@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 15 mars 2012

Championnat du Monde de F1 de 2012






mvf1.jpg


La saison 2012 qui débute Dimanche prochain à Adélaïde en Australie va battre un nouveau record, celui du nombre de Grands Prix organisés . Avec l'arrivée de celui des Etats-Unis, à Austin en novembre, il y aura en tout 20 épreuves, étalées de mi-mars à fin novembre . En 2007 il y avait 17 GP, en 2008 il y en avait 18, en 2010 il y avait 19 courses, et en 2012 un total de 20 Grand Prix sont au programme du Championnat du Monde de Formule 1 . La tendance est donc à la hausse et il y a de plus en plus de Grands Prix loin de l'Europe, le berceau de la F1 où sont installées toutes les écuries . Les voyages seront donc plus longs, plus fatigants, et beaucoup plus coûteux . Assez paradoxal alors que la F1 est engagée depuis quelques saisons dans un processus de réduction des coûts ….

Les patrons d'écuries pensent que 20 Grands Prix en une saison est probablement la limite . Mais Bernie Ecclestone, que l'on appelle le grand argentier de la F1 a toujours considéré ce sport comme un business et son principal objectif est de trouver constamment de nouveaux marchés en se tournant vers des pays a priori pas passionnées par la F1, comme Bahreïn, Abu Dhabi, la Corée du Sud ou l'Inde . Ainsi, en 2012, douze des vingt Grands Prix auront lieu hors d'Europe . Il aurait même affirmé dans une interview que dans les années qui viennent, l'Europe n'accueillerait plus que cinq Grands Prix ….

Du côté des écuries, on fait le dos rond car les 20 Grands Prix sont un gage de rentrée d'argent plus importante . Mais avoir plus d'épreuves serait trop éprouvant pour les équipes, surtout les mécaniciens, et cela nécessiterait une embauche de personnel de course, comme en NASCAR où avoir plus de 30 courses par saison est la norme . Une telle situation serait alors incompatible avec la réduction des coûts souhaitée par tous ....

bernie.jpg

Le calendrier étant établi, les observateurs s'interrogent maintenant sur le retour aux affaires de Kimi Räikkönen dans l'équipe Lotus . Le pilote n'aurait apparemment rien perdu de sa motivation et de son désir de piloter en F1 . Champion en 2007 avec Ferrari, il a ensuite connu des désillusions en 2008, et surtout en 2009, qui lui ont donné envie d'aller voir ailleurs . Son expérience en WRC ne s'est pas passée comme il l'espérait mais il affirme qu'elle lui a permis de grandir comme pilote . Si le Finlandais ne s'est jamais distingué par son sourire, il s'est en revanche fait remarquer par sa vitesse et son mental à toute épreuve . Et tout porte à croire qu'il n'a rien perdu de ses qualités . De plus, avec un jeune Français conquérant à ses côtés, comme Romain Grosjean, il aura la concurrence nécessaire pour éviter tout relâchement ....

Mais la question est de savoir quelle monoplace Kimi aura entre les mains . L'année dernière, la Lotus-Renault avait très bien débuté la saison avec deux podiums en deux courses avant de lentement, mais sûrement, s'effondrer . La nouvelle E20 saura-t-elle tenir la distance de mars à novembre et si jamais c'était le cas, le duo peut bien faire et viser au moins la quatrième place, détenue depuis deux saisons par Mercedes ....

xlb06.jpg

Alors que l'on se désolait de l'absence de pilote français la saison dernière, ils seront trois pilotes en 2012 à porter les couleurs tricolores, Romain Grosjean (Lotus), Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) et Charles Pic (Marussia). Ce n'était plus arrivé depuis la saison 1999 et le Grand Prix du Brésil (Stéphane Sarrazin, Olivier Panis et Jean Alesi). Néanmoins, les espoirs et les objectifs de chacun d'entre eux ne seront pas les mêmes ....

Romain Grosjean en devenant champion de GP2 la saison dernière et fort du soutien de Total, a gagné un baquet en F1 chez Lotus et il compte bien saisir sa chance . A 25 ans, il a plus d'expérience et plus confiance en lui, et avec Kimi Räikkönen à ses côtés, il pourrait former le duo surprise de l'année .
Membre de la filière Red Bull depuis 2008, Jean-Eric Vergne va découvrir le monde de la F1 dans une Toro Rosso, écurie dont la vocation est avant tout de lancer des jeunes pilotes . A 21 ans, le Français n'aura pas une monoplace lui permettant de jouer les premiers rôles, il peut viser les points, et en cas de bons résultats, espérer remplacer Mark Webber chez Red Bull . Une source de motivation à ne surtout pas négliger.
Charles Pic, c'est un peu celui qu'on attendait pas. Et c'est celui qui devrait avoir le plus de mal à faire parler de lui, car il a été engagé par une des écuries les moins compétitives . Mais le Français n'en a cure et son principal objectif sera de faire oublier qu'il est un pilote payant (soutien de Lagardère) en permettant à Marussia de poursuivre son développement, et s'il peut battre son coéquipier, Timo Glock, ce sera du bonus ….




La Forumule1 en 2012, c'est ça ...



La Forumule1 en 2012, c'est ça ...





JPBlogAuto

lundi 16 novembre 2009

Marussia B2 - 2010



MARUSSIA B2 ….







Débuter dans la construction automobile en produisant directement une GT sportive paraît être le sport à la mode car après l’Espagne avec la GTA Spano, la Russie elle aussi propose sa supercar nationale . « Marussia  » est une entreprise née du désir du richissime Nikolaï Fomenko ( ancien chanteur reconnu et ancien présentateur TV ) et de Yefim Ostrovsky de produire une supercar russe pour aller taquiner les Ferrari, Porsche et autres Lamborghini sur les routes mais aussi sur la piste . Fin 2007 déjà, Marussia s’était fait connaître avec fracas en dévoilant sa première voiture, la berlinette B1 . Mais récemment au dernier salon de Francfort, la firme russe nous dévoile leur dernier bébé qui vient d'être homologué dans son pays natal, et autant le dire tout de suite, ils ont réussi à fabriquer une supercar au design particulièrement attirant ….



La Marussia est une voiture de sport d’un genre nouveau . Cette stricte deux places pourrait se définir comme une voiture de sport à la personnalisation ultime car le client choisit la carrosserie et les spécifications . En fait, Marussia permet au client de choisir aussi bien les équipements qu'il désire dans sa voiture, les aspects techniques mais également la carrosserie qui lui plait . Ainsi, ils sont capables de modifier également le look général de l'auto à la demande . Généralement, ce type de projet de designer brille soit par une immaturité bien compréhensible, soit par un penchant too much qui laisse penser que le designer a voulu impressionner à tout prix et donc le résultat est souvent décevant . Mais ici, le look de l'engin est cohérent et saisissant, une auto à l’aspect dynamique et pas trop dérangeant tout en étant dans l’air du temps ….



La Marussia est une voiture de sport hybride qui associe un V6 3,5 litres développant 245 chevaux (sans doute d’origine Renault-Nissan) à un moteur électrique dont l’autonomie permettrait de parcourir 400 km . Mais comme nous somme dans le créneau de la fabrication personnalisée, il est possible d’avoir plusieurs motorisations, hybride ou non car le constructeur verrait bien sa Marussia engagée dès 2010 en FIA GT, sans doute dans le nouveau championnat européen GT2 . A la demande donc, la voiture peu être propulsée par un V6 (conçu en collaboration avec Cosworth) de 3,6 litres de cylindrée qui développe 430 chevaux . Avec un poids contenu de 1100 kilos, elle promet des performances à la hauteur avec un 0 à 100 km/h avalé en 3,8 secondes et une vitesse de pointe de l’ordre de 250 km/h . La transmission est confiée à une boîte robotisée avec palettes au volant de 5 vitesses et le freinage propose des disques ventilés avec quatre pistons par étriers, une vraie GT sportive avec un vrai look ....



Ce qui range à coup sur la Marussia dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation du carbone pour sa coque mais aussi la qualité de montage et des équipements . Ainsi, le tableau de bord tout en courbe comporte trois écrans LCD qui permettent l’accès au GPS, à la Hifi Bose avec ampli 5.1, à la TV, au Wifi, au Bluetooth, au Wimax, et qui offrent toutes les connections disponibles sur le marché . Cerise sur le gâteau, les amateurs de musique apprécieront le disque dur de 500 Go qui est à disposition pour stocker tous les types d’informations, de musiques ou de films . Bref, même si la Marussia reprend des éléments mécaniques Renault, Nissan ou même Cosworth, elle semble réunir tous les ingrédients d'une supercar de rêve . Cependant, déclinée en de multiples versions, son tarif s’échelonne entre 70 et 100.000 €, suivant la motorisation et les équipements que vous aurez choisis ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V6
  • Cylindrée : 3.6 Litres
  • Puissance : 430 chevaux
  • Poids : 1100 Kg
  • Vitesse : 250 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’8






La Marussia B2, c'est ça ...





JPBlogAuto

samedi 5 septembre 2009

Les GT Supercars #2



Les GT Supercars
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les étonnantes Vintage Classic
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les engins divers insolites
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les anciennes oubliées
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
La signalétique des marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Toutes les marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)




hamann00.jpg hartge00.jpg hennessey00.jpg

honda00.jpg iconic00.jpg

infiniti00.jpg iso00.jpg jaguar00.jpg jensen00.jpg

koenigsegg00.jpg lambogallardo00.jpg











nissan00.jpg







Les GT Supercars
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les étonnantes Vintage Classic
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les engins divers insolites
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Les anciennes oubliées
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
La signalétique des marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)
Toutes les marques
(A - G) (H - N) (O - S) (T - Z)




JPBlogAuto