alain00.jpg


Alain Bertrand est un artiste peintre Français très réputé qui est né le 7 juin 1946 à Vert dans le département de la Seine-et-Oise. Dès son plus jeune âge il montre une grande aptitude pour le dessin et il s’amuse à copier les couvertures de magazines illustrés pour la jeunesse. Après avoir entamé un cursus scolaire plutôt difficile car il refuse la discipline, il finit par être placé dans un internat à Évreux, qui se trouve à proximité d’une base militaire américaine, avec des Cadillac, des Chevrolet, ou des Oldsmobile. C’est là qu’il va découvrir cet univers américain accrocheur, avec sa culture, ses voitures et sa musique Rock'n'roll, dont il ne se détachera plus ....


alain01.jpg


A la fin de ses études, Alain Bertrand va faire son service militaire péniblement car il va passer un tiers du temps en prison militaire pour non-respect de l’autorité. Après l’armée, il rentre aussitôt chez Renault à Flins comme dessinateur industriel. Parallèlement à son travail, il commence à vendre des planches de BD pour des magazines comme Tintin, Mickey, Lucky Luke, Spirou ou Pilote, essentiellement sur l’histoire du rock une de ses passions. Dans le même temps il crée avec Pascal Garnier et Guy Maestracci un petit fanzine trimestriel culturel baptisé Gellule. De formation autodidacte, il fait parti du mouvement dit hyperréalisme plutôt influencé par des artistes comme Norman Rockwell, Edward Hopper, ou Richard Estes ....


alain02.jpg


En 1976, Alain Bertrand effectue son tout premier voyage aux États-Unis ou il découvre l’univers des Trucks, des HotRods et des Kustoms qui vont être une source d'inspiration inépuisable tout au long de sa carrière. À son retour en France, ses illustrations de camions sous le bras, il rencontre Alain Marouani, alors directeur artistique aux éditions musicales Barclay, qui lui confiera la réalisation graphique de couvertures d'albums. Il collabore aussi avec Phonogram, Pathé Marconi, EMI ou Sony Music avec qui il produit des illustrations pour des vedettes célèbres ....


alain03.jpg




C'est aussi à cette époque que Alain bertrand simultanément à ses travaux pour l'industrie musicale collabore aussi avec l'industrie de la presse en réalisant des couvertures de magazines pour par exemple Le Point, le Nouvel Observateur, l’Express, l’Expansion, l’Auto Journal ou l’Automobile Magazine. Mais il illustre également des articles rédactionnels dans Playboy, Best, ou Rock and Folk. Pour faire face à cette réussite professionnelle, il finira par créer avec son ami Patrice Larue une agence publicitaire baptisée Studio Bahamas. C’était alors le meilleur studio d’illustrations du moment car leur rapidité, la nouveauté de leur style et leur compréhension des besoins des clients font qu’ils sont contactés par les plus grandes agences de publicité, celles qui œuvrent en fait pour les meilleurs annonceurs ....





Auréolé de tous ces succès largement mérités, Alain Bertrand travaille désormais sur des campagnes de plus en plus importantes pour Darty, Renault, Peugeot, Twix, Pirelli, Jeep, Atari. Bientôt sa réputation dépasse les frontières et il travaillent en Suisse, Allemagne, Espagne, États-Unis, ou aussi en Angleterre. Plus tard, l'industrie cinématographique fait aussi maintenant appel à son talent et il réalise donc des affiches de cinéma comme par exemple "Mummy dearest" avec Faye Dunaway qui sera classée dans les meilleures affiches d’après-guerre par Art Mordern Movie Poster. En vingt ans le Studio Bahamas réalise près de 2000 campagnes et est maintes fois cité dans le magazine Stratégie, mais il est aussi récompensé par des Markers d’argent Mecanorma pour cette prolifique et magnifique production ....





Petit à petit, lassé par de trop nombreuses activité, Alain Bertand prend enfin ses distances avec l’univers de la publicité, fatigué de tous ces travaux de commande. Il préfère désormais prendre son temps pour la peinture où il peut visiter ses sujets de prédilection que sont les États-Unis des fifties et la musique des seventies. Sa toute première exposition à la galerie Sibony à Paris est un succès. D’autres expositions suivront assez vite à Honfleur, Londres, Belgique, Miami, Singapour, New York, Chicago, Flushing Meadows, ou aussi au Portugal et en Suède, la reconnaissance ....





En 2008, la Catto Gallery et les Éditions Critères publient un beau livre sur Alain Bertrand nommé " Alain Bertrand - American Classic ". Il entre dans de grandes collections comme celle de Peter Kneip au Luxembourg, ou ses œuvres côtoient celles de grands maitres comme Andy Warhol, Pit Wagner, Bruno Wekemans ou Keith Haring. Il fait partie d’une association nommée Artist’Auto qui expose chaque année à Rétromobile, Porte de Versailles à Paris. Hormis la peinture Alain Bertrand est un grand collectionneur de disques vinyles et aussi de voitures américaines ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube - © Alain Bertrand



Alain Bertrand, portrait d'artiste ...



Alain Bertrand, exposition Mécanica ...



Alain Bertrand et son Oldsmobile ...






JPBlogAuto