chevrole.jpg

chevy14.jpg


En Octobre 1959, Général Motors présente la Chevrolet Corvair 1960. C'est un design radicalement différent des autres fabricants d'automobiles américains du milieu des années 50. A cette époque, en Europe, la Coccinelle de Volkswagen est devenu populaire auprès des consommateurs soucieux d'économie et commence à toucher le marché Américain et donc cela oblige GM à créer une voiture économique afin de rivaliser avec ce qui va devenir un succès mondial. Cette nouvelle voiture produite par GM est propulsée par un moteur six cylindres à plat refroidi par air, comme chez Volkswagen, est conçu par Chevrolet. Ce moteur de six cylindres au lieu de quatre est également monté à l'arrière comme celui de VW ....


corvair1.jpg


Ed Cole qui travaille pour la Général Motors depuis 1933 est le créateur de ce projet. En septembre 57, un premier prototype est prêt et sert à convaincre Harlow Curtis le DG de la Général Motors, du bien-fondé du projet. L’architecture du moteur, un six cylindres à plat, est pratiquement inconnue à Détroit. Aussi, des problèmes de refroidissement apparaissent et la répartition du poids inquiète les ingénieurs (61,5% du poids repose sur les roues arrière) et donc la suspension indépendante doit être profondément revue ....


corvair2.jpg


Le modèle 1960 est proposé en deux styles de carrosserie, un coupé à deux portes et une sedan à quatre portes dans deux gammes de modèles. Plus tard cette dans l'année, le modèle "Monza" est ajouté à la gamme qui continue à se développer. En 1961, Chevrolet ajoute une fourgonnette, une camionnette et le "Spyder". Alors que les ventes s'avèrent prometteuses, les autres grands constructeurs répliquent avec leurs propres modèles compacts ....


corvair3.jpg


Ainsi donc, Chrysler propose le "Dodge Lancer" et Plymouth la "Valiant", tandis que Ford contre avec la "Falcon" et Mercury la "Comet". Même Chevy lui-même se prend les pieds dans le tapis avec la Chevy II. Chevrolet présente une autre voiture de sport en 1964, la "Chevelle", et Ford dévoile la légendaire "Mustang". La fin est proche pour la Corvair. Ce qui cause réellement la perte de la Corvair, c’est le manque d’enthousiasme de Chevrolet. L’avenir n’est pas aux six cylindres. L’impossibilité d’insérer un bon gros V8 dans la Corvair, comme dans la très populaire Mustang, est sans doute à l’origine du désintéressement de Chevrolet ....


corvair4.jpg


C'est alors qu'un certain Ralph Naders publie un livre "Unsafe at Any Speed" (Dangereuse à n’importe quelle vitesse : les dangers inhérents à l’automobile américaine) qui dépeint la Corvair comme instable et sujette aux accidents de renversement. Né en 1934 à Winsted, Connecticut, de parents immigrés libanais, Ralph Nader est diplômé de Princeton en 1955 et de la Harvard Law School en 1958. Après avoir travaillé en tant que juriste, il enseigne l'histoire politique à l'université de Hartford et à Princeton, puis commence à Washington sa carrière dans la défense des consommateurs. Consultant auprès du ministère du Travail, il devient conseiller bénévole d'une commission du Sénat qui étudie la sécurité des automobiles. En 1965, il publie "Unsafe at Any Speed", ouvrage dans lequel il s'attaque à Général Motors en mettant en cause la dangerosité des voitures produites par la firme. Depuis 1966, Ralph Nader est à l'origine du vote d'au moins huit lois fédérales de protection des consommateurs comme les lois sur la sécurité des automobiles et le rappel de millions de véhicules défectueux ....


corvair8.jpg


Effectivement, la Corvair survire énormément, ce qui est normal compte tenu de son architecture. Aussi, la stabilité à haute vitesse se fait très inquiétante. Alors que beaucoup attribuent l'échec de la Corvair au livre de Nader, l'histoire est déjà écrite sous la forme de baisse des ventes. Mais GM réagit mal à cette publication qui lui fait plus de publicité qu’autre chose ! Comble de malheur, c’est cette même année que GM choisit pour modifier complètement les suspensions de la Corvair. Le public croit que GM agit ainsi en réponse au livre maudit mais il n’en est rien puisque ces améliorations étaient prévues avant la parution. Si seulement GM avait introduit ces changements un an plus tôt. Ironiquement, le rapport de la NHTSA, publié trois ans après la disparition Corvair, exonère Chevrolet de toutes les accusations, concluant que la Corvair n'est pas plus encline aux accidents et renversements que tout autre voiture comparable de la période ....


corvair5.jpg


Après dix ans de production pendant toute la décennie des années 1960, la dernière Corvair a été construite le 14 mai 1969. Général Motors a produit près de 1,8 million de Corvairs en plus de 10 ans d'exploitation. La Corvair a en fait été pionnière en progrès technologiques comme le "turbo-charge", la suspension à quatre roues indépendantes la carrosserie monocoque, ainsi que sa suspension indépendante qui a été adaptée plus tard aux Corvettes .
Peut-être que la Corvair est une voiture qui ne se trouvait pas là au bon moment. Sur le marché de la voiture ancienne, la Corvair n’est pas surévaluée. Dans son cas, l’image d’une voiture dangereuse lui a valu mille maux ! Dommage pour tous ceux qui n’auront jamais la chance d’en conduire une et tant mieux pour les autres qui savent l’apprécier à sa juste valeur ....


corvair6.jpg


Dans le film "L'affaire Thomas Crown" le buggy Manx de Steve McQueen est propulsé par un six cylindre Corvair. "Je les ai aidés pour le concevoir, alors je suis un peu fier de cela. Châssis de Volkswagen, de grands pneus larges, Moteur Corvair gonflé à l'arrière, et une position allongé, un peu comme ma voiture de course. Il est très léger, je pense que nous sommes autour de 230 chevaux et le véhicule ne pèse qu'environ 1000 livres." Dit l'acteur dans une interview. Toutes les cascades du film ont été réalisées par Steve avec l'actrice Faye Dunaway bravement assise dans le siège passager ....


corvair7.jpg




Présentation de la Crevrolet Corvair 1960 ...



Crevrolet Corvair décapotable 1963 ....



Le buggy Manx de Steve McQueen ....





JPBlogAuto