@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Mark Webber

Fil des billets

vendredi 29 septembre 2017

Grand Prix de Monaco de Formule 1






gp00.jpg


Le Grand Prix de Monaco est une des plus anciennes et l'une des trois courses les plus prestigieuses au monde, disputée en Principauté de Monaco, sur un circuit urbain conçu en 1929, par Antony Noghes fils du président de l'Automobile Club de Monaco, sous les auspices du Prince Louis II de Monaco. Cette création répondait au défi d'organiser une compétition sur le territoire exigu de Monaco, environ 1,5 km2 à l'époque, condition requise par la Commission Sportive Internationale pour que l'Automobile Club de Monaco soit désormais reconnu internationalement ....


gp01.jpg


Le 14 Avril 1929, le Prince Pierre inaugure, par un tour d’honneur effectué à bord d’une Torpedo Voisin, conduite par Charles Faroux, directeur de course, le circuit du 1er Grand Prix de Monaco. Il y avait seulement 16 voitures sur la grille de départ tirée au sort, 8 Bugatti, 3 Alfa Romeo, 2 Maserati, 1 Licorne, 2 Mercedes SSK qui ont mis tout Monaco en émoi. Le pilote Anglais Grover Williams gagne ce tout premier Grand Prix sur une Bugatti 35 B de couleur verte en 3h56’11 en ayant effectué les 100 tours à une vitesse moyenne de 80,194 k/h. La course remporta un succès triomphal qui ira grandissant au fil du temps comme en témoignent les quelques 80 affiches officielles que je vous présente ici classées années par années. Des années 30 aux environ des années 70, ces superbes affiches vintage et très kitch sont dessinées par des artistes talentueux de renom comme Géo Ham, Alex Kow, André Bermond, Falcucci, Luc Barbier, Théo Roger ou Michael Turner. Ensuite avec l'aire de la PAO, elles ne seront plus que "photo-composées" et seront donc bien moins courtisées par les collectionneurs qui préfèrent l'époque vintage ....





Interrompue pendant la guerre de 1938 à 1947, le Grand Prix de Monaco reprend en 1948 pour ne plus jamais s'effacer du calendrier. Le 21 mai 1950, le circuit accueille la seconde manche du tout nouveau et premier championnat du monde des conducteurs, enlevée par l'Alfa Romeo de Juan Manuel Fangio. Le circuit serpente autour du port Hercule, dans les rues de Monte-Carlo et de La Condamine, enchaînant les virages serrés au milieu de rails de protection. Il n'y a aucun espace de dégagement entre la piste et ceux-ci ce qui implique la présence de grues à plusieurs endroits pour dégager les monoplaces accidentées au plus vite. La piste étroite est exigeante et rend les dépassements difficiles cependant, au fil des années, l'Automobile Club a apporté des améliorations constantes notamment en ce qui concerne l'aménagement des nouveaux stands de ravitaillement ....





De nos jours, parmi toutes les courses du calendrier de Formule 1, aucun circuit ne peut vraiment atteindre le niveau d’excellence, d’élégance et de technicité du Grand Prix de Monaco. De la place du Casino jusqu’à l’épingle la plus célèbre du monde, en passant le tunnel et en longeant les luxueux yachts amarrés dans le port, le circuit de Monte-Carlo est un tracé de légende aux virages remplis d’histoire. Extrêmement éprouvant pour les pilotes comme pour les écuries, le circuit de Monte-Carlo, niché au cœur des rues élégantes de la Principauté, a nourri les rêves d’amateurs de sport automobile pendant des décennies. Pour certains pilotes, remporter le Grand Prix de Monaco est d’autant plus prestigieux qu’il est extrêmement difficile d’effectuer des dépassements dans ce tracé étroit et compliqué à appréhender ou il faut jouer l'équilibriste entre les rails. La concentration doit rester au maximum, l'effort est constant et soutenu sur toute la longueur de la course, le calme et la maitrise de soi est absolument nécessaire et tous espèrent que la pluie ne viendra pas compliquer les choses ....





L'aura du Grand Prix de Monaco, le glamour et la passion qu'il inspire en font un événement incontournable de chaque saison de Formule 1. Seuls les plus grands pilotes se sont imposés à plusieurs reprises sur ce circuit de légende et ils ne sont pas si nombreux, seulement une quinzaine en plus de 75 ans :

  • 6 victoires - Brésil - Ayrton Senna 1987, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993
  • 5 victoires - Royaume-Uni - Graham Hill 1963, 1964, 1965, 1968, 1969
  • 5 victoires - Allemagne - Michael Schumacher 1994, 1995, 1997, 1999, 2001
  • 4 victoires - France - Alain Prost 1984, 1985, 1986, 1988
  • 3 victoires - Royaume-Uni - Stirling Moss 1956, 1960, 1961
  • 3 victoires - Royaume-Uni - Jackie Stewart 1966, 1971, 1973
  • 3 victoires - Allemagne - Nico Rosberg 2013, 2014, 2015
  • 2 victoires - Argentine - Juan Manuel Fangio 1950, 1957
  • 2 victoires - France - Maurice Trintignant 1955, 1958
  • 2 victoires - Autriche - Niki Lauda 1975, 1976
  • 2 victoires - Afrique du sud - Jody Scheckter 1977, 1979
  • 2 victoires - Royaume-Uni - David Coulthard 2000, 2002
  • 2 victoires - Espagne - Fernando Alonso 2006, 2007
  • 2 victoires - Royaume-Uni - Lewis Hamilton 2008, 2016
  • 2 victoires - Australie - Mark Webber 2010, 2012
  • 2 victoires - Allemagne - Sebastian Vettel 2011, 2017 ....






Depuis le milieu des années 50 à nos jours, les pilotes français qui se sont imposés pour le Grand Prix de Monaco lors d'un championnat du Monde de Formule 1 se comptent sur les doigts d'une seule main, c'est dire la difficulté de l'exercice, le record reviens au quadruple Champion du Monde Alain Prost avec 4 victoires :

  • 1955 - Maurice Trintignant sur Ferrari
  • 1958 - Maurice Trintignant sur Cooper-Climax
  • 1972 - Jean-Pierre Beltoise sur BRM
  • 1978 - Patrick Depailler sur Tyrrell-Ford
  • 1984 - Alain Prost sur McLaren-TAG
  • 1985 - Alain Prost sur McLaren-TAG
  • 1986 - Alain Prost sur McLaren-TAG
  • 1988 - Alain Prost sur McLaren-Honda
  • 1996 - Olivier Panis sur Ligier-Mugen Honda ....



gp79.jpg


Pour l'édition 2017, le Grand Prix de Monaco proposait une longueur du circuit de 3.337 km. Les pilotes devaient effectuer 78 tours soit une distance de course de 260,286 km que le vainqueur Sebastian Vettel a réalisé à une vitesse moyenne de 149,105 km/h. Pour ce qui est des records, le meilleur tour en course date de 2004 avec Michael Schumacher sur Ferrari en 1 min 14 s 439, et le record absolu de tous les temps sur un tour le plus rapide du circuit date de 2017 avec Kimi Räikkönen sur Ferrari en 1 min 12 s 178 ....


gp80.jpg




La pole position de Kimi Räikkönen en 2017 ...



Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - ACM © - Formula 1 © - FIA






JPBlogAuto

jeudi 15 mars 2012

Championnat du Monde de F1 de 2012






mvf1.jpg


La saison 2012 qui débute Dimanche prochain à Adélaïde en Australie va battre un nouveau record, celui du nombre de Grands Prix organisés . Avec l'arrivée de celui des Etats-Unis, à Austin en novembre, il y aura en tout 20 épreuves, étalées de mi-mars à fin novembre . En 2007 il y avait 17 GP, en 2008 il y en avait 18, en 2010 il y avait 19 courses, et en 2012 un total de 20 Grand Prix sont au programme du Championnat du Monde de Formule 1 . La tendance est donc à la hausse et il y a de plus en plus de Grands Prix loin de l'Europe, le berceau de la F1 où sont installées toutes les écuries . Les voyages seront donc plus longs, plus fatigants, et beaucoup plus coûteux . Assez paradoxal alors que la F1 est engagée depuis quelques saisons dans un processus de réduction des coûts ….

Les patrons d'écuries pensent que 20 Grands Prix en une saison est probablement la limite . Mais Bernie Ecclestone, que l'on appelle le grand argentier de la F1 a toujours considéré ce sport comme un business et son principal objectif est de trouver constamment de nouveaux marchés en se tournant vers des pays a priori pas passionnées par la F1, comme Bahreïn, Abu Dhabi, la Corée du Sud ou l'Inde . Ainsi, en 2012, douze des vingt Grands Prix auront lieu hors d'Europe . Il aurait même affirmé dans une interview que dans les années qui viennent, l'Europe n'accueillerait plus que cinq Grands Prix ….

Du côté des écuries, on fait le dos rond car les 20 Grands Prix sont un gage de rentrée d'argent plus importante . Mais avoir plus d'épreuves serait trop éprouvant pour les équipes, surtout les mécaniciens, et cela nécessiterait une embauche de personnel de course, comme en NASCAR où avoir plus de 30 courses par saison est la norme . Une telle situation serait alors incompatible avec la réduction des coûts souhaitée par tous ....

bernie.jpg

Le calendrier étant établi, les observateurs s'interrogent maintenant sur le retour aux affaires de Kimi Räikkönen dans l'équipe Lotus . Le pilote n'aurait apparemment rien perdu de sa motivation et de son désir de piloter en F1 . Champion en 2007 avec Ferrari, il a ensuite connu des désillusions en 2008, et surtout en 2009, qui lui ont donné envie d'aller voir ailleurs . Son expérience en WRC ne s'est pas passée comme il l'espérait mais il affirme qu'elle lui a permis de grandir comme pilote . Si le Finlandais ne s'est jamais distingué par son sourire, il s'est en revanche fait remarquer par sa vitesse et son mental à toute épreuve . Et tout porte à croire qu'il n'a rien perdu de ses qualités . De plus, avec un jeune Français conquérant à ses côtés, comme Romain Grosjean, il aura la concurrence nécessaire pour éviter tout relâchement ....

Mais la question est de savoir quelle monoplace Kimi aura entre les mains . L'année dernière, la Lotus-Renault avait très bien débuté la saison avec deux podiums en deux courses avant de lentement, mais sûrement, s'effondrer . La nouvelle E20 saura-t-elle tenir la distance de mars à novembre et si jamais c'était le cas, le duo peut bien faire et viser au moins la quatrième place, détenue depuis deux saisons par Mercedes ....

xlb06.jpg

Alors que l'on se désolait de l'absence de pilote français la saison dernière, ils seront trois pilotes en 2012 à porter les couleurs tricolores, Romain Grosjean (Lotus), Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) et Charles Pic (Marussia). Ce n'était plus arrivé depuis la saison 1999 et le Grand Prix du Brésil (Stéphane Sarrazin, Olivier Panis et Jean Alesi). Néanmoins, les espoirs et les objectifs de chacun d'entre eux ne seront pas les mêmes ....

Romain Grosjean en devenant champion de GP2 la saison dernière et fort du soutien de Total, a gagné un baquet en F1 chez Lotus et il compte bien saisir sa chance . A 25 ans, il a plus d'expérience et plus confiance en lui, et avec Kimi Räikkönen à ses côtés, il pourrait former le duo surprise de l'année .
Membre de la filière Red Bull depuis 2008, Jean-Eric Vergne va découvrir le monde de la F1 dans une Toro Rosso, écurie dont la vocation est avant tout de lancer des jeunes pilotes . A 21 ans, le Français n'aura pas une monoplace lui permettant de jouer les premiers rôles, il peut viser les points, et en cas de bons résultats, espérer remplacer Mark Webber chez Red Bull . Une source de motivation à ne surtout pas négliger.
Charles Pic, c'est un peu celui qu'on attendait pas. Et c'est celui qui devrait avoir le plus de mal à faire parler de lui, car il a été engagé par une des écuries les moins compétitives . Mais le Français n'en a cure et son principal objectif sera de faire oublier qu'il est un pilote payant (soutien de Lagardère) en permettant à Marussia de poursuivre son développement, et s'il peut battre son coéquipier, Timo Glock, ce sera du bonus ….




La Forumule1 en 2012, c'est ça ...



La Forumule1 en 2012, c'est ça ...





JPBlogAuto

lundi 22 août 2011

Les vacances des pilotes de F1





rentree2011.jpg

Les meilleures choses ont toujours une fin et malheureusement il en est de même pour les vacances . Donc comme beaucoup d’entre vous j’imagine, pour moi c’est la rentrée . Finalement ces trois semaines de congé sont passé beaucoup trop vite à mon goût, mais bon j’en ai quand même bien profité et je me suis bien reposé, c’est toujours ça de pris . Je suis donc d’attaque pour reprendre ma modeste prose sur ce blog au travers de mes petits billets qui n’ont d’autre ambition que de vous divertir en vous faisant partager ma passion pour le monde de l’automobile ….

Pendant ces vacances, je me suis posé la question de savoir ce que pouvaient bien faire les pilotes de Formule 1 qui eux aussi ont eu droit à une trêve . Après quelques recherches, j’ai eu une partie de réponse concernant quelques uns d’entre eux et il faut dire que nous n’avons pas les mêmes loisirs comme vous allez pouvoir le constater . Leurs activités sont en fait bien différentes des nôtres, enfin surtout des miennes, je vous laisse seuls juges ….

Chez Ferrari

Pour entamer la pause du championnat du monde de F1, Fernando Alonso est revenu dans les Dolomites où il a participé à « Wrooom Summer », le rendez-vous estival avec la presse que la Scuderia Ferrari organise traditionnellement dans les Dolomites sur les pentes enneigées de Madonna di Campiglio . Pas de ski cette fois, mais au programme bol d’air pur, randonné, VTT et balade en Ferrari FF, des randonnées qui ont mis à rude épreuve les journalistes désireux de s’accrocher aux pas du pilote espagnol avant de pouvoir l’interroger ….



Fernando Alonso à "Wrooom Summer" ....


Chez Mercedes

Nico Rosberg et Michaël Schumacher sont allé passer une journée sur le circuit mythique du Nürburgring avec l’équipe Mercedes pour s’amuser avec des monstrueuses SLS AMG qu’ils ont piloté sur la célèbre Nordschleife en compagnie de l’ancien pilote McLaren-Mercedes David Coulthard . Une manière originale de se divertir tout en restant immergé dans leur milieu professionnel ….



Nico Rosberg et Michaël Schumacher au Nürburgring ....


Chez Red Bull

Amateur de vitesse et de sensations fortes, Mark Webber qui est un grand sportif a plusieurs fois été projeté dans les airs au cours de sa carrière de pilote comme aux 24 Heures du Mans avec Mercedes, mais aussi en F1 à Valence en 2010 lorsque sa RB6 avait décollée sur la Lotus de Kovalainen . Dans la Sarthe comme en Espagne, l'Australien avait effectué un looping avec un véhicule à 4 roues . Pour ses vacances, l'Australien a donc décidé de réitérer l'exploit du looping mais cette fois avec un appareil plus adapté à la voltige . En effet il a tout simplement réalisé pour le fun un incroyable backflip en hélicoptère, le genre de figure qui d’ordinaire n’est pas très adaptée à ce type d’engin ....



Mark Webber fait de la voltige ....





JPBlogAuto

- page 1 de 2