@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Maserati

Fil des billets

vendredi 29 septembre 2017

Grand Prix de Monaco de Formule 1






gp00.jpg


Le Grand Prix de Monaco est une des plus anciennes et l'une des trois courses les plus prestigieuses au monde, disputée en Principauté de Monaco, sur un circuit urbain conçu en 1929, par Antony Noghes fils du président de l'Automobile Club de Monaco, sous les auspices du Prince Louis II de Monaco. Cette création répondait au défi d'organiser une compétition sur le territoire exigu de Monaco, environ 1,5 km2 à l'époque, condition requise par la Commission Sportive Internationale pour que l'Automobile Club de Monaco soit désormais reconnu internationalement ....


gp01.jpg


Le 14 Avril 1929, le Prince Pierre inaugure, par un tour d’honneur effectué à bord d’une Torpedo Voisin, conduite par Charles Faroux, directeur de course, le circuit du 1er Grand Prix de Monaco. Il y avait seulement 16 voitures sur la grille de départ tirée au sort, 8 Bugatti, 3 Alfa Romeo, 2 Maserati, 1 Licorne, 2 Mercedes SSK qui ont mis tout Monaco en émoi. Le pilote Anglais Grover Williams gagne ce tout premier Grand Prix sur une Bugatti 35 B de couleur verte en 3h56’11 en ayant effectué les 100 tours à une vitesse moyenne de 80,194 k/h. La course remporta un succès triomphal qui ira grandissant au fil du temps comme en témoignent les quelques 80 affiches officielles que je vous présente ici classées années par années. Des années 30 aux environ des années 70, ces superbes affiches vintage et très kitch sont dessinées par des artistes talentueux de renom comme Géo Ham, Alex Kow, André Bermond, Falcucci, Luc Barbier, Théo Roger ou Michael Turner. Ensuite avec l'aire de la PAO, elles ne seront plus que "photo-composées" et seront donc bien moins courtisées par les collectionneurs qui préfèrent l'époque vintage ....





Interrompue pendant la guerre de 1938 à 1947, le Grand Prix de Monaco reprend en 1948 pour ne plus jamais s'effacer du calendrier. Le 21 mai 1950, le circuit accueille la seconde manche du tout nouveau et premier championnat du monde des conducteurs, enlevée par l'Alfa Romeo de Juan Manuel Fangio. Le circuit serpente autour du port Hercule, dans les rues de Monte-Carlo et de La Condamine, enchaînant les virages serrés au milieu de rails de protection. Il n'y a aucun espace de dégagement entre la piste et ceux-ci ce qui implique la présence de grues à plusieurs endroits pour dégager les monoplaces accidentées au plus vite. La piste étroite est exigeante et rend les dépassements difficiles cependant, au fil des années, l'Automobile Club a apporté des améliorations constantes notamment en ce qui concerne l'aménagement des nouveaux stands de ravitaillement ....





De nos jours, parmi toutes les courses du calendrier de Formule 1, aucun circuit ne peut vraiment atteindre le niveau d’excellence, d’élégance et de technicité du Grand Prix de Monaco. De la place du Casino jusqu’à l’épingle la plus célèbre du monde, en passant le tunnel et en longeant les luxueux yachts amarrés dans le port, le circuit de Monte-Carlo est un tracé de légende aux virages remplis d’histoire. Extrêmement éprouvant pour les pilotes comme pour les écuries, le circuit de Monte-Carlo, niché au cœur des rues élégantes de la Principauté, a nourri les rêves d’amateurs de sport automobile pendant des décennies. Pour certains pilotes, remporter le Grand Prix de Monaco est d’autant plus prestigieux qu’il est extrêmement difficile d’effectuer des dépassements dans ce tracé étroit et compliqué à appréhender ou il faut jouer l'équilibriste entre les rails. La concentration doit rester au maximum, l'effort est constant et soutenu sur toute la longueur de la course, le calme et la maitrise de soi est absolument nécessaire et tous espèrent que la pluie ne viendra pas compliquer les choses ....





L'aura du Grand Prix de Monaco, le glamour et la passion qu'il inspire en font un événement incontournable de chaque saison de Formule 1. Seuls les plus grands pilotes se sont imposés à plusieurs reprises sur ce circuit de légende et ils ne sont pas si nombreux, seulement une quinzaine en plus de 75 ans :

  • 6 victoires - Brésil - Ayrton Senna 1987, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993
  • 5 victoires - Royaume-Uni - Graham Hill 1963, 1964, 1965, 1968, 1969
  • 5 victoires - Allemagne - Michael Schumacher 1994, 1995, 1997, 1999, 2001
  • 4 victoires - France - Alain Prost 1984, 1985, 1986, 1988
  • 3 victoires - Royaume-Uni - Stirling Moss 1956, 1960, 1961
  • 3 victoires - Royaume-Uni - Jackie Stewart 1966, 1971, 1973
  • 3 victoires - Allemagne - Nico Rosberg 2013, 2014, 2015
  • 2 victoires - Argentine - Juan Manuel Fangio 1950, 1957
  • 2 victoires - France - Maurice Trintignant 1955, 1958
  • 2 victoires - Autriche - Niki Lauda 1975, 1976
  • 2 victoires - Afrique du sud - Jody Scheckter 1977, 1979
  • 2 victoires - Royaume-Uni - David Coulthard 2000, 2002
  • 2 victoires - Espagne - Fernando Alonso 2006, 2007
  • 2 victoires - Royaume-Uni - Lewis Hamilton 2008, 2016
  • 2 victoires - Australie - Mark Webber 2010, 2012
  • 2 victoires - Allemagne - Sebastian Vettel 2011, 2017 ....






Depuis le milieu des années 50 à nos jours, les pilotes français qui se sont imposés pour le Grand Prix de Monaco lors d'un championnat du Monde de Formule 1 se comptent sur les doigts d'une seule main, c'est dire la difficulté de l'exercice, le record reviens au quadruple Champion du Monde Alain Prost avec 4 victoires :

  • 1955 - Maurice Trintignant sur Ferrari
  • 1958 - Maurice Trintignant sur Cooper-Climax
  • 1972 - Jean-Pierre Beltoise sur BRM
  • 1978 - Patrick Depailler sur Tyrrell-Ford
  • 1984 - Alain Prost sur McLaren-TAG
  • 1985 - Alain Prost sur McLaren-TAG
  • 1986 - Alain Prost sur McLaren-TAG
  • 1988 - Alain Prost sur McLaren-Honda
  • 1996 - Olivier Panis sur Ligier-Mugen Honda ....



gp79.jpg


Pour l'édition 2017, le Grand Prix de Monaco proposait une longueur du circuit de 3.337 km. Les pilotes devaient effectuer 78 tours soit une distance de course de 260,286 km que le vainqueur Sebastian Vettel a réalisé à une vitesse moyenne de 149,105 km/h. Pour ce qui est des records, le meilleur tour en course date de 2004 avec Michael Schumacher sur Ferrari en 1 min 14 s 439, et le record absolu de tous les temps sur un tour le plus rapide du circuit date de 2017 avec Kimi Räikkönen sur Ferrari en 1 min 12 s 178 ....


gp80.jpg




La pole position de Kimi Räikkönen en 2017 ...



Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - ACM © - Formula 1 © - FIA






JPBlogAuto

vendredi 25 août 2017

Vittorio Viotti Carrosserie






viotti00.jpg


La Carrosserie Viotti est une ancienne entreprise italienne de design de voitures et de réalisation de carrosseries spécifiques automobiles fondée par Vittorio Viotti et son associé Mario Tolfo dont l'activité dura de 1921 à 1964 à Villa Ilarione Petitti dans la banlieue de Turin ....


viotti01.jpg


Au début des années vingt, Vittorio Viotti va déposer un brevet pour la « Carrosserie Clairalpax » qui a été un grand succès car cette innovation qui comprenait le remplacement des gros montants en bois collés dans la porte par des montants minces en Alpacca, un alliage léger de zinc et de nickel, a permis une augmentation notable des surfaces en verre et donc de la luminosité dans l'habitacle. Ce brevet va lui donner les moyens financiers de créer sa propre entreprise de carrosserie ....





Des designers célèbres à l'époque comme Frua ou Mario Revelli ont travaillé pour la Carrosserie Viotti. Ce fut la première entreprise de carrosserie en Italie qui mit en place une véritable ligne de production. Avec dix ingénieurs spécialisés, ils ont construit des voitures de luxe pour répondre aux besoins des clients individuels qui n'étaient pas satisfaits des modèles de grands constructeurs automobiles et étaient à la recherche d'un produit plus raffiné et exclusif construit en fonction de leurs besoins spécifiques et de leurs goûts ....





Le soin et la qualité des travaux de la Carrosserie Viotti ont vite porté leurs fruits si bien que les commandes des particuliers s'enchainaient, et ceci aussi bien pour des Fiat que pour d'autres marques plus prestigieuses comme par exemple Bentley, Alfa Romeo, Maserati, Osch, Studebaker, Bristol ou Lancia. Ses plus belles réalisations sont les versions particulières d'après un dessin du designer Mario Revelli baptisées Giardinetta qui ont fait l'objet d'un dépôt de brevet préfigurant la naissance du break moderne. Ce design sera répliqué sur des châssis Fiat, Alfa Romeo ou Lancia ....





Les dernières réalisations en petites séries de la Carrosserie Viotti sont les Fiat 1300/1500 Giardinetta qui n'ont pas eu le succès escompté, car Fiat avait décidé de produire sa propre version familiale du modèle et ceci à un moindre coût. Dans les années 1950, la production de véhicules avec un cadre en bois va disparaitre en faveur d'un cadre entièrement métallique. Par conséquent, Viotti va changer sa ligne de production Giardinetta pour les nouveaux modèles. En 1956, le fondateur Vittorino Viotti est décédé subitement à l'âge de seulement 55 ans. La direction va être reprise par son neveu, Francesco Viotti. Malheureusement la Carrosserie Viotti a été parmi les premières entreprises à être submergés par la crise qui a touché les fabricants de voitures dérivées et a fermé ses portes en 1964 ....





En 2012, le constructeur automobile chinois Jonway Automobile Co., rachète la Carrozzeria Viotti et relance l'entreprise en créant un nouveau siège à Rivoli près de Turin. La nouvelle entreprise se spécialise dans les véhicules hybrides ainsi que la conception et l'ingénierie de voitures de sport. En 2014, la Carrozzeria Viotti acquit la marque américaine Willys, et présente au Motor Show de Bologne la superbe "Willys AW380 Berlinetta", inspirée de la Willys Interlagos, assemblée par Willys au Brésil sous licence de l' Alpine A108 ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Viotti
© - YouTube © - Conceptcar



La Lancia Aurélia B20 Viotti de 1951 ...



La Willys AW380 Berlinetta Viotti de 2015 ...





JPBlogAuto

vendredi 7 juillet 2017

Bernardo Fissore Carrosserie






fissore00.jpg


La Carrosserie Fissore est une ancienne entreprise italienne de conception et de fabrication de carrosseries automobiles dont l'activité dura de 1921 à 1976 à Savillan, dans la banlieue de Turin. Dès 1914, Bernardo Fissore se lance dans le secteur automobile en créant un atelier de réparation de carrosseries et de modification de remorques agricoles et routières. En 1921, avec son frère Antonio Fissore, ils créent la société "Carrozzeria Fissore S.p.A". Leurs jeunes frères Giovanni et Costanzo les rejoindront plus tard ....


fissore27.jpg


Si à l'origine, l'activité de la Carrosserie Fissore est essentiellement portée sur les chariots agricoles, la réparation et la modification des carrosseries automobiles et véhicules utilitaires prend chaque année de l'ampleur jusqu'à devenir la seule activité au lendemain de la Première Guerre mondiale. En 1936, Bernardo Fissore prend seul la direction de la société et commence à se spécialiser dans la construction de carrosseries spéciales pour automobiles, ambulances, véhicules funéraires, commerces ambulants, fourgons postaux et les minibus. C'est ainsi que la société va acquérir une renommée internationale ....





Après la guerre, la société reprend ses activités premières de transformation de carrosseries de véhicules privés. L'année 1947 marque une étape importante pour l'entreprise avec le succès de la nouvelle Fiat 1100 dont la Carrosserie Fissore présente une variante "Giardinietta" qui propulse le carrossier sur le devant de la scène. Il enchaine les succès avec la mode des carrosseries spéciales construites sur plusieurs modèles Fiat. Fissore se fait remarquer aussi pour ses réalisations de véhicules publicitaires ce qui a contribué à faire croître l'entreprise au point où environ 200 personnes travaillaient au milieu des années soixante ....





C'est à cette époque que la Carrosserie Fissore est également sollicitée pour collaborer avec d'autres constructeurs automobiles pour la réalisation de petites séries. DKW, TVR et De Tomaso sont parmi les tout premiers clients. Même si Fissore n'a jamais atteint la notoriété de Pininfarina ou de Bertone dans ce domaine, il a toutefois acquis une reconnaissance mondiale et une excellente réputation ....





Dès le milieu des années 1960, la Carrosserie Fissore a connu son plus grand essor, en collaborant avec les fabricants célèbres dans la production de leurs voitures de sport et de course, parmi lesquels les célèbres marques italiennes Osca, Cisitalia, Lancia, Maserati et De Tomaso, mais aussi la marque Vemag du Brésil ou encore la Japonaise Mitsubishi et même l'allemand Opel ....





En 1969, la Carrosserie Fissore signe avec le constructeur suisse Monteverdi un contrat pour devenir son designer et atelier de carrosserie officiel. Ce contrat doit fournir un flux régulier de travail mais les volumes de vente atteints au cours de ces années obligent Fissore à renoncer à sa production artisanale et à orienter son usine vers une industrialisation de la production. Le designer Fiore Trevor est alors embauché chez Fissore, pour étudier et développer les modèles ....





Le 3 janvier 1973, Bernardo Fissore et son épouse décèdent en vacances à San Remo. La société est ainsi privée de son dirigeant visionnaire. En 1975, malgré la présence du constructeur suisse Monteverdi au capital de la société, la crise financière qui fait suite aux évènements sociaux qui ont débuté en France en 1968, en Italie en 1969 et dans les autres pays les années suivantes, conduisent à l'arrêt de la production de carrosseries et à réorienter l'activité de la société uniquement vers le design. La fille de Bernardo Fissore et son mari, Giulio Malvino, décident alors de maintenir le nom et la réputation de la marque en créant, en 1976, la société Rayton Fissore ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Fissore
© - YouTube © - Autopassion



La DKW Fissore ...



La Cisitalia DF85 Coupe Fissore ...





JPBlogAuto

- page 1 de 18