@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Motorama

Fil des billets

samedi 18 avril 2015

Buick Centurion - 1956







b-centurion00.jpg



La Buick Centurion fut d'abord au tout début de sa création un prototype sous forme de concept datant de 1956, qui est aujourd'hui exposée au musée Sloan à Flint au Michigan. Devenue par la suite un modèle de production, elle remplaçait la Buick Wildcat devenue vieillissante. Elle partageait sa carrosserie avec le modèle Buick LeSabre, mais elle était plus luxueuse. La Buick Centurion était disponible en trois styles différents de carrosserie, une 2 portes décapotable, une 2 portes sans montants et une 4 portes sans montants ….


b-centurion01.jpg


Dessiné par Chuck Jordan et présenté au Motorama de 1956, le concept car Buick Centurion concentre la plupart des caractéristiques stylistiques d’une époque placée sous le signe de l’aéronautique. Ce coupé 4 places possède une carrosserie en fibre de verre, très basse, construite sur un empattement full size et marquée de baguettes latérales propres aux Buick de l’époque. Elle est une véritable ode à l’aérodynamisme, avec un avant fuselé, des phares encastrés dans les ailes proéminentes formant pare-chocs, un pare-brise hyper-panoramique poursuivi par un cockpit en verre, une lunette arrière enveloppante, un arrière profilé terminé par une tuyère encadrée de deux immenses ailerons plats et lisses ….


b-centurion02.jpg


La Buick centurion était une voiture plutôt luxueuse qui offrait des équipements peu courants pour l'époque comme une caméra de télévision servant de rétroviseur, ou un intérieur garni de quatre sièges individuels, ceux de l’avant coulissant automatiquement lors de l’ouverture des portières pour faciliter l’accès. Un grand nombre de ces éléments de confort ainsi que des traits esthétiques de la Centurion seront intégrés dès les années suivantes sur les voitures de production des différentes marques de la General Motors ....


b-centurion03.jpg


Sur la Buick centurion, plutôt que d’être simplement rapportés sur une face avant verticale, les phares sont encastrés dans la partie basse du prolongement de l’aile et font partie du masque frontal qui joue le rôle de pare-chocs. Ces caractéristiques ne seront appliquées aux voitures de série que bien des années plus tard. Les prises d’air de la base du pare-brise sont empruntées à la Corvette 1956. Signature des Buick de série, la moulure latérale sépare les deux teintes de la carrosserie. La caméra de rétrovision est placée juste au dessus du feu central arrière en forme de tuyère et donc à la bonne hauteur pour une vision idéale ....


b-centurion04.jpg


Son avant en forme de coin, son cockpit en verre et son arrière de fusée font de la Buick Centurion un des concept cars les plus futuristes de l’époque, tout en étant très proche de ce qui est réalisable en grande série. La voiture ne mesure pas plus de 135 cm de hauteur, ce qui la classe au rang des sports cars, malgré son habitacle à quatre places. On retrouvera les faux louvers de l’aile arrière placés juste en avant du passage de roue sur la gamme Buick dès 1957, la lunette arrière enveloppante sur les Chevrolet de 1958, les grands ailerons sur les Chevy et Buick de 1959, le pare-brise montant très haut sur tous les modèles GM « bubble top » de 1959-60, et les doubles feux arrière sur les Cadillac de 1960 ....


b-centurion05.jpg


Assortie à la peinture Electron Red de la carrosserie en fibre de verre, la sellerie de la Buick Centurion est réalisée en cuir rouge et harmonieusement complétée par des inserts très classe en métal brossé. La disposition des cadrans et des jauges a été soigneusement étudiée et l'ensemble offre une allure peu commune a l'époque avec au final un style assez futuriste qui marquera les esprits ....


b-centurion06.jpg


Sur la Buick Centurion, les équipements de confort sont très présents car il était important pour la marque d'en faire un modèle assez luxueux. Ainsi d'épaisses moquettes insonorisantes calfeutrent le sol et le confort des passagers et optimisé car ils reçoivent de l'air frais via deux entrées situées sur les cotés qui provient d'un système d'aération très bien conçu. Un équipement radio performant pour l'époque vient compléter le tout ....


b-centurion07.jpg


Pour ce qui est de la mécanique de cette Buick Centurion, les ingénieurs ont opté pour un bloc moteur de la marque en choisissant un classique mais robuste V8 Buick 322 ci, développant 325 chevaux à 5600 tours minutes grâce à une admission à 4 carburateurs accouplé à une boite de vitesses manuelle à 3 rapports ....



Caractéristiques techniques :

  • Type de moteur : V8 à essence
  • Cylindrée : 322 ci
  • Puissance : 325 ch à 5600 tr/min
  • Régime maximal : 6000 tr/min
  • Type de transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : Manuelle 3 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Nitromag




La Buick Centurion de 1956 ...



La Buick Centurion de 1956 ...








JPBlogAuto

samedi 11 avril 2015

Chevrolet Biscayne - 1955







biscayne00.jpg



La Chevrolet Biscayne était une berline de milieu de gamme à vocation plutôt économique de la série des Chevrolet full-size, qui avait été étudiée et ensuite produite par Général Motors pour remplacer à cette époque sa devancière la Chevrolet 210 alors vieillisante ….


biscayne01.jpg


La Chevrolet Biscayne est issu directement d'une étude et d'un concept car présenté pour la toute première fois au salon automobile Motorama de 1955 sous la forme d'une berline quatre portes sans montants (hardtop) et sans calandre apparente mais avec des yeux de grenouilles atypiques dans le style de l'Austin Healey qui apparaîtra en 1958. L'arrière inhabituel lui aussi annonçait déjà quant à lui celui de la future Chevrolet Corvair ….


biscayne02.jpg


Elle fut disponible dans sa version commercialisée sur plusieurs générations en berlines deux portes jusqu'en 1969 et aussi en quatre portes avec montants, ainsi qu'en break deux et quatre portes jusqu'à l'arrêt de sa production en 1972. La grande majorité des Biscayne étant des modèles assez simples, voir dépouillés à l'image de la série Biscayne Fleetmaster proposée entre 1960 et 1961, la plupart des chromes avaient été supprimés ....


biscayne03.jpg


La Chevrolet Brookwood était un break produit par la marque Chevrolet entre 1958 et 1961 puis de 1969 à 1972 et dérivé de la berline Biscayne. Proposée exclusivement en quatre portes dans sa première année de commercialisation, en six ou neuf places, elle devint également disponible en deux portes à partir de 1959 suite à l'arrêt de production de la Chevrolet Yeoman. C'est d'ailleurs sur la base de cette dernière que fut créée la Chevrolet El Camino la même année. La Chevrolet Biscayne terminât sa carrière au Canada de 1972 à 1975 et sa production totale toutes versions confondues avoisine le million d'exemplaires ....


biscayne04.jpg


Lors du Salon Automobile Motorama de 1955, Chevrolet présente donc ce fameux concept car, qui deviendra plus tard la Biscayne, et dont le style est complètement inhabituel et on peut le dire aujourd'hui avec le recul quasiment gâché par un élément qui est sa face avant disons très "particulière" surmontée par deux phares qui font penser à des yeux globuleux de grenouilles. Dommage car le reste de la voiture est plutôt réussit ou au minimum pas trop mal et on note même un élément qui aujourd'hui serait à la mode, a savoir un pare-brise qui déborde un peu sur l'avant du toit et que Chevrolet a pompeusement appelé "Astro-Dome" ....


biscayne05.jpg


La carrosserie de cette Chevrolet Biscayne est en fibre de verre pour réduire le poids chose pas très courante en 1955. De ce concept car ne survivra qu'une chose, peut être au grand soulagement de beaucoup à l'époque, le nom que reprendra un modèle qui sortira pour le millésime 1958 mais qui n'aura rien à voir au niveau du style. Heureusement des nouveautés dans l'habitacle vont compenser le style par de l'agrément et du confort comme par exemple un système radio performant, un volant réglable ou même des sièges orientables ....


biscayne06.jpg


Lors de sa première présentation au Salon Motorama, cette Chevrolet Biscayne séduit les visiteurs par son design futuriste et vraiment novateur. En fait, de nombreux éléments stylistiques présents sur cette voiture concept seront repris plus tard en série sur de nombreux modèles de la marque, comme par exemple les renfoncements de la carrosseries sur les flancs, les portes suicides, les pare-chocs à fines moustaches, les barres verticales de la calandre ou même le pare-brise panoramique ....


biscayne07.jpg


Pour ce qui est de la mécanique les premières Chevolet Biscayne étaient majoritairement choisies avec le moteur six cylindres Blue Flame de 3,9 L de cylindrée puis 3,8 L et 4,1 L, avant que le moteur V8 de 4,6 L et jusqu'à 7,0 L ne devienne la norme au début des années 1970. ....



Caractéristiques techniques :

  • Type de moteur : V8 à essence
  • Cylindrée : 4638 cm³
  • Puissance : 215 ch à 5600 tr/min
  • Régime maximal : 6000 tr/min
  • Type de transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : Manuelle 3 rapports






La Chevrolet Biscayne Motorama de 1955 ...



La Chevrolet Biscayne Motorama de 1955 ...








JPBlogAuto

lundi 10 mars 2014

GMC L'Universelle - Concept Truck 1955






gm-universelle-00.jpg


Parmi tous ces show-car, cette GMC occupe une place un peu particulière, car c’est la première apparition d’un show-car pour cette marque de camions et fourgons. L’Universelle (c'est son nom de baptême) entend montrer ce que sera l’avenir des véhicules de livraison, et est sans doute le véhicule le plus futuriste de cette exposition, par exemple avec ses portes latérales pliantes. Elle reprend aussi quelques éléments de design d'un autre modèle de la marque, la Nomad, et l’on peut sans aucun doute la qualifier d’un des premiers monospaces ou crossover, en dépit de sa vocation utilitaire. En effet, comment ne pas l’imaginer en version vitrée avec deux rangées de sièges supplémentaires à l’arrière ....


gm-universelle-01.jpg


GMC est la filiale de la General Motors consacrée à la fabrication de camions et fourgons. L'Universelle est non seulement le premier show-car de la marque mais aussi une première dans le domaine des concept car de fourgonnettes de livraison. C'est en 1955 à l'Hôtel Waldorf de New York que la General Motors présente pour la première fois l'Universelle. Le design très réussi emprunte certains éléments aux Pontiac et Cadillac du groupe, mais les montants inclinés sont une référence directe au Breack Chevrolet de la gamme Nomad. Une des caractéristiques principales du véhicule est l'ouverture en "aile de mouette" des portes latérales ....


gm-universelle-02.jpg


La relation entre Pontiac et GMC remonte beaucoup plus tôt que leur fusion en 1996. En fait, Pontiac collabore à des projets avec la division camions de GM depuis les années 20, l'exemple le plus connu est dans la période 55-59, lorsque des moteurs Pontiac V-8 sont installés dans des camions GMC. Les produits des deux marques sont vendus souvent côte à côte chez le même concessionnaire, de sorte que la combinaison en un seul service-marketing est une progression naturelle pour la bonne marche du groupe ....


gm-universelle-03.jpg


Lors de son lancement en Janvier 1955 à l'Hôtel Waldorf Astoria de New York, l'Universelle n'était pas une "voiture de rêve", un dream-car classique que l'on peut normalement trouver au Motorama de l'époque, il partage néanmoins le même niveau d'innovation que celui affichée par d'autres divisions de Général Motors. En outre, la fourgonnette de couleur bronze partage bon nombre d'éléments qu'utilise le designer en chef de la firme Harley Earl sur les voitures GM de production et concepts-cars de l'époque ....


gm-universelle-04.jpg


À l'avant, une paire de phares dénudés avec enjoliveurs chromés ont été fixées dans les coins renforçant ainsi la largeur visuelle. Entre eux, une grille horizontale qui reprend le contour des projecteurs sur ses bords extérieurs accroit encore ce côté visuel élargi. Aux angles avant, des clignotants verticaux d'inspiration Pontiac "Rayures Argent" au-dessus du pare-chocs enveloppant finalisent le look. Entre les bananes en forme de balle, un pare-chocs massif et un badge "GMC" stylisé prends place au-dessus de la grille, juste en dessous du pare-brise panoramique. Au final l'aspect visuel est assez innovant et plutôt futuriste pour une fourgonnette ....


gm-universelle-05.jpg


En plus de certains éléments de design Pontiac et d'inspiration Cadillac, on peut trouver d'autres influences de la division. Les montants inclinés rappellent à l'esprit la Chevy Nomad. Mais les caractéristiques de conception les plus spectaculaires de L'Universelle sont ses portes de côté, qui ont une ouverture en "aile de mouette" très à la mode, ce qui donne un accès illimité à la zone de chargement arrière. Elles donnent la valeur novatrice et une fonctionnalité de pointe à ce fourgon.
L'intérieur de L'Universelle est conçu pour entourer le groupe motopropulseur, qui est situé dans le compartiment avant, derrière les passagers. Il n'était pas aussi flamboyant ou luxueux que ses congénères du Motorama 1955. Il manque la climatisation et d'autres nombreux accessoires. Néanmoins, il est similaire à la production de voitures GM des années 50, c'est-à-dire qu'il était un peu plus haut de gamme que le véhicule commercial typique proposé par la concurrence ....


gm-universelle-06.jpg


Une banquette unique comme place assise recouverte d'un vinyle avec inserts élargis. Son tableau de bord est assez simple dans sa conception. Un indicateur de vitesse de 100 km/h, avec de chaque côté la température d'eau et la jauge de carburant. Les témoins de température et de pression d'huile sont sous l'indicateur de vitesse et le sélecteur de transmission est placé juste en dessous d'eux. Le volant à trois branches est crème à deux tons avec un bouton central de klaxon intégré. A gauche de la colonne de direction, les manettes de projecteurs, essuie-glace et chauffage. Pour le côté droit, la radio AM est logée dans un panneau concave garni de mailles en acier inoxydable, un "must" d'Harley Earl ....


Au final cette fourgonnette de livraison innovante est un "must" du designer Harley Earl ....




Le GM héritage center ...



Un autre utilitaire emblématique de Harley Earl ....



Harley Earl le Designer Extraordinaire ....





JPBlogAuto

page 2 de 2 -