art ludique consacré aux artistes issus de la bande dessinée. Quand on agrandit un dessin, le résultat est toujours spectaculaire. Mais il s’agit d’un artifice de décoration car l’œuvre en elle-même, c’est la planche originale de Jean Graton ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Fondation Graton
© Michel Vaillant Art Strips - © Christophe Quillien - © Good Bubbles




Reportage par TV Brussel à la Fondation Graton ...



Exposition Michel Vaillant Art Strips à Paris ...






JPBlogAuto

vendredi 23 juin 2017

Michel Vaillant - Rébellion






mv07.jpg

mv2012-00.jpg


Michel Vaillant une nouvelle saison inattendue et spectaculaire :
A découvrir, le dernier album BD de Michel Vaillant qui fait son retour aux 24 Heures du Mans pour un sixième volet de ce nouveau cycle très haletant ....


mv01.jpg

Il fut un temps où le goût de la vitesse et la soif de victoire suffisaient à créer un mythe. En ces décennies "glorieuses", Michel Vaillant, pilote de course, se révéla plus qu'un héros populaire, il s'imposa comme un modèle. Après dix ans d'absence, le célèbre pilote de course retrouve le fameux circuit automobile de la Sarthe. Depuis 2012, la saga créée par Jean Graton a entamé une nouvelle saison. L'équipe Vaillant comprend désormais deux scénaristes et deux dessinateurs pour fêter le soixantième anniversaire de Michel Vaillant qui n'a pas pris une ride ....






Après "Au nom du fils" en 2012, "Voltage" en 2013, "Liaison dangereuse" en 2014, "Collapsus" en 2015 et "Renaissance" en 2016, "Rébellion" est le sixième tome de cette nouvelle saison. Il marque le grand retour d'une Vaillante au Mans. A l'instar de Jean Graton qui passait beaucoup de temps sur les circuits automobiles, la nouvelle team Michel Vaillant s'est rendue aux 24 Heures du Mans pour pouvoir représenter la fameuse course et ses coulisses avec un maximum de réalisme. Le dessinateur Benjamin Benéteau a pris de nombreuses photos et s'est imprégné de l'atmosphère de la course pour la retranscrire dans ses plus infimes détails. Ce nouvel album se veut donc une sorte de "reportage romancé" sur la course mythique de la Sarthe ....


mv08.jpg



En s’associant avec l’équipe suisse Rebellion, Vaillante fait ici d’une pierre plusieurs ricochets. D’une part, cette entente vient fêter la 13e participation de Michel Vaillant aux 24 Heures du Mans dans l’univers de la bande dessinée, mais aussi le lancement de la série, il y a 60 ans, en 1957, et l’anniversaire de la Courage-Vaillante de 1997, ainsi que le lancement du dernier album. L’histoire de ce partenariat avec Rebellion n’est pas celui d’un simple sticker sur une carrosserie. Jean-Louis Dauger insiste, la voiture qui arrivera au Mans sera bien une Vaillante, autour de laquelle on retrouvera des pilotes Vaillante et des mécaniciens Vaillante. Le retour de Vaillante va rimer avec l’engagement d’un équipage rassemblant, sur la n°13, Nelson Piquet Jr avec Mathias Beche et David Heinemeier Hansson, tandis que sur la n°31, Nicolas Prost et Bruno Senna rouleront avec le gentleman driver Julien Canal ....


mv03.jpg logo-mv.gif mv04.jpg


Sans tout dévoiler de l’histoire, on sait que dans "Renaissance", tombé dans le coma à la suite d'un accident, Jean-Pierre, le frère de Michel et mythique "Pilote sans visage", a perdu son combat contre la mort. Trois générations de Vaillant sont sous le choc, brisées après le désastre qui a frappé l'écurie et la famille. C'est pourtant aux plus sombres heures que l'espoir renaît : grâce au génie de Patrick, le fils de Michel, les innovations high-tech de Now Future permettent à une Vaillante révolutionnaire de s'engager aux 24 Heures du Mans. Ce sera l'unique chance pour la marque comme pour le clan de se relever. Michel Vaillant aura-t-il la force d'affronter les soupçons que la justice suisse fait naître au sein de sa propre famille ? Car à Genève, les autorités ont ouvert une enquête : c'est suspecté d'homicide que Michel prend le départ des 24 Heures du Mans. Un vent de rébellion souffle sur le clan Vaillant ! ....


mv05.jpg logo-mv.gif mv06.jpg


A l’écriture de l'album, on retrouve Philippe Graton le fils de Jean, assisté de Denis Lapière pour le scénario qui donnent un tour de vis supplémentaire au drame qui se joue en coulisse. Aux dessins Benjamin Béneteau donne la vie aux véhicules et aux décors tandis que Marc Bourgne, adoubé par Jean Graton lui-même, anime avec passion tous les personnages. La mise en couleur complète de l'album est assurée par Christian Lerolle pour toutes les planches et Bruno Tatti pour la couverture ....


mv11.jpg mv10.jpg


  • Album : Michel Vaillant - Rébellion
  • Dessinateur : Marc Bourgne, Benjamin Bénéteau
  • Scénario : Denis Lapière, Philippe Graton
  • Genre : Aventure
  • Collection : Dupuis "Grand Public"
  • Age du lectorat : Ado-adulte - à partir de 12 ans
  • Parution : 26 Mai 2017
  • Album cartonné - 56 pages en couleurs
  • ISBN 2800170360
  • Format : 22 x 30



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Dupuis - © Graton Éditeur - © Rébellion Racing



Philippe Graton et Denis Lapière dédicacent l'album ...



Présentation de la Vaillante Rébellion ...



Dans les coulisses de l'écurie Vaillante-Rebellion ...





JPBlogAuto