@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Oldsmobile

Fil des billets

vendredi 10 janvier 2020

American Muscle Cars Magazine









American Muscle Cars Magazine est un magazine automobile français grand public, totalement indépendant, spécialisé et exclusivement dédié aux superbes muscle cars américaines et aux hot rods. Lancé en Juillet 2009 par la SFEP (Société Française d’Édition de Presse), ce magazine est dirigé par Michel Hommell comme Directeur Général et par Didier Soyeux comme Rédacteur en Chef. La revue et édité par la société SFEP, qui fait parti du groupe de presse Michel Hommell, à Lège Cap Ferret une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine ....





American Muscle Cars est un magazine à parution trimestrielle uniquement dédié aux voitures américaines de sport. C'est le seul magazine français entièrement consacré aux réalisations venues en droite ligne des USA. Grâce à une présentation particulièrement soignée et des articles très pointus, cette revue est une référence en la matière disponible en kiosque mais aussi en version numérique sur Internet ....





American Muscle Cars Magazine est une revue de très haute qualité dédié aux passionnés purs et durs, aux amoureux des muscle cars préparés mais également aux inconditionnels du hot rodding traditionnel. C’est aussi un magazine qui propose les visites des plus beaux ateliers automobiles, les fameux speed shops d’où sortent les créations les plus pointues du moment. American Muscle Cars, c’est le magazine des vrais passionnés de voitures américaines ....





La ligne éditoriale de American Muscle Cars Magazine se concentre sur les préparations pro touring et celles de hot rods traditionnels, les deux tendances montantes aux USA. La revue est à la pointe de ce qui se fait de mieux aux USA grâce à un réseau de correspondants pointus et à de nombreux voyages sur le terrain afin de sélectionner les plus belles réalisations du moment. Vous aurez l'occasion de détailler les voitures les plus exclusives pour votre plus grand plaisir ....





Comme l''histoire ne se construit pas sans hommes, vous allez pouvoir découvrir dans American Muscle Cars Magazine la biographie des acteurs de l'aventure technologique et commerciale qui se joue de l'autre côté de l'atlantique et des rencontres avec ceux qui vivent leur passion aujourd'hui pour toutes ces superbes muscle cars. C'est le seul magazine capable de détailler de façon aussi précise les transformations réalisées par les plus grands préparateurs qui est devenu une source inépuisable d'informations pour les passionnés français des restaurations et préparations en matière de hot rod ....





Dans American Muscle Cars Magazine, sur 108 pages au format A4 agrémenté de photos de qualité et imprimé sur un beau papier assez épais, vous allez retrouver les marques américaines les plus connues qui proposent des muscle cars comme par exemple Ford, Dodge, Plymouth, Chevrolet, Oldsmobile, Mercury ou Pontiac. Vous allez aussi découvrir les modèles les plus emblématiques de Mustang, Camaro, Corvette, Chevelle, Hémicuda, Charger, Dart, Barracuda, Nova, Bel Air, Fairlaine, Firebird, GTO, Trans Am, Torino ou Challenger ....





American Muscle Cars Magazine propose aussi des reportages sur les plus grands rendez-vous organisés outre-Atlantique, au premier rang desquels le fameux Sema Show de Las Vegas car aucun autre événement ne peut retranscrire davantage la folie créatrice que l'on peut trouver partout aux USA. C'est un des rendez-vous réguliers de l'équipe d'American Muscle Cars qui possède également de nombreuses connections aux USA qui lui permettent un accès privilégié dans les plus beaux speed shops de la planète ! Une excellente occasion de découvrir la conception des réalisations les plus exclusives ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Roadandtrack
© - American Muscle Cars Magazine © - Michel Hommell




JPBlogAuto

vendredi 23 mars 2018

Giacinto Ghia Carrosserie






ghia00.jpg


La Carrosserie Ghia est une des plus anciennes entreprise italienne de design de voitures et de réalisation de carrosseries spécifiques automobiles créée en 1915 à Turin, par Giacinto Ghia. Né à Turin en 1887 Giacinto Ghia était un entrepreneur qui avait commencé sa carrière dans le domaine de l'automobile en tant que pilote d'essai chez Rapid et Diatto ....


ghia01.jpg

Ghia est l’un des grands noms de la carrosserie italienne qui a connu une histoire parfois difficile, mais a signé de nombreux chefs d’œuvres automobiles, tout en employant les plus grands designers. Pendant la première guerre mondiale dans son modeste atelier, il réalise ses premières carrosseries sur des châssis Seat, Itala et Diatto. Au lendemain du conflit, son affaire prospère et au cours des années vingt, l’entreprise s’est constituée une clientèle de riches particuliers en se spécialisant dans les voitures sportives mais aussi en répondant aux commandes des usines Scat, Fiat, Lancia et Spa. A ces partenariats s’ajoutent d’autres collaborations notamment avec Alfa Romeo ....





Avec Giugiaro, Italdesign, Touring, Pininfarina et Bertone, Ghia est l’autre grand de la carrosserie italienne. C’est également l’une des plus anciennes maisons de la péninsule, dont l’histoire foisonnante et complexe, voire chaotique, apparaît d’une grande richesse. Un parcours étonnant qui prend l’allure d’un roman, où, de Mario Revelli à Giorgietto Giugiaro en passant par Michelotti, Frua, Boano et Exner, se croisent quelques-uns des plus grands créateurs du design automobile. Avec pour conséquence une production en forme d’inventaire à la Prévert, où voisinent des modèles aussi divers que la Maserati Ghibli, la Volkswagen Karmann-Ghia ou les Chrysler construites en collaboration avec Detroit ....





Au début de l'activité, dans le domaine du design, Ghia entretient des relations privilégiées avec le comte Mario Revelli de Beaumont. Remarquable concepteur et designer au style novateur, ce dernier exercera une profonde influence sur le style de la maison au cours des années trente, notamment avec la vogue du style aérodynamique. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l’usine turinoise est détruite par les bombardements. Quand Giacinto Ghia meurt subitement en 1944, la direction de l’entreprise revient à Mario Felice Boano, désigné dans son testament par le fondateur de l’entreprise. ....





A partir de 1948, la Carrosserie Ghia va fabriqué des modèles sur des châssis Fiat. En 1950, Luigi Segre est nommé directeur de l'entreprise et, à cette époque, les prototypes de Lancia Aurelia et Simca-Abarth sont construits. Notons également la réalisation de carrosserie hors-série sur les châssis Delahaye, Bentley et Talbot. Sous la direction de Luigi Segre , entre 1953 et 1963, de nombreuses firmes étrangères commandèrent des modèles chez Ghia, tels que Ford ou Lincoln mais aussi Volkswagen ou Volvo. Chrysler et son concepteur Virgil Exner est devenu un partenaire proche pendant 15 ans, et il y a même quelques Ferrari qui vont voir le jour à cette époque ....





Après la mort de Luigi Segre en 1963, la Carrosserie Ghia fut vendu trois ans plus tard, en 1966, à l'homme d'affaire Ramfis Trujillo, puis en 1967 à la société "Rowan Controller Co." en nommant l'Argentin Alejandro De Tomaso comme président et directeur général de l'usine de carrosserie italienne. Pendant ces années Ghia présentera divers modèles pour De Tomaso, Iso, Maserati, Simun, Oldsmobile, Isuzu, Fiat, Bugatti, Plymouth, Renault ou Lancia. C'est l'époque ou Ghia avait acquis l'importance et les dimensions d'une grande industrie, avec des activités et des intérêts qui englobaient tous les secteurs de l'activité, de l'étude des «voitures de rêve» aux projets de modèles de série, ou de véhicules spéciaux à la construction en série de carrosseries pour des tiers ....





En 1970, la société «Rowan Controller Co.» a vendu l'entreprise, laissant à Ford 80% des actions et les 20% restants à Alejandro De Tomaso, qui a conservé son poste de président de la société jusqu'en 1972, année dans lequel il a donné ses 20% à Ford. Coïncidant avec le démarrage de cette nouvelle propriété, Ghia a développé une voiture qui était très populaire, la De Tomaso Pantera, avec des mécaniciens Ford. Depuis 1972, les stylistes Ghia ont travaillé presque exclusivement pour Ford. À partir de 1973, le nom de Ghia est devenu le meilleur niveau de finition de Ford dans sa gamme de modèles grand public. La tendance a commencé en Europe ( Granada, Capri, Cortina, Escort, Fiesta, et plus tard Sierra, Orion, Scorpion, Mondeo, Focus ont tous eu des niveaux Ghia), mais s'est rapidement répandue dans le monde entier, notamment aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Australie ....

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Carrosserie Ghia
© - YouTube © - Motorlegend



La mythique Volkswagen Karmann Ghia ...



La superbe Renault Floride Ghia ...





JPBlogAuto

samedi 26 novembre 2016

Alain Bertrand Artiste Peintre






alain00.jpg


Alain Bertrand est un artiste peintre Français très réputé qui est né le 7 juin 1946 à Vert dans le département de la Seine-et-Oise. Dès son plus jeune âge il montre une grande aptitude pour le dessin et il s’amuse à copier les couvertures de magazines illustrés pour la jeunesse. Après avoir entamé un cursus scolaire plutôt difficile car il refuse la discipline, il finit par être placé dans un internat à Évreux, qui se trouve à proximité d’une base militaire américaine, avec des Cadillac, des Chevrolet, ou des Oldsmobile. C’est là qu’il va découvrir cet univers américain accrocheur, avec sa culture, ses voitures et sa musique Rock'n'roll, dont il ne se détachera plus ....


alain01.jpg


A la fin de ses études, Alain Bertrand va faire son service militaire péniblement car il va passer un tiers du temps en prison militaire pour non-respect de l’autorité. Après l’armée, il rentre aussitôt chez Renault à Flins comme dessinateur industriel. Parallèlement à son travail, il commence à vendre des planches de BD pour des magazines comme Tintin, Mickey, Lucky Luke, Spirou ou Pilote, essentiellement sur l’histoire du rock une de ses passions. Dans le même temps il crée avec Pascal Garnier et Guy Maestracci un petit fanzine trimestriel culturel baptisé Gellule. De formation autodidacte, il fait parti du mouvement dit hyperréalisme plutôt influencé par des artistes comme Norman Rockwell, Edward Hopper, ou Richard Estes ....


alain02.jpg


En 1976, Alain Bertrand effectue son tout premier voyage aux États-Unis ou il découvre l’univers des Trucks, des HotRods et des Kustoms qui vont être une source d'inspiration inépuisable tout au long de sa carrière. À son retour en France, ses illustrations de camions sous le bras, il rencontre Alain Marouani, alors directeur artistique aux éditions musicales Barclay, qui lui confiera la réalisation graphique de couvertures d'albums. Il collabore aussi avec Phonogram, Pathé Marconi, EMI ou Sony Music avec qui il produit des illustrations pour des vedettes célèbres ....


alain03.jpg




C'est aussi à cette époque que Alain bertrand simultanément à ses travaux pour l'industrie musicale collabore aussi avec l'industrie de la presse en réalisant des couvertures de magazines pour par exemple Le Point, le Nouvel Observateur, l’Express, l’Expansion, l’Auto Journal ou l’Automobile Magazine. Mais il illustre également des articles rédactionnels dans Playboy, Best, ou Rock and Folk. Pour faire face à cette réussite professionnelle, il finira par créer avec son ami Patrice Larue une agence publicitaire baptisée Studio Bahamas. C’était alors le meilleur studio d’illustrations du moment car leur rapidité, la nouveauté de leur style et leur compréhension des besoins des clients font qu’ils sont contactés par les plus grandes agences de publicité, celles qui œuvrent en fait pour les meilleurs annonceurs ....





Auréolé de tous ces succès largement mérités, Alain Bertrand travaille désormais sur des campagnes de plus en plus importantes pour Darty, Renault, Peugeot, Twix, Pirelli, Jeep, Atari. Bientôt sa réputation dépasse les frontières et il travaillent en Suisse, Allemagne, Espagne, États-Unis, ou aussi en Angleterre. Plus tard, l'industrie cinématographique fait aussi maintenant appel à son talent et il réalise donc des affiches de cinéma comme par exemple "Mummy dearest" avec Faye Dunaway qui sera classée dans les meilleures affiches d’après-guerre par Art Mordern Movie Poster. En vingt ans le Studio Bahamas réalise près de 2000 campagnes et est maintes fois cité dans le magazine Stratégie, mais il est aussi récompensé par des Markers d’argent Mecanorma pour cette prolifique et magnifique production ....





Petit à petit, lassé par de trop nombreuses activité, Alain Bertand prend enfin ses distances avec l’univers de la publicité, fatigué de tous ces travaux de commande. Il préfère désormais prendre son temps pour la peinture où il peut visiter ses sujets de prédilection que sont les États-Unis des fifties et la musique des seventies. Sa toute première exposition à la galerie Sibony à Paris est un succès. D’autres expositions suivront assez vite à Honfleur, Londres, Belgique, Miami, Singapour, New York, Chicago, Flushing Meadows, ou aussi au Portugal et en Suède, la reconnaissance ....





En 2008, la Catto Gallery et les Éditions Critères publient un beau livre sur Alain Bertrand nommé " Alain Bertrand - American Classic ". Il entre dans de grandes collections comme celle de Peter Kneip au Luxembourg, ou ses œuvres côtoient celles de grands maitres comme Andy Warhol, Pit Wagner, Bruno Wekemans ou Keith Haring. Il fait partie d’une association nommée Artist’Auto qui expose chaque année à Rétromobile, Porte de Versailles à Paris. Hormis la peinture Alain Bertrand est un grand collectionneur de disques vinyles et aussi de voitures américaines ....


Sources : © Wikipédia - © Google Images - © Youtube - © Alain Bertrand



Alain Bertrand, portrait d'artiste ...



Alain Bertrand, exposition Mécanica ...



Alain Bertrand et son Oldsmobile ...






JPBlogAuto

- page 1 de 7