@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Pininfarina

Fil des billets

vendredi 2 décembre 2016

Sergio Scaglietti - Carrosserie






sca00.jpg


sca01.jpg


Sergio Scaglietti est un célèbre entrepreneur et designer italien, fondateur de la Carrosserie qui porte son nom, né le 9 janvier 1920 à Modène qui est décédé le 20 novembre 2011 à l'âge de 91 ans. Très réputé, il est largement connu dans le milieu automobile comme Michelotti, Bertone, Pininfarina ou Ghia car il est à l'origine du dessin de nombreuses Ferrari qui sont devenues des modèles mythiques ....


sca02.jpg


Sergio Scaglietti se passionne dès l'enfance pour l'automobile. À l'âge de huit ans à peine, il s'amuse déjà à créer des voitures de course en utilisant de l'argile et des fils de fer, le virus de la création l'habite donc très tôt. Doué naturellement pour le modelage, il a déjà la vision et le style de l'engin qu'il imagine en tête et son agilité de la conception lui permet de donner forme à ses idées même les plus folles ....


sca03.jpg


Malheureusement en 1933, à treize ans seulement son père décède et le jeune Sergio Scaglietti doit trouver rapidement du travail pour aider sa famille. Il va donc rentrer en apprentissage chez un carrossier dans sa ville natale de Modène car il compte faire de sa passion son futur métier. Pendant six années, il va apprendre avec sérieux ce nouveau travail du façonnage de carrosserie automobile ....





En 1939, Enzo Ferrari, alors pilote titulaire de la Scuderia Ferrari de chez Alfa Romeo, découvre par hasard dans l'atelier où travaillait Sergio Scaglietti comme simple ouvrier chargé de la réparation des ailes des voitures de course, une Alfa 12 cylindres réparée et modifiée par Sergio, avec divers changements dans les ailes et les phares, donnant au véhicule une ligne aérodynamique et futuriste. Pour le "commendatore" ce fut le déclic, il venait de découvrir un jeune et très talentueux ouvrier carrossier à qui il ne cessera de confier des travaux et adressera des clients privés de sa Scuderia, fasciné et épaté par la haute qualité de son travail ....





Sergio Scaglietti sera dès lors lié par une relation professionnelle profonde et féconde avec Enzo Ferrari, mais aussi et surtout par une amitié pour toute la vie, si bien que le commendatore va l'aider à s'installer à son compte après guerre. A cette époque ou la conception assistée par l'informatique n'existait pas encore, la méthode de travail de Scaglietti était tout à fait artisanale, véritablement l’œuvre d'un maitre carrossier. Cela consistait à réaliser un cadre de fil de fer sur le châssis, puis à marteler des plaques d'aluminium dans la forme qu'il envisageait sur des sacs de sable pour ne pas abimer le métal parce que le bois s'est avéré trop dur. Tout ce fastidieux processus était réalisé « à l'œil » très rarement à l'aide d'un dessin ....





C'est à cette époque que Sergio Scaglietti va proposer dans son modeste atelier des modèles superbes comme le petit coupé Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce ou aussi le très insolite coupé Chevrolet Corvette. L'atelier va très rapidement se développer si bien qu'en 1951, Sergio fonde la " Carrosserie Scaglietti " à l'aide d'un prêt d'Enzo Ferrari qui dans l'intervalle, en 1947, avait donné naissance à la firme Ferrari. Une des toutes premières commandes de carrosserie pour les nouvelles voitures de la marque sera celle du superbe spyder Ferrari 500 Mondial ....





Dès lors l'activité de l'atelier de carrosserie de Sergio Scaglietti sera exclusivement liée à la maison de Maranello qui est devenu, en collaboration avec Pininfarina, l'un des principaux fournisseurs Ferrari. En fait Scaglietti va concevoir quelques unes des plus emblématiques Ferrari des années cinquante, soixante et soixante-dix comme par exemple la Ferrari 250 Testa Rossa, la Ferrari 250 GT California, la Ferrari 250 GTO mais aussi la Ferrari 750 et la Ferrari Monza 860, sans oublier sa précieuse contribution également à la réalisation de la Ferrari Daytona 365 ....





Sergio Scaglietti a également retouché et transformé de nombreux dessins de Pininfarina pour finalement réalité, des véhicules comme la Ferrari California Spyder, la Ferrari 275 GTB, la Ferrari Dino 206 GT ou aussi la Ferrari Dino 246 GTS. À la fin des années 1960, Sergio va profité de l'occasion pour rejoindre Ferrari et faire parti de l'accord de vente de son entreprise à Fiat. Toutefois il va continuer à diriger l'entreprise jusqu'à sa retraite au milieu des années 1980. Homme discret et simple, il deviendra un ami très proche de la famille, à tel point que son entreprise deviendra partie intégrante de Ferrari en 1977. En 2004, Luca di Montezemolo le dernier directeur de la firme décide de lui rendre hommage de son vivant en baptisant une nouvelle GT de son nom, la magnifique Ferrari 612 Scaglietti ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Scaglietti



La mythique Ferrari 250 GTO Scaglietti ...



La dernière Ferrari 612 Scaglietti ...





JPBlogAuto

vendredi 4 novembre 2016

Franco Scaglione Designer






scaglione00.jpg


scaglione01.jpg


Franco Scaglione est né le 26 septembre 1916 à Florence et décédé le 19 juin 1993 à Suvereto en Italie. C'est un célèbre designer automobile plutôt réputé de nos jours dont la famille paternelle est de très vieille noblesse, Comte de Martirano San Nicola et Mottafilocastro. Orphelin de père dés l'âge de six ans, il entame néanmoins avec succès des études classiques, il se diriger ensuite vers l’université pour poursuivre une formation approfondie en ingénierie aéronautique. Il est considéré par tous les spécialistes du monde automobile comme l'un des grands designers automobiles ....


scaglione02.jpg


Considéré comme un génie solitaire du design automobile, Franco Scaglione était surement un styliste véritable créateur d'élégance et précurseur de l'aérodynamisme automobile. Ayant plusieurs hobbies de nature sportive, il était surtout passionné d'automobiles. A la fin de la guerre en 1948, il se rend à Bologne bardé de ses diplômes à la recherche d’un emploi car il rêve déjà de travailler comme styliste dans le domaine automobile. Mais cela ne sera pas aussi facile que prévu et il sera obligé de se consacrer d’abord à l'habillement en réalisant avec succès des dessins dans des maisons de couture pour pouvoir faire vivre sa femme et sa fille ....


scaglione03.jpg scaglione04.jpg scaglione05.jpg


En avril 1951, Franco Scaglione décide de déménager à Turin qui est la capitale de l'automobile transalpine de l'époque car c'est en fait la ville où sont installées les principaux ateliers de carrosserie automobile italiens. Il contacte en premier le fameux Gian-Battista Pinin Farina qui apprécie beaucoup les dessins qu’il lui sont présentés mais au final aucune collaboration ne peut être envisagée car Pininfarina n’autorise pas ses dessinateurs collaborateurs à signer de leur nom les modèles de la firme. Ambitieux et opiniâtre, Franco décide avec courage d'aller voir ailleurs ....





Cette décision de refuser l'offre de Pininfarina sera la bonne car Franco Scaglione rencontre alors Nuccio Bertone le grand patron charismatique de la très célèbre Carrozzeria Bertone avec qui il s'entend facilement ce qui sera le début d'une fructueuse collaboration. Leur étroite association mènera à la création de splendides réalisations telles que la mythique série des incroyables Alfa Romeo BAT. En effet, ces concepts de voitures inédites seront longuement étudiés et réalisés par Scaglione le designer en charge chez le Carrossier Bertone, et ils affichent une ligne où l'aérodynamique a été fortement travaillée pour offrir à la voiture cette allure unique et très insolite qui marquera durablement les esprits même aujourd'hui ....





Les nombreux clients de la Carrosserie Bertone font que les commandes se multiplient ce qui va permettre à Franco Scaglione de s'épanouir comme il le souhaitait en créant des voitures sublimes pour tout un tas de marques différentes. Ainsi il va enchainer les projets intéressants comme les Fiat-Siata 208 CS spider, Aston Martin DB 2/4 spider, Stanguellini 1100 /103 TV berlinetta, Bristol 404 X roadster, Alfa Romeo 2000 Sportiva, Fiat Abarth spider 216 A, Jaguar XK 150 coupé, NSU Prinz Sport coupé ou aussi Alfa Romeo Giulietta Sprint Spider ....





En 1959 soit après huit années de bons et loyaux services, Franco Scaglione cesse de travailler en exclusivité pour la seule Carrozzeria Bertone et en parallèle il dessine aussi dorénavant pour son propre compte. C'est donc à cette période que naîtront ainsi d'autres merveilles comme les Lamborghini 350 GTV, ATS 2500 GT, Maserati 3500 GT, Fiat 1200 Granluce berlinetta, Maserati Birdcage tipo 64, Stanguellini-Guzzi Colibri ou la Prince Skyline Sprint de la marque japonaise. En 1967, il dessinera aussi pour Alfa Romeo Autodelta la mythique Alfa Romeo 33 Stradale, considérée par beaucoup comme une des plus belles autos jamais réalisées ....





C'est encore à cette époque que Franco Scaglione dessine aussi plusieurs modèles insolites pour la firme Turinoise "Construzione Automobili Intermeccanica" dans laquelle il a investi toutes ses économies. Mais malgré une belle lignée de voiture comme les Apollo, Torino, Italia, Indra, Murena, Titania ou Griffith qu'il déclinera en coupé ou en cabriolet, le projet va finalement capoter suite au premier choc pétrolier, planté par General Motors qui fournissait les moteurs. Scaglione voit Intermeccanica fermer ses portes en 1974 et contraint et forcé il se retire alors de toute activité. En 1981, il s'installe à Suvereto, petit bourg de la province de Livourne, où il mène une existence très retirée. En juillet 1991, on lui diagnostique un cancer du poumon et malheureusement il mourra deux ans plus tard en 1993 ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube - © Blenheim



L'Alfa Romeo Coupé 2000 Sportiva de Franco Scaglione ...



L'Alfa Romeo Giulia Sprint Speciale de Franco Scaglione ...



L'Intermeccanica Italia de Franco Scaglione ...





JPBlogAuto

samedi 8 octobre 2016

Murat Günak Designer






gunak00.jpg


gunak27.jpg


Murat Günak est né le 9 août 1957 à Istanbul en Turquie. C'est un célèbre designer automobile plutôt réputé qui après avoir poursuivi avec succès des études du niveau secondaire dans son pays d'origine est arrivé à l'âge de huit ans en Allemagne ou il a obtenu un diplôme du département de design industriel à l'École des Beaux-Arts de Kassel. Il a ensuite poursuivi des études en Angleterre pour obtenir un Master en design automobile au Royal College of Art de Londres sous la direction de Claude Lobo et Patrick Le Quément. De nos jours bien qu'il n'est travaillé que pour trois ou quatre marques, il est considéré par tous les spécialistes du monde automobile comme l'un des grands designers automobiles de ce dernier demi siècle ....


gunak29.jpg


En 1983, Murat Günak tout juste diplômé est aussitôt embauché à l'âge de 26 ans par le groupe Ford pour son centre de style allemand de Cologne en tant que designer junior. C'est donc à l'époque un jeune débutant dans ce métier assez pointu mais sa forte personnalité combinée avec de grandes compétences professionnelles ne sont pas étrangères à cette embauche. Finalement ce choix plutôt osé du directoire de la firme, surtout à l'époque, va s'avérer assez productif car le jeune et ambitieux débutant va s’avérer être un travailleur acharné qui rapidement va faire la preuve de ses nombreuses compétences techniques et de son talent artistique ....





A partir de 1986 Murat Günak est embauché par Mercedes ou il participe activement à la définition des lignes des Mercedes Classe A, Mercedes SLK et Mercedes CLS. En fait la marque qui est en plein renouvellement de sa gamme complète apprécie particulièrement les idées nouvelles et le changement de style que propose Murat. C'est lui par exemple qui est à l'origine du dessin des phares ronds qui sont dorénavant incorporés dans chaque Mercedes. La marque est si contente de ses travaux qu'elle va même utiliser ses compétences pour Daimler-Chrysler en lui confiant la conception de l'instrumentation de bord de sa marque Maybach ....





Au début des années 90, Murat Günak est devenu l'un des plus designer les plus recherchés parmi les concepteurs automobiles si bien qu'en 1994 la direction générale de la firme Peugeot va réussir à l'embaucher. Le Centre Style de Peugeot se réorganise complètement pour développer au mieux sa gamme et Murat va devenir l'adjoint de Gérard Welter pour diriger une équipe de stylistes. Avec un telle puissance de design au sein du style Peugeot, Murat Günak semble remettre en cause l'intérêt de la collaboration avec Pininfarina. Si bien que la Peugeot 206 assure avec réussite la lourde succession du best seller 205. Même s'il est difficile de remplacer un modèle à succès, Gunäk y est parvenu. Après avoir travaillé sur des modèles assez classiques comme la 307 ou la 607, l'équipe du Centre Style propose aussi plusieurs concept cars d'expositions et de salons comme la Peugeot Ion, la Peugeot Tulip, la Peugeot Touareg, la Peugeot Asphalte ou l'insolite Peugeot Runabout ....





Devenu responsable du Centre de Design Peugeot, Murat Günak va côtoyer des fournisseurs et des partenaires assez importants dans le milieu de l'automobile comme par exemple le carrossier Heuliez qui travaille régulièrement avec la firme pour des emménagements spécifiques sur certains modèles. Après avoir œuvré dans tous les styles à Sochaux avec les modèles de grande série, les prototypes, les show cars, les citadines électriques, les engins tout terrain, les sportives de piste ou les coupés de loisirs, Murat Günak va quitter la firme au début des années 2000 ....





En 2004, Murat Günak va prendre la direction du design pour le groupe Volkswagen, dans un premier temps sous l'autorité de Harmut Warkuss, qu'il finira rapidement par remplacer lors de son départ à la retraite. Murat y supervise les marques européennes du groupe tandis que Bentley est confié à Dirk Van Braeckel, Skoda à Thomas Ingenlath, Lamborghini à Luc Donckerwolke et Seat à Steve Lewis. Murat va jouer un rôle important dans l'étude de plusieurs modèles comme les VW Iroc, Eos, Tiguan, Touareg, Touran. Il est aussi directement impliqué dans le design de la nouvelle Volkswagen Scirocco et également de la Volkswagen Passat CC pour laquelle il réussit à nouveau l'exercice gagnant réalisé avec la Mercedes CLS ....


cressoni02.jpg


Suite au rachat de plusieurs marques par le géant Volkswagen, en 2007, lorsque Martin Winterkorn prend la direction du groupe, il provoque un remaniement qui se traduit par l'arrivée de Walter de Silva au poste de directeur du design. Murat Günak s'en va, il quitte VW et créé un studio indépendant où il s'intéresse à la "voiture verte". Quelque temps plus tard, il va dévoiler le prototype Mindset E-Motion fabriqué chez Heuliez qui sera exposé lors du concours de la Villa d'Este en 2009. Murat s'implique en suivant dans le projet de la petite Mia Electrique qu'il dessine et qui sera produite en série sur le site Heuliez de Cerizay. Le futur est en marche ....





Sources : © Wikipédia - © Google Images - © YouTube
- © Murat Günak - © Carcatalog





Interview de Murat Günak - Genève 2012 ...



La Mia Rox de Murat Günak ...



La Mia Electric de Murat Günak ...





JPBlogAuto

- page 2 de 17 -