@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Mecum

Fil des billets

vendredi 15 juin 2018

Michael Irvine Artiste Peintre









Michael Irvine est un artiste peintre américain très talentueux qui passionné depuis son enfance par l'automobile en a fait son métier en choisissant de peindre des "muscle cars" et des voitures de sport américaines sur ces toiles. Devenu célèbre et réputé, il vit de nos jours au Canada dans le sud de la province de l'Ontario proche de la ville de Toronto avec sa femme et ses enfants ....





Michael Irvine a effectué un parcours scolaire assez classique et a reçu sa première bourse d'art en 2e année du secondaire. A partir de cet intérêt initial, il était naturel pour Michael de graviter vers une carrière artistique. En mettant l'accent sur l'illustration commerciale, il a obtenu un diplôme du programme de design graphique du Grant MacEwan College d'Edmonton, en Alberta. Son expérience en illustration architecturale ainsi que son incroyable talent et son amour des voitures classiques, ont joué un rôle déterminant dans le développement de sa passion pour l'art automobile ....





Considéré aujourd'hui par beaucoup de spécialistes comme l'un des plus grands artistes automobiles américain, Michael Irvine a de la chance de pouvoir faire ce qu'il aime et de le faire bien en produisant des œuvres dynamiques et à fort impact visuel. Son approche unique de l'aquarelle traditionnellement «fade» et son œil affuté pour tous les détails produisent des tableaux nets et éclatants qui deviennent vivants avec la couleur et la mise en scène. L'utilisation par Michael de surfaces réfléchissantes et d'images «cachées» dans l'image principale ainsi que son incroyable attention à la précision technique rendent ses peintures d'art automobile uniques et très captivantes ....





Maitrisant la technique à la perfection, le but de Michael Irvine est d'attirer le spectateur dans la scène qu'il peint tout en révélant lentement de plus en plus de détails de l'histoire qu'il désire leur montrer. Incroyablement détaillé, puissant, imaginatif et créatif, le surréalisme de l'œuvre de Michael vous invite à le rejoindre dans un voyage de découverte hyper agréable et flamboyant qui ravira tous les passionnés de belles voitures et principalement des puissantes américaines comme par exemple des Plymouth, Dodge, Chrysler, Mercury, Ford, ou des Mustang, Cobra, Daytona, Shelby ou encore des Corvette, Camaro, Nova, Chevelle, Firebird ou Impala ....





Maintenant reconnu pour son utilisation de la couleur à fort impact, des reflets multiples et variés, de la précision technique et de l'incroyable attention aux détails, l'artiste Michael Irvine avec son approche unique de ce qui est traditionnellement considéré comme un «médium libre» produit des œuvres maitrisées avec un sens aigu de la perspective, de l'échelle et de la composition. Mais c'est un style bien particulier qui prend beaucoup de temps pour chaque tableau. Il faut le temps de recherche des idées de thème, le temps de préparation des croquis, le temps de l'étude des teintes de couleur, au final ses peintures prennent des centaines d'heures à compléter. Et, il n'aime pas précipiter le processus ....





Avec une vaste connaissance des voitures, les peintures de Michael Irvine ne sont pas seulement vibrantes, créatives et excitantes, elles capturent à la fois l'esprit des voitures de sport de la génération classique mais aussi celui de la prochaine future génération en utilisant l'aquarelle vibrante. Il dessine à la main et peint à la main chaque pièce. Le travail est extrêmement détaillé, puissant et imaginatif si bien que son art est aussi bien suspendu dans les maisons, les bureaux, les entreprises, les commerces ou les garages, partout dans le monde ....





Michael Irvine attribue une grande partie de son succès en tant qu'artiste à sa femme et partenaire Linda, et à un groupe de revendeurs de son œuvre. Ce sont leurs efforts combinés qui permettent à son art non seulement d'être disponible dans sa galerie en ligne, mais aussi d'être vu en personne lors de nombreux événements, tels que des ventes automobiles comme Barrett Jackson et Mecum, ainsi que d'autres salons automobiles en Amérique du Nord. Le travail de Michael est très bien reçu au niveau international, avec beaucoup de gens qui achètent ses œuvres. Son travail est régulièrement repris sur de nombreuses couvertures de magazines automobile comme par exemple Mopar Collectors Guide ou Muscle Car Enthusiast ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Michael Irvine
© Automotive Fine Art - © Pacific Car Art




Michael Irvine Artiste Peintre ...








JPBlogAuto

vendredi 19 mars 2010

Top Ten des enchères de 2009




A plusieurs reprises déjà sur ce blog je vous ai parlé du marché des voitures de collections et ce nouveau billet va traiter du même sujet . En fait, force est de constater que la crise financière et économique qui normalement ne semble épargner aucun pays de la planète paraît n’avoir que très peu d’emprise sur le marché de l’automobile de collection . En réalité c’est même tout à fait le contraire qui se produit à en juger par les dix plus grosses ventes aux enchères de l’année 2009 qui ont atteint des records historiques . Force est de constater à la vue de ce Top Ten que l’exceptionnel se porte bien et que les trésors ne vieillissent jamais ….



Les officines spécialisées dans se genre de ventes aux enchères telles que Christie’s,Osenat, RM, Mecum, Gooding ou Bonhams avaient bien fait les choses cette année en présentant de superbes modèles dans des endroits choisis . Ainsi les ventes de Monaco, Pebble Beach, Monterey, Rétromobile, ou Scottsdale ont remporté un franc succès et les enchères ont atteint des sommets ….

  • - 1 - Ferrari - 250 TR - 1957 – 9.184.000 €
  • - 2 - Shelby – Cobra Daytona – 1965 – 5.512.480 €
  • - 3 - Ferrari – 250 California – 1960 – 3.730.320 €
  • - 4 - Ferrari – 250 California – 1961 – 3.634.719 €
  • - 5 – Bugatti – 57 S Atalante – 1937 – 3.471.960 €
  • - 6 – Alfa Romeo – 8C 2300 Cabriolet – 1938 – 2.970.308 €
  • - 7 – Talbot – T150 CSS – 1937 – 2.652.672 €
  • - 8 – Bugatti – Type 18 Black Bess – 1913 – 2.470.300 €
  • - 9 – Ferrari – 250 GT Tour de France – 1956 – 2.352.000 €
  • - 10 – Duesenberg – SI Roadster – 1935 - 2.344.980 €


Le montant total de ces dix enchères s’élève à plus de 38 millions d’euros soit une moyenne de presque 4 millions d’euros par voiture . Sur les dix ventes réalisées, cinq d’entre elles ont établi un nouveau record mondial soit pour la marque soit pour le modèle, c’est dire si l’intérêt pour les anciennes voitures de collection et de prestige ne faiblit pas, bien au contraire ….



L'ambiance des ventes aux enchères, c'est ça ...



L'ambiance des ventes aux enchères, c'est ça ...





JPBlogAuto