@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Maybach

Fil des billets

mercredi 12 avril 2017

Maybach Vision - 2016







vision00.jpg



« Maybach » est un constructeur automobile allemand spécialisé dans les voitures de luxe, fondé en 1897 par Wilhelm Maybach à Friedrichshafen tout près du lac de Constance dans le sud de l'Allemagne. L’histoire de la marque commence en 1921, lorsque la toute jeune compagnie construit enfin sa toute première voiture, la Maybach W3 présentée au Salon automobile de Berlin. La marque ne se relèvera pas de la Seconde Guerre mondiale et tombera dans les marques oubliées du groupe Daimler. Recréée en 2002, elle devient la marque de très haut de gamme du groupe Mercedes-Benz pour tenter de concurrencer si possible Rolls-Royce et Bentley ....





Dernièrement au Concours d’Élégance de Pebble Beach dn 2016 en Californie, la marque à présenté en avant première son tout nouveau coupé deux portes, la magnifique Maybach Vision 6. C'est un très élégant coupé deux places, un véritable joyau très luxueux à couper le souffle. Cet engin peu commun par son esthétique et sa technique au look plutôt futuriste et au design hors normes a attiré le regard des plus curieux mais aussi immanquablement l'attention de tous les passionnés de belles voitures. Ce qui a marqué les esprits, c'est évidemment cet immense capot qui tombe sur une grande calandre, mais aussi la faible hauteur de la voiture ....





La Maybach Vision 6 est ainsi baptisée à cause de ses presque 6 m de long, en réalité 5,70 m, qui en font un véhicule gigantesque, aux proportions peu communes, et c'est particulièrement criant quand on l'a en face de soi. Outre la longueur, sa largeur est de 2,10 m, et son toit culmine à peine à 1,32 m. Campée sur des très élégantes jantes de 24 pouces, la belle propose des lignes vraiment très rétros à la mode des années 30, et une calandre immense qui semble être une réinterprétation moderne de celle des Maybach d'antan. Avec cette GT Supercar, la firme démontre sa créativité autant que son savoir-faire qui honore et fait briller son blason ....





En fait concernant cette étonnante et insolite Maybach Vision 6, le chef du département design de Daimler AG, Gorden Wagener, ne cache pas que cette voiture rend hommage aux «aéro coupés» des années trente, mais il ajoute qu'elle ne verse pas, pour autant, dans le style Néo-Rétro. Quand il décrit sa lunette arrière divisée en deux par une arête en tôle, il y voit une référence aux yachts de luxe. Mais on pense aussi à la Bugatti Atlantic de 1934, ou à la moins connue Maybach Zeppelin DS8 Stromlinie de 1932. Quoi qu'il en soit, toute la magie et le look du design du coupé Vision 6 réside dans des proportions à nulles autres pareilles ....





La Maybach Vision 6 se pose comme « un coupé GT "glamour" représentant "le summum du luxe contemporain" » selon le constructeur allemand. Très long capot, poupe distinctive, ligne de toit basse, calandre agressive, arrière plongeant, portes papillon comme un hommage à la 300 SL, lunette arrière spécifique de type split-window, livrée de carrosserie rouge Maybach, diffuseur alu, sorties d’air derrière les passages de roues, caméras numériques à la place des rétros, capteurs surveillant quelques fonctions vitales, tout laisse effectivement penser que c'est le parfait mariage de la haute technologie, du style glamour, du luxe et de l’élégance ....





Le coupé GT Maybach Vision 6 est clairement une voiture d'exception avec son intérieur en cuir, ses matériaux nobles, ses boiseries, ses inserts d'aluminium et son set bagagerie de deux valises exclusives. Elle n'est pourtant qu'une 2+2 dont les places arrières manquent cruellement de garde au toit. Le rapport encombrement / habitabilité est nul, mais on s'en moque car il y a l'autobus pour ceux qui se soucient de ses questions. Mais on préfère remarquer le coffre à champagne de 2 bouteilles à l'arrière. Il est évidemment réfrigéré. Il y aussi un coffre avant avec des bagages faits sur mesure, pour confirmer qu'on est bien dans un univers de super-luxe, avant d'entrer dans la science-fiction quand on s'installe à bord ....





L'emménagement intérieur de cette étonnante Maybach Vision 6 fait lui aussi appel au Hi-Tech le plus avancé. En fait, Maybach est bien dans son temps, car cette GT peut se conduire toute seule de façon autonome. Son pare-brise de type écran peut afficher une réalité augmentée, en surimposant à la vision réelle des informations supplémentaires. Son cœur informatique peut détecter qui sont ses occupants et afficher leurs fonctions vitales ou adapter la climatisation en fonction de la température extérieure et des vêtements portés, ou bien harmoniser la couleur de l’habitacle en fonction de ces mêmes vêtements. Les différentes fonctions de ce vaisseau roulant peuvent aussi être contrôlées gestuellement. Le tunnel central matérialise par des lumières colorées les flux d'énergie de la motorisation ....





Pour ce qui est de la mécanique, le coupé GT Maybach Vision 6 avec son capot interminable ne cache pas un V10 ou un V12 car cette Supercar tourne à l’énergie "nucléaire". En effet, ce coupé 2+2 à transmission intégrale, est électrique. Ses 4 moteurs électriques synchrones compacts à aimant permanent, un par roue, en font un 4x4 qui développe la bagatelle de 550 kW, soit 750 chevaux. Du coup, les performances sont décoiffantes, avec moins de 4 secondes pour le 0 à 100 km/h, et 250 km/h limité électroniquement en vitesse de pointe. Le pack de batterie de 80 kWh logé dans le plancher permet une autonomie, selon le cycle NEDC, qui dépasserait les 500 kilomètres. Différents types de recharge sont au programme dont une par induction et l'autre par courant continu selon la norme CCS qui offre une capacité de recharge jusqu’à 350 kW et, après cinq petites minutes de recharge, offre 100 km d’autonomie supplémentaire ....


Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Électrique
  • Moteur : 4 moteurs - 1 par roues
  • Batteries : 80 kWh
  • Puissance : 550 kW, soit 750 chevaux
  • Vitesse : 250 km/h
  • Performance : 4 secondes pour le 0 à 100 km/h



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Mercedes-Maybach




Présentation de la Maybach Vision 6 ...








JPBlogAuto

samedi 8 octobre 2016

Murat Günak Designer






gunak00.jpg


gunak27.jpg


Murat Günak est né le 9 août 1957 à Istanbul en Turquie. C'est un célèbre designer automobile plutôt réputé qui après avoir poursuivi avec succès des études du niveau secondaire dans son pays d'origine est arrivé à l'âge de huit ans en Allemagne ou il a obtenu un diplôme du département de design industriel à l'École des Beaux-Arts de Kassel. Il a ensuite poursuivi des études en Angleterre pour obtenir un Master en design automobile au Royal College of Art de Londres sous la direction de Claude Lobo et Patrick Le Quément. De nos jours bien qu'il n'est travaillé que pour trois ou quatre marques, il est considéré par tous les spécialistes du monde automobile comme l'un des grands designers automobiles de ce dernier demi siècle ....


gunak29.jpg


En 1983, Murat Günak tout juste diplômé est aussitôt embauché à l'âge de 26 ans par le groupe Ford pour son centre de style allemand de Cologne en tant que designer junior. C'est donc à l'époque un jeune débutant dans ce métier assez pointu mais sa forte personnalité combinée avec de grandes compétences professionnelles ne sont pas étrangères à cette embauche. Finalement ce choix plutôt osé du directoire de la firme, surtout à l'époque, va s'avérer assez productif car le jeune et ambitieux débutant va s’avérer être un travailleur acharné qui rapidement va faire la preuve de ses nombreuses compétences techniques et de son talent artistique ....





A partir de 1986 Murat Günak est embauché par Mercedes ou il participe activement à la définition des lignes des Mercedes Classe A, Mercedes SLK et Mercedes CLS. En fait la marque qui est en plein renouvellement de sa gamme complète apprécie particulièrement les idées nouvelles et le changement de style que propose Murat. C'est lui par exemple qui est à l'origine du dessin des phares ronds qui sont dorénavant incorporés dans chaque Mercedes. La marque est si contente de ses travaux qu'elle va même utiliser ses compétences pour Daimler-Chrysler en lui confiant la conception de l'instrumentation de bord de sa marque Maybach ....





Au début des années 90, Murat Günak est devenu l'un des plus designer les plus recherchés parmi les concepteurs automobiles si bien qu'en 1994 la direction générale de la firme Peugeot va réussir à l'embaucher. Le Centre Style de Peugeot se réorganise complètement pour développer au mieux sa gamme et Murat va devenir l'adjoint de Gérard Welter pour diriger une équipe de stylistes. Avec un telle puissance de design au sein du style Peugeot, Murat Günak semble remettre en cause l'intérêt de la collaboration avec Pininfarina. Si bien que la Peugeot 206 assure avec réussite la lourde succession du best seller 205. Même s'il est difficile de remplacer un modèle à succès, Gunäk y est parvenu. Après avoir travaillé sur des modèles assez classiques comme la 307 ou la 607, l'équipe du Centre Style propose aussi plusieurs concept cars d'expositions et de salons comme la Peugeot Ion, la Peugeot Tulip, la Peugeot Touareg, la Peugeot Asphalte ou l'insolite Peugeot Runabout ....





Devenu responsable du Centre de Design Peugeot, Murat Günak va côtoyer des fournisseurs et des partenaires assez importants dans le milieu de l'automobile comme par exemple le carrossier Heuliez qui travaille régulièrement avec la firme pour des emménagements spécifiques sur certains modèles. Après avoir œuvré dans tous les styles à Sochaux avec les modèles de grande série, les prototypes, les show cars, les citadines électriques, les engins tout terrain, les sportives de piste ou les coupés de loisirs, Murat Günak va quitter la firme au début des années 2000 ....





En 2004, Murat Günak va prendre la direction du design pour le groupe Volkswagen, dans un premier temps sous l'autorité de Harmut Warkuss, qu'il finira rapidement par remplacer lors de son départ à la retraite. Murat y supervise les marques européennes du groupe tandis que Bentley est confié à Dirk Van Braeckel, Skoda à Thomas Ingenlath, Lamborghini à Luc Donckerwolke et Seat à Steve Lewis. Murat va jouer un rôle important dans l'étude de plusieurs modèles comme les VW Iroc, Eos, Tiguan, Touareg, Touran. Il est aussi directement impliqué dans le design de la nouvelle Volkswagen Scirocco et également de la Volkswagen Passat CC pour laquelle il réussit à nouveau l'exercice gagnant réalisé avec la Mercedes CLS ....


cressoni02.jpg


Suite au rachat de plusieurs marques par le géant Volkswagen, en 2007, lorsque Martin Winterkorn prend la direction du groupe, il provoque un remaniement qui se traduit par l'arrivée de Walter de Silva au poste de directeur du design. Murat Günak s'en va, il quitte VW et créé un studio indépendant où il s'intéresse à la "voiture verte". Quelque temps plus tard, il va dévoiler le prototype Mindset E-Motion fabriqué chez Heuliez qui sera exposé lors du concours de la Villa d'Este en 2009. Murat s'implique en suivant dans le projet de la petite Mia Electrique qu'il dessine et qui sera produite en série sur le site Heuliez de Cerizay. Le futur est en marche ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Murat Günak - © Carcatalog





Interview de Murat Günak - Genève 2012 ...



La Mia Rox de Murat Günak ...



La Mia Electric de Murat Günak ...





JPBlogAuto

lundi 28 mars 2011

DiMora Natalia SLS 2 - 2006



DIMORA NATALIA SLS 2 ….







Voici une firme de construction automobile américaine assez marginale et donc plutôt méconnue . Installée à Palm Springs en Californie, « DiMora Motorcar » a été créée en 2006 par Alfred J. DiMora un jeune entrepreneur touche à tout qui œuvre aussi dans la technologie de pointe et qui est le cofondateur d’une autre société, la Star Systems Bridge qui a développé des super computers maintenant utilisés par la NASA . Après s’être déjà essayé dans l’automobile de grand luxe avec la Clenet, Alfred J. DiMora a décidé de franchir une étape en se lançant sur le créneau de la voiture ultra –élitiste, la berline 4 portes la plus luxueuse, la plus sophistiquée technologiquement, la plus rapide et la plus chère de « l’Histoire du transport » ….



En effet, après la voiture à 1 million d’euros, après celle à 1 million et demi, voici la DiMora Natalia SLS2, la voiture à 2 millions de dollars . Quand DiMora voit une Rolls Royce, une Maybach ou même une Bugatti Veyron, ça le laisse froid . Alors il a décidé que sa société créerait un nouveau segment automobile en toute simplicité, et surtout concevrait et construirait la voiture la plus technologiquement évoluée du monde (moteur, suspensions, informatique de bord, peinture, etc…) . Sa voiture comporte donc des douzaines d’innovations technologiques jamais vues encore dans aucunes voitures de production actuellement disponibles sur le marché . Châssis, moteur, carrosserie, peinture, trains roulants, équipements embarqués, peinture, pare chocs, vitres, phares, sièges, autant d’éléments qui disposent de nouveautés assez incroyables et qui font le caractère vraiment exclusif de la DiMora Natalia SLS2 ….



Le châssis de la DiMora Natalia SLS2 emploie des matériaux provenant des technologies aérospatiales, donnant une résistance supérieure et un poids plus léger . Le poids total est inférieur de 680 kg par rapport aux véhicules de luxe de même taille, ce qui est considérable . À l’image des anciennes Honda Prélude, le système quatre roues motrices et ici complété par un système de quatre roues directrices qui donne une meilleure manœuvrabilité, un meilleur contrôle et une sécurité accrue dépassant tout ce qui ce fait actuellement . De plus, la suspension s’adapte constamment au style du conducteur et à la qualité de la chaussée . La carrosserie propose un design somme toute plutôt classique bien qu’imposant, mais l’innovation réside dans sa peinture qui emploie une technologie révolutionnaire permettant à l’automobile de changer de couleur suivant la température extérieure . L’engin incorpore la vision de nuit projetée sur le pare-brise comme dans l’aviation et ce même système est alimenté par des caméras vidéo incorporées tout autour du véhicule et qui assistent le conducteur . Les phares incorporent de petits projecteurs vidéo et ainsi, lorsque le véhicule sera arrêté, l’utilisateur pourra visionner des films DVD, des émissions de télévision par satellite, des jeux vidéo ou même des photographies . La DiMora Natalia SLS2 dispose d’un système d’éclairage LED de pointe et un réseau intégré de fibre optique permettant de nombreuses utilisations comme par exemple d’alerter de conducteur lorsque un danger se présente ....



La DiMora Natalia SLS2 dispose de systèmes informatiques à bord hyper sophistiqué jamais vu dans l’industrie . Notamment, ils seront complètement intégrés et assisteront la direction, la sécurité, le confort, les communications et le divertissement du véhicule . De plus, ils permettront de conserver la température à bord à un niveau acceptable, et ce, même si le moteur n’est pas en fonction . Le siège du conducteur peu glisser vers l’extérieur et déposer son occupant au niveau du sol ou à son siège roulant pour les personnes handicapées . La garniture des sièges est composée d’une mousse de la NASA combinée à une doublure de gel et d’un cuir de haute qualité . Cet assemblage fourni un confort intérieur inégalé . Les équipements classiques sont bien sur présents complétés par des choses moins conventionnelles comme des porte-gobelets luxueux sensibles à la température permettant de maintenant les boissons au chaud ou au froid, un système de massage dans les sièges arrière, les télévisions pleines grandeur qui emploient une technologie avancée pour diriger le son vers le passager ou un ordinateur portatif PC de petite taille avec Windows intégré qui sera relié sans fils aux composantes du véhicule et aux autres écrans incorporés et qui pourra se connecter à Internet et à une imprimante portative . Enfin, des prises de courant délivrant du 115v ou même du 230v équipent la voiture ....



Sous le capot de la DiMora Natalia SLS2 la aussi ce n’est pas très classique . Aux oubliettes les trop classiques V8 ou V12, ici c’est du sérieux . On y trouve un moteur V16 de 14 litres de cylindrée qui développe la bagatelle de 1200 chevaux . Toute proportion gardée, cette motorisation assure d’être économique et peu polluante, puisque ses cylindres sont à calage variable et son bloc-moteur est en alliage d’aluminium et de magnésium, ce qui le rend exceptionnellement léger . Pour finir, les superbes jantes aluminium de 24 pouces seront chaussées avec une toute nouvelle génération de pneus increvables et procurant plus de confort de roulement que nos pneus actuels classiques . Avec toute cette batterie d’arguments novateurs, DiMora présente sa voiture comme le véhicule du 21° siècle par excellence mais à 2 millions de dollars on en attendait pas moins ….



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V16
  • Cylindrée : 14 Litres
  • Puissance : 1200 chevaux
  • Couple : 450 Nm à 5500 t/mn
  • Vitesse : 320 km/h








La « DiMora Natalia SLS 2 », c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 3