@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Lincoln

Fil des billets

vendredi 23 mars 2018

Giacinto Ghia Carrosserie






ghia00.jpg


La Carrosserie Ghia est une des plus anciennes entreprise italienne de design de voitures et de réalisation de carrosseries spécifiques automobiles créée en 1915 à Turin, par Giacinto Ghia. Né à Turin en 1887 Giacinto Ghia était un entrepreneur qui avait commencé sa carrière dans le domaine de l'automobile en tant que pilote d'essai chez Rapid et Diatto ....


ghia01.jpg

Ghia est l’un des grands noms de la carrosserie italienne qui a connu une histoire parfois difficile, mais a signé de nombreux chefs d’œuvres automobiles, tout en employant les plus grands designers. Pendant la première guerre mondiale dans son modeste atelier, il réalise ses premières carrosseries sur des châssis Seat, Itala et Diatto. Au lendemain du conflit, son affaire prospère et au cours des années vingt, l’entreprise s’est constituée une clientèle de riches particuliers en se spécialisant dans les voitures sportives mais aussi en répondant aux commandes des usines Scat, Fiat, Lancia et Spa. A ces partenariats s’ajoutent d’autres collaborations notamment avec Alfa Romeo ....





Avec Giugiaro, Italdesign, Touring, Pininfarina et Bertone, Ghia est l’autre grand de la carrosserie italienne. C’est également l’une des plus anciennes maisons de la péninsule, dont l’histoire foisonnante et complexe, voire chaotique, apparaît d’une grande richesse. Un parcours étonnant qui prend l’allure d’un roman, où, de Mario Revelli à Giorgietto Giugiaro en passant par Michelotti, Frua, Boano et Exner, se croisent quelques-uns des plus grands créateurs du design automobile. Avec pour conséquence une production en forme d’inventaire à la Prévert, où voisinent des modèles aussi divers que la Maserati Ghibli, la Volkswagen Karmann-Ghia ou les Chrysler construites en collaboration avec Detroit ....





Au début de l'activité, dans le domaine du design, Ghia entretient des relations privilégiées avec le comte Mario Revelli de Beaumont. Remarquable concepteur et designer au style novateur, ce dernier exercera une profonde influence sur le style de la maison au cours des années trente, notamment avec la vogue du style aérodynamique. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l’usine turinoise est détruite par les bombardements. Quand Giacinto Ghia meurt subitement en 1944, la direction de l’entreprise revient à Mario Felice Boano, désigné dans son testament par le fondateur de l’entreprise. ....





A partir de 1948, la Carrosserie Ghia va fabriqué des modèles sur des châssis Fiat. En 1950, Luigi Segre est nommé directeur de l'entreprise et, à cette époque, les prototypes de Lancia Aurelia et Simca-Abarth sont construits. Notons également la réalisation de carrosserie hors-série sur les châssis Delahaye, Bentley et Talbot. Sous la direction de Luigi Segre , entre 1953 et 1963, de nombreuses firmes étrangères commandèrent des modèles chez Ghia, tels que Ford ou Lincoln mais aussi Volkswagen ou Volvo. Chrysler et son concepteur Virgil Exner est devenu un partenaire proche pendant 15 ans, et il y a même quelques Ferrari qui vont voir le jour à cette époque ....





Après la mort de Luigi Segre en 1963, la Carrosserie Ghia fut vendu trois ans plus tard, en 1966, à l'homme d'affaire Ramfis Trujillo, puis en 1967 à la société "Rowan Controller Co." en nommant l'Argentin Alejandro De Tomaso comme président et directeur général de l'usine de carrosserie italienne. Pendant ces années Ghia présentera divers modèles pour De Tomaso, Iso, Maserati, Simun, Oldsmobile, Isuzu, Fiat, Bugatti, Plymouth, Renault ou Lancia. C'est l'époque ou Ghia avait acquis l'importance et les dimensions d'une grande industrie, avec des activités et des intérêts qui englobaient tous les secteurs de l'activité, de l'étude des «voitures de rêve» aux projets de modèles de série, ou de véhicules spéciaux à la construction en série de carrosseries pour des tiers ....





En 1970, la société «Rowan Controller Co.» a vendu l'entreprise, laissant à Ford 80% des actions et les 20% restants à Alejandro De Tomaso, qui a conservé son poste de président de la société jusqu'en 1972, année dans lequel il a donné ses 20% à Ford. Coïncidant avec le démarrage de cette nouvelle propriété, Ghia a développé une voiture qui était très populaire, la De Tomaso Pantera, avec des mécaniciens Ford. Depuis 1972, les stylistes Ghia ont travaillé presque exclusivement pour Ford. À partir de 1973, le nom de Ghia est devenu le meilleur niveau de finition de Ford dans sa gamme de modèles grand public. La tendance a commencé en Europe ( Granada, Capri, Cortina, Escort, Fiesta, et plus tard Sierra, Orion, Scorpion, Mondeo, Focus ont tous eu des niveaux Ghia), mais s'est rapidement répandue dans le monde entier, notamment aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Australie ....

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Ghia
© - YouTube © - Motorlegend



La mythique Volkswagen Karmann Ghia ...



La superbe Renault Floride Ghia ...





JPBlogAuto

vendredi 24 mars 2017

Gerry McGovern Designer






gerry00.jpg


Gerry McGovern, de son véritable nom " Gerard Gabriel McGovern ", est un très célèbre designer automobile britannique né en 1956 à Coventry en Angleterre qui est largement connu dans l'industrie automobile, car il est reconnu comme l'un des designers et stylistes les plus influents qui aurait conçu d'après certains spécialistes des véhicules qui comptent parmi les plus uniques et irrésistibles de la planète ....


gerry01.jpg


Gerry McGovern a effectué une scolarité classique avec des études primaires à Binley Parc, puis des études supérieures avec l'obtention d'un diplôme de styliste à l'université de Coventry. Il va conclure se brillant cursus par un Master spécialisé en design automobile au Royal College of Art de Londres. Finalement à l'issu de ce brillant parcours, il sera parrainé par Chrysler pour suivre une formation à la Lanchester Polytechnic où il obtient également un diplôme de design industriel ....





Bien que parrainé par Chrysler au Royaume-Uni, Gerry McGovern débute sa carrière dans cette firme à Highland Park près de Détroit, au moment où PSA reprend les filiales européennes de ce troisième constructeur américain. En 1980, il va revenir au Royaume-Uni en tant que Senior Designer chez Peugeot, puis finalement rallier le groupe Rover. En 1982, ayant rejoint Royden Axe désormais à la tête du design du groupe Rover, durant cette période, il travaille aux côtés de Peter Horbury et de Moray Callum et il dessine la MG EX, la Rover 200 Coupé et aussi la MG TF ....







En 1999, le groupe Ford recrute Gerry McGovern pour dynamiser le style des Lincoln et des Mercury qui n'ont plus de véritable patron du design depuis quasiment vingt ans. Le nouvel objectif assigné à McGovern qui travaille sous l'autorité de J. Mays est de faire retrouver à ces anciennes marques leurs prestige d'antan. Il va donc recruter à cet effet dans son équipe Marek Reichman, et créer un nouveau studio de design en Californie. La tache accomplie, il deviendra le deuxième professionnel de la conception à être nommer au conseil d'administration des marques Mercury et Lincoln. C'est à cette époque qu'il va dessiner le coupé Lincoln Mark VIII LSC ....


gerry03.jpg




En 2004, il fait son retour chez Land Rover comme directeur du design avancé responsable en chef de la création. Il sera acclamé par la critique pour le design du Land Rover Freelander, le SUV compact le plus vendu en Europe pendant 7 années consécutives. Gerry est en fait particulièrement bien adapté à ce rôle et il a déjà montré au monde qu'il comprend parfaitement l'ADN de Land Rover, il est la comme un poisson dans l'eau. Il déclarera d'ailleurs à cette époque , " Land Rover me fascine plus que tout autre constructeur automobile car la marque a ses racines dans le design pur par opposition à un style quelconque chez un autre constructeur " ....





Maintenant devenu responsable des équipes de développement des nouvelles générations de Range Rover, Gerry McGovern va s'employer à son travail avec passion pour redéfinir la marque dans le respect de la tradition afin d'adapter la gamme au XXIe siècle. Le succès retentissant du Range Rover Evoque, salué dans le monde entier, marque la première étape de la stratégie de Gerry McGovern en termes de design depuis son retour des États-Unis. Le Range Evoque sera le plus petit, le plus léger et le plus efficace Range jamais construit par la firme. S'ensuivent le nouveau Range Rover Sport et le nouveau Range Rover Discovery ....





A partir de 2006, Gerry McGovern va non seulement renouveler toute la gamme chez Land Rover avec succès, mais aussi superviser et lancer plusieurs concepts cars d'études pour le futur. Chargé de définir une vision pour façonner l'avenir de cette grande marque, Gerry travaille avec son équipe en vue de relever le défi consistant à remplacer des véhicules légendaires comme le Defender. C'est ainsi qu'ils vont proposer les concepts Land Rover DC100 ainsi que sa version musclée le Land Rover DC100 Sport. Mais aussi ce modèle vraiment très spécial le Range Rover Stormer. Il semblerais que cette stratégie soit désormais devenue payante car la marque bien que passée sous le contrôle du groupe Indien Tata est aujourd'hui florissante ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Left Lane - © Carcatalog





Le design du Range Rover Evoque décrypté ...







JPBlogAuto

vendredi 23 septembre 2016

René Vincent Illustrateur






vincent00.jpg

vincent01.jpg


René Vincent, également connu sous le pseudonyme de Rageot, est un peintre, aquarelliste, dessinateur, illustrateur et affichiste français célèbre né en 1879 à Paris et mort en 1936 à Sarzeau. Illustrateur pour de nombreuses revues du XIXe et XXe siècles, il est aussi l'un des précurseurs du dessin de très nombreuses affiches publicitaires destinées à des constructeurs automobiles, chose rare à l'époque ....


vincent34.jpg


Fils du romancier Charles Vincent, René Vincent après un parcours scolaire classique suivi par des études à l'école des Beaux Arts de Paris, va débuter sa carrière chez un architecte à l'âge de 23 ans. Cette célèbre école explique sans doute ses talents d'illustrateur et la minutie et le réalisme avec lequel il sut durant toute sa vie représenter les automobiles avec goût et précision. Parallèlement à son métier officiel dans l'architecture, il illustrait déjà pendant ses loisirs de nombreux livres, revues et magazines dans tous les domaines ou il exprimait son talent naissant ....





Un voyage aux Etats Unis ou il travailla pour de prestigieux magazines, fournissait à René Vincent l'occasion d'affirmer enfin son style. De retour en France, il décide donc d'aménager à Paris son propre atelier dans un hôtel particulier dans le quartier d'Auteuil, d'où sortirent une multitudes d'affiches et de publicités. En 1907, il signait les illustrations d'un superbe catalogue pour Berliet. Sa rencontre avec les frères Draeger fut déterminante car ces " imprimeurs artistes " importants le propulsèrent assez rapidement dans sa voie de prédilection, à savoir le dessin automobile ....





Après les horreurs de la première guerre, la France vivait enfin une époque heureuse et bénie ou la possession d'une automobile était dans ces années 20 un symbole de réussite sociale. Les divers constructeurs produisaient des voitures à la chaîne et les illustrateurs les accompagnaient dans leur démarche en sublimant leurs créations. Leurs publicités mettaient l'accent sur de nouvelles valeurs, la puissance de son bolide, la griserie de la vitesse, l'esprit de liberté, le prestige, le luxe ou le confort. C'était une époque rêvée pour René Vincent comme un poisson dans l'eau ....





Grâce à son talent reconnu à cette époque, personne mieux que René Vincent ne sut immortaliser la rencontre de la femme et de l'automobile. En effet la femme s'était émancipé, elle affichait sans ambiguïté un style androgyne, cheveux courts, silhouette plate, allure délurée et l'artiste était bien placé pour la reproduire dans ses dessins. En fait il saura saisir toute l'atmosphère d'opulence et de vie facile du moment à cheval entre " la belle époque " et la période " art déco " (le golf, les jolies filles, les belles voitures ...), et ce travail va se ressentir dans ses dessins. Jean Cocteau disait de lui "qu'il était l'homme le plus raffiné qu'il ait connu" ....





René Vincent travaillait pour les plus grands constructeurs de l'époque comme Salmson, Citroën, Ballot, Renault, Chenard et Walker, Georges Irat, Rochet Schneider, Peugeot, Berliet, Lincoln, Buick, Dunamis, Hispano Suiza ou Bugatti. Il était un passionné de l'automobile et un vrai connaisseur de la mécanique. Il sera d'ailleurs l'un des tout premiers conducteurs titulaire d'un permis de conduire. Louis Renault, agacé, dit un jour de René Vincent "On ne voit que lui sur les affiches" ....





Hélas, la crise de 1929 et ses conséquences en Europe mirent un coup de frein brutal à cet insouciant élan de création artistique. Le luxe se faisait désormais beaucoup plus discret, l'art déclinait lentement au profit de la photographie qui déjà prenait imparablement ses marques. René Vincent, précurseur incontesté dans le domaine de la publicité automobile artistique, décédait finalement assez jeune à l'âge de 57 ans seulement d'une banale pleurésie dans sa maison en Bretagne en 1936 ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube - © Carcatalog





Une reproduction murale du style de René Vincent ...






JPBlogAuto

- page 1 de 5