Automobile Sport et Prestige est un ancien magazine automobile français grand public, totalement indépendant, généraliste et dédié aux voitures sportives et de prestige. Comme l’indique son nom, cette revue s’adressait en priorité à tous les passionnés de belles voitures de prestige luxueuses mais aussi de sportives endiablées. Lancé en Février 1989 par son directeur Didier Hubner, la revue était éditée par la société Hebs Partners à Saint-Cloud dans le département des Hauts-de-Seine, en région Île-de-France ....





Le siège de la rédaction de Automobile Sport et Prestige était installé 26 Quai Carnot à Saint-Cloud. Son rédacteur en chef Philippe Hazan en étroite collaboration avec le directeur de la revue Didier Hubner dirigeait avec passion une équipe compétente de journaliste dans ses locaux bien adaptés ....





Automobile Sport et Prestige était un mensuel de 100 pages plutôt luxueux avec une maquette moderne, claire et dynamique pour l'époque qui va rapidement plaire à tous les amoureux et passionnés de belles automobiles. La revue était aussi à l'écoute de l'évolution du public et des nouveaux jeunes clients faisant la part belle à la technique et à l'innovation ....





Automobile Sport et Prestige était imprimé sur un papier glacé de bonne qualité et offrait une iconographie assez riche avec de belles photos de qualité. La publicité bien que présente n'était pas trop envahissante et la revue proposait de nombreux articles de fond ainsi que des essais très intéressants ....





Automobile Sport et Prestige avec son format A4 très classique était animé par une équipe de photographes, de journalistes et de rédacteurs à la plume alerte comme Philippe Jessier, Charles Stevens, Martine Rénier, Gérard Méloni, Pierre Grujard, Eric Breton, ou Michel Leroux, de quoi proposer un magazine avec du fond et une forme appétissante rédigé avec passion ....





Automobile Sport et Prestige était finalement une revue joliment ficelé qui plaisait au passionné mais pouvais aussi être en plus intéressante pour le néophyte. On y retrouvais en fait les rubriques classiques de la presse concurrente comme, le guide d’achat, les dossiers thématiques, les essais routiers complets, les dernières nouveautés, ou les comptes rendus. Mais le côté "sportif et de prestige" apportait à ce magazine un vent de fraîcheur qui plaisait aux passionnés qui aimaient vivre la voiture d'une autre façon ....





Malheureusement cette belle aventure de Automobile Sport et Prestige magazine ne durera qu'un peu plus de 3 ans et donc seulement une quarantaine de numéros. En effet confronté lui aussi au marasme que la presse automobile de ces années la rencontré suite aux chocs pétroliers, le magazine devra comme beaucoup de ses concurrents stopper ses parutions ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - DocPresse






JPBlogAuto