@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Michelin

Fil des billets

vendredi 11 novembre 2016

Ernest Montaut Illustrateur






montaut00.jpg

montaut01.jpg


Ernest Montaut est un peintre, aquarelliste, dessinateur, illustrateur et affichiste français précurseur dans cette discipline né en 1879 en France et décédé en 1909. Associé à la toute fin du XIXe siècle avec la marque d'un important imprimeur parisien, Mabileau & Cie, il élabore avec son épouse Marguerite dite Gamy ou M. Montaut, de nouvelles techniques d'impressions à partir entre autres du pochoir, qu'ils mettent au service de l'affiche et de l'iconographie sportive automobile ....





Avec le recul les plus importants critiques d'art sont aujourd'hui unanimes pour dire que Ernest Montaut est chronologiquement l'artiste qui, le tout premier, a consacré l'exclusivité de son œuvre à la représentation des nouveaux modes de transports du début de ce siècle et donc à la vitesse. Bien que moins connu que certains de ses contemporains plus ambitieux, son regard était particulièrement affûté et son esprit novateur et créatif l'on poussé à inventer de nouvelles techniques encore inconnues à l'époque mais qui furent ensuite très largement reprises par ses successeurs ....





En premier lieu, Ernest Montaut va mettre au point de nouvelles techniques concernant ses dessins. Ainsi il va définir un style différent pour donner une impression de vitesse accrue en courbant exagérément les arbres au passage des bolides. Il va adopter des techniques artistiques comme les nombreuses lignes de vitesse et la distorsion délibérée de la perspective, mais aussi dessiner des routes plus bombées et ovaliser les roues des voitures. Sur ses compositions, la lumière jaillissait par l'arrière de la voiture, semblant la pousser beaucoup plus vite. Beaucoup de ces techniques innovantes à l'époque ont résisté à l'épreuve du temps et sont encore largement utilisées aujourd'hui par de nombreux autres artistes ....





La plupart des dessins de Ernest Montaut ont tous été produits en deux tailles différentes, environ 20 X 30 centimètres pour des livres et environ 43 X 88 centimètres pour les affiches. Le contour et l'image sont dessinés sur une pierre lithographique qui est ensuite utilisé pour produire à la main une par une les lithographies finales. Ces lithographies sont ensuite coloriées à la main en utilisant des peintures à l'aquarelle. Il est largement admis que, pour les petites images, Montaut utilisait des pochoirs et des travailleurs non qualifiés. Mais pour les images plus grandes, il utilisait des artisans qualifiés, et donc la qualité artistique est très perceptible, les images plus grandes peuvent vraiment être considérées comme de véritables œuvres d'art. L'utilisation de différents artistes pour colorier le même dessin explique pourquoi certaines petites variations se produisent parfois dans les différentes teintes des couleurs finales pour des images au départ identiques ....





Quasiment toutes les œuvres de Ernest Montaut comportent un numéro, l'année de publication, les artistes et le nom de l'imprimeur. Le travail fini contient assez souvent un titre et une description de l'événement ou de l'image. Il est aujourd'hui généralement admis par les spécialistes que l'auteur et ses différents artistes-collaborateurs ont produit environ 200 œuvres différentes et variées qui n'auraient été tirées qu'à seulement 100 impressions ou éventuellement moins de chacune. Autant dire que ces œuvres d'art qui mettent en scène l'action, le drame, la vitesse et l'audace avec les pilotes et les mécaniciens qui contrôlent ces engins monstrueux sont rares et chères. Une valeur assez sure dans les ventes aux enchères d'art ....





Vers 1904, Ernest Montaut connait une notoriété internationale grandissante. Sa popularité en tant qu'illustrateur lui permettait d'ouvrir à 25 ans une galerie à New York, où il diffusait avec succès ses créations. Son atelier étant plutôt prospère, plusieurs manufacturiers et constructeurs automobiles importants le sollicitent pour des travaux personnalisés. C'est l'époque ou Ernest exécute de nombreuses affiches publicitaires et notamment pour divers commanditaires allemands et suisses ....






Hélas, après la mort prématurée de Ernest Montaut en 1909, à l'âge de seulement trente ans, d'une banale appendicite, son épouse Marguerite « Gamy » Montaut poursuit et développe son activité dans la même lignée. Elle aussi était également une dessinatrice de grand talent, qui dirigera donc jusqu'en 1913 son atelier en essayant même de le faire grossir en produisant à son tour de nombreuses nouvelles œuvres sur le même thème de l'automobile et de l'aéronautique, qui ressemblaient souvent à s'y méprendre aux précédentes superbes créations de son défunt mari ....





Hervé Poulain, commissaire priseur de renom, et auteur de " L'Art et l'Automobile ", milita avec conviction pour une reconnaissance de l'intérêt majeur du travail de Ernest Montaut. En 1977, il organisait même une grande exposition qui lui était entièrement consacrée. C'est à cette occasion qu'il fit connaitre ces fresques murales sur céramique représentant des victoires dans des courses automobiles les plus célèbres de l'époque. Elles sont peintes sur les murs de l'ancien siège social de Michelin à Londres. Durant ses ventes d'Automobilia, il commença aussi à proposer certaines des œuvres de Montaut, créant ainsi un marché autour de son nom ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube
- © LMGallerie - © Carcatalog





Ernest Montaut Illustrateur ...






JPBlogAuto

lundi 18 avril 2016

Peugeot 308 GTI - 2015







308gti00.jpg



Il y a encore peu, Peugeot avançait sur la pointe des pieds dès lors qu’il s’agissait de versions sportives dans sa gamme. Le lion de Sochaux n’osait même plus utiliser le label GTi, pourtant historique dans sa gamme, le réservant aux marchés d’export. Mais aujourd’hui, la Peugeot 308 GTi fait son grand retour, il faut sans doute y voir là la passion de Carlos Tavares, patron de PSA, pour les produits à fort caractère. Désormais, le complexe est fini, la 308 GTi reviens et en se moquant du qu’en dira-t-on elle affiche même fièrement une superbe robe bicolore optionnelle ….


308gti01.jpg


Signe du retour en grâce de la sportivité, il convient d’appeler cette nouvelle compacte sportive 308 GTi by Peugeot Sport. Certes, le patronyme est long mais il faut sans doute y voir la passion. D'ailleurs le patron du département Peugeot Sport, Bruno Famin, affirme : « Pour développer la 308 GTi, nous avons comme en compétition utilisés toutes les options possibles, le poids, l’efficacité du châssis et des freins, les performances moteur, le maintien du siège. Les propriétaires vont vivre des sensations intenses avec cette nouvelle version car elle offre de série des performances de haut niveau. » Elle sera décliné en deux versions une méchante de 270 chevaux pour les passionnés et une un peu plus calme de 250 chevaux ….


308gti02.jpg


Visuellement, la Peugeot 308 GTi reste plutôt discrète malgré son bouclier avant généreusement aéré et son diffuseur arrière intégrant une sortie d’échappement de chaque côté. À moins d’opter pour la livrée dite « Coupe franche » mêlant le rouge et le noir, les teintes standard sont au nombre de six, bleu Magnetic, noir Perla Nera, gris Artense, blanc Nacré, gris Hurrican ainsi qu’un inédit rouge Ultimate. Le bouclier avant trahit le niveau de performance atteint. En partie supérieure, les projecteurs Full LED encadrent une nouvelle calandre exclusive. Deux déflecteurs parachèvent le bouclier et contribuent à la perception d’une voiture bien collée au bitume ainsi qu’à la performance aérodynamique avec un SCx de seulement 0,69 ....


308gti03.jpg


La face arrière de la Peugeot 308 GTi est visuellement posée au sol par l’extracteur noir laqué intégrant deux généreuses sorties d’échappement. La signature GTi est apposée sur les ailes avant et sur le hayon arrière. Pure et racée, la 308 GTi n’a besoin d’aucun artifice supplémentaire pour donner naissance à sa version sportive. Sa posture est radicale avec une assiette abaissée de onze millimètres et ses grandes roues de 19 pouces baptisées Carbone19. Sur la version GTi 270, celles-ci associent des pneumatiques Michelin Super Sport à des jantes de type Reverse qui laissent admirer les disques avant d’un diamètre de 380mm, pincés par un solide étrier à quatre pistons. Teinté rouge, l’étrier arbore la signature Peugeot Sport ....


308gti04.jpg


Qui dit Peugeot pense immédiatement au fameux toucher de route cher à la marque au Lion. Les ingénieurs ont donc retravaillé le châssis en conséquence en offrant des réglages spécifiques beaucoup mieux adaptés, ressorts plus raides, amortisseurs spécifiques, butées revues, barre anti-dévers assouplie, voilà qui promet un réel agrément de conduite. Cette quête de la légèreté se matérialise par un rapport poids puissance record de 4,46 kg/ch sur la version GTi 270, gage d’un comportement dynamique de haute volée. Peugeot Sport a développé la nouvelle 308 GTi sur la base d’un cahier des charges explicite, une sportive compacte incisive et très sûre pour un plaisir de conduite ultime. Tous les domaines ont donc été améliorés, les trains roulants, le moteur, le freinage, et aussi les assistances électroniques ....


308gti05.jpg


La Peugeot 308 GTi présente une foule d'équipements modernes HiTech. Un grand écran tactile, avec son thème " Redline ", apporte la touche finale pour composer le Peugeot " i-Cockpit ". Grâce à l’ergonomie naturelle de celui-ci, la conduite devient instinctive et plus sûre, élément clé pour une voiture affichant de telles capacités. Le " Driver Sport Pack " offre le loisir au conducteur d’augmenter l’ambiance sportive à bord. L’appui sur le bouton Sport situé sur la console centrale commute la couleur des combinés de blanc à rouge, et envoie une foule d'informations complémentaires dans l'ordinateur central (puissance, couple, pression de suralimentation, accélérations latérale et longitudinale), et renforce la présence sonore du moteur en changeant la cartographie de la pédale d’accélérateur ....


308gti06.jpg


Dans la Peugeot 308 GTi l’habitacle est lui aussi résolument sportif avec notamment une ambiance visuelle foncée jusqu’au pavillon. Des surpiqûres rouges ponctuent la planche de bord, les sièges, les contre-portes, le soufflet du levier de vitesses et les tapis de sol. Enfin, le seuil de porte, siglé " Peugeot Sport " et " GTi ", est en aluminium comme le pédalier, le repose-pied et le pommeau du levier de vitesses. Dans la version GTi 270, le siège baquet tendu de cuir et d'alcantara, lui aussi siglé " Peugeot Sport ", offre un excellent maintien latéral du pilote. Le volant très compact, de 351 x 329 mm, offre aussi une excellente prise en main naturelle. En cuir pleine fleur, il arbore à sa base le logo GTi et en son sommet un repère de centrage rouge très typé course. Au final c'est sportif mais très confortable ....


308gti07.jpg


Pour ce qui est de la mécanique, la Peugeot 308 GTi se décline donc en deux versions, une de 270 chevaux pour les plus passionnés et l'autre de 250 chevaux. Répondant à la norme Euro 6 et fonctionnant avec des indices d’octane RON 95 ou RON 98,, le moteur le plus puissant de la gamme, à savoir le quatre-cylindres essence 1.6 THP 270 S&S développe 270 chevaux à 6.500 tr/min et un couple de 330 Nm. Néanmoins, doté d’un Stop&Start il contient ses émissions de CO2 à seulement 139 g/km soit 6,0 l/100 km, un record dans cette catégorie. Pour encaisser le couple élevé, la boîte manuelle à six rapports a été renforcée. Ses deux arbres sont donc désormais grenaillés et ses pignons traités par carbonitruration profonde. En plus cette transmission est équipée d'un différentiel à glissement limité Torsen ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : 4 cylindres
  • Énergie : Essence
  • Disposition : Avant
  • Puissance : 270 chevaux à 6.500 tr/min
  • Couple : 330 Nm
  • Transmission : Traction avec différentiel Torsen
  • Boîte de vitesses : Manuelle à 6 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Peugeot




La Peugeot 308 GTI de 2015 ...



La Peugeot 308 GTI de 2015 ...








JPBlogAuto

samedi 2 mai 2015

Science et vie - L'automobile








sv01.jpg




Science et Vie est un magazine mensuel de vulgarisation scientifique lancé le 1er avril 1913 sous le nom de La Science et la Vie par Paul Dupuy, fils de Jean Dupuy l'ancien ministre, député et directeur du quotidien Le Petit Parisien. Ayant découvert aux États-Unis ce genre de magazines scientifique tels que Popular Science et Popular Mechanics, Paul Dupuy décide de créer en France un magazine scientifique grand public similaire. Son objectif est alors de mettre à portée du grand public les découvertes scientifiques de l'époque ….


sv03.jpg


Le ton se voulait simple et les articles, auxquels participent quelques personnalités scientifiques, sont rédigés dans un style clair, abondamment illustrés, et abordent plusieurs sujets. électricité, physique, médecine, astronomie, etc.... Le magazine, imprimé en noir et blanc, connaît rapidement un grand succès, atteignant cent mille exemplaires. Certains numéros doivent même être réédités pour faire face à la demande. La rédaction publie alors une annonce pour inciter des scientifiques à collaborer à La Science et la Vie, qui compte déjà cinq mille abonnés. À l'aube de la Première Guerre mondiale, son tirage passe à cent cinquante mille exemplaires ….


sv31.jpg


Victime des restrictions en période de guerre, le magazine doit s'interrompre quelque temps en 1914, puis en juillet 1940 et en août 1944. C'est à partir de février 1943 qu'il prendra son titre actuel, Science et Vie. Coïncidence symbolique mais fortuite, son millième numéro est paru le 1er janvier 2001 ....


sv30.jpg


Le magazine proposa à ses lecteurs entre 1947 et 1973 un numéro annuel hors série spécialement consacré à l'automobile, au format 166 x 240 à couverture souple et à dos carré, comprenant entre 150 et 200 pages selon les années ....


sv04.jpg sv05.jpg sv06.jpg sv07.jpg sv08.jpg sv09.jpg


La qualité d'impression est d'un bon niveau et la mise en page est plutôt claire et précise avec une typographie harmonieuse et précise. Les photos et l'iconographie sont très bien choisi en correspondance des sujets traités. Les couvertures des années 40 et 50 ne manquent pas de charme et on peut apprécier les dessins d'illustrateurs célèbres en vogue à cette époque comme Géo Ham, Philippe Charbonneaux ou même Geri ....


sv10.jpg sv11.jpg sv12.jpg sv13.jpg sv14.jpg sv15.jpg


Les plus nostalgiques d'entre vous pourront retrouver avec plaisir les publicités d'époque, souvent en pleine page. Elles concernent les automobiles françaises et étrangères commercialisées dans l'Hexagone, mais aussi divers produits liés ou non à l'automobile, comme les bougies Marchal, les pneus Michelin ou Dunlop, les phares Cibié ou les accessoires Eyquem ou KLG ....


sv16.jpg sv17.jpg sv18.jpg sv19.jpg sv20.jpg sv21.jpg


L'impression, à l'exception des pages de couverture, était en noir et blanc, parfois en deux tons. Un peu de couleur fit son apparition à la fin des années 50. Le magazine dressait une synthèse de l'actualité de la période traitée, par grands thèmes, comme les statistiques de production, les moteurs, les châssis, les carrosseries, les véhicules industriels, le sport automobile, les motocyclettes, les nouveautés de l'année avec les caractéristiques, etc ....


sv22.jpg sv23.jpg sv24.jpg sv25.jpg sv26.jpg sv28.jpg


Certains sujets dans l'air du temps firent évidement l'objet de dossiers plus précis, comme par exemple l'automobile à turbine en 1950/51, l'aérodynamisme en 1951/52, la transmission automatique en 1953/54, les " dream-car " en 1955/56, l'injection en 1956/57, les " compacts " américaines en 1959/60, la capitale de la carrosserie Turin en 1960/61, les " station wagons " en 1961/62, l'hydraulique dans l'automobile en 1962/63, l'électronique dans l'automobile en 1963/64, les breaks en 1965/66, les centres d'essais en 1966/67, la production japonaise en 1968/69, ou les véhicules de sécurité en 1972/73 ....


sv02.jpg


Au final, Science et Vie ne vas pas vous proposer un essai complet de votre ancienne préférée, mais il vous offrira des textes précis et illustrés rédigés par des professionnels, dans un format compact et ceci sur des sujets divers et variés qui correspondront bien à ce que vous aimez pour assouvir votre soif de connaissances concernant votre passion de l'automobile ....



Sources : © Wikipédia - © Google Images
© Science et vie - © CarCatalog - © YouTube





Science et Vie - TV ...







JPBlogAuto

- page 1 de 6