@ JPBlogAuto - La Passion Automobile @

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Radar

Fil des billets

vendredi 4 octobre 2019

Le contrôle radar de défaut d'assurance











* LES RADARS PEUVENT DÉSORMAIS SANCTIONNER LE DÉFAUT D'ASSURANCE *.






C’est par un très bref arrêté, publié le 19 septembre dernier au Journal officiel et passé quasiment inaperçu, que l’exécutif est venu entériner cette réforme amorcée fin 2015 par la précédente majorité. En effet, afin de mieux sanctionner les conducteurs qui roulent sans assurance, toutes les plaques d’immatriculation flashées notamment par les radars automatiques pourront dorénavant être comparées au fichier des véhicules assurés et il sera donc aisé de savoir si un conducteur pris en faute est assuré ou non. Dans l’optique de détecter de manière quasi-automatique les véhicules non assurés, le gouvernement de Manuel Valls avait fait adopter, dans le cadre du projet de loi sur la justice du 21ème siècle, un amendement obligeant les assureurs à alimenter un « fichier des véhicules terrestres à moteur assurés », dit FVA, qui a officiellement vu le jour l’année dernière ....





Depuis le 19 septembre dernier, les cabines radar si souvent décriées ont ajouté une nouvelle fonctionnalité à leur arsenal. Le site Next INpact a repéré un bref arrêté, publié au Journal officiel et donc désormais applicable, qui va considérablement muscler la traque des automobilistes circulant sans assurance. En effet, dans ce nouvel arrêté, une seule petite phrase a été ajoutée dans l’article 5, consacré au "traitement" des données collectées par ces radars, il est désormais précisé que ces données peuvent être "interconnectées, mises en relation ou rapprochées" du "fichier des véhicules terrestres à moteur assurés." Un simple petit ajout qui change beaucoup de choses ....





Grâce à ce nouvel outil, baptisé "Fichier des véhicules assurés" (FVA), les forces de l’ordre peuvent désormais vérifier en direct, lors de chacune de leurs interventions, la situation d’un automobiliste. Un enjeu majeur, selon la Sécurité routière, qui estimait en 2016 que 700 000 personnes conduisaient un véhicule sans assurance. Pour un automobiliste pas assuré pris en défaut pour la première fois, l’amende est de 750 euros, pouvant être minorée à 600 € si elle est réglée dans les quinze jours, et majorée à 1 500 € après 45 jours, rappelle service-public.fr. La récidive, elle, "peut aller jusqu’à 7 500 € d’amende, assortie de peines complémentaires". ....





Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - NextINpact
© - Service-Public © - SudOuest - © YouTube




Rien n'échappe aux nouveaux radars ...





JPBlogAuto

vendredi 11 janvier 2019

Le vandalisme des cabines radars






radar00.jpg


Les 3 275 cabines radars automatiques implantés le long des routes, en France, rapportent plus d’un milliard d’euros chaque année. Elles sont donc bien présentes partout dans l’hexagone, économiquement rentables et symboliquement signifiantes. C'est donc tout naturellement que le mouvement des " Gilets jaunes " qui a enfourché le cheval de bataille de la hausse des taxes sur les carburants avant d’étendre leurs revendications au pouvoir d’achat et à l’ensemble des mesures sociales, finisse par cristalliser aussi sa colère sur les radars et ceci depuis le début de leur mouvement. D’ailleurs, une semaine plus tard, environ 20 % des appareils automatiques ( soit quelques 600 cabines) étaient déjà hors-service ....


radar01.jpg


D'habitude, l’état prévoit un budget de plus de 60 millions d’euros pour l’entretien des radars sur nos routes en France. D'après de tout récents sondages, totalement détruits ou plus sommairement vandalisés et donc mis provisoirement hors service par de la peinture ou des bâches, plus de 1 500 cabines radars automatiques seraient déjà touchés. Les forces de police et de gendarmerie sont donc sur le qui-vive car elles craignent une augmentation de cette vague de vandalisme. Pourtant l'arsenal des mesures répressives pour ce genre de détérioration semble très dissuasif avec des amendes allant de 15.000 à 100.000 euros assorties de peines de prison allant de 2 à 7 ans. Mais ces sanctions ne semblent pas troubler les contrevenants qui n'hésitent pas à utiliser plusieurs systèmes dont voici un petit rappel ....


radar21.jpg


* / LA PEINTURE MASQUANTE :

radar02.jpg


C’est le tout premier système de dégradation utilisé sans doute car il est vraiment très simple et peu couteux. Il est aussi très rapide à réaliser et limite donc la prise de risque de se faire surprendre. En fait une simple bombe de peinture achetée pour quelques euros dans un brico-marché suffit ....


* / LES ARMES A FEU :




Ce type de détérioration est beaucoup moins courant mais il existe et ces photos sont la pour le prouver. En fait en milieu rural certains chasseurs s'en donnent à cœur joie à la rencontre d'un radar pour le truffer de plomb de chasse. Mais dans certaines zones sensibles, la délinquance locale n'hésite pas à plomber les cabines avec du gros calibre voir même à la kalashnikov ....


* / LES GROS OUTILS :




On touche la au vandalisme pur et dur qui utilise des gros moyens. En fait cela peut aller de la machine outil industrielle au gros engin de travaux en passant par de l'outillage professionnel portatif puissant. Au final les cabines sont hachées, abattues, détruites, laminées ....


* / LE FEU :




Il s'agit d'un moyen lui aussi plutôt radical de mettre hors d'usage les radars. Pas facile ni discret à mettre en place, il demande de l'organisation et une certaine maitrise que peu de monde est capable de déployer. Nous avons donc affaire dans ce cas à des gens aguerris ....


* / LES EMBALLAGES :




Ce type de dégradation est sans doute le système le plus "light" car il ne touche d'aucune façon l'intégrité de l'appareil. En fait on ne fait que masquer l'engin avec du carton, du papier, du ruban adhésif, des sacs poubelles, des emballages, des vieux vêtements, ce qui le prive de sa détection ....


radar22.jpg


Il faut savoir que cette vague de dégradation sans précédent va mettre hors-service de nombreuses cabines pour plusieurs mois. Mais elle pourrait également accélérer le renouvellement du parc de radars par des modèles beaucoup plus performants et sophistiqués tout récemment homologués à savoir, les radars tourelles et les radars double face. En effet, dans plusieurs départements les préfets ont déjà annoncé que les cabines détruites seraient remplacées par un de ces nouveaux modèles. Malgré toutes ces dégradations, la Sécurité Routière a indiqué que la dépense du traitement du vandalisme a été de l'ordre de 9,3 millions d'euros pour l'année 2017 et donc cela reste une goutte d'eau pour le système des radars automatiques dont les recettes pour 2018 vont encore largement dépasser le milliard d'euros ....


Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Sécurité Routière





JPBlogAuto

vendredi 3 août 2018

Les divers radars de contrôle routier









En pleine période des vacances, il est peut être utile de rappeler que la vitesse est limitée sur le réseau routier français et qu'elle est contrôlée par un maillage du territoire à l'aide de divers système de radars. Un radar de contrôle routier est un instrument servant à mesurer la vitesse des véhicules circulant sur la voie publique à l'aide d'ondes radar. Ce type de cinémomètre est principalement utilisé pour identifier les contrevenants aux limites de vitesse afin de les sanctionner ....





Mis en place pour changer les comportements des conducteurs sur les routes, les radars ont prouvés leur efficacité car les conducteurs ont considérablement réduit leur vitesse moyenne. Il existe plusieurs types de radars automatiques ou manuels montés de façon permanente ou mobile et qui permettent de mesurer la vitesse des véhicules d'autant plus que la limitation de vitesse vient de baisser de 90 à 80 km/h. Ces radars sont placés à des endroits stratégiques et sont équipés d'une caméra numérique pour photographier et identifier le véhicule et le contrevenant. Ils peuvent contrôler des vitesses allant de 30 à 130 km/h suivant l'endroit ou ils sont installés et leur utilisation. Cela a contribué à une baisse moyenne des accidents mortels à proximité des radars de 66 %. En 15 ans, entre 2003 et 2018, les radars ont permis de sauver quasiment 30.000 vies. Toutes catégories confondues, on totalise environ 22.000 radars sur le territoire national et ce chiffre ne cesse d'augmenter. Souvenez vous que pour un excès de vitesse supérieur ou égal à 50 km/h, les sanctions sont les suivantes :

  • - Amende de 1.500 euros
  • - Retrait de 6 points sur permis de conduire
  • - Suspension de 3 ans du permis de conduire (sans sursis ni « permis blanc »)
  • - Confiscation obligatoire du véhicule en cas de récidive ....



* / LES RADARS AUTOMATIQUES FIXES :






C’est le tout premier type de radar à avoir été installé et donc le plus ancien. Le Radar Automatique Fixe calcule instantanément la vitesse du véhicule à son passage, par l’avant ou par l’arrière, dans un sens ou les deux. Ce sont des radars automatiques qui sont présents en permanence, ils fonctionnent 24/24 et 7 jours sur 7. il existe plusieurs déclinaisons de ce système. Soit dans des gros caissons gris avec bandes jaunes et noir sur le bord des routes ou sur le terre plein central des autoroutes, soit en version plus discrète, sur un mat en hauteur dans un caisson bien plus petit. Tous ces radars de vitesse fixes sont maintenant obligatoirement signalés par des panneaux d’annonce radars ....


* / LES RADARS MOBILES :






Ces Radars Mobiles ne sont pas signalés sur les routes, à l’inverse des radars de vitesse fixes. Plus flexibles, ils permettent de contrôler les vitesses en tous lieux et de s’adapter ponctuellement aux circonstances (travaux, état du trafic). Ils encouragent à conduire avec vigilance. Ils sont présents de façon aléatoire sur le bord des routes, soit sur trépieds, soit sous forme de jumelles laser tenus en main par les forces de l'ordre, soit camouflés dans un véhicule banalisé en stationnement. Les emplacements signalés ne sont pas systématiquement pourvus d'un contrôle radar 24 heures sur 24, mais les mêmes endroits stratégiques sont souvent utilisés. Selon le cas il peut s'agir de radars qui flashe et qui traite votre contravention de façon automatique, soit d'un comité d'accueil qui vous arrête et vous verbalise directement sur place ....


* / LES RADARS DE TUNNELS :






Ces Radars de Tunnel sont des radars fixes standards, mais placés sous des tunnels ou directement après la sortie des tunnels. Ce sont des radars automatiques qui sont présents en permanence, ils fonctionnent 24/24 et 7 jours sur 7. Leurs emplacements ne sont pas systématiquement signalés par des panneaux. Il faudra donc être très prudent sous l'ensemble du tunnel et à la sortie de celui-ci car plusieurs radars de contrôle peuvent être installés suivant la longueur du tunnel, en fait ils encouragent à conduire avec vigilance ....


* / LES RADARS DE PONTS :






Il s'agit d'un radar placé au dessus d'un pont qui vise la route en contre-bas, ensuite c'est selon le cas, soit un comité d'accueil vous attend quelques kilomètres plus loin, soit des motards en attente sur une rampe d'accès vous prennent immédiatement en chasse. Depuis 2009, ces contrôles radar de pont se sont assez largement généralisés un peu partout sur le territoire car bien sur ils sont très efficaces au point de vue discrétion. Ces radars ne sont pas signalés sur les routes, même dans la version de radars de vitesse fixes. Plus flexibles en version mobile, ils permettent de contrôler les vitesses en tous lieux et de s’adapter ponctuellement aux circonstances suivant l'envie des forces de l'ordre ....


* / LES RADARS DE FEUX ROUGES :






Ce type de Radar de Feu Rouge est généralement placé sur un mat en hauteur un peu avant le feu et flashe de l'arrière deux fois de suite. Avant et après le feu, la route est bardée de deux barrières de capteurs métalliques sous le goudron, lorsque le feu est au rouge, si une masse métallique franchit les deux barrières de capteurs au sol, le radar se déclenche et flash deux fois. Une première fois juste au niveau du feu, une seconde fois après le franchissement du feu. cela permet en cas de contestation par le contrevenant de prouver par les photos qu'il s'agit du même véhicule qui franchit le feu ....


* / LES RADARS DE PASSAGE A NIVEAU :






Ce dispositif de contrôle de Radar de Passage à Niveau est sensiblement le même que celui du franchissement de feu rouge. La différence essentielle vient de la signalisation rouge clignotante au niveau d’un passage à niveau équipé. Un deuxième feu fonctionne donc en alternance, afin que chaque cliché d’infraction puisse mettre en évidence le signal allumé. Les usagers qui franchissent le passage à niveau après le délai de sécurité sont alors flashés, une première fois au début du franchissement de la ligne, et une seconde fois lorsqu’ils ont poursuivi leur course sur le passage à niveau, que ce soit sur leur voie (passage direct) ou sur la voie adjacente (passage en contournement des barrières) ....


* / LES RADARS DE TRONÇON :






Le Radar de Tronçon calcule la vitesse moyenne réalisée sur une portion de route pouvant aller jusqu’à plusieurs kilomètres entre deux points afin d’inciter les usagers à adopter une conduite responsable tout au long de leur trajet. Le lieu de l’infraction est le point de contrôle de sortie. À chaque point de contrôle (en entrée et en sortie de la section contrôlée), une caméra vidéo, associée à un lecteur automatique de plaque, prend un cliché de chaque véhicule et relève sa plaque et son heure de passage. Au point de sortie, une unité de traitement calcule la vitesse moyenne pratiquée par chaque véhicule sur la section sur la base de ces informations. Ces capteurs sont assez difficile à repérer car ils sont de dimension très réduite ....


* / LES RADARS DE DISTANCE :






Ce type de radar est quasiment identique pour son fonctionnement au radar de tronçon, car au lieu de mesurer la vitesse entre deux points, il s'agit de capteurs qui ici mesurent la distance de sécurité entre deux véhicules tout en mesurant également la vitesse. Tous ces radars de distance sont désormais signalés par des panneaux d'annonce radars. Ce sont des radars automatiques qui sont présents en permanence, et qui fonctionnent 24/24 et 7 jours sur 7 ....


* / LES RADARS MOBILES EMBARQUES :






La mission de ces Radars Mobiles Embarqués de nouvelle génération est de détecter, sans flash visible et en roulant, tous les véhicules en excès de vitesse. Ces radars ne sont pas signalés sur les routes. Ces nouveaux systèmes sont intégrés dans des véhicules banalisés et utilisent un flash infra-rouge, non visible pour les usagers flashés. Ce type de radar est particulièrement difficile à repérer car il s'agit d'un véhicule qui circule soit sur votre voie, soit sur une voie différente et qui calcul votre vitesse lorsque vous roulez à proximité. Actuellement sur les routes de France circulent environ une dizaine de motos et une soixantaine de voitures banalisées avec Radars Mobiles Embarqués capables de relever votre vitesse tout en roulant, sans compter sur quatre ou cinq hélicoptères de la Gendarmerie qui effectuent de temps à autre des opérations coup de poing ....




*********** ROULER VITE EST UN MAUVAIS CALCUL SOYEZ PRUDENT ***********

Sources : © - Wikipédia © - Google Images © - Sécurité Routière





JPBlogAuto

- page 1 de 5