@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Magna Steyr

Fil des billets

vendredi 16 février 2018

Mini John Cooper Works Countryman - 2017











Mini est la marque automobile anglaise bien connue fondée en 1969 par Alec Issigonis, filiale du groupe allemand BMW depuis 1994. Sous la nouvelle direction, la marque a d'abord commercialisé pendant quelques années la Mini originale, avant de lancer en 2001 un nouveau modèle. BMW a alors choisi de l'écrire en capitales, MINI, pour différencier la série de véhicules produite depuis 2001 de l'ancien modèle. La deuxième génération conçue par BMW a été lancée fin 2006. Depuis 2013, les Mini sont déclinées en sept carrosseries, berline 3 portes, cabriolet, Clubman (break), Countryman (4×4), Paceman (coupé du Countryman), coupé 2 places, et roadster. Et l'on a fêté le 500.000e exemplaire aux États-Unis ....





La Mini Countryman est une automobile de type SUV développée par le constructeur allemand BMW sous la marque Mini. Premier SUV de la gamme Mini, sa commercialisation en version 4x2 et 4x4 a commencé fin 2010. Elle est fabriquée à Graz chez le constructeur autrichien Magna Steyr. Dévoilée pour la première fois au public sous la forme d'un concept car lors du mondial de l'automobile de Paris en septembre 2008, dans une version proche du modèle de série, elle emprunte son nom à une version break de chasse de la Mini originale. C'est un tout nouveau véhicule qui n'a jamais eu d'équivalent dans la gamme. Toujours plus grosse, elle s'éloigne peu à peu du concept original mais permet à la marque de se diversifier, tout en restant dans l'air du temps ....





Une version destinée à disputer le Championnat du monde des rallyes, catégorie WRC, a été présentée en 2010 au Mondial de l'Automobile de Paris sous forme de prototype. Dénommée Mini John Cooper Works WRC, c'est la première voiture de rallye construite depuis le milieu des années 1960. Développé à partir de longues années d’expérience sur les circuits automobiles et les pistes de rallye, le tout nouveau Mini John Cooper Works Countryman sera présenté au public pour la première fois au mois d’avril 2017 lors du Salon automobile de Shanghai. Le lancement sur le marché est prévu au début de l’année 2017. Le Mini Countryman de la deuxième génération est le modèle le plus grand et le plus variable de la gamme de la marque de tradition britannique. La sensation de course sur la route tout autant que la joie au volant extrême hors des rubans d’asphalte atteignent un nouveau niveau ....





Les excellentes caractéristiques de performance du nouveau Mini John Cooper Works Countryman se manifestent également par son élasticité en vitesse intermédiaire, son agilité dans les virages et ses valeurs de ralentissement. Elles sont le résultat d’un paquet global conçu sur la base du savoir-faire acquis en compétition et comprenant, outre le moteur et la transmission intégrale, une suspension sport avec des roues en alliage léger 18 pouces et un système de freinage Brembo, des éléments de carrosserie affirmés visant à optimiser les caractéristiques aérodynamiques et l’alimentation en air de refroidissement ainsi qu’un cockpit propre au modèle avec des sièges sport. La position d’exception du nouveau Mini John Cooper Works Countryman au sein du segment des véhicules compacts premium est mise en exergue par la dotation de série exclusive comprenant les modes Mini Driving, des projecteurs à LED, un accès confort et la radio MINI Visual Boost ....





Le progrès par rapport au modèle précédent se manifeste non seulement par une augmentation de la puissance maximale et l’exécution optimisée en termes d’efficience du système ALL4, mais aussi par des dimensions extérieures plus grandes et un surplus sensible du confort d’habitat, de variabilité et de fonctionnalité. Le surplus de quelque 17 centimètres en longueur et de 3 centimètres en largeur ainsi que de 7,5 centimètres concernant l’empattement se répercute par une habitabilité nettement optimisée et cinq places assises complètes. Quant au volume du coffre, il peut être modulé en fonction des besoins et passer de 450 à 1 390 litres. Le nouveau Mini John Cooper Works Countryman devient ainsi un athlète haut niveau avec des qualités multiples qui enthousiasme aussi bien sur le circuit de course que hors des rubans d’asphalte dans le trafic quotidien tout autant que sur les longs trajets avec une joie au volant extrême et une variabilité exceptionnelle ....





L'habitacle intérieur procure plus d’espace pour la passion de la compétition. Les caractéristiques de performance variables peuvent être vécues dans l’habitacle du nouveau Mini John Cooper Works Countryman sur cinq places assises complètes et dans une ambiance de voiture sport caractéristique. Outre les sièges sport avec appuie-tête intégrés, le volant sport avec touches multifonctions, le levier de commande ou de sélection ainsi que le ciel de pavillon de couleur anthracite confèrent une sensation de course intense. L’agencement exclusif du cockpit est combiné à un confort d’espace optimisé et une variabilité élevée. L’espace au niveau de la tête, des épaules et des jambes à l’avant et à l’arrière est nettement plus généreux que sur le modèle précédent. Les sièges arrière peuvent être décalés longitudinalement de jusqu’à 13 cm dans le sens longitudinal ....





Pour ce qui est de la mécanique, le moteur quatre cylindres de 2 litres monté transversalement à l’avant du nouveau Mini John Cooper Works Countryman bénéficie d’une version spécifique de la technologie Mini TwinPower Turbo avec un système de suralimentation intégré dans le collecteur en fonte d’acier, une injection directe d’essence, une commande entièrement variable des soupapes Valvetronic et un système de calage variable des arbres à cames (double Vanos). Le turbocompresseur fabriqué à partir d’une matière très résistante aux températures génère une pression de charge de 2,2 bars. Le moteur atteint sa puissance maximale de 231 chevaux dans la plage de régimes de 5 000 à 6 000 tr/mn pour un couple de 350 Nm. La boîte manuelle à 6 rapports de série se distingue par une optimisation du poids ....





Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : 4 cylindres
  • Cylindrée : 1997cc
  • Puissance : 231 ch à 5500 t/mn
  • Transmission : Propulsion avec boite à 6 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Alfa Romeo - © MotorLegend




La Mini John Cooper Works Countryman - 2017 ...








JPBlogAuto

vendredi 18 février 2011

Magna Steyr Mila - 2005



MAGNA STEYR MILA ….







Encore un de ces engins bizarres et insolites qui justifient pleinement leur place dans ce dossier . Celui-ci nous vient chose assez rare pour être noté d’Autriche . « Magna Steyr Fahrzeugtechnik AG & Co KG » est un constructeur automobile basé à Oberwaltersdorf, en Autriche . C’est une filiale du canadien Magna International, qui faisait partie du conglomérat Steyr-Daimler-Puch . La société est un leader mondial de l'ingénierie pour des marques indépendantes et un partenaire de fabrication pour les équipementiers automobiles, avec des services allant de l'ingénierie et l'assemblage de véhicules complets jusqu’au développement et la fabrication de composants et systèmes . Elle a développé pour Mercedes-Benz tous les système de traction intégrale et assemble tous les modèles de Classe E 4MATIC . La société a aussi un partenariat de développement important et fabrique tous les BMW X3 . Récemment, elle a même absorbé le montage de la Daimler Chrysler Eurostar . La capacité actuelle de l'entreprise pour l'assemblage de véhicules a atteint 200.000 véhicules par an . Au final, c’est une entreprise d’ingénierie qui soustraite d’innombrables tâches aux grands constructeurs, voire même qui étudie des modèles complets à la place des bureaux d’études internes débordés ….



Magna Steyr ne commercialise aucun de ses propres véhicules est son dernier projet, le Magna Steyr Mila ne déroge pas à la règle et cherche un fabricant OEM comme un partenaire en vue de l'ensemble pour en faire une production de véhicules d'âge mûr commercialisables . Le Magna Steyr Mila utilise une construction légère et une conception modulaire permettant différents modèles à une ou à deux places . C’est un véhicule qui a un corps fermé avec une bulle du genre verrière sur le conducteur . Les roues sont indépendantes à l’extérieur de la carrosserie à l’image d’une Lotus Seven ou d’une Caterham . Le châssis est d'une construction légère en acier à haute résistance cloisonné en alliage d'aluminium de série, ce qui fait que le véhicule complet pèse environ 850 kg . La carrosserie est en polyester renforcé de fibre de verre et participe elle aussi au poids réduit de l’engin . C’est un nouveau genre de monoplace de sport avec un moteur central et des roues arrière motrices . Si le design peut choquer certain, il aura le mérite de ne pas passer inaperçu avec sa longueur de 3,93 m et sa largeur de 1,77m, l'habitacle est réduit à un cockpit, tel une formule 1 mais recouvert d’une verrière tel un chasseur . Le Magna Steyr Mila est en fait un concept qui se veut léger, écologique et innovant, le tout avec une volonté de respecter l'environnement puisqu’il utilise pour sa motorisation la technologie CNG Eco-friendly (Compressed Natural Gas) qui fonctionne donc au gaz naturel . En effet, Magna Steyr est convaincu que le gaz naturel gagne du terrain de plus en plus comme carburant alternatif pour les véhicules routiers à l'avenir . Une étude menée par l'Association allemande de l'industrie automobile publié à Francfort récemment arrivé à la conclusion que, dans la seule Allemagne, deux millions de véhicules au gaz naturel sera autorisé dans les 15 prochaines années ….



Il n'a fallu que six mois pour complètement développer et construire le Magna Steyr Mila . Toutes les étapes de développement jusqu'à la conception complète du véhicule ont été modélisées, notamment les performances de l'écrasement, la résistance à la fatigue, l'ergonomie, l'analyse thermique, l’aérodynamique, etc … L’insecte de couleur orange nacré n’accueille qu’une personne en son abdomen qui devra piloter une propulsion à moteur central d’à peine 850 kg poussé par une motorisation énorme . Le moteur utilisé dans le concept MILA, installé à l'arrière comme un moteur central, est un modèle standard de 1,6 litres à quatre cylindres qui a été converti à un fonctionnement GNV monovalent, ce qui signifie qu'il fonctionne au gaz naturel seulement . La seule modification est l'installation de vannes d'injection CNG-spécifiques par rapport au moteur à essence d'origine . Sa puissance maximale de 110 kW (150 chevaux) donne quand même au Magna Steyr Mila des performances alléchantes avec une vitesse de pointe de plus de 200 km / h et une accélération de 0 à 100 km / h en 6,9 secondes ....



Sur le Magna Steyr Mila le réservoir de carburant est un cylindre GNC composite de sécurité de pression (revêtement en aluminium enveloppé de fibre de carbone) qui est situé en toute sécurité derrière le siège du conducteur et propose un volume de 76 litres, ce qui donne au véhicule une autonomie d'environ 200 km . Magna Steyr fait donc le pari du GNV pour le futur qui annonce une belle bagarre entre énergies alternatives. Comme toujours dans ces projets, la production est espérée mais incertaine et Magna Steyr se refusant à commercialiser un modèle sous son nom cherche des partenaires ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Alimentation : CNG (Gaz Naturel Compressé)
  • Cylindrée : 1.6 Litres
  • Puissance : 150 chevaux
  • Poids : 850 Kg
  • Vitesse : 200 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 6’’9










JPBlogAuto

mercredi 19 janvier 2011

Les engins divers insolites #2



Les GT Supercars
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les étonnantes Vintage Classic
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les engins divers insolites
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les anciennes oubliées
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
La signalétique des marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Toutes les marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)



hartham00.jpg henderson-logo.jpg holden00.jpg

honda00.jpg hulme00.jpg hummer00.jpg

hyundai00.jpg i2b00.jpg ifraspid00.jpg

imperia00.jpg infiniti00.jpg javan00.jpg

karlkustom00.jpg kepler00.jpg kia00.jpg

kia-soul00.jpg ktm00.jpg landrover00.jpg

lexusls00.jpg localmotors00.jpg

lotus00.jpg magnasteyr00.jpg mdi00.jpg

Messerschmitt00.jpg micro00.jpg

mini00.jpg gnome01.jpg nissanleaf00.jpg





Les GT Supercars
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les étonnantes Vintage Classic
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les engins divers insolites
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les anciennes oubliées
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
La signalétique des marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Toutes les marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)




JPBlogAuto