@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Noble

Fil des billets

vendredi 5 mai 2017

Ultima GTR - 2000







ultima00.jpg



Actuellement, la marque automobile Britannique Ultima n'est pas vraiment connue du grand public. En effet, la société Ultima Sports Ltd est un petit artisan fabricant des voitures de sport qui est basé à Hinckley dans le Leicestershire en Angleterre comme il en existe encore quelques un de nos jours. Cette marque a été fondé par Lee Noble, le même homme qui a ensuite crée l'autre marque Noble. Depuis 1992, la marque appartient à Ted Marlow, le père, et Richard Marlow, le fils, qui ont l'ambition de construire "la voiture ultime" pour le sport tout en restant homologable sur route ouverte avec la volonté de ridiculiser tout ce qui roule sur la piste ....





Pour l'instant cette jeune société ne produit qu'une seule voiture, la performante Ultima GTR qui est une automobile super sportive ou supercar qu'elle décline en deux styles de carrosserie, un coupé baptisé "Ultima Evolution" et un roadster baptisé "Ultima Can-Am". L'originalité principale de la construction de cette voiture vient du fait qu'elle soit disponible à la vente à la fois en kit à monter soi même ou en voiture finie prête à rouler. L'autre originalité c'est qu'elle soit disponible avec un choix de différentes motorisations possibles allant de 534 à 1000 chevaux ....





L'insolite Ultima GTR, comme ses copines du même genre Cateram ou Lotus se plie bien évidemment à l'incontournable light is right ou "léger c'est bien" cher à Colin Chapman car elle ne pèse que seulement 960 kg et cela sans pour autant faire d'énormes concessions pour un usage routier homologué. Avec ses 4 mètres de long seulement pour presque deux mètres de large et culminant à juste un peu plus d'un mètre du sol, la superbe GTR ressemble étroitement aux divers prototypes de course vus aux 24 Heures du Mans au début des années 90. En fait elle n'en a pas que le look car elle repose sur un châssis tubulaire intégral et ce serait donc bien sur une grosse lapalissade de dire quelle est construite comme une pure voiture de course ....





Force est de reconnaitre que le défi technique technique était de taille car la belle Ultima GTR est prévue pour supporter jusqu'à 1000 chevaux aux seules roues arrière. Mais donc, attention, l'Ultima GTR est bien plus qu'une simple voiture de course ou une banale supercar. C'est en réalité tout simplement la voiture la plus rapide du monde. Pas encore en pure vitesse de pointe certes, mais la GTR possède déjà un nombre incalculable de records du monde comme celui du 0 à 100 km/h abattu en seulement 2,8 secondes en version GTR 720. La GTR s'est également promenée sur le circuit privé de Top Gear et y a humilié le reste de la production automobile mondiale de sport en améliorant le record du tour pour une auto de route de plus de 6 secondes pleines, effacées les Ferrari, Lamborghini, Bugatti, McLaren, ou Audi ....





La très étonnante Ultima GTR s'est aussi baladée sur la Nordschleife du mythique circuit allemand du Nurburgring ou elle a déjà bouclé un tour en moins de sept minutes et ou elle vise d'augmenter encore ce score pour établir un nouveau record officiel. Bref, la GTR est un authentique monstre pensé pour rouler plus vite que toutes les autres tout en étant homologable sur route. Elle utilise une suspension à double triangulation et des gros ressorts hélicoïdaux ajustables. La direction est à crémaillère, et offre 2,4 tours de butée à butée. Les roues de 18 pouces accueillent des pneus Goodyear Eagle F1 (235/45 ZR18 à l'avant, 335/30 ZR18 à l'arrière). Le freinage plutôt puissant est fort bien assuré par des énormes disques bien ventilés de 318 mm de diamètre commandés par des gros étriers à quatre pistons ....





L'habitacle de l'insolite Ultima GTR appartient au monde de la course et ne fait donc aucune concession en matière de finition dite de luxe, ici tout est soigné uniquement pour ce qui est du confort du pilote. Les portes papillon qui participent à l'originalité décalée de l'engin sont légères comme la plume et se referment d'un coup sec. Son design se limite à recouvrir les roues et le châssis de l'auto, il ne fait donc que respecter au mieux les impératifs d'efficacité pure. Certains ne la trouve pas très élégante, elle leur fait carrément peur, surtout avec l'aileron à l'arrière, mais elle a incontestablement une sacrée gueule. A coté, les autres GT ou supercar de la concurrence paraissent toutes gentilles d'un seul coup. Les rétroviseurs haut perchés et la forme en goutte d'eau ne sont pas étranger à cette sensation ....





Le démarrage du V8 de cette Ultima GTR rappelle qu'on a affaire à un bon gros bloc culbuté encore plus coupleux qu'il n'est puissant. Lorsqu'il est en marche, les plexiglas des vitres latérales se mettent à trembler et son grondement est un vrai régal dans les phases d'accélérations. Les vitesses de passage en courbe sont hallucinantes jamais de roulis et une prise de G latéraux vraiment impressionnante. Aucune aide à la conduite ne vous viendra en secours lorsque le gros V8 exprimera son trop plein de couple et de puissance, mais si vous avez le niveau l'efficacité de cet engin diabolique dépasse l'entendement. Une chose est sûre, son potentiel dépasse largement tout ce que vous pouvez imaginer. Pas étonnant dès lors que les Ultima GTR affolent tous les chronos de tous les circuits autour du monde ....





Pour ce qui est de la mécanique, l'incroyable Ultima GTR est disponible avec au moins trois moteurs différents empruntés à Chevrolet. Le premier est basé sur le moteur 5,7 litres de la Corvette, sa cylindrée a été portée à 6,3 litres et sa puissance est de 534 chevaux 6.500 tr/min pour un couple de 715 Nm. Le moteur utilise une injection électronique multipoint et possède 16 soupapes. Il est monté en position centrale arrière, et est secondé par une transmission Porsche à cinq vitesses. Le second est une version V8 revu par American Speed, qui atteint 640 chevaux à 6.500 tr/min, et un couple de 759 Nm. Le dernier est une version plus puissante de 720 chevaux à 6.500 tr/min, et un couple de 770 Nm, celle-ci est réservée à un usage sur piste. Pour les versions en kit, le choix des moteurs et des transmissions est libre, mais la limite de puissance étant de 1.000 chevaux ....



Caractéristiques techniques :

  • Énergie : Essence
  • Moteur : V8 Chevrolet
  • Cylindrée : 6300 cm3
  • Puissance : 720 ch à 6500 t/mn
  • Couple : 770 Nm
  • Transmission : Propulsion
  • Boîte de vitesses : Porsche à 5 rapports



Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Ultima




La Ultima GTR de 2000 ...



La Ultima GTR de 2000 ...








JPBlogAuto

lundi 1 novembre 2010

Virago Coupé GTS - 2007



VIRAGO COUPE GTS ….







Dirigée par « Andy Nowson » par un ancien de chez Land Rover, la société des voitures « Virago » est un autre de ces petits artisans britanniques qui portent haut et fort le coupé sportif . La firme est installée en écosse est produit au compte goutte des coupés très alléchants dans la lignée des TVR, Trident ou Noble . En effet, le look, les performances, le raffinement intérieur mais aussi le prix sont semblable à la concurrence ….



Présentée au salon Top Marques 2008, la Virago Coupé GTS est un petit coupé 2 places au look plutôt sympa qui n'est pas sans rappeler celui de la Ferrari F360 Modena mais en plus petit . Dessinée par un des designers de Jaguar, la belle est accrocheuse visuellement, c'est une qualité . C'est, certes, une voiture exclusive, mais certainement pas la plus radicale de tous les temps, puisqu'elle se veut une voiture sportive et originale utilisable tous les jours . Dotée d'un châssis tubulaire moderne et d'une carrosserie en résine polyester, la Virago Coupé GTS est assez légère et vraiment maniable . Elle est aussi munie de disques de freins de 285 mm à lavant et 310 mm à l'arrière cachés derrière des roues de 18 pouces à l'arrière (225/40) et 17 pouces à lavant (205/40) ce qui lui procure un bon freinage et une tenue de route à la hauteur ….



Pour ce qui est de la mécanique, la Virago Coupé GTS embarque un V6 Duratec de 3,0 litres de cylindrée et 230 chevaux dans sa version de base, et de 280 chevaux dans sa version « Sport ». Accouplée à une boite 6 vitesses mécanique, cette mécanique permet grâce au poids réduit et à la transmission bien étagée des performances assez intéressantes comme par exemple une vitesse de pointe limitée électroniquement à 250 km/h et en accélération, le 0 à 100 km/h en 5,1 secondes . C'est peut être pas la plus véloce des GT, mais quand même c'est très honorable et la Virago Coupé GTS s'en sort très bien, surtout si on regarde le prix qui est inférieur à 80.000 €uros ....



Du point de vue des équipements de série, la Virago Coupé GTS est à la pointe de la technologie moderne dans ce genre de voitures avec un écran LCD tactile regroupant le système GPS + audio CD/MP3 Alpine, un ordinateur de bord VMS (Vehicule Management System) évolué gérant de nombreux paramètres de l'auto, une climatisation automatique ATC (Automatic Temperature Control), un contrôleur de stabilité ETC (Electronic Traction control), un système d'aide au parking, une alarme, un témoin de la pression des pneus, un dispositif GSM main-libre, etc... Comme bien souvent dans ce genre de voitures assez exclusives, le client pourra concevoir son intérieur à la carte en choisissant entre plusieurs qualités de cuir, de bois, ou aussi bien sur de carbone . La société part sur une production d'une centaine d'exemplaires par an, mais elle recherche des investisseurs pour lancer un nouveau programme d'une GT plus radicale ....






Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V6 Duratec
  • Cylindrée : 3.0 Litres
  • Puissance : 280 chevaux
  • Vitesse : 250 km/h limitée
  • Accélération : Le 0 à 100 en 5’’5








JPBlogAuto

lundi 14 juin 2010

Noble M600 - 2009



NOBLE M 600 ….







Nos amis britanniques ont bien de la chance car ils sont sans doute le pays au monde à posséder le plus incroyable vivier d’artisans constructeurs dévoués à la cause du sport automobile . Tous ces artisans ont porté leur pierre à l’édifice pour qu’aujourd’hui le petit coupé ou le roadster anglais ne soit pas qu’une légende . Parmi eux, « Noble » est un nouveau venu puisqu’il n’a débuté qu’en 1998, mais bien vite il a réussi à se distinguer par la qualité de ses châssis . Depuis le début des années 2000, la marque s’est lancée dans la production de redoutables sportives « typically british ». Tout a commencé avec la barquette M10, puis c’est devenu l’escalade avec le coupé M12, suivie de la M15 et aujourd’hui la M600 . Cette fois, la marque voit grand et dévoile sa première supercar, et rêve surement de venir jouer dans la cour des habitués de ce segment décidément très prisé pour se faire une place dans le concert des autos à très hautes performances ….



De profil, cette nouvelle Noble M600 n'est pas sans faire penser à l'Audi R8 avec çà et là quelques rondeurs, la proue et la poupe s'avèrent plus racées et semblent mieux finies que sur la M15 qui paraissait plutôt rustique . C'est la première voiture entièrement produite en interne par le préparateur anglais qui a construit un châssis ultraléger de seulement 1.274 kg avec un squelette en acier renforcé par des plaques en fibre de carbone . Le côté « Light is Right » cher à Colin Chapman est ici poussé à l’extrême, grâce à une carrosserie elle aussi largement réalisée en carbone qui présente d’ailleurs un petit look de Lotus Evora . L’efficacité aérodynamique reste la principale motivation des designers, mais ses lignes un peu plus travaillées témoignent cependant d’une certaine recherche esthétique . Noble a conçu sa supercar dans le seul but d'offrir un maximum de sensations . Le pilote devra ainsi dompter en solo la fougue de la M600 sans aucune aide électronique car ni ABS ni ESP ne font en effet partie de la panoplie d'aides au pilotage . Même l’antipatinage pourra lui aussi être déconnecté à volonté par le conducteur . Voiture pour pilotes avertis, et non simples chauffeurs ou conducteurs, reposant sur une structure en tubes d'acier, la Noble M600 hérite d’un moteur greffé en position centrale arrière qui lui procure un équilibre et une répartition des masses quasi idéal ….



Pour sa partie mécanique, la Noble M600 fait appel à l’excellent V8 de 4.4 litres de cylindrée de chez Volvo (étudié par Yamaha) mais qui est ici boosté par deux turbos compresseurs Garrett et permet d’obtenir la confortable puissance de 650 chevaux mais surtout le couple étonnant de 837 Nm . Pour la transmission, "Une boite manuelle est aussi rapide, plus facile à manier et donne un meilleur contrôle qu'une boite semi-automatique" explique Peter Boutwood, le patron de Noble . La firme a en effet testé les palettes au volant et la boite semi-auto comme sur toutes les supercars avant de renoncer a utiliser ce système . Les suspensions et le freinage ont fait l’objet de soins tout particuliers comme il se doit sur ce genre d’engin qui est sensé avoir des performances élevées . En fait les performances octroyées à la Noble M600 par la puissance de son moteur s'annoncent sidérantes . L'exercice du 0 à 100 km/h demande à peine 3 secondes pour une vitesse maximale de 360 km/h . Du très haut niveau pour une supercar, il va vraiment y avoir du sport, et peut être même un peu de tôle froissée ....



Ce qui range à coup sur la Noble M600 dans la catégorie des supercars, c'est l'utilisation du carbone pour sa coque car le carbone participe pour beaucoup au poids réduit, et au prix exorbitant de la voiture . Contrairement à ses précédentes réalisations, Noble semble avoir passé beaucoup de temps à peaufiner l’habitacle de la M600 au vu des inserts en aluminium, de l’alcantara, du cuir bicolore surpiqué à profusion, le raffinement a été le maître mot de ses géniteurs . Si sa ligne peut paraître un peu désuète, la voiture mise sur ses performances incroyables pour se faire une place dorée au paradis des supercars . C’est un véritable monstre, ce qui n’est pas étonnant quand on considère que la Noble M600 a un meilleur rapport poids/puissance que la Bugatti Veyron . Son prix devrait être proche de 230.000 euros, un tarif à la hauteur de ses performances ....



Caractéristiques techniques :

  • Moteur : V8 Biturbo
  • Cylindrée : 4.4 Litres
  • Puissance : 650 chevaux
  • Couple : 837 Nm
  • Vitesse : 360 km/h
  • Accélération : Le 0 à 100 en 3’’0






La Noble M600, c'est ça ...



La Noble M600, c'est ça ...





JPBlogAuto

- page 1 de 2